L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english
  • Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

    • Appel de la 1ère étape clos
       
    • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • BIOCARRA Biodiversité et biogéographie des algues Corallinales des récifs coralliens dans le Pacifique Ouest

    Exploration de la biodiversité des algues rouges calcaires constructrices de récifs coralliens.
    Les algues rouges calcaires ont un rôle majeur dans le fonctionnement et le maintien des écosystèmes coralliens et pourtant les connaissances sur ce groupe sont très lacunaires. Ce projet cherche à combler le déficit de taxonomie en ayant l’ambition d’explorer la richesse de ce groupe méconnu et négligé autour du triangle d’or de la biodiversité marine depuis Taïwan jusqu’au sud de la Nouvelle-Calédonie.

    Combien a-t-il d' espèces? Où se trouvent ces espèces? Quelle est leur histoire évolutive? Quelles sont les affinités biogéographies à l'échelle des régions étudiées?
    Notre objectif est d’accroitre la connaissance scientifique des algues rouges calcaires tout en améliorant la visibilité des travaux dédiés à l’exploration de la biodiversité de ce groupe. Ces algues qui sont des roches vivantes constituent un matériel biologique particulier pour des études taxonomiques; notamment la présence d’un squelette calcaire est un obstacle à l’utilisation des techniques appliquées classiquement aux autres groupes dépourvus de calcaire. Par ailleurs, la morphologie externe de ces algues très similaire d'une espèce à l'autre est source de confusion taxonomique. Un des enjeux est de mettre au point les techniques d’analyses ADN et de les combiner aux études histologiques, incluant l'étude de l'appareil reproducteur femelle, pour estimer la diversité spécifique et génétique de ce groupe.



  • CARIB Fréquence et processus de mise en place des avalanches de débris tsunamigènes de l’arc des Petites Antilles : apport des forages de l’Expédition IODP 340 et impact en terme de risque.

    Fréquence et processus de mise en place des avalanches de débris tsunamigènes de l'arc des Petites Antilles: apport des forages de l'Expédition IODP 340 et impact en terme de risque
    En contexte insulaire, une grande partie des produits volcaniques émis par les volcans ou déstabilisés lors des glissements de flanc de volcans, s'épanche en mer et les seules études à terre ne suffisent pas pour les étudier. L'analyse de carottes sédimentaires prélevées au large des volcans a permis de montrer que les carottes marines représentent un outil puissant car elles contiennent un enregistrement de l’activité volcanique complet qui est essentiel pour bien évaluer l'aléa.

    L’analyse des données de forage provenant de l'Expédition IODP 340 va significativement améliorer notre compréhension de l’histoire des centres volcaniques les plus actifs de la Caraïbe.
    Le projet CARIB vise à exploiter les données de 9 forages exceptionnels réalisés en mer lors de l’Expédition IODP (Integrated Ocean Drilling Program) 340 (R/V JOIDES Resolution, Mars-Avril 2012). D’une part, un enregistrement complet de l’activité éruptive et de la sédimentation volcanoclastique des complexes volcaniques les plus actifs (Martinique, Dominique, Montserrat) de l’arc antillais a été collecté. D’autre part, les unités chaotiques identifiées sur les profils de sismique réflexion (interprétées comme des dépôts d’avalanche de débris) ont été forées pour la première fois au monde. Les frais considérables de l’expédition sont couverts par le programme IODP. Le projet CARIB est dédié au programme post-campagne pour analyser les carottes collectées. Il constitue une opportunité unique pour la communauté française (leader du projet de recherche) d’obtenir des informations cruciales pour comprendre le rôle des déstabilisations de flanc dans l’évolution des volcans, dans une zone dont la fréquence des déstabilisations est l’une des plus élevées au monde (15 dans les derniers 12 ka, contre 1/ 350 ka pour Hawaii).



  • CryoEM80S Caractérisation par cryo-microscopie électronique des différences structurales dans la traduction des protéines entre les eucaryotes pathogènes et les mammifères

    Différences structurales dans la traduction des protéines entre les eucaryotes pathogènes et leurs hôtes mammifères
    La conservation relative du ribosome chez les eucaryotes complique sensiblement la recherche de médicaments spécifiques contre les agents pathogènes eucaryotes tels que certains protozoaires comme Plasmodium et kinétoplastides.
    Notre travail ainsi que d'autres études démontre l'existence d'importantes différences structurales entre les ribosomes de protozoaires et de mammifères. En utilisant la cryo-microscopie électronique, nous nous efforçons d'étudier ces différences structurales.

    Enjeux et objectifs spécifiques du projet
    1. Nous allons nous concentrer sur les différences structurales dans le processus de l'initiation de traduction entre kinétoplastides et leurs hôtes mammifères (i) par la caractérisation des complexes d'initiation de plusieurs espèces de Plasmodium et kinétoplastides et en les comparant à leurs homologues de mammifères. Nous allons également (ii) poursuivre nos travaux précédents dans la résolution des structures de divers complexes d'initiation de mammifères. 2. Nous allons nous concentrer sur la structure des éléments ribosomiques spécifiques aux protozoaires et (i) tenter de pêcher des molécules qui interagissent avec ces derniers à partir d'extraits cellulaires de kinétoplastides et plasmodium.
    3. nous allons étudier les structures ribosomiques de certains protozoaires à différents stades du cycle de vie du parasite, car ils varient en fonction de ce dernier.
    Nos résultats vont faire progresser de manière significative notre compréhension de la régulation de la synthèse des protéines chez les protozoaires et représenteront une étape prometteuse dans la recherche de traitements plus efficaces contre ces agents pathogènes d'eucaryotes.



  • QUANTUM Analyse Quantitative Ultrarapide par RMN 2D pour l'élucidation de métabolismes complexes

    Au coeur de la matière et du vivant en une fraction de seconde
    Le projet QUANTUM a pour but de développer de nouvelles méthodes d’analyse ultrarapide par résonance magnétique nucléaire (RMN) pour l’étude des échantillons biologiques, et particulièrement pour l’étude du métabolisme des cellules cancéreuses.

    Nouvelles méthodes d’analyse ultrarapide pour l’étude d’échantillons biologiques
    Le métabolisme est l’ensemble des transformations moléculaires et biologiques qui se déroulent dans les organismes vivants. Sa compréhension est un enjeu primordial, non seulement scientifique, mais également de société, car une meilleure connaissance des réactions biochimiques qui se déroulent dans les cellules permet le développement d’applications biologiques et médicales (nouveaux outils de diagnostic par exemple). Une branche majeure de la chimie, dite « analytique », s’intéresse entre autres à l’étude de tels échantillons. Une technique particulièrement puissante est la spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN). La RMN a l’énorme avantage d’être une technique non-invasive, c'est-à-dire que l’échantillon est laissé intact par l’analyse. Elle permet non seulement de caractériser les molécules présentes dans un échantillon, mais également de réaliser des mesures quantitatives (de mesurer la concentration de ces molécules). En particulier, la RMN à deux dimensions (RMN 2D), est un outil puissant et prometteur pour l’étude quantitative d’échantillons biologiques. Toutefois, elle est caractérisée par de longues durées d’expérience (jusqu’à plusieurs heures) qui limitent son utilisation et atténuent fortement ses performances, en particulier pour l’étude d’échantillons dont la durée de vie est limitée. Le but de ce projet est donc de développer de nouvelles méthodologies, afin de ramener cette durée d’analyse à une fraction de seconde. Ici, les méthodes développées seront appliquées à l’étude de cellules de cancer du sein afin de mieux comprendre les réactions biochimiques qui s’y déroulent.



  • UniversalRead2 Le point de rencontre entre des mécanismes visuo-moteurs universaux et les processus endogènes et langagiers : Détermination des principes sous-tendant le contrôle oculomoteur pendant la lecture.

    UniversalRead2
    Quand les mécanismes visuo-moteurs rencontrent les processus endogènes et langagiers: Déterminer les principes de contrôle de mouvements des yeux pendant la lecture.

    Etude pluridisciplinaire de la lecture : Principes visuo-moteurs universels et processus sémantiques.
    Le présent projet visait à étudier les processus impliqués dans la lecture à partir d'une approche pluridisciplinaire. Il avait trois objectifs principaux. Le premier, descriptif, était l'étude comportementale des mécanismes visuo-moteurs de bas niveau et a priori universels, qui sont responsables des déplacements du regard le long des lignes de texte. Il était motivé par notre démonstration que la distribution des positions initiales de fixation dans les mots lors de la lecture se reconstruit à partir de mécanismes d'intégration spatiale, ces mêmes mécanismes qui sous-tendent l'effet global ou tendance à déplacer notre regard vers une position intermédiaire entre deux stimuli visuels présentés simultanément (Vitu & Blanes, 2009; projet Franco-Allemand, UniversalRead, 2007-2010). Le second objectif était la modélisation de la distribution de l'emplacement des fixations dans les mots à partir de deux approches, l'une Bayésienne, adoptée par l'équipe Allemande (Engbert & Krügel, 2010; projet Franco-Allemand, UniversalRead, 2007-2010), et l'autre neurobiologique, suggérée par les données de la neurobiologie et les données comportementales recueillies chez l'homme par l'équipe Française. Le troisième objectif était l'étude comportementale et la modélisation des processus sémantiques et syntaxiques sous-tendant l'accès au sens des mots et la compréhension de phrases. Il s'appuyait sur le modèle de réseau cortical de l'amorçage sémantique développé par F. Lavigne, collaborateur Français (Brunel & Lavigne, 2009; Lavigne & Darmon, 2008; projet Franco-Allemand, UniversalRead, 2007-2010).



  • AGRALID Evaluation nutritionnelle, environnementale et socioéconomique de plusieurs menus alimentaires ; vers une évolution durable des pratiques agricoles et des recommandations nutritionnelles.

    Comment concilier les pratiques agricoles durables et les recommandations nutritionnelles ?
    Quelles préconisations alimentaires en terme d’aliments et de mode de production de ces aliments pour garantir au consommateur des menus parfaitement équilibrés nutritionnellement, et au producteur des modes de production acceptables, tout en limitant leurs impacts environnementaux et leurs coûts de revient.

    Comment améliorer la santé du consommateur et de la planète sans modifier ses habitudes alimentaires
    Le déséquilibre des apports alimentaires chez l’homme est responsable de l’apparition et du développement de nombreuses maladies contemporaines : maladies cardio-vasculaires, obésité, diabète… Ce déséquilibre peut trouver différentes origines :excès d’énergie, nature de cette énergie, mauvais rapport énergie/protéine ou acides gras n-6 / acides gras n-3, et d’autres facteurs (sel, sucres rapides, stress…). L’un des objectifs d’AGRALID est d’identifier des filières de productions agricoles durables et en mesure de contribuer à l’atteinte des recommandations nutritionnelles de l’homme ; ceci en modifiant le moins possible les habitudes alimentaires et en proposant des menus accessibles au plus grand nombre. Pour ce faire, des expérimentations sur animaux testeront de nouvelles matières premières alimentaires dans le but d’optimiser les résultats notamment en terme de qualité nutritionnelle des produits, d’impact environnemental et de coût de production.
    Un outil d’aide à la décision permettra à partir des menus types préalablement constitués de proposer les menus les plus durables en fonction de différentes contraintes que peuvent être la disponibilité des aliments, leur accessibilité etc…




  • MACHsp90 Machinerie de la Hsp90 et sa modulation via de nouvelles sondes moléculaires : aspects structuraux, dynamiques et fonctionnels

    Machinerie de la Hsp90 et sa modulation via de nouvelles sondes moléculaires : aspects structuraux, dynamiques et fonctionnels
    Les oligomères de la Hsp90 : une nouvelle vue sur les machineries de chaperonnage de la Hsp90

    Régulation du processus oligomérisation par protéines co-chaperons, sélection inhibiteurs originaux Hsp90 analogues Novobiocine et rôle oligomères dans processus agrégation type amyloïde
    En septembre 2007 dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire Institut National de Veille Sanitaire (INVS) a annoncé que pour la première fois en France, le cancer est la cause majeure de décès devant les maladies cardiovasculaires. En effet, le taux d’incidence des cancers a doublé entre 1980 et 2005. De ce fait, le développement de nouveaux traitements novateurs agissant par de nouveaux mécanismes et ciblant de nouvelles cibles apparaissent nécessaires. Dans cette optique, la Hsp90 apparaît comme une nouvelle cible thérapeutique dans le traitement des cancers mais aussi depuis peu dans les maladies neurodégénératives. L’objectif général de notre travail avait pour but d’étudier la fonction de la Hsp90 et de sélectionner de nouveaux inhibiteurs chimiques. Ce travail se décomposait en trois parties. Dans la première partie de notre travail, nous avons étudié le processus d’oligomérisation de la Hsp90 et l’influence sur celui-ci de deux co-chaperons Aha1 (activateur) et p23 (inhibiteur). Dans la deuxième partie de notre travail, nous avons produit de nouveaux inhibiteurs de la Hsp90 dérivés de la Novobiocine, ces molécules ont été sélectionnées par rapport à leur solubilité et leur interaction spécifique avec la Hsp90. Dans la troisième partie de notre travail, nous nous sommes focalisé sur la capacité de la Hsp90 à réguler les processus d’association de type amyloïdes, in vitro. Nos travaux apportent de nouvelles connaissances sur la fonction de la Hsp90 et notamment sur l’implication des oligomères dans le cycle de chaperonnage, nous avons sélectionné de nouveaux inhibiteurs potentiel de la Hsp90 dont l’activité anti-tumorale sera prochainement testée sur des lignées de cellules cancéreuses.



  • PELIICAEN Plateforme pour l'Etude de L'Implantation Ionique Contrôlée et Analysée à l'Echelle Nanométrique

    Modifications 3D des matériaux à l’échelle nanométrique
    PELIICAEN propose de réaliser un prototype dédié à l’interaction ions/matière, permettant l’élaboration, la modification et l’analyse en ligne de nanostructures et de dopages contrôlés et en offrant un très grand choix de nature d’ions et de profondeur d’implantation différents.

    Implanter l’ion choisi à l’endroit souhaité
    L’implantation ionique localisée est primordiale pour la recherche et le développement en nanosciences et nanotechnologies. Elle assiste les domaines de la microélectronique, la nanophotonique, la spintronique et l’élaboration de nanomatériaux en modifiant précisément les propriétés électriques, optiques, magnétiques et chimiques de la matière à l’échelle nanométrique. Le projet PELIICAEN ouvrira de nouveaux champs de recherche et permettra, en fonction des ions accélérés, des fluences, des énergies utilisées et de la nature des matériaux :
    - de réaliser des réseaux intriqués à 3 dimensions de régions dopées avec différentes espèces et concentrations;
    - de cibler à l’échelle nanométrique les zones d’intérêt;
    - de modifier la structure de l’édifice atomique des zones bombardées par la création de défauts ou par transformation de phase;
    - de changer localement la composition chimique afin de synthétiser de nouvelles phases parfois inaccessibles par les techniques classiques d’élaboration.



  • SYRACUSE Symbioses réticulaires adaptées à des contextes urbains soutenables

    Symbiose entre réseaux et décentralisation des infrastructures: des pistes pour la ville durable de demain?
    Le but de ce programme est d'analyser les solutions les plus prometteuses quant à la recherche d'un rapport plus durable entre la ville et les infrastructures en réseau. Les pistes examinées sont celles de la symbiose entre réseaux (l'usage comme ressource pour un service des déchets ou productions annexes d'un autre, par exemple la chaleur des égouts pour un réseau de chauffage urbain) et des possibilités de décentralisation des services afin de rapprocher la production de l'usager.

    Enjeux de la recherche: repérer les solution généralisables et trouver la bonne échelle de mise en œuvre des techniques innovantes
    L'objectif de ce projet est d'analyser, à la lumière d'une coopération entre chercheurs en sciences sociales et bureaux d'études relevant de la sphère d'un grand groupe de services environnementaux (eau, énergie, déchets), certaines configurations techniques visant à augmenter la durabilité urbaine. Il s'agit, à partir d'une lecture fine des processus de conception de divers dispositifs technologiques visant à améliorer la performance environnementale et énergétique des cycles urbains majeurs, ainsi que des conditions pratiques de leur mise en œuvre, et que d'une contextualisation critique, de tenter de construire des indicateurs susceptibles de mettre en lumière les configurations les plus prometteuses ainsi que les facteurs déterminants dans la mise en place d'un rapport plus durable de la ville aux ressources. Sont ainsi examinés, pour une série de cas d'études formant l'armature d'une possible typologie, les cycles de l'eau et des déchets, et les diverses consommations énergétiques attachées à ces cycles. Dans ces conditions, l'objectif est de tenter de déterminer les configurations dans lesquelles une conception décentralisée des réseaux peut prévaloir en termes de durabilité ainsi que les conditions dans lesquelles une application de dispositifs innovants serait susceptible de contribuer significativement à une plus grande durabilité urbaine. L'originalité de ce projet tient notamment dans le travail commun de chercheurs en sciences sociales spécialisés dans l'évaluation des politiques de durabilité urbaine et d'ingénieurs apportant aux réflexions des éléments quantitatifs susceptibles de rendre les instruments créés pertinents en terme d'aide à la décision. De ce programme sont attendus des résultats aussi bien sous forme d'études thématiques et monographiques sur les cas d'étude et les dispositifs techniques ou les configuration de décentralisation, que sous forme de plate-forme informatique destinée à fournir une expertise adaptée à un usage généralisable.



  • FAON Réseau d'Accès Optique Agile en Longueur d'Onde

    Réseau d’accès optique 1Gbps par utilisateur basé sur le partage d’accès en fréquence.
    Le partage optique d’accès en fréquence permet d’agréger de façon flexible sur une même longueur d’onde une capacité très importante (20-40Gbps) tout en conservant un module client peu onéreux et économe en énergie par la limitation de son débit crête (par exemple 1Gbps) et une forte intégration optique RF sur Silicium.

    Double enjeux : flexibilité de l’allocation de ressource et intégration sur Silicium
    Les objectifs du projet sont de démontrer la faisabilité d'un réseau d'accès large bande optique passif (PON) utilisant un partage d'accès en fréquence appelé «Frequency Division Multiplexing« (FDM – sens descendant) et «Frequency Division Multiple Access« (FDMA – sens montant). Une solution de PON basée sur ces mécanismes devrait permettre au module client appelé «Optical Network Unit« (ONU) d'être significativement moins onéreux et plus efficace énergétiquement que des solutions alternatives plus classiques proposées car, d’une part la capacité du réseau pourra être partagée de façon plus souple en amenant un gain d'efficacité du multiplexage statistique des clients et d’autre part, les ONU n'auront pas besoin d'émettre à un débit bien supérieur au débit requis (ou moyen). L'adoption du FDM/FDMA pour les PON pourrait représenter une rupture permettant aux réseaux d'accès de continuer leur développement tout en maintenant des coûts de production très bas. Mais le passage au FDM/FDMA nécessite la résolution des deux verrous majeurs décrits ci-dessous:
    • démontrer la fabrication d’un composant bas coût permettant la modulation réflective à suppression de porteuse d'un signal optique et ceci de façon indépendante de la polarisation. Celui-ci sera spécifié et prototypé sur une plateforme photonique CMOS, pour démontrer la possibilité de fabrication à grande échelle et à bas coût, par rapport à une technologie plus couteuse et réservée aux réseaux de communications très longues distances (LiNbO3).
    • créer un algorithme efficace de partage dynamique de l'accès aux ressources du réseau (bande passante) qui tiendra compte des besoins individuels de connectivité des différents clients (débit, qualité de service, priorité) et de la qualité de la transmission (budget optique, éloignement). Un tel algorithme sera conçu puis implémenté et validé expérimentalement.



Rechercher un projet ANR