L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

  • Appel de la 1ère étape clos – date de clôture : 26/10/2017 – 13h (heure de Paris)
     
  • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • Decapping Mécanisme de clivage de la coiffe des ARNm eucaryotes

    Mécanisme de dégradation de la coiffe, une étape critique de la régulation de l'expression génique
    L’objectif est de déterminer le mécanisme d’activation et de régulation de l’enzyme Dcp2 qui coupe un des éléments protecteurs (la coiffe en 5’) des ARN messagers (ARNm) eucaryotes. Il s’agit d’une étape décisive dans la dégradation des ARNm et donc dans la régulation de l’expression des gènes.

    Dissection du processus de dégradation de la coiffe des ARNm et de sa régulation.
    Les ARNm eucaryotes matures sont protégés d’une dégradation rapide et non régulée dans le cytoplasme par deux éléments stabilisateurs: une coiffe et une queue poly(A), respectivement au niveau des extrémités 5’ et 3’ des ARNm. La dégradation des ARNm nécessite donc un remodelage conséquent de la structure des ARNm qui est déclenché par des signaux spécifiques et permet le recrutement d’activateurs de leur dégradation. La dégradation des ARNm eucaryotes est généralement initiée par la dégradation de la queue poly(A) suivie de l’élimination de la coiffe en 5’. Cette dernière étape est réalisée par le complexe enzymatique Dcp1-Dcp2, où Dcp2 est la sous-unité catalytique et Dcp1 son activateur. Ce complexe possède une très faible activité enzymatique intrinsèque et nécessite le recrutement de nombreux facteurs qui vont l’activer par un mécanisme qui demeure largement obscur.
    L’objectif de ce projet est de déterminer les mécanismes d’activation du complexe Dcp1-Dcp2 et de comprendre les moyens utilisés par les cellules pour réguler ce processus au cours du développement des cellules ou lors de l’exposition à des signaux environnementaux externes.



  • NICAD NeuroInflammation et déclin cognitif dans la maladie d' Alzheimer : Etude pilote de l'imagerie TEP des proteines translocatrices (TSPO) à l'aide du [18 F] DPA-714 (NICAD)

    NICAD
    La neuroinflammation est impliquée dans la MA. Le témoin de la composante inflammatoire est l’activation microgliale, qui peut être visualisée en imagerie TEP. L’objectif de cette étude est de quantifier la neuroinflammation à l’aide du [18F]DPA-714 et d'évaluer son rôle dans la vitesse de déclin

    Neuroinflammation, évaluée par TEP [18F]DPA-714 et vitesse de déclin dans la MA
    L'objectif principal de cette étude pilote est de quantifier la neuroinflammation dans la MA (fixation et la distribution du radiotraceur [18F]DPA-714) et d’évaluer ses liens avec la vitesse du déclin cognitif (24 mois). Les objectifs secondaires sont d'évaluer les relations entre fixation du [18F]DPA-714 et : 1/ symptômes cognitifs/affectifs (T0 et T24 mois) et 2/volume hippocampique (T0 et T24 mois) et 3/charge amyloïde ([18F]AV-45)(T0) et 4/marqueurs périphériques de la neuroinflammation (T0) et 5/ microangiopathie cérébrale (T0).
    Les retombées attendues sont d’évaluer 1/ l’intérêt de l’imagerie TEP au [18F]DPA-714 pour comprendre la relation entre neuroinflammation et vitesse de déclin 2/ mieux connaitre les liens entre neuroinflammation et charge amyloide, volume hippocampique et microangiopathie 3/ de disposer d’un biomarqueur de neuroinflammation applicable en clinique qui pourrait permettre d'envisager et d’évaluer l’efficacité des thérapeutiques spécifiques futures.



  • EPIGENOME Formation, dynamics and epigenetic functions of 5-hydroxymethylcytosine residues in DNA.

    Étude des mécanismes moléculaires de la régulation épigénétique
    Etude du rôle des protéines TET et des enzymes impliquées dans la réparation de l’ADN sur la formation et la dynamique des marqueurs chimiques présents sur l'ADN tels que 5-méthylcytosines et 5-hydroxyméthylcytosines. Implications pour la reprogrammation épigénétique vers la pluripotence et les modifications épigénétiques dans le cancer.

    La compréhension des mécanismes de déméthylation active de l'ADN
    Ce projet vise à étudier la fonction des 5-hydroxyméthylcytosines (5hmC) dans les changements épigénétiques et l’instabilité génétique. Nos objectifs seront structurés en 4 tâches : i) Rôle des protéines TET2, du stress oxydatif et des enzymes impliquées dans la réparation de l’ADN sur la formation et la dynamique des 5-hmC dans l’ADN. Ainsi, cette étude pourra donner des idées sur la nature des mécanismes moléculaires intervenant dans la déméthylation active restant encore peu comprise ; ii) Identifier et caractériser les protéines humaines interagissant spécifiquement avec les 5-hmC. Cette étude permettra de cartographier les protéines interagissant avec les 5hmc et de définir les mécanismes de réparation de l’ADN impliqués ; iii) Etudier le rôle des protéines TET et des 5-hmC sur l’instabilité génétique et la réparation d’ADN. Cette étude pourra ainsi expliquer pourquoi les mutations tet2 sont trouvées dans de nombreuses hémopathies ; iv) Etudier le rôle des protéines TET sur l’expression génique dans les lignées cellulaires humaines en particulier les cellules ES humaine. Le contrôle épigénétique dans ces lignées est d’un intérêt crucial puisque récemment, la protéine AID intervenant dans la déamination des cytosines a été impliquée dans la reprogrammation vers la pluripotence via des processus de déméthylation.



  • ASAWoO Supervision Adaptative de Liens Avatar/Objet pour le Web des Objets

    ASAWoO : Supervision Adaptative de Liens Avatar/objet pour le Web des Objets
    Le Web des objets vise à interconnecter les objets connectés au réseau à l'aide des standards du Web. Cependant, les langages et protocoles classiques du Web ne sont pas adaptés à ces objets connectés. Il y a également au niveau des usages un besoin émergent de services pertinents reposant sur des objets interopérables. Le projet ASAWoO met en avant des communautés d'avatars pour réaliser des applications collaboratives impliquant des objets connectés sur les Web des services.

    Le but de ce projet est de concevoir et de réaliser une architecture WoT globale à laquelle les utilisateurs connecteront leurs objets connectés et déploieront leurs applications WoT.
    Notre architecture sera conçue pour vérifier les propriétés suivantes :

    - passage à l'échelle : Notre infrastructure sera conçue pour être déployée dans des environnements hétérogènes, de la maison intelligente à la grande organisation, mais aussi en environnement extérieur. Ainsi, elle doit être flexible pour pouvoir se déployer sur un nombre important et changeant d'objets.
    Elle doit pouvoir répondre à des changements dynamiques grâce à des techniques de déploiement adaptatives sur le cloud, réplicable de cloud à cloud et capable de répartir la charge sur plusieurs instances de cloud. De plus, les modules d'applications seront déployables sur les objets, selon les ressources que ceux-ci fourniront.
    - portabilité : les modules des applications seront décrits sémantiquement, pour être déployables sur différents types d'objets, et les applications WoT seront disponibles à partir de simples clients Web.
    - tolérance aux déconnexions : en déplacement, les objets peuvent se déconnecter de l'architecture. Des protocoles de routage tolérants aux disruptions devront être développés pour utiliser la connectivité au mieux et maximiser la disponibilité de l'architecture.

    - green IT : la minimisation de la consommation d'énergie sur les objets est un problème critique.
    Il est nécessaire pour cela de mettre en œuvre des mécanismes d'économie d'énergie au niveau applicatif également, en particulier au niveau de l'infrastructure cloud.

    - gestion de la vie privée : des informations confidentielles sont échangées par les objets. Les aspects vie privée doivent être pris en compte et intégrés dans l'architecture du projet.



  • ChirNoCat Vers le contrôle de la chiralité axiale des biaryles en l'absence de métaux de transition

    Vers le contrôle de la chiralité axiale des biaryles en l'absence de métaux de transition
    Le principal objectif de ChirNoCat est de développer de nouvelles méthodologies de contrôle de la chiralité axiale du motif biarylique, dans le cadre de la chimie organométallique mais en l’absence de métaux de transition.

