L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

 

Publication de l’Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

 

 

Nous suivre

  • DIACODD Distribution Alimentaire, Consommateurs et Développement Durable

    Perception par les consommateurs du développement durable des distributeurs alimentaires
    L’objectif de ce programme est d’observer et d’analyser la dyade distributeurs/ consommateurs et de conceptualiser et mesurer son influence dans le développement d’une demande d’alimentation durable. Il s’agit ainsi de comprendre l’impact des pratiques de développement durable des différents canaux de distribution sur l’évolution des comportements de consommation et le processus de co-construction d’une demande de consommation durable.

    Impact des pratiques de développement durable des distributeurs sur les consommateurs
    La distribution de par son rôle d’intermédiaire entre les producteurs et les consommateurs joue un rôle essentiel non seulement par l’offre de produits prenant en compte le développement durable qu’elle propose aux consommateurs mais également par ses propres marques de distributeurs qu’elle conçoit et qui intègre également le développement durable. . Pourtant de nombreuses questions se posent : comment les différents canaux de distribution intègrent-ils le développement durable dans leurs pratiques (et pas seulement dans leur communication) ? Quelles sont les attentes et les perceptions des consommateurs face aux distributeurs conventionnels, aux spécialistes, et aux nouveaux circuits de distribution (AMAP) ? Comment se construit la relation entre le consommateur et le distributeur face aux pratiques du développement durable de celui-ci ? Quel processus de co-construction se met en place dans cette dyade distributeur-consommateur ? Comment peut-on mesurer l’impact réel des pratiques de développement durable des distributeurs sur les consommateurs, en utilisant des mesures non-verbales pour lever le verrou du biais de désirabilité sociale? Telles sont les questions de recherche auxquelles le projet présenté ici va chercher à répondre.
    En conséquence ce projet vise dans un premier temps à mieux comprendre l’impact que ces pratiques en matière de développement durable ont sur le consommateur et dans un deuxième temps va chercher à mettre en place un outil d’évaluation de cet impact par des mesures verbales et non verbales de l’influence de concepts d’actions sur l’engagement des consommateurs. En effet, le décalage constant entre l’intérêt et la bonne image du développement durable mesurés auprès du public et la difficulté à développer une demande pérenne susceptible de favoriser des pratiques liées au développement durable de la part des offreurs nous incitent à mettre l’accent sur le biais de désirabilité sociale dans les enquêtes sur ce sujet.



  • interferenceTM Complexes de protéines membranaires dans la signalisation : rôle d'interactions entre domaines transmembranaires

    Interférer avec les interactions entre domaines transmembranaires pour de nouveaux médicaments ?
    Ce projet vise à démontrer l’existence d’interactions entre les domaines transmembranaires de récepteurs importants en pathologie, et à interférer avec elles pour inhiber ces récepteurs. Les domaines transmembranaires permettent l’exposition des récepteurs à la surface cellulaire, et jouent un rôle dans leur activation.

    Mettre en évidence de nouvelles interactions entre domaines transmembranaires pour développer de nouveaux antagonistes.
    De plus en plus de données démontrent l'importance d'interactions entre récepteurs sur la surface cellulaire pour leur activation, qui est souvent dérégulée dans les cancers. Les domaines transmembraires qui permettent l'expression à la surface de ces récepteurs peuvent participer à ces interactions. Dans ce projet nous avons voulu étudier de façon coordonnée certaines de ces interactions, depuis une approche in silico en modélisation informatique et leur criblage dans un système génétique bactérien, jusqu'à la démonstration que des molécules synthétiques (peptides) sont inhibitrices de l'activation de certains récepteurs, dans des modèles cellulaires et animaux. Les récepteurs d'intérêt appartiennent à la famille des récepteurs de facteurs de croissance et des récepteurs de sémaphorine.
    L'idée directrice du projet est de chercher à concevoir et valider des molécules capables d'interférer spécifiquement avec les domaines transmembranaires de récepteurs impliqués dans différents cancers, et ainsi de définir ce qui pourrait devenir une toute nouvelle classe de médicaments.



