L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • L'ouverture du site de soumission des propositions détaillées est prévue pour le 28 février 2017 (date prévisionnelle)
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

16/02 12:07 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel "Au cœur des données numériques" @DiggingIntoData https://t.co/zt5P97Is1E

15/02 15:55 - Énergies Marines Renouvelables, 3e appel à projets ds le cadre de l’action Instituts pour la Transition Énergétique… https://t.co/MWboCa92t5

13/02 15:25 - 2/2 Les porteurs des pré-propositions retenues et des PRCI éligibles enregistrés sont invités à déposer une proposition complète d’ici avril

  • E-PIGRAMME Epigraphie et Muséographie : Edition numérique et valorisation de la collection des inscriptions grecques du Louvre

    La Collection des Inscriptions grecques du Louvre : édition savante électronique, médiation numérique et nouvelle muséographie
    Pour cette collection patrimoniale de première importance, il s'agit d'élaborer une publication numérique de référence en libre accès conforme aux standards internationaux. Grâce aux outils numériques, l'originalité consiste à analyser les inscriptions en leur restituant toute leur complexité : écrits et écritures ostentatoires, « dispositifs de communication » faits pour être vus tout autant que lus, placés dans un contexte d’exposition publique choisi à dessein.

    Elaborer une édition numérique de référence en libre accès enrichie par la contextualisation des textes
    Le cœur du programme vise à réaliser deux publications conjointes, l’une pour la diffusion sur internet, l’autre imprimée sur papier, résultant d’un processus de production numérique unique. Sur un plan épistémologique, le recours au numérique permet enfin d’analyser les inscriptions dans toutes leurs dimensions, dans une approche qui ne dissocie plus le texte de son support ni des lieux d’exposition, restituant ainsi à ces documents toute leur complexité : écrits/écritures ostentatoires, ouvrages d’art, « dispositifs de communication » faits pour être vus tout autant que lus, placés dans un contexte d’exposition publique choisi à dessein. Par conséquent, au rebours d’une tradition éditoriale qui a dissocié les textes de leur support matériel et dont on saisit désormais à quel point, depuis le XVIIe siècle, elle dérive des contraintes de l’impression sur papier, la publication numérique permet de reconsidérer les inscriptions comme des objets archéologiques complexes. Fabriquées pour être des éléments visuels autant que sémantiques, les inscriptions méritent pleinement cette analyse totale qui ne sépare pas le message/le texte de sa matérialisation ni des représentations figurées auxquelles il est souvent associé, l’interaction texte/image/contexte s’avérant seule apte à produire le sens tout autant que la valeur esthétique. Consacré à des documents archéologiques conservés dans un Musée, ce programme oblige en outre à réfléchir concrètement à l’articulation entre édition savante/exposition réelle et exposition en ligne, car les frontières traditionnelles entre les formes éditoriales sont en train de se modifier, musées et universités se rejoignant sur ce terrain commun de réflexion.



  • WEAKINTERMET-2DA Interactions faibles métal-métal pour la sélectivité en chimie organométallique et de coordination - Associations Dirigées par la Dispersion

    Une étude fondamentale des interactions non covalentes dans les complexes de métaux de transition.
    Les interactions non-covalentes sont ubiquitaires, elles contribuent à la cohésion moléculaire des assemblées discrètes de molécules. Le rôle explicite des centres métalliques fait partie des problèmes les moins bien compris lorsque ceux-ci semblent apparemment guider les associations par le biais prétendu d’interactions non-covalentes intermétalliques.

    Du métallo-centrisme à une vision complète de la cohésion moléculaire
    Les complexes organométalliques et de coordination n’échappent pas aux règles de la nature et de ce fait les méthodologies appliquées aux molécules naturelles, d’origine biologique ou simplement issues de la synthèse peuvent être appliquées aux composés moléculaires contenant un ou plusieurs métaux. Cerner le rôle des métaux et plus généralement le rôle des interactions non-covalentes telle que la force de London dans les processus d’association discrète permettrait de mieux appréhender les phénomènes de reconnaissance moléculaire dont on sait depuis de nombreuses années qu’ils régissent bon nombre de systèmes naturels complexes. L’objectif de nos recherches est d’établir dans un premier temps, par le traitement et l’étude de nombreux cas de figure, une cartographie typologique des types d’interactions qui semblent le mieux rendre compte de la propension de certaines molécules à former certains types d’assemblées ou motifs structuraux. L’enjeu ultime serait de formuler des règles topologiques simples permettant de rationaliser les processus de reconnaissance chirale qui sont essentiels aussi bien dans les systèmes naturels que pour le développement de nouveaux catalyseurs de synthèse.



  • SRB Sulfato-Réduction Bactérienne: mécanismes de biominéralisation et préservation de biosignatures d'un métabolisme phare de l'histoire de la Terre

    Biominéralisation et préservation de biosignatures dans le registre fossile
    Les métabolismes tels que la sulfato réduction bactérienne sont impliqués dans la formation de phases minérales clés dans l'histoire de la Terre, couplant les cycles biogéochimiques du S, du C et du Fe. Retrouver des traces de ces activités microbiennes dans les roches nécessite de disposer de biosignatures robustes de ces métabolismes. Nous explorons ces mécanismes de biominéralisation en conditions contrôlées à l'aide d'outils variés pour définir de telles biosignatures.

    Approche expérimentale de la biominéralisation microbienne du Fe
    La diversité minéralogique reflète les variations physico-chimiques à la surface de la Terre au cours des temps géologiques. Comprendre comment les minéraux se sont formés, en particulier le rôle joué par les microorganismes, et attester de leur potentielle biogénicité nécessite de savoir identifier les biosignatures enregistrées par ces minéraux. Ceci est d'autant plus délicat que les minéraux subissent des transformations au cours de la diagenèse ou du métamorphisme, susceptibles d'effacer ou de modifier ces biosignatures.
    Les sulfures sont un bon exemple de minéraux ubiquistes dans le registre géologique et témoins des conditions redox à la surface de la planète. Ils témoignent en particulier de l'Evènement d'Oxygénation Globale qui s'est produit vers 2.5-2.0 Ga. Ces phases sont aussi couramment impliquées dans la fossilisation de tissus mous.
    Si la sulfato-réduction bactérienne est évoquée comme un acteur potentiel de la biominéralisation de sulfures à basse température, les mécanismes précis contrôlant cette biominéralisation restent peu contraints. Par exemple, les polymères organiques excrétés par les bactéries pourraient jouer un rôle clé dans la nucléation de phases minérales. Mais l'activité métabolique joue potentiellement également un rôle central. Les paramètres contrôlant cette biominéralisation restent donc à explorer, en particulier jusqu'à l'échelle manométrique.
    Enfin, étant donnée la forte connexion des activités de bactéries sulfato-réductrices avec les métabolismes impliqués dans le cycle du fer dans l'environnement, le couplage de ces divers métabolismes et son impact sur la nature et les propriétés des produits biominéralisés reste à évaluer.



  • DOMEVOL Mecanismes et evolution de la dominance

    Mécanismes et évolution de la dominance génétique: les réponses apportées par un papillon toxique amazonien.
    La dominance génétique est un phénomène très fréquent dans le monde vivant. Ce projet s’attache à caractériser les mécanismes moléculaires permettant l’arbitrage entre allèles ainsi qu’à comprendre comment la sélection naturelle influence cette dominance chez le papillon Heliconius numata. Cette espèce toxique présente des motifs de couleurs vives agissant comme signal d'alerte pour les prédateurs, constituant un modèle pertinent pour étudier l'évolution de la dominance chez un trait complexe.

    De l'architecture génétique à la sélection naturelle: comprendre la dominance génétique au supergene controlant les variations de motifs colorés des ailes chez Heliconius numata.
    Chacun des motifs arborés par cette espèce présente une ressemblance forte avec d’autres espèces de papillons toxiques, un phénomène appelé mimétisme Müllérien. Un ensemble de gènes liés, appelé supergène, contrôle la variation des motifs de couleur des ailes et présente de nombreux allèles. Chaque allèle du supergène code pour un motif mimétique distinct et se retrouve fréquemment en présence d'un autre allèle chez les individus dit hétérozygotes. Nous nous interrogeons sur l’expression de ces différents allèles chez ces hétérozygotes et leur impact sur le développement des différents motifs mimétiques. Combien de gènes sont impliqués dans le développement des motifs mimétiques ? Quels sont leurs rôles respectifs ? Leurs relations de dominance respectives sont elles coordonnées ? Quels sont les mécanismes moléculaires contrôlant cette dominance ?
    En parallèle, nous étudions comment les prédateurs, et notamment les oiseaux, reconnaissent ces motifs d’avertissement et exercent une sélection naturelle sur l’expression de ces gènes. Chaque allèle du supergène code pour motif fortement mimétique d'une communauté d'espèces toxique. Cependant, les intermédiaires entre ces motifs, non-mimétiques, pourraient souffrir d'une prédation accrue, constituant une forte sélection agissant sur la dominance. Comment les oiseaux perçoivent-ils les variations de motifs ? Les variations de couleurs ? Comment différencient ils les motifs associés à une toxicité des autres ?
    En étudiant ce cas d'une espèce toxique imitant plusieurs autres espèces toxiques présentant des motifs de couleur contrastés, nous pourrons comprendre précisément la sélection agissant sur la dominance génétique car l'étude des communautés locales d'espèces toxiques nous informe sur la direction de la sélection agissant sur la dominance.



  • O2StressAnaerob Détoxication de l'Oxygène chez les bactéries anaérobies : génomique fonctionnelle et bioénergétique des oxygène réductases

    Comment les microorganismes anaérobies détoxiquent-ils l'oxygène ?
    La présence d'oxygène réductases membranaires chez les microorganismes qui vivent en absence d'oxygène moléculaire est intriguant. L'étude de ces systèmes apporte des informations non seulement mécanistiques et évolutives mais permet également la caractérisation de nouveaux mécanismes antioxydants.

    Fonction des oxygene-réductases chez les microorganismes anaérobies
    L’utilisation de l’oxygène comme accepteur terminal d’électrons des systèmes respiratoires conduit à un rendement énergétique très élevé qui a été mis à profit par les formes de vie aérobies. Ces systèmes respiratoires contiennent tous une oxygène-réductase terminale membranaire. L’analyse des nombreux génomes séquencés a révélé la présence de gènes codant pour ces oxygène-réductases membranaires non seulement chez les organismes aérobies mais aussi chez des microorganismes anaérobies. Alors que la fonction de ces enzymes est évidente dans la respiration aérobie, leur présence chez des microorganismes anaérobies stricts est beaucoup plus surprenante. L’objectif principal de ce projet est donc de comprendre le rôle physiologique de ces oxygène-réductases membranaires chez les organismes anaérobies en utilisant Desulfovibrio vulgaris Hildenborough comme organisme modèle. Nous disposons à cet effet au laboratoire de simple et double mutants de délétion des gènes codant pour ces enzymes membranaires. Ces mutants sont des outils importants pour comprendre le rôle respectif de ces enzymes dans la cellule. L’approche de génomique fonctionnelle que nous développons nous permet non seulement la caractérisation moléculaire et fonctionnelle de ces oxygène-réductases membranaires chez les anaérobies mais aussi d’obtenir de nombreuses et nouvelles informations sur le rôle et l’importance respective de chacun des systèmes d’élimination de l’oxygène chez les organismes anaérobies et leur lien évolutif avec l’apparition de l’oxygène dans l’atmosphère.



  • PRADOX Mise en place post-natale du système ocytocinergique dans le cerveau et syndrome de Prader-Willi.

    Pourquoi l’ocytocine permet de guérir les troubles du comportement alimentaire et social des patients Prader-Willi.
    Dans le cerveau, l’ocytocine joue un rôle important dans la mise en place des fonctions telle que le comportement alimentaire et les relations sociales, qui sont altérées chez les enfants Prader-Willi dès la naissance. Une administration d’ocytocine dès la naissance restaure un comportement normal chez des modèles de souris Prader-Willi. Toutefois le mécanisme d’action dans le cerveau de l’ocytocine endogène et de l’ocytocine administrée « thérapeutique » n’est pas connu.

    Comprendre le rôle de l’ocytocine endogène dans le comportement alimentaire et social et l’action thérapeutique d’une administration d’ocytocine.
    Des travaux précédents des partenaires de ce projet ont mis en évidence, pour la première fois, le rôle crucial de l’ocytocine produite à la naissance dans l’activité de succion du nouveau-né et ultérieurement dans les relations sociales et l’apprentissage. Ces comportements sont perturbés chez les enfants Prader-Willi ainsi que dans une souris génétiquement modifiée, modèle du syndrome de Prader-Willi. De manière frappante, l’injection aiguë d’ocytocine juste après la naissance restaure une activité de succion et, ultérieurement chez l’adulte, un comportement social normal. Ces résultats représentent un véritable espoir de traitement facile, non invasif pour les nouveau-nés atteints du syndrome du Syndrome de Prader-Willi voire pour tout nouveau-né qui présente à la naissance un trouble du comportement alimentaire similaire et des troubles autistiques chez l’enfant. Toutefois, le rôle thérapeutique et fonctionnel de l’ocytocine endogène et de l’impact de l’ocytocine administrée au nouveau-né n’est pas connu. Dès lors, une caractérisation détaillée de la maturation postnataledu système ocytocinergique est absolument nécessaire pour comprendre comment le système ocytocinergique est capable d’influencer autant de comportements.



  • INFERNO Hérédité épigénétique transgénérationnelle chez les ciliés : mécanismes et conséquences évolutives

    Hérédité épigénétique chez les ciliés : mécanismes et conséquences évolutives
    Des petits ARN maternels sont requis pour l’élimination des transposons et séquences uniques dérivées au cours du développement du noyau somatique. Leur mode d’action permet l’hérédité non mendélienne de réarrangements alternatifs du génome, donc de phénotypes différenciés, mais devrait aussi causer de la dysgenèse hybride lors du croisement de souches présentant des polymorphismes d’insertion.

    Génomes micronucléaires des 15 espèces P. aurelia: insertions polymorphes et impact évolutif
    Des petits ARN sont très souvent utilisés chez les eucaryotes comme ‘système immunitaire’ du génome permettant le contrôle des éléments transposables. Ils sont aussi impliqués dans des phénomènes d’hérédité non mendélienne chez des organismes très divers. Nous proposons d’utiliser le cilié P. aurelia pour apporter un éclairage phylogénétique nouveau à l’impact évolutif de ces mécanismes, encore mal connu. Chez cet unicellulaire, les fonctions germinales sont assurées par les micronoyaux diploïdes et les fonctions somatiques par les macronoyaux polyploïdes, dont le génome est réarrangé pour éliminer les transposons et les séquences uniques qui en dérivent (IES). Ces séquences sont ciblées au cours du développement par les scnRNA, petits ARN germinaux d’origine maternelle qui sondent d’abord le génome somatique maternel pour y identifier les séquences manquantes, et reproduisent ensuite les mêmes délétions dans le macronoyau zygotique. Ce mécanisme permet l’hérédité maternelle de réarrangements alternatifs pendant la conjugaison, et il a été co-opté pour assurer la transmission épigénétique de caractères différenciés. Mais il pose théoriquement un problème de dysgenèse hybride lors du croisement entre souches présentant des polymorphismes d’insertion d’IES: une souche dépourvue d’une IES donnée ne peut produire de scnRNA homologues, et ne pourra exciser cette IES introduite par voie paternelle; si l’IES est insérée dans un gène essentiel, les descendants héritant de cet allèle ne seront pas viables. Une fraction significative des ~45.000 IES de P. tetraurelia a probablement été acquise depuis la divergence des 15 espèces jumelles du groupe P. aurelia. Nous proposons de préciser le mécanisme d’action des scnRNA et de séquencer le génome micronucléaire de différentes espèces pour reconstruire l’histoire évolutive des transposons, IES, et centromères micronucléaires, et évaluer leur possible contribution au phénomène de spéciation.



  • DECCA Décision, Confiance, Actions Compulsives : les bases neurales de la métacognition et de ses dysfonctionnements dans le trouble obsessionnel compulsif

    Bases neurales de la confiance dans ses décisions et ses dysfonctionnements dans le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)
    Ce projet explore les bases neurales de la métacognition (sentiment de confiance dans ses décisions) par des études comportementales, de neuroimagerie et d’électrophysiologie chez des humains sains et des primates non-humains ainsi que chez des patients souffrant de TOC avec l’objectif de mieux comprendre les mécanismes du doute pathologique et de la vérification compulsive et leur amélioration observée lors d’un traitement par stimulation cérébrale profonde.

    Approches multi-espèces et multi-modalités de la métacognition chez l’humain et l’animal
    Notre projet explore par des études expérimentales les bases neurales des processus psychologiques sous-tendant la métacognition, c’est-à-dire les processus d’introspection qui permettent d’évaluer le degré de confiance que l’on a dans nos décisions, lequel guide le besoin d’acquérir de l’information supplémentaire, par un comportement dit « de vérification ». Dans la maladie psychiatrique du trouble obsessionnel compulsif (TOC) ces processus sont dysfonctionnels et se manifestent par un doute pathologique et des vérifications compulsives. Notre projet vise à développer et exploiter des paradigmes comportementaux de discrimination visuelle pour évaluer la confiance dans ses décisions et le comportement de vérification à la fois chez des humains mais aussi chez des primates non humains (macaques). Nous chercherons a créer une situation expérimentale dans laquelle les sujets produisent spontanément des vérifications liées à leur degré d’incertitude. La première partie du projet vise à valider sur le plan comportemental ce paradigme expérimental et par la suite, à l’utiliser pour croiser les outils d’exploration fonctionnelle chez l’humain (IRMf) et l’animal (électrophysiologie) avec des méthodes d’intervention, respectivement : stimulation cérébrale profonde (SCP) via un projet indépendant de recherche clinique dans le TOC et inactivation pharmacologique de régions cérébrales candidates (cortex cingulaire antérieur et orbitofrontal). Cette démarche devrait nous permettre d’établir le rôle causal des circuits cérébraux impliquées dans la métacognition et dans la physiopathologie du TOC de vérification et d’éclairer le mécanisme thérapeutique de la SCP dans cette pathologie.



  • CoConicS Contrôle quantique de grands systèmes moléculaires : application aux intersections coniques

    CoConics
    Contrôle quantique de grands systèmes moléculaires :
    application aux intersections coniques

    Quantum control of the ring-opening of spiropyran molecules
    This project targets the control of quantum effects in large molecular systems possibly embedded in a
    complex environment. We will focus on photochemical mechanisms in organic compounds where conical
    intersections (CI) play a major role, more specifically on the ring-opening reaction for spiropyran molecules.
    This formidable task, so far little studied, requires the development of innovative approaches combining
    sophisticated models of quantum chemistry, the use of very recent programs for quantum dynamics, and
    scenarios of control usually studied in applied mathematics, and in theoretical and experimental physics. A
    major aspect comes from the fact that the molecular systems near a conical intersection feature a large
    number of states: the population transfer does not expect to occur between single vibrational states but rather
    between groups of a large number of (rovibrational) states leading to a wavepacket transfer. In this situation
    we do not aim at controlling precisely the components of a wavepacket, but rather, for chemical applications,
    its global structure such as its shape or its position. Another critical aspect concerns the identification
    through active coordinates of an effective system leading to the desired process, and the conservation of its
    coherence while it interacts with the rest of the sytem (the bath). The consortium has been carefully set up in
    order to gather the necessary expertise in quantum chemistry, (theoretical and experimental) quantum
    dynamics and control for the achievement of the project.



Rechercher un projet ANR