    Retombées scientifiques, techniques, économiques
    Le but principal de ce projet est de développer des méthodes en chimie organométallique polaire vers le contrôle de la chiralité axiale lors de la formation de liaisons aryl-aryl et ceci en l'absence de métaux de transition, à partir de réactifs bon marché et/ou facilement accessibles. La préparation de biaryles énantioenrichis sans métal de transition est un objectif synthétique important et stimulant du point de vue industriel et académique ; en effet, ils sont considérés comme des structures privilégiées pour la chimie organique synthétique, où ils sont souvent un motif clé dans une multitude d'applications industrielles, notamment comme auxiliaires ou catalyseurs chiraux efficaces, mais aussi dans le domaine des matériaux optiques, en chimie médicinale ou en agrochimie. Notre projet suit plusieurs principes de chimie verte. Ainsi, il permet d'éviter l'emploi de métaux de transition, qui sont des matières premières onéreuses et constituent un problème dans l'industrie pharmaceutique de par leur toxicité et leur élimination très coûteuse via des étapes de purification supplémentaires. En outre, le couplage ARYNE atropo-énantiosélectif permettrait une synthèse efficace et économique de biaryles énantioenrichis, en évitant un dédoublement d'énantiomères (synthèse non asymétrique) ou des étapes additionnelles requises pour l'introduction et l'élimination d'un auxiliaire chiral covalent (synthèse atropo-diastéréosélective). Idéalement, les ligands chiraux utilisés dans le couplage ARYNE atropo-énantiosélectif seraient introduits en quantité catalytique, ce qui le rendrait particulièrement économique. ChirNoCat est l'occasion de développer des processus innovants avec une efficacité améliorée, une diminution de la consommation de ressources et des coûts réduits. Nous croyons que notre projet conduira à une application industrielle future et pourrait constituer un atout essentiel du renouveau industriel de notre pays.



  • ASCE Attraction et Sélection dans l’évolution culturelle

    L'évolution culturelle est-elle Darwinienne?
    Un grand défi actuel de la biologie de l'évolution porte sur l'existence de l’héritabilité non-génétique et sur son importance adaptative. Plus précisément, la relation entre l'évolution biologique et l'évolution culturelle est devenue un sujet essentiel en biologie et dans les sciences sociales. Le but de ce projet de recherche fondamentale est de répondre à certaines de ces questions en développant une nouvelle méthode d'étude de l'évolution culturelle.

    Penser autrement l'étude de l'évolution culturelle
    Ces dernières années, d'importantes avancées théoriques ont permis de clarifier la relation entre évolution biologique et évolution culturelle. Ces recherches ont montré que la question de l'équilibre entre sélection naturelle et transformations dirigées survenant lors de la transmission est fondamentale. Idéalement, les chaînes de transmission, dans lesquelles les résultats de l'action d'un individu sont transmis à un autre, devraient permettre une estimation précise de la sélection et de des transformations. Malheureusement, jusqu’à ce jour ces expériences sont restées fortement limitées pour les raisons suivantes. D’abord ces expériences emploient un nombre faible d’étapes de transmission, ensuite elles restreignent fortement le nombre de comportements possible et enfin, elles ne permettent pas de quantifier les changements de manière précise. Il n’existe donc pas, à notre connaissance, de paradigme expérimental convaincant pour étudier ces propriétés fondamentales de l'évolution culturelle.
    Pour avancer sur ce sujet nous devons changer de manière radicale la manière dont nous faisons les expériences de transmission culturelle en introduisant de nouvelles méthodes expérimentales, similaires à celles ayant court en biologie de l’évolution. Nos buts sont donc d’abord de développer une nouvelle méthode inspirée des principes d’étude de l’évolution en biologie pour étudier l’évolution culturelle, ensuite de créer des taches non verbales permettant d’étudier aussi bien les primates non-humains que les jeunes enfants et enfin de développer les outils théoriques et statistiques pour quantifier le rôle des transformations et de la sélection dans l’évolution culturelle.



  • HIGGSAUTOMATOR Outils de calculs automatisés pour le Higgs dans des modèles génériques

    HiggsAutomator
    Outils de calculs automatisés pour le Higgs dans des modèles génériques

    Automatisation du calcul des proprietés du boson de Higgs dans les modèles génériques
    Même s'il existe plusieurs indications indirectes pour la physique au delà du modèle standard, la comprehension de l’origine et la stabilité de l'échelle d’énergie electrofaible représente un défi au vu des contraintes actuelles sur toutes nouvelles particules qui coupleraient de façon significative au boson de Higgs. Le but de ce projet est de développer des outils puissants et simples d’emploi pour rapidement analyser les implications pour le secteur du Higgs dans une variété
    de modèles pour la nouvelle physique, en particulier par le calcul de la masse du Higgs, en combinaison avec ses taux de production et de désintégration et les comparant aux (nouvelles) données expérimentales. On peut ainsi utiliser ces quantités pour déterminer la viabilité de n'importe quel nouveau modèle de cette nouvelle physique. En pratique, nous allons faire des calculs et les implémenter dans des programmes générateurs de codes de calcul utilisables comme interfaces avec d’autres programmes existant, et qui permettront le calcul dans les nouveaux modèles des propriétés du
    Higgs : masse, taux de production et de désintégration. Ça nous permettra de donner rapidement des réponses quantitatives aux questions comme : est-ce qu'on dois toujours chercher telles ou telles particules, et en particulier, des superparticules au LHC ?



  • HiCoRe Representations Hierarchiques Compositionelles pour la Vision par Ordinateur

    HiCoRe
    Representations Hierarchiques Compositionelles pour Vision par Ordinateur

    Le besoin pour des representations hierarchiques en vision
    En dépit des avancées realisees lors de la dernière décennie, la reconnaissance d’objets déformables à partir de différentes vues reste un problème largement ouvert. Le problème de reconnaissance inclut les tâches suivantes : dire si un objet d’une catégorie particulière, telle qu’un visage ou une voiture, est contenu dans l’image, préciser sa position, détourer la région de l’image le contenant et estimer sa pose et la pose de ses parties. Peu de méthodes s’attachent à
    tous ces aspects, tandis que le problème de leur réalisation simultanée pour des centaines ou des milliers de catégories, ce que font les êtres humains, n’a pas été abordés du tout. Notre but dans ce projet est d’introduire une approche hiérarchique et probabiliste pour la “vision haut-niveau”, en développant les représentations d’objets et d’images appropriées. Notre objectif est la polyvalence, i.e. la construction de modèles pouvant assurer plusieurs tâches, et la « scalabilité », i.e. proposer une approche pouvant s’appliquer la reconnaissance automatique à grande échelle. Nous proposons d’utiliser les Hierachical Compositional Representations (HCR), qui tiennent compte de la nature hiérarchique des objets visuels en les modélisant de manière récursive : à chaque niveau hiérarchique, les structures sont obtenues par une combinaison probabiliste des structures du niveau inférieur ; au plus bas niveau, ces structures modélisent l’image elle-même. Correctement développés, les HCR satisfont à la fois l’exigence de polyvalence et de scalabilité : leur nature hiérarchique leur permet de résoudre un grand nombre de problèmes en vision. En effet, leurs niveaux les moins détaillés correspondent à l’information au niveau de l’image et peuvent ainsi réaliser une tâche segmentation, quand les hautes échelles peuvent être construites pour la modélisation de catégories d’objets, afin de réaliser les tâches de reconnaissance.



  • BIOTERRA Bioterra : maitriser la prolifération microbienne dans des produits biosourcés pour des bâtiments sains et durables

    Bioterra : maitriser la prolifération microbienne dans des produits biosourcés pour des bâtiments sains et durables
    Le projet BIOTERRA s’intéresse à deux enjeux majeurs de la construction :
    - l’utilisation de matériaux à faible impact environnemental pour la construction d’habitats sains,
    confortables et durables (produits biosourcés en terre crue (briques et enduits)),
    - la qualité de l’air à l’intérieur de ces habitats par la maîtrise de la prolifération microbienne qui
    peut avoir des impacts secondaires sur la santé des habitants.

    Enjeux, objectifs et retombées attendues du projet
    On observe depuis plusieurs années un regain d’intérêt pour l’utilisation de la terre crue à l’intérieur des bâtiments car celle-ci joue un rôle naturel de régulateur de l’humidité et améliore ainsi le confort des habitats. Il est fréquent de renforcer et d’alléger ces matériaux en terre crue par l’ajout de matières végétales. Or, sous certaines conditions, il a été observé le développement de moisissures et de champignons à la surface de ces matériaux rendant préoccupante leur utilisation.

    Le projet BIOTERRA a pour but d’identifier, de caractériser et de proposer une (ou des) solution(s) à la prolifération microbienne sur des produits biosourcés en terre crue (briques et enduits) utilisés dans la construction et la rénovation de bâtiments sains et durables. Ce projet aura aussi pour objectif de développer et valider des méthodologies innovantes pour l’identification des souches microbiennes et l’étude de leur prolifération sur des produits de construction.

    Les retombées attendues de ce projet sont multiples.
    Du point de vue scientifique, les résultats du projet permettront d’enrichir des bases de données sur les souches microbiennes présentes dans l’habitat ainsi que des connaissances sur les produits de constructions biosourcés en terre crue.
    Du point de vue méthodologique, de nouvelles méthodologies sur l’identification de souches microbiennes dans l’habitat et sur l’étude de leur prolifération sur des produits de construction (guide méthodologique) seront développées.
    Enfin, des points de vue économique et sociétal, le projet aura pour finalité de développer des produits (lutte microbiologique et produits biosourcés à base de terre crue résistants à la prolifération), de diversifier l’activité des filières terre (briquetiers) et de faciliter l’utilisation des matériaux biosourcés dans le bâtiment en rassurant les maîtres d’ouvrage et d’œuvre vis-à-vis des risques de proliférations microbiennes.



  • FLUTTENER Récupération de l'énergie d'un écoulement par le flottement de plaques piézoélectriques

    Récupération de l'énergie d'un écoulement par le flottement de plaques piézoélectriques
    Les instabilités fluide-solide permettent la mise en mouvement spontanée et auto-entretenue de structures par un écoulement géophysique stationnaire (ex: vibrations de cables soumis à un courant sous-marin, battement d'un drapeau dans le vent). Ce projet vise à étudier la récupération de l'énergie mécanique associée au mouvement d'une plaque flexible en écoulement axial (ex: drapeau) au moyen de composants piézoélectriques ainsi que la dynamique couplée fluide-solide-électrique qui en résulte.

    Vers une meilleure compréhension et une optimisation des interactions fluide-solide-électriques.
    Ce projet s'articule autour de trois objectifs principaux qui permettront d'évaluer la faisabilité et le potentiel de récupération d'énergie d'un drapeau piézoélectrique en écoulement axial.

    L'objectif principal est la compréhension de la dynamique de la plaque piézoélectrique, et l'évaluation de l'énergie récupérable. Pour cela, un modèle couplé fluide-solide-électrique est nécessaire, permettant la prise en compte de la rétroaction des composants piézoélectriques: la déformation de ces composants entraîne un transfert de charges dans le circuit aval, et une tension électrique aux bornes de ces composants entraîne un effort supplémentaire sur la structure. La modification des propriétés de battement par le circuit aval doit être comprise et quantifiée. Enfin, l'efficacité du système sera déterminée, comme la fraction du flux d'énergie cinétique dans le fluide effectivement convertie en énergie électrique dans le circuit aval.

    Le deuxième objectif de ce projet est d'identifier des améliorations potentielles de l'efficacité de ce système au travers d'une optimisation du circuit aval connecté aux composants piézoélectriques. Dans ce but, le projet appliquera à ce système différentes techniques d'électronique de puissance à la pointe de ce domaine. Le défi le plus important associé à cet objectif est la mise au point d'un modèle complètement intégré permettant la prise en compte de ces techniques et de la dynamique du drapeau.

