L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • APPATS Potentiel adaptatif des espèces d’arbres alpins au réchauffement climatique

    APPATS : Potentiel adaptatif des espèces d’arbres alpins face au réchauffement climatique
    Les forêts alpines et méditerranéennes sont parmi les écosystèmes les plus sensibles au changement climatique. Ces dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés dans la prédiction de leur réponse future par le développement de modèles statistiques corrélatifs et de modèles fonctionnels intégrant des traits d’histoire de vie. Cependant, ces approches ne prennent pas en compte le potentiel évolutif des espèces.

    Objectif: Evaluer le potentiel adaptatif des communautés d'espèces d'arbres alpins
    Notre projet a pour ambition de combler cette lacune en évaluant in situ le potentiel adaptatif - généralement mesuré par des expériences en jardin commun - de quatre des espèces d'arbres alpins les plus représentatifs. Pour décrire la réponse potentielle de ces espèces clés à la pression sélective induite par le changement climatique, les individus seront échantillonnés le long d'un gradient environnemental dans des parcelles avec des degrés variables de biodiversité et ils seront génotypés par des marqueurs SNPs. Les loci candidats pour l'adaptation locale seront détectés par des méthodes de scan génomique. Enfin, ces SNPs candidats seront utilisés pour tester l’intensité de la sélection multigénique en réponse à des facteurs environnementaux qui sont connus pour jouer un rôle critique sur le fonctionnement des écosystèmes forestiers lors de changement climatique, que ce soit des facteurs abiotiques (ex : sécheresse) ou biotiques (ex : richesse en espèces). Nous allons évaluer la diversité génétique au sein des différents points d'échantillonnage présentant des assemblages variables d'espèces. Nous nous placerons sur un gradient latitudinal dans les Alpes en bénéficiant du dispositif du projet ANR BioProFor (ANR 11 PDOC 030-01, voir Figure 1). Ce projet est fondé sur un dispositif semi-expérimentale de 6 sites (de la Provence aux Bauges) avec 10 à 15 parcelles forestières (environ 500 m2) par site, chacune des parcelles contenant 1, 2 ou 3 espèces (pour une moyenne de 30 arbres par placette). Dans chaque site, les parcelles sont réparties le long d'un gradient d'élévation (avec 2 ou 3 élévations par site). Dans ce projet, nous nous focaliserons sur quatre de ces sites alpins (Bauges, Chartreuse, Vercors, et le Mont Ventoux). Pour chaque parcelle, nous prélèverons des échantillons de feuilles de tous les arbres trouvés dans la parcelle, soit dans un cercle de rayon de dix mètres. Nous estimons que 1200 individus (toutes espèces confondues) seront échantillonnés.



  • FragSPIN Nouvelle approche par fragments dédiée à la conception d’inhibiteurs de hk3 et matriptase, deux sérine protéases impliquées dans la progression tumorale

    Nouvelle approche pour la conception d’inhibiteurs de sérine protéases impliquées dans la progression tumorale
    Nouvelle approche de chimie médicinale intégrant la production moyen-débit de sérine protéases impliquées dans les cancers du sein et de la prostate, la synthèse parallèle de petites molécules et la mise au point d’un criblage d’activité haut-débit original.

    Développement de nouveaux axes thérapeutiques des cancers du sein et de la prostate
    L'approche thérapeutique du cancer repose sur le trio chirurgie-radiothérapie-chimiothérapie. Tandis que la chirurgie et la radiothérapie permettent de traiter la plupart des tumeurs primaires (généralement cancers solides), un cancer métastatique ne peut être combattu efficacement par des traitements à visée locale. Les chances de rémission sont alors relativement modestes et limitées aux cancers chimio-sensibles. D'un point de vue mécanistique, les traitements chimiques impliquent l'utilisation d'agents cytotoxiques, peu sélectifs agissants sur les cellules en division rapide, telles que les cellules cancéreuses.
    Récemment, les preuves de l’implication de sérine protéases extracellulaires et transmembranaires dans les processus de tumorisation et d’infiltration métastatique se sont accumulées. Dans le cadre de ce projet, nous proposons une nouvelle approche intégrant à la fois la production moyen-débit de sérine protéases d’intérêt thérapeutique, la synthèse parallèle de petites molécules et la mise au point d’un criblage d’activité haut-débit original. Nous envisageons d’utiliser cette plateforme pour concevoir de manière convergente des inhibiteurs sélectifs de kallikréines et de TTSPs impliquées dans la progression tumorale et métastatique, notamment dans des formes sévères de cancers du sein et de la prostate. Les objectifs sont de proposer 1/ de nouveaux concepts pour concevoir des inhibiteurs sélectifs de sérine protéases, 2/ de nouveaux outils pharmacologiques pour mieux comprendre les rôles respectifs des hKs tissulaires et des TTSPs dans le développement tumoral et 3/ d'ouvrir vers de nouvelles approches thérapeutiques.



  • MIRO2 Modélisation Intra-urbaine des Rythmes quOtidiens : accroître l'accessibilité à la ville pour maîtriser la mobilité urbaine

    MIRO  «Modélisation Intra-urbaine des Rythmes quOtidiens : accroître l’accessibilité à la ville pour maîtriser la mobilité urbaine«
    Ce projet vise à explorer, par simulation informatique, les impacts possibles de politiques urbaines sur l'accessibilité spatio-temporelle des citadins à la ville et leurs conséquences sur leur mobilité quotidienne. Il vise également à établir des diagnostics territoriaux (pertes et gains d'accessibilité localisés) et sociaux (populations avantagées et désavantagées par les différentes politiques testées).

    Des trajectoires individuelles à la ville en mouvement
    La ville est souvent interprétée comme une forme d’organisation spatiale qui favorise les interactions fonctionnelles. Pourtant, cette propriété est fragile, comme le soulignait dès 1961 l’urbaniste Jane Jacobs : « lorsque l’on rend la cité plus accessible, l’ensemble des utilisations entrecroisées des différentes fonctions urbaines diminue invariablement ».
    Ouvrir l’espace urbain au plus grand nombre reste donc à la fois un enjeu de société et un objectif d’aménagement difficile à atteindre. En effet, le droit à une mobilité choisie va à l'encontre d'un droit tout aussi fondamental, celui de l’accès à la ville pour tous, par la production d'externalités négatives qui se posent aujourd’hui avec une acuité particulière : étalement urbain, congestion, consommation et production énergétique, risques et nuisances...Par ailleurs, l'approche de l’accessibilité repose encore souvent sur une vision réductrice et segmentée du fonctionnement des systèmes urbains et des comportements des individus qui les peuplent, notamment en terme de mobilité quotidienne. Les enjeux actuels, notamment dans une perspective de développement urbain durable, impliquent au contraire un véritable changement de paradigme : passer d’une représentation traditionnelle du comportement d’un individu moyen maximisant l’utilité d’un déplacement considéré isolément à celle d’individus différenciés, réalisant un certain nombre d’activités localisées, en une séquence plus ou moins complexe de déplacements au cours d’une journée, et ce en fonction d’un faisceau de contraintes et d’obstacles modulant leurs possibilités d’action. Par extension, les inégalités d’accès à la ville et à ses ressources doivent à la fois être appréciées par l’analyse des structures et des dynamiques spatiales relevées sur les temps longs du territoire, et par l’étude du fonctionnement des espaces au regard des pratiques des individus sur les temps courts du quotidien.



  • PreAD Régulation de l’activité présynaptique par la gamma-sécrétase dans la maladie d’Alzheimer

    Régulation de l'activité neuronale par la gamma-sécrétase: une enzyme impliquée dans la maladie d'Alzheimer
    La maladie d’Alzheimer est caractérisée par un dysfonctionnement synaptique et des données récentes suggèrent que la gamma-sécrétase, une enzyme impliquée dans la maladie d'Alzheimer, régule la libération de neurotransmetteur au niveau de la synapse. Ce projet a pour but de comprendre les mécanismes de régulation de la fonction synaptique par la gamma-sécrétase.

    Identifier le mécanisme responsable de la détérioration synaptique impliquée dans la maladie d'Alzheimer
    La maladie d’Alzheimer est la forme la plus répandue de démence touchant plus de 35 millions de personnes et aucun traitement curatif n’est disponible à l’heure actuelle. Altérations et dommages synaptiques sont les meilleurs corrélats de la détérioration cognitive de la maladie d'Alzheimer.
    La préséniline, un gène muté dans des formes familiales de la maladie d'Alzheimer, est la sous-unité catalytique de l’enzyme gamma-sécrétase qui clive de nombreuses protéines synaptiques telles qu’APP et N-cadhérine. Cette protéolyse libère des domaines C-terminaux cytosoliques qui régulent des fonctions physiologiques telles que la transcription. Les mutations de préséniline associées à la forme précoce de la maladie d'Alzheimer altèrent l’activité protéolytique de la ?-sécrétase ce qui diminue la production de peptides fonctionnels et en même temps induit l’accumulation des substrats de la gamma-sécrétase potentiellement délétères.
    La préséniline participe à l’activité présynaptique par des mécanismes encore inconnus. Ce projet vise à comprendre comment l’altération de l’activité protéolytique de la gamma-sécrétase affecte la fonction synaptique et contribue aux déficits cognitifs.
    L'objectif de ce projet est d'étudier le rôle de la préséniline dans les fonctions synaptiques et la plasticité au niveau de l’hippocampe qui joue un rôle clé dans l’encodage mnésique. Le projet implique une nouvelle lignée de souris qui n’exprime pas la préséniline au niveau de l'hippocampe.



  • DISPCOST Impacts des changements globaux sur les coûts de la dispersion

    Réchauffement et fragmentation rendent-ils plus difficiles les déplacements de dispersion du Chevreuil?
    Etude des impacts des changements globaux sur les coûts de la dispersion chez le Chevreuil

    Etudier les effets des changements globaux sur les coûts de la dispersion pour pouvoir prédire les répercussions sur la dynamique des populations
    Les modifications de l’environnement impactent les décisions de dispersion, à travers des modifications du paysage coûts-bénéfices de ce comportement. Pourtant, les connaissances empiriques et théoriques actuelles sur les effets des changements globaux sur les coûts de la dispersion sont encore très limitées. DISPCOST a pour but de combler cette lacune en évaluant empiriquement comment les facteurs environnementaux affectent les coûts de la dispersion, et en déterminant théoriquement les conséquences pour la dynamique des populations et l’évolution de la dispersion. Les objectifs sont de répondre aux questions suivantes : 1) Comment les modifications anthropiques du paysage affectent-elles les coûts de la dispersion ? 2) Comment le changement climatique affecte t’il les coûts de la dispersion ? 3) Quelles sont les conséquences de 1) et 2) sur l’évolution de la dispersion et le fonctionnement des populations ? Ces questions sont traitées en utilisant le Chevreuil (Capreolus capreolus) comme modèle d’étude, dans deux zones d’études (Aurignac et Chizé) présentant des environnements contrastés. Les raisons du choix de ce modèle d’étude sont d’abord l’existence de programmes de suivi à long terme, qui sont à l’origine de données de dispersion d’une qualité exceptionnelle. Ces données permettent d’estimer l’ensemble des différents types de coûts de la dispersion. De plus, cette espèce a un impact socio-économique énorme (dommages en agriculture/sylviculture, collisions avec des véhicules, vecteur de maladies, source de revenus pour les communautés rurales à travers la chasse).



  • EMMA Couplage Magnétoélectrique via les Electromagnons dans les composés Multiferroïques

    Couplage Magnétoélectrique via les Electromagnons dans les composés Multiferroïques
    Le projet se concentre sur l'emergence recente de l'interet d'une famille de materiaux très attractif, les multiferroiques. Dans ces materiaux les ordres magnetique et ferroelctrique sont couplé donnant naissance au couplage magnetoélectrique. Les multiferroiques ouvrent une myriade de possibilité en spîntronique comme le controle de la polarisation par un champ magnetique externe et le controle de l'aimantation par un champ électrique.

    Les boracite de fer, une nouvelle voie pour l'observation des électromagnons?
    In this proposal we want to approach the problem from an exotic standpoint: the electromagnon. We will use the potential of infrared and neutron scattering to yield crucial information on the interplay between structural (phonons), magnetic (magnons) and electromagnon excitations under various external parameters such as magnetic and electric field. The aim of these external parameters will be to tune magnetic and ferroelectric orders and study their impact on lattice and spin degrees of freedom in search for novel dynamical effects. In this project, we want to utilize proven techniques in the study of ferroelectric and magnetic compounds such as infrared and neutron scattering. We chose two families of type II multiferroics based on their unique properties. These families are iron borates RFe3(BO3)4 and double perovskites manganites, DyMn2O5. They possess a strong magnetoelectric coupling, with for RFe3(BO3)4 a ferroelectricity which only appears, at the magnetic ordering or upon application of a magnetic field. The strong coupling between the magnetic order of Fe/Mn and R ions, make these materials strong candidates to show exotic magnetoelectric excitations.



  • InterRift Interprétation de la rupture continentale à partir du observations de surface

    Interprétation de la rupture continentale des observations de surface
    La rupture de la lithosphère continental est un processus fondamental qui contrôle l’évolution des continents et la naissance de bassins océaniques. En dépit de la place fondamentale de rifts dans la géologie de notre planète, il reste des questions de premier ordre : Quels sont les paramétrés clés qui régissent réussi ou échoue la rupture ? Dans quelle mesure est-elle du a la structure ci-dessus, comme un panache du manteau, ou une réponse passive aux forces tectoniques de champ lointain ?

    Bref résumé du projet:
    La zone du Rift d'Afrique de l'Est est la région la plus distinctive activement rifting sur notre planète. Dans la vallée du rift il y a des systèmes volcaniques actifs peut-être liée à une source profonde de manteau chaud qui est responsable de ce volcanisme et la rupture actuelle. Le fossé central dans notre compréhension est de savoir comment précisément les panaches thermiques et la lithosphère interagissent et, surtout, comment le changement dans la production de fusion et la lithosphère sont enregistrés dans les observations sismologiques et géochimiques. Les modèles numériques de l'évolution du rift ont généralement mis l'accent sur une comparaison qualitative avec l'évolution de la fissure. Ce projet se concentrera sur le développement de méthodes permettant d'interroger quantitativement les modèles numériques par rapport aux observations de la chimie ignée, de la sismologie du manteau et de la tectonique crustale.



  • GPCRnet Déchiffrage du réseau de signalisation dépendant des béta-arrestines induit par les récepteurs couplés aux protéines G.

    Décoder le système d’information cellulaire: un pas vers de nouveaux médicaments
    Les récepteurs membranaires sont la cible de la majorité des médicaments. Comprendre comment, une fois activé, ils pilotent le destin cellulaire est un enjeu majeur qui nécessite la mise en place d’approches pluridisciplinaires combinant biologie à haut débit et modélisation mathématique.

    Clarifier le rôle des béta-arrestines pour découvrir de nouveaux médicaments
    Les récepteurs couplés aux protéines G (GPCR) sont impliqués dans la majorité des processus physiologiques et pathologiques. De plus, ils sont la cible de près de 50% des médicaments actuels. L’objectif de GPCRnet est de mieux comprendre les mécanismes qui relaient le flux d’information depuis les GPCRs activés vers les compartiments intracellulaires. Il est connu depuis longtemps que les protéines G jouent un rôle central dans ces processus. Cependant, il est maintenant admis que la majorité des GPCRs peuvent également transmettre des signaux à l’intérieur de la cellule via un mécanisme qui fait intervenir les béta-arrestines et qui est indépendant des protéines G. Nous voulons disséquer les contributions respectives des béta-arrestines et des protéines G dans la réponse biologique aux GPCRs. Ce projet permettra par exemple de mettre en évidence si les béta-arrestines induisent un mécanisme de signalisation unique ou si cette signalisation dépend du GPCR auquel elles s’associent. Plus généralement, le projet devrait fournir un cadre conceptuel permettant de comprendre et peut-être d’anticiper comment un signal extracellulaire qui active un GPCR se traduit par une réponse physiologique ou pathologique donnée. Jusqu’à présent, seule la composante dépendant des protéines G a été considérée pour la recherche de nouveaux médicaments. La prise en compte des béta-arrestines pourrait conduire à la découverte de nouveaux médicaments potentiellement plus spécifiques.



Rechercher un projet ANR