  • RAPP Représentation et Planification de la Prosodie

    RAPP
    Représentation et planification de la prosodie

    Objectifs
    La « prosodie » concerne le tempo, le rythme et la mélodie de la parole et elle permet de signaler des informations linguistiques (telles que le contraste entre une question et une affirmation) ou encore d’exprimer des émotions (colère, joie…). Le projet RAPP a pour but d’étudier la planification de la prosodie en français, en déterminant l’empan temporel pour lequel les locuteurs planifient les patrons prosodiques. Cette recherche sera la première à déterminer si (1) la taille de l'unité de planification est flexible selon la situation pragmatique ; (2) si l'information prosodique est utilisée dès que possible pour prédire la valeur pragmatique d'un énoncé ; et (3) si les différences de production que l'on trouve entre locuteurs peuvent s'expliquer par des variations de leurs capacités cognitives. Ce projet repose sur une perspective interdisciplinaire, qui conjugue les connaissances et les méthodes expérimentales de la phonétique, de la phonologie, de la psycholinguistique et de la pathologie de la parole. Afin d'identifier d'éventuelles contraintes cognitives, nous comparerons les données obtenues pour des adultes sains avec celles de personnes souffrant de troubles de la mémoire de travail (sclérose en plaques). Les résultats permettront de préciser si la planification incrémentale de la parole est contrôlée de façon stratégique ou pas. Ce projet aura d'importantes implications pour les théories de la phonologie intonative et du sens intonatif. En particulier, nos recherches contribueront aux débats théoriques actuels concernant la planification de la parole, la représentation phonologique de la prosodie et la construction du sens intonatif. Finalement, notre recherche pourra contribuer à éclaircir la relation entre capacités cognitives-émotionnelles et parole chez la SEP et au développement de stratégies d’évaluation pour cette pathologie.



  • BECOA Fondations comportementales et cognitives de la modélisation mutli-agents

    Fondations comportementales et cognitives de la modélisation mutli-agents
    Nous souhaitons développer des modèles multi-agents qui ont des fondements comportementaux solides et les utiliser pour comprendre mieux les dynamiques des marchés financiers.

    Objectif de la project
    Nous souhaitons développer des modèles multi-agents sur des fondements comportementaux solides et les appliquer à la compréhension des mécanismes de marches financiers. Le modèles agents (« à base d’agents » ou multi-agents) sont de plus en plus reconnus comme étant un outil alternatif prometteur pour comprendre les économies modernes très complexes. Les modèles agents permettent d’étudier les interactions complexes entre agents d’une façon très flexible. Pour autant, il leur manque encore des fondements solides dans la définition des apprentissages et des comportements. Nous nous proposons de faire des expériences comportementales et de simulation pour tester et éventuellement valider les hypothèses faites dans les modélisations agents. Parmi les nombreux aspects de l’apprentissage, l’emphase sera mise sur une très importante question, encore ouverte, dans le champ de l’apprentissage dans les jeux et en modélisation agent : comment les agents comprennent-ils leur environnement et généralisent-ils leurs expériences passées dans de nouvelles situations.
    Les connaissances accumulées en posant cette question seront utilisées, avec des données comportementales dans des expériences de marché financier, pour étudier les effets de la contagion de croyances et de comportements dans les marches financiers.



  • SPH-IM-3D Ingénierie et Imagerie de sphéroïdes pour l'étude de la prolifération en 3D

    De nouvelles approches d’imagerie pour explorer la prolifération dans des modèles 3D
    L’ambition de notre projet est de développer des approches innovantes d'imagerie et de produire des modèles multicellulaires originaux à partir de sphéroïdes pour explorer la prolifération cellulaire tumorale dans des modèles complexes en 3D.

    Imagerie à feuille de lumière et ingénierie de modèles 3D
    Ce projet s'organise autour de trois objectifs complémentaires. En premier lieu, nous poursuivons le développement d'une nouvelle technologie d'imagerie 3D, le SPIM (Imagerie à feuille de lumière). Nous conduirons des développements innovants dans le domaine de l'optique adaptative, dans l'implémentation de techniques de photomanipulation, ainsi que dans le domaine du traitement et de l’analyse du signal. Parallèlement, le second objectif de ce projet est de développer des modèles originaux et innovants de culture tissulaire en 3D reproduisant l'hétérogénéité cellulaire observée dans un tissu tumoral. Ces Multicellular Tumour Spheroids (MCTS), ou sphéroïdes, sont génétiquement modifiés pour exprimer des biomarqueurs fluorescents spécifiques de paramètres et de fonctions étudiées, afin de permettre le suivi en temps réel du comportement des cellules au sein des sphéroïdes. Enfin, nous démontrerons que ces modèles et cette nouvelle technologie d'imagerie peuvent être utilisés pour explorer la biologie de la division cellulaire et la prolifération tumorale dans un contexte intégré 3D, avec un intérêt particulier pour l'étude de la régulation spatiale de la mitose et de la réponse aux stress génotoxiques.



  • MYCODIAG Intégration d’outils sélectifs pour l’analyse de l’Ochratoxine A : méthodes de diagnostic pour l’évaluation du risque toxicologique

    Développement d’outils innovants pour l’analyse de l’Ochratoxine A
    Développement de polymères à empreintes moléculaires et de supports à base d’aptamères sous différents formats pour l’analyse de l’Ochratoxine A dans le cadre de la surveillance d’expositions professionnelles, de la sécurité alimentaire et d’études d’évaluation de sa toxicité

    Amélioration des performances des méthodes d’analyse de l’Ochratoxine A
    Les objectifs sont de synthétiser, de caractériser des supports à reconnaissance moléculaire, des polymères à empreintes moléculaires (MIP) et des oligoadsorbants (supports greffés par des aptamères, OS) et de développer des procédures sélectives d’extraction adaptées à chaque type de support et aux différentes matrices ciblées (poussières et fluides biologiques principalement). Différents formats sont envisagés : des formats cartouches conventionnels jusqu’à des dispositifs miniaturisés. Ces développements reposent en partie sur la synthèse et la purification de quantités suffisantes des métabolites d’intérêt (formes quinone de l’OTA, ainsi que les dérivés liés au glutathion comme l’OTHQ-GSH), métabolites que l’on retrouve dans les matrices biologiques d’organismes exposés à l’OTA.
    Il est parallèlement envisagé de générer de façon contrôlée des atmosphères empoussiérées puis d’étudier l’efficacité des supports développés pour l’analyse de l’OTA dans des prélèvements atmosphériques de poussières contaminées (analyses effectuées dans le cadre de l’évaluation des expositions professionnelles).
    Dans un deuxième temps ces outils serviront à faciliter l’analyse d’échantillons, notamment des fluides biologiques dans lesquels, par techniques conventionnelles, les métabolites ont été détectés.
    Si les outils développés au cours de ce projet seront mis à profit par deux des partenaires pour des applications bien ciblées (poussières contaminées, fluides biologiques), ces outils doivent être une alternative aux supports d’immunoaffinité, relativement performant mais très couteux, actuellement utilisés pour le contrôle alimentaire.



  • COPHOTOFE COuplage PHOTOcatalyseurs supportés- oxydation par les FErrates : vers une solution innovante pour le traitement des effluents aqueux

    Vers une solution innovante pour le traitement d’effluents aqueux associant deux procédés d’oxydation
    Les objectifs de ce projet visent à développer de nouveaux photocatalyseurs supportés 3D à base de semi-conducteurs/photosensibilisateurs et de les associer à un oxydant chimique (ferrate) permettant une synergie d’action pour la dépollution d’effluents aqueux.

    La lumière et le fer pour une eau toujours plus propre
    La mise en place d’outils réglementaires dans le domaine de la gestion de l’eau au niveau européen (Directive Cadre sur l’eau, Directive cadre stratégie pour le Milieu Marin) va rendre obligatoire non seulement le suivi de plus en plus de substances polluantes mais également l’élimination de ces dernières des milieux aquatiques. Leur élimination à la source via la réglementation (pesticides, produits réglementés) ne suffit parfois pas et il est nécessaire de disposer de procédés de traitement permettant une approche curative du problème. Parmi les procédés disponibles, les procédés d’oxydation avancés occupent une place privilégiée. Pour améliorer les performances, une solution est d’associer des procédés de façon à obtenir une synergie d’effets augmentant ainsi l’efficacité. Un certain nombre de procédés sont déjà sur le marché (UV/eau oxygénée), (O3/eau oxygénée, peracides organiques/eau oxygénée,…). Cependant, il n’existe pas de procédé universel permettant de traiter efficacement tous les polluants à éliminer.
    L’objectif de ce projet est donc de proposer une nouvelle approche associant un procédé utilisant la lumière comme source d’activation et l’oxygène comme oxydant, la photocatalyse avec des matériaux originaux, avec un oxydant chimique, facile à produire, peu cher à base d’un composé oxydé de fer, le sulfatoferrate de potassium.



  • IMAG Immigration: l’Adaptation des Groupes majoritaires face aux politiques d’intégration en France et au Québec

    IMAG
    Ce projet porte sur l’adaptation des groupes majoritaires au changement social qui représente l’un des plus grands défis de l’humanité au XXIe siècle : les mouvements migratoires. Si les modèles d’intégration développés pour y faire face sont souvent jugés défaillants, on dispose en réalité de bien peu de connaissances scientifiques concernant les conditions sous lesquelles ils sont efficaces pour assurer des relations intergroupes harmonieuses et le bien-être de la population.

    Une nouvelle perspective théorique
    A partir d’une perspective théorique inédite axée sur le rôle des normes culturelles d’intégration, ce projet propose un programme de recherche visant à combler les lacunes actuelles dans nos connaissances. En combinant des études réalisées en France et au Québec, deux milieux culturels distincts où le français est la seule langue officielle, il vise à mettre en évidence non seulement les principes généraux et potentiellement universels qui sont sous-jacents aux comportements individuels, mais aussi à préciser le rôle des facteurs culturels qui sont spécifiques à chaque pays. Une des contributions théoriques majeures visée par ce projet est de mettre en évidence comment, la prise en compte de facteurs culturels, liés aux politiques d’immigration et aux modèles d’intégration nationaux, combinés à des facteurs potentiellement universels, permet d’améliorer notre compréhension des attitudes et des comportements individuels.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités