L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Financer votre projetPlan d'action 2018

Plan d'action 2018

L’ANR élabore chaque année un Plan d’action qui décrit les priorités de recherche et les instruments de financement. Véritable feuille de route de l’agence pour l’année à venir, ce document est élaboré en concertation avec les acteurs de la recherche (les cinq Alliances, le CNRS et le ministère chargé de la Recherche et de l'Innovation qui coordonne l’action interministérielle entre les ministères concernés) dans la ligne de la Stratégie Nationale de la Recherche (SNR).

Le Plan d’action (PA) décrit le cadre des appels à projets de l’agence dans l’exercice budgétaire de l’année. Il s’adresse à l’ensemble des communautés scientifiques, acteurs publics ou privés impliqués dans la recherche française y compris les petites et moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE).

2018, un Plan d’action plus lisible

Le Plan d’action 2018 a été adopté par le Conseil d’administration de l’ANR le 27 juin 2017. Publié sur le site internet de l’agence, ce nouveau Plan d’action propose plusieurs évolutions afin de rendre le cadre de son action plus lisible.

Cette année, il se présente sous la forme de 2 documents :

  • un document synthétique d’une trentaine de page qui permet de saisir la vision globale du plan annuel,
  • un document de référence scientifique (descriptif des recherches en lien avec l'appel à projets générique 2018)

Télécharger les documents du Plan d'action ANR 2018

Quatre composantes redéfinies dont la principale « Recherche et innovation » dédiée à l’Appel à projets générique - AAPG

Le Plan d’action (PA) est structuré en quatre composantes transversales qui font chacune l’objet d’un budget spécifique. Chaque composante dispose d’instruments de financement, d’appels à projets et de programmes particuliers.

L’édition du PA 2018 présente une nouvelle évolution du périmètre de ces 4 composantes dont la principale correspond à l’AAPG :

  • Composante 1 « Recherche et Innovation » : portée par l’AAPG, elle rassemble à la fois l’acquisition de connaissances fondamentales et des recherches ciblées, souvent finalisées ;
  • Composante 2 « Actions spécifiques hors AAPG » : actions focalisées sur des objectifs précis justifiant une réponse très rapide ou un dispositif particulier ;
  • Composante 3 « Construction de l’Espace Européen de la Recherche (EER) et attractivité internationale de la France » : mettre à la disposition des chercheurs, des équipes françaises et des instruments de financement permettant d’augmenter le rayonnement et l’attractivité de la recherche nationale et de contribuer à la construction de l’EER ;
  • Composante 4 « Impact économique de la recherche et compétitivité » : pour développer le partenariat avec les entreprises et le transfert des résultats de la recherche publique vers le monde économique.

Chaque composante dispose d’instruments de financement. Il peut s’agir d’instruments de recherche collaborative, d’instruments dédiés aux individus ou de tous les autres programmes et appels à projets du PA.

Les défis de société définis dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche – France Europe 2020  (SNR) constituent la toile de fond de l’AAPG 2018, exception faite du secteur « spatial » qui relève de la compétence du CNES. Ces grands défis de société nécessitent des recherches à la fois fondamentales et appliquées.

Les quatre composantes du Plan d’action 2018 de l’ANR

TYPES AAP APPEL À PROJETS GÉNÉRIQUE* APPEL SPÉCIFIQUE*
Composante 1
« Recherche et Innovation »
JCJC, PRC, PRCI, PRCE
Composante 2
Actions spécifiques hors AAPG
Flash, Challenges
Composante 3
« Construction de l’Espace européen de la recherche (EER) et attractivité internationale de la France »
MRSEI, T-ERC
Appels internationaux (ERA-Nets)
Composante 4
Impact économique de la recherche et compétitivité
LabCom et LabCom consolidation, Chaires industrielles, Institut Carnot

Partenariats et cofinancement

Les fonds alloués aux appels à projets dans le cadre du PA viennent de la subvention d’intervention attribuée chaque année à l’agence par le ministère chargée de la recherche.

Par ailleurs et en cohérence avec sa mission de financeur de la recherche sur projets, l’ANR établit des partenariats avec d’autres financeurs tels que :

  • la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA),
  • le Ministère de la défense (Direction générale de l’armement – DGA),
  • le Ministère de la santé (Direction générale de l’offre de soins – DGOS),
  • le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire, et de la forêt (MAAF),
  • le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (MEEM)
  • le Secrétariat général pour la défense et la sécurité nationale (SGDSN),

Ces partenariats représentent des opportunités de financement ou de cofinancement de projets qui complètent le budget d’intervention propre de l’ANR comme les programmes Astrid et Astrid Maturation, dédié à la recherche duale et mis en œuvre par l’ANR avec un financement de la DGA.

D’autres organismes publics assurent une mission de financement sur projets et organisent leurs propres appels, comme l’Institut national du cancer (INCa) ou l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Par souci d’efficience, les projets relevant de ces appels à projets n’ont pas vocation à être financés par l’ANR. Ainsi, l’éligibilité des projets soumis à l’ANR, quel que soit l’appel à projets du PA 2018, et relevant de thématiques susceptibles d’être soutenues par ces organismes, sera conjointement conduite par l’ANR et ces organismes.

Le plan d’action de l’ANR s’inscrit dans le cadre fixé par l’Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l’innovation « France Europe 2020 », lui-même élaboré en cohérence avec le programme cadre européen « Horizon 2020 ». Le plan d’action est également construit en cohérence avec la Stratégie nationale de recherche (SNR) qui a été initiée par la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013. En phase avec l’Agenda stratégique, la SNR vise à « répondre aux défis scientifiques, technologiques, environnementaux et sociétaux en maintenant une recherche fondamentale de haut niveau ».

L’AAPG 2018 plus simple, structuré par axe de recherche disciplinaire

L’AAPG mobilise plusieurs instruments de financement. Ouvert à toutes les disciplines scientifiques et à tous types de recherche depuis les projets les plus fondamentaux jusqu’aux recherches appliquées menées dans le cadre de partenariats avec les entreprises et notamment les PME et les TPE.

Il utilise des instruments qui permettent de financer soit des projets de recherche individuelle portés par des jeunes chercheures ou des jeunes chercheurs (JCJC), soit des projets de recherche collaborative entre entités publiques dans un contexte national (PRC) ou international (PRCI) et entre entités publiques et privées pouvant présenter une ouverture vers le monde de l'entreprise (PRCE).

L’AAPG 2018 correspond à la principale composante « Recherche et innovation » du Plan d’action 2018 qui est structuré en axes de recherche avec en toile de fond les 9 défis de société définis dans le cadre de la SNR.

  • 36 axes de recherche sont présentés dans le cadre des 9 défis de société.
  • 3 axes sont présentés en dehors du cadre des défis, en soutien à certaines disciplines fondamentales (2 spécifiques, Physique de la matière condensée et diluée, Physique subatomique, sciences de l’univers, structure, histoire de la Terre et 1 sous-axe Mathématiques et informatique fondamentale)
  • 8 axes de recherche sont interdisciplinaires, correspondant à des enjeux transverses situés à la croisée de plusieurs défis (Axes « interdéfis »).

Chaque axe correspond à un comité d’évaluation scientifique (CES).

Pour une meilleure identification disciplinaire et transdisciplinaire, en adéquation avec les défis, le porteur de projet choisit son axe de recherche qui correspond à un comité d’évaluation scientifique (CES).

Au moment de soumettre un projet, les chercheurs devront choisir l’instrument de financement qui servira au mieux les objectifs scientifiques et les besoins de leur projet.

Les instruments de financements non proposés dans l’AAPG font l’objet d’appels à projets distincts. Les modalités de soumission et de sélection de chaque appel à projets sont décrites dans les textes de chacun d’entre eux. (voir PA et les appels spécifiques)

Calendrier

1ère étape

Ouverture du site de soumission : 26 septembre 2017
Date limite de dépôt des pré-propositions PRC/PRCE/JCJC : 26 octobre 2017 à 13 heures (heure de Paris)
Résultats de la 1ère étape : mi-février 2018

2e étape

Ouverture du site de soumission des propositions détaillées PRC/PRCE/JCJC et PRCI : fin février 2018
Date limite de dépôt des propositions détaillées : fin mars 2018
Publication des 1ers résultats pour les instruments PRC/PRCE/JCJC : juillet 2018
(Concernant les projets PRCI, la publication des résultats dépend du calendrier des négociations avec les agences de financement étrangères).


2e édition ANR Tour

Pour la deuxième année consécutive, l’ANR part tout au long du mois de septembre à la rencontre des communautés porteuses de projets scientifiques. Grâce à l’accueil des organismes de recherche et des universités, une vingtaine de rendez-vous sont programmés à travers la France.

Ces rencontres sont l’occasion de présenter le Plan d’action et les appels à projets 2018 de l’ANR afin d’informer et d’échanger avec les communautés et de répondre à toutes les questions. Les présentations générales sont, cette année, complétées par des présentations des axes scientifiques du Plan d'Action, présentations réalisées par les cinq départements scientifiques de l'ANR.

Pour en savoir plus