    Enfin, du fait de la faible densité énergétique des écoulements géophysiques, il est probable que ce type de dispositif soit utilisé, non pas de manière isolée, mais en utilisant plusieurs récupérateurs identiques. Le troisième objectif de ce projet est donc de déterminer la nature et l'effet des interactions hydrodynamiques et électrodynamiques de deux ou plusieurs unités. En particulier, on s'intéresse à la possibilité de récupérer une quantité d'énergie supérieure du fait de ce couplage.



  • MEDEA Cartographier les débats environnementaux sur l'adaptation

    La cartographie des controverses sur l’adaptation au changement climatique en France
    L’adaptation au changement climatique global et à ses impacts régionaux suscite divers débats à l’interface entre sciences et politiques. Le projet MEDEA propose d’en développer une « cartographie » dans le but d’éclairer les points de vue des acteurs publics et privés concernés, et ainsi favoriser l’émergence d’approches collectives de l’adaptation.

    Fournir aux acteurs concernés un outil pour comprendre les enjeux de l’adaptation
    Touchant à un grand nombre de secteurs, le défi de l’adaptation au changement climatique pose un ensemble de questions disparates qui suscitent des débats à l’interface entre sciences et politiques. Dans ce contexte, la question se pose de savoir quelles connaissances et informations sont nécessaires à la définition des meilleures stratégies d’adaptation. Par ailleurs, la mise en œuvre de l’adaptation implique un consensus autour du concept d’adaptation lui-même et par de nombreux acteurs dont les perceptions et les attentes sont nécessairement diverses. Dès lors, les solutions ne peuvent émerger que d’un profond travail de confrontation des points de vue et de recherche de compromis entre acteurs. MEDEA a pour objet la cartographie des débats sur l’adaptation, avec pour objectif de contribuer à faciliter une meilleure compréhension, par les acteurs politiques et privés, mais aussi par l’ensemble la société civile, des controverses liées à cet enjeu. Dans cette perspective, MEDEA rassemble des climatologues, des chercheurs en sciences sociales et politiques, et des experts en media design avec quatre objectifs principaux : 1/ recueillir un vaste corpus de discours scientifiques et média sur les débats autour de l’adaptation (en particulier en France, mais pas seulement) ; 2/ analyser ces corpus à l’aide des méthodes et outils conceptuels et numériques de la sociologie des sciences et de techniques ou « STS »; 3/ développer une plate-forme on-line interactive visant à présenter de manière originale ces débats complexes ; et 4/ diffuser cette plate-forme auprès des parties prenantes du débat. Ainsi, le projet entend explorer les potentialités d’équiper les acteurs concernés d'outils de cartographie de débats technoscientifiques dans le but de contribuer à la mise en ouvre de l’adaptation.



  • AquaNeuroTox Identification et caractérisation du mode d'interaction de phycotoxines neurotoxiques présentant un risque biologique - Développement de nouveaux systèmes de détection.

    Les phycotoxines neurotoxiques : une menace potentielle pour la santé humaine
    Identification, caractérisation et détection de phycotoxines neurotoxiques

    Les cyanobactéries d'eau douce et le phytoplancton marin constituent des éléments essentiels pour la vie aquatique qui, cependant, peuvent produire des toxines à l'origine d'effets nuisibles sur les écosystèmes et sur la santé humaine. En effet, certains d’entre eux produisent de puissantes neurotoxines qui altèrent la neurotransmission indispensables à la vie animale et qui représentent une menace pour la santé humaine.

    Objectifs
    Les objectifs initiaux de ce programme de recherche étaient: (i) de collecter et d’identifier de nouveaux agents toxiques à partir de cyanobactéries, (ii) de déterminer la pharmacologie de spirolides non encore étudiés (20 méthyl spirolide G), d’analogues des pinnatoxines et de prorocentrolides qui possèdent tous un groupe imine cyclique et celle de toutes autres toxines nouvellement identifiées, (iii) de développer de nouveaux systèmes de détection de toxines ciblant les canaux sodium sensibles au potentiel de membrane et d’autres cibles, et (iv) d’adapter la méthode de microplaque-RBA à des applications sur le terrain en développant des microsystèmes basés sur la capacité des membranes de Torpille à couvrir des surfaces en plastique et des nanofluides pour des interactions entre les récepteurs et les toxines.



Rechercher un projet ANR