L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english
  • Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

    • Appel de la 1ère étape clos
       
    • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • FtsH-Thyl-Chlamy Rôle des protéases FtsH du thylacoïde dans la biogenèse et la dégradation des protéines du chloroplaste dans l’organisme modèle photosynthétique Chlamydomonas reinhardtii

    FtsH-Thyl-Chlamy
    Rôle des protéases FtsH du thylacoïde dans la biogenèse et la dégradation des protéines du chloroplaste dans l’organisme modèle photosynthétique Chlamydomonas reinhardtii

    Substrats et fonctions régulatrice des protéases FtsH du thylacoïde
    Malgré les efforts croissