L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • Le site de soumission des propositions détaillées est ouvert depuis le 28 février 2017
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

@AgenceRecherche

23/03 10:51 - Des travaux réalisés dans le cadre du projet Capacity https://t.co/euKDH7QvHS https://t.co/9feFBJGqfx

23/03 10:26 - Un évènement lié au projet PatentLab https://t.co/w5QMHxgbQf https://t.co/odTtaMwCrL

23/03 10:04 - 2/2 des fiches pratiques destinées à faciliter la compréhension du #RF2017 sont également à votre disposition https://t.co/35MvN4HpuW

  • MagnLC Synthèse et étude de nouveaux matériaux hybrides magnétiques : Vers des systèmes cristaux liquides

    Synthèse et étude de nouveaux matériaux hybrides magnétiques : Vers des systèmes cristaux liquides
    Ce projet a pour vocation de mettre en formes des matériaux moléculaires magnétiques au sein de phases liquides cristallines grâce à fonctionnalisation rationnelles de ses précurseurs moléculaires. L’objectif est ainsi d’obtenir des matériaux qui soient technologiquement plus adaptés en vue de futures applications.

    Mise en forme des matériaux moléculaires magnétiques : Une étape critique vers les applications
    Depuis plusieurs décennies, les matériaux moléculaires magnétiques suscitent un grand intérêt de par leurs propriétés physiques originales et applications potentielles. En effet, ces composés peuvent présenter des propriétés magnétiques rares ou inconnues dans les matériaux inorganiques traditionnels comme les phénomènes de conversion de spin, le photomagnétisme ou encore les comportements de molécule- ou chaîne-aimant. Ainsi, ces objets magnétiques ont été proposés comme candidats potentiels pour diverses applications notamment dans les dispositifs de stockage de l’information où ceux-ci donnent l’espoir de réduire la taille des unités de mémoire magnétique à l’échelle moléculaire. Si ces propriétés et leurs potentialités sont bien réelles, il est souvent difficile de passer à l’étape suivante qui consiste à mettre en forme le matériau. Il apparaît donc aujourd’hui capital d’orienter une partie des efforts de recherche vers l’organisation de ce type de composés en vue de futures applications. Une solution intéressante consiste à utiliser l’auto-organisation de la matière au sein de systèmes fluides comme les gels ou cristaux liquides. Le projet MagnLC prend place dans ce domaine en émergence. Nous proposons de développer et d’étudier de nouveaux hybrides magnétiques dans lesquels des composés moléculaires magnétiques bien connus sont modifiés afin de leur conférer des propriétés mésogènes.



  • TOFIGROU Torseurs, fibrés vectoriels et schéma en groupes fondamental

    TO.FI.GROU.
    TOrseurs, FIbrés vectoriels et schéma en GROUpes fondamental.

    Torseurs, fibrés vectoriels et groupes fondamentaux en géométrie algébrique et arithmétique
    Le titre du projet - Torseurs, fibrés vectoriels et schéma en groupes fondamental fondamental - est composé de deux objets apparemment distinctes, torseurs et fibrés vectoriels, et un troisième objet qui constitue en quelque sorte leur fusion. Le lien entre les torseurs et les fibrés vectoriels est clair au moins depuis qu'on sait qu'il existe une bijection entre les classes d'isomorphisme de fibrés vectoriels de rang n sur un schéma X et les classes d'isomorphisme de GLn-torseurs au dessus de X. Cependant au cours des années les propriétés des torseurs et des fibrés vectoriels ont été développées indépendamment les unes des autres, avec leurs propres objectifs et techniques, leurs propres cercles d'experts avec leurs propres activités. Ce n'est pas rare de lire des articles où les torseurs sont mentionnés, mais pas les fibrés vectoriels et vice-versa. Dans beaucoup d'autres, traitant à la fois les torseurs et les fibrés vectoriels, l'importance de l'un de ces deux outils est marginale. La théorie du schéma en groupes fondamental une façon possible de fusionner les torseurs et les fibrés vectoriels et costitue certainement le trait d'union entre nos deux paquets de recherche.

    Les deux paquets de recherche dans lesquels la proposition est divisée sont

    1. Torseurs

    2. Fibrés vectoriels et le schéma en groupes fondamental

    Les deux paquets ont leurs propres objectifs, mais le but est de pousser les techniques connues à leurs limites et de fournir de nouveaux résultats avec des nouvelles techniques pour chacun d'eux jusqu'à ce que nous aurons une théorie unificatrice satisfaisante.



  • GeObs Géographie des obsidiennes d'Anatolie orientale : sources, caractérisation et diffusion aux époques préhistoriques

    Géographie des obsidiennes d’Anatolie Orientale
    Sources, caractérisation et diffusion d'une matière première d'origine volcanique aux époques préhistoriques.

    L'objectif du projet est de réaliser une étude exhaustive des sources d'obsidienne localisées en Anatolie Orientale afin de comprendre la diffusion de cette matière première des affleurements géologiques vers les sites archéologiques du Moyen-Orient. A la fin de ce projet, nous proposerons une base de données spatialisée (SIG) des sources d'obsidiennes d'Anatolie orientale.

    Des sources géologiques d'obsidienne aux sites archéologiques
    Les artefacts lithiques retrouvés dans les fouilles archéologiques témoignent de la diffusion de l'obsidienne depuis les sources d'Anatolie jusqu'aux sites du Proche-Orient.
    Depuis les travaux pionniers de Cann & Renfrew (1964), de nombreuses études on porté sur les obsidiennes provenant d'Anatolie. Dans le même temps, plusieurs fouille d'Anatolie, du Caucase et du Proche-Orient ont livré des artefacts en obsidiennes qui ont été rapportés à des sources d'Anatolie ou du Caucase ; mais de nombreux artefacts ont une origine qui n'a pas pu être déterminée.
    Ces artefacts pourraient provenir de l'une des 13 sources d'Anatolie orientale sur lesquelles ce projet se concentre et qui sont encore peu documentées. Il est donc crucial de préciser la localisation de ces sources (primaires et secondaires) et d'en connaitre précisément les caractéristiques physico-chimiques.
    Jusqu'à présent, l'étude de la diffusion de l'obsidienne au Proche-Orient est rendue difficile en raison de l'absence de stratégie d'échantillonnage et d'analyse homogène et de la méconnaissance des modes d'affleurement des obsidiennes d'Anatolie orientale.
    A l'inverse, notre projet vise à résoudre ces difficultés en proposant une méthode intégrée d'étude des obsidiennes:
    1) en réunissant une équipe franco-turc expérimentée associant les différents champs de l'obsidian sourcing;
    2) en proposant une investigation de terrain exhaustive des 13 régions où affleure l'obsidienne en Anatolie orientale et en précisant les contextes morphologiques et volcanologiques d'affleurement;
    3) en basant la caractérisation de l'obsidienne (sources et artefacts) sur des méthodes de laboratoire éprouvées (LA-ICP-MS) couplée à des méthodes d'analyse in-situ (p-XRF) afin d'analyser des pièces qui ne peuvent pas sortir des musées;
    4) en intégrant tous les résultats dans une base de données spatialisée permettant d'analyser les processus de diffusion de l'obsidienne des sources géologiques aux sites archéologiques.



  • GLYCOMIME Glycomimes ciblant Pseudomonas aeruginosa: Synthèse, criblage par une technologie de micropuce à ADN et évaluation sur bactéries

    Molécules ciblant les facteurs de virulence de Pseudomonas aeruginosa
    Pseudomonas aeruginosa est la troisième bactérie impliqué dans les maladies nosocomiales et la principale cause de mortalité des patients atteint de la mucoviscidose. Elle se caractérise par sa capacité à développer des résistances aux anti-biotiques. Ce projet vise à découvrir de nouvelles molécules ciblant non pas des fonctions vitales de la bactérie mais ses facteurs de virulences

    Inhiber les facteurs de virulence : une alternative aux anti-biotiques ?
    Pseudomonas aeruginosa (PA) est une bactérie opportuniste gram négative, inoffensive pour les individus en bonne santé, mais dangereuse chez les individus immuno-déprimés. Elle est la troisième cause de maladie nosocomiale après le Staphyllocoque doré et E. coli. Elle est la principale cause de morbidité et de mortalité chez les patients atteints de la mucoviscidose. La colonisation des voies respiratoires aboutit souvent à une pneumonie chronique malgré l’utilisation d’antibiotiques. Il est très difficile de l’éradiquer lors de ces infections chroniques du fait de l’apparition de souches résistantes et de l’avantage sélectif que lui procure la formation du biofilm.
    PA possède tout un arsenal moléculaire de facteur de virulence qui joue un rôle fondamentale dans l’infection. Pour les bactéries, les facteurs de virulence sont des molécules qui sont nécessaires ou qui potentialisent leurs capacités. L’inhibition de ces facteurs par des molécules de synthèse ouvre la voie à des thérapies alternatives à l’utilisation des antibiotiques. Parmi les cibles potentielles, il y a celles impliquées dans l’adhésion de PA aux mucines et aux cellules épithéliales. Cette adhésion implique souvent l’interaction de lectines bactériennes du flagelle (FliD, FliC), des Pili (type IV Pili, Cup B pili) ou solubles (PA-IL, PA-IIL). Même si d’autres groupes de recherche font états de molécules ciblant ces facteurs de virulence (notamment PA-IL et PA-IIL), à ce jour, leur sélectivité et leurs mécanismes d’action in-vitro et in-vivo restent à éclaircir.
    Ce projet vise à synthétiser et à sélectionner des ligands de haute affinités pour les sept lectines de PA et d’évaluer in-vitro et in-vivo leurs efficacités comme agent anti-microbien ainsi que de déterminer leurs sélectivités et leurs mécanismes d’action. Un deuxième aspect du travail à potentiel plus risqué visera à découvrir de nouveaux oligosaccharides et lectines impliqués dans l’adhésion et la colonisation des voies respiratoires.



  • CLUSTOP Nanoparticules de silice multifonctionnelles à architectures complexes à base de clusters de métaux de transitions pour des applications en biotechnologies

    Des nanoparticules multifonctionelles pour des applications biomédicales.
    L’objectif de CLUSTOP est l’élaboration de nouvelles nanoparticules de silice non toxiques, magnétiques et phosphorescentes dans la région NIR, complété par l'étude de leurs propriétés physico-chimiques et toxicologiques.

    Elaboration et toxicité de systèmes colloïdaux luminescents dans la région NIR.
    L’objectif du projet CLUSTOP était l’élaboration de nouvelles nanoparticules de silice non toxiques, magnétiques et/ou luminescentes dans la région rouge-proche infrarouge (NIR), complété par l'étude de leurs propriétés physico-chimiques et toxicologiques. En effet, l’élaboration de tels systèmes colloïdaux à base de nanoparticules multifonctionnelles de silice (dénotées X@SiO2, X = Cs2Mo6X14 et ß-Na(Y,Gd)F4:Yb:Er et/ou Fe2O3) à la fois non toxiques et résistants au vieillissement constitue actuellement un défi technologique pour les biotechnologies. L’émission dans le proche infrarouge est une propriété nécessaire pour des applications en biotechnologie, car cette fenêtre correspond à l’absorption minimum des tissus. Ce projet de recherche visait également à évaluer la toxicité et l'écotoxicité des expositions à ces nanoparticules. CLUSTOP était un projet de recherche sur 3,5 ans qui s’appuie sur l’expérience et les expertises complémentaires de chimistes, physiciens, physico-chimistes et biologistes de 3 laboratoires partenaires. C’était un programme pluridisciplinaire de recherche fondamentale qui a permis la réalisation de nouveaux nanomatériaux applicatifs dans les domaines des biotechnologies.



  • SCRIPT Système d'aide à la décision pour une Conception Robuste et Indicateurs de la qualité de service des Plans de Transport ferroviaires

    Système d'aide à la décision pour une Conception Robuste et Indicateurs de la qualité de service des Plans de Transport ferroviaires
    Le projet SCRIPT s'intéresse à la construction de plans de transport ferroviaires robuste. Il s’agit de définir les indicateurs permettant de modéliser la stabilité d’un plan en considérant l’ensemble des ressources critiques nécessaires (sillons, matériels roulants, agents de conduite). Le projet vise aussi à proposer des méthodes permettant de construire des plans stables optimisés et à les valider sur des données réelles avec un simulateur.

    Améliorer la stabilité des plans de transport ferroviaire dans un contexte de trafic croissant
    Le trafic ferroviaire est amené à croître fortement dans les années à venir mais cette évolution ne sera possible que si les usagers sont satisfaits du service offert.
    Pour répondre à la future demande de transport, les opérateurs ferroviaires doivent donc garantir un plan de transport fiable et stable en anticipant les investissements et en mettant les ressources adéquates aux bons moments et aux bons endroits. Le projet SCRIPT répond donc à des enjeux sociaux, à travers l'amélioration de la qualité de service (régularité / ponctualité), économiques, en appréhendant le compromis coût/stabilité du plan de transport, et environnementaux, en tant qu’un élément favorisant le report modal de la route vers le rail.
    Pour répondre à ces questions les objectifs du projet SCRIPT sont :
    1- Construire une vision partagée des aléas et des leviers exploitables pour améliorer la stabilité des planifications en définissant des indicateurs fiables.
    2- Proposer des approches innovantes pour la construction de planifications en environnement incertain.
    3- Étudier leur applicabilité pour la planification des engins et des personnels en développant des outils d'aide à la conception de plans de transport.



  • ELASTICITE Elaboration d’Alliages Superélastiques de Titane pour la Construction d’Implants Tests

    ELASTICITE
    Elaboration d’Alliages Superélastiques de Titane pour
    la Construction d’Implants Tests

    Nouvelles conceptions et fabrications d'implants métalliques dentaires et articulaires
    Le marché mondial du dispositif médical implantable, plus particulièrement de la prothèse dentaire, maxillo-faciale, articulaire, et les matériels associés connaît une forte croissance annuelle. Elle est la conséquence d’une meilleure maîtrise de l’acte chirurgical. Parallèlement, dans ce contexte, le vieillissement de la population des pays européens accroît la demande et dope les marchés. La pose de certains implants articulaires progresse à un rythme voisin de 10 % l’an. Le projet se positionne sur ce marché de produits à forte valeur ajoutée en contribuant par les innovations apportées à une meilleure
    qualité de vie du patient. C’est la flexibilité du procédé d’élaboration
    qui autorise la conception et la fabrication d’implants en petites
    séries, mieux encore sur mesure, pour traiter par exemple des situations uniques rencontrées dans les pathologies traitées en chirurgie infantile.
    L'association d'un alliage aux propriétés superélastiques au procédé
    CLAD permet d'envisager la réduction de la déviation de contrainte de l'os dans l'implant.
    Les causes principales de descellement des implants articulaires et
    dentaires à l’origine de la révision peuvent se résumer ainsi :
    1) une ostéo intégration médiocre due aux caractéristiques des matériaux
    en surface de l’implant mais aussi de la qualité du matériel osseux,
    une zone d’ancrage peu active à l’interface;
    2) un « écart anatomique » entre la constitution du patient et la
    géométrie et la taille de l’implant retenu;
    3) des sollicitations mécaniques à l’interface os-implant dues
    principalement aux différences de comportement mécanique (élasticité) implant métallique/os.
    Le projet se propose donc d’explorer de nouvelles voies d’investigation permettant de repenser la conception et la fabrication des implants en tentant d’apporter des solutions aux points 2 et 3 ci-dessus.



  • ARREPRESS Bases moléculaires et impact physiologique de la répression des gènes par les récepteurs de l'acide rétinoïque

    L’importance de la répression des gènes par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Le rôle de la répression des gènes sur le développement de l’organisme est peu connu. Le projet ARREPRESS propose d’identifier les gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et le rôle de cette répression dans le développement de l’organisme.

    Identification et rôle des gènes réprimés par les récepteurs de l’acide rétinoïque.
    Les récepteurs de l’acide rétinoïque sont des protéines qui contrôlent l’expression de gènes spécifiques dans les noyaux des cellules de l’organisme. Ainsi ces récepteurs sont des facteurs de transcription appartenant à la grande famille des récepteurs nucléaires et agissent en ciblant des complexes protéiques enzymatiques de modification de la chromatine au niveau de gènes cibles.
    Si l’activation de l’expression des gènes par ces protéines est bien connue, la répression, c’est-à-dire la non-expression des gènes, l’est beaucoup moins, notamment en termes de rôle dans le développement de l’organisme ou de maladies.
    Les objectifs du projet ARREPRESS sont d’accroître nos connaissances relatives aux mécanismes de la répression régulés par les récepteurs de l’acide rétinoïque et de proposer des outils biologiques qui permettront de démontrer que cette répression contribue à différents processus biologiques. Plus spécifiquement, le projet ARREPRESS propose (i) d’élucider les mécanismes moléculaires contrôlant les fonctions de répresseur des récepteurs de l’acide rétinoïque non liés à un ligand régulateur ; (ii) de comprendre le rôle de la répression contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque liés à des ligands ; (iii) d’évaluer la signification physiologique de la répression des gènes contrôlée par les récepteurs de l’acide rétinoïque à partir de la création de cellules modifiées génétiquement et de modèles animaux.



  • PHENOWALL Complexité du métabolisme phénolique chez les végétaux : exploration de nouvelles voies de biosynthèse des précurseurs de la paroi cellulaire

    Nouveaux outils pour améliorer la production des biocarburants
    La lignine est un obstacle à la production de biocarburants et du papier, ainsi qu’à la bonne digestibilité des fourrages. Une amélioration des cultures pour modifier la qualité ou les quantités de lignine nécessite une bonne compréhension de sa voie de biosynthèse.

    Fonctions respectives des cytochromes P450 du métabolisme phénolique chez les graminées
    Les cytochromes P450 catalysent les étapes limitantes et irréversibles du métabolisme phénolique (étapes d’oxydation). Certains d’entre eux se sont dupliqués au cours de l’évolution précoce des plantes à graines et des monocotylédones (céréales, graminées). Ces duplications ont été conservées chez la plupart des espèces végétales. Notre objectif est de déterminer les bases fonctionnelles de ces duplications afin d’être en mesure d’optimiser les flux vers la biosynthèse des phénols solubles (antioxydants) et des différents monolignols (monomères composant le polymère de la lignine) pour en optimiser la composition et la digestibilité. Le modèle végétal utilisé pour ce projet est Brachypodium distachyon, la plante modèle pour les graminées tempérées, pour laquelle des outils génétiques ont été mis en place et sont toujours en cours de développement. Les résultats obtenus génèrent des outils pour améliorer la composition de la graine pour des applications alimentaires, ainsi que pour optimiser la composition de la lignine pour la production de biocarburants, de pâtes à papier, ou pour améliorer la digestibilité des fourrages.



Rechercher un projet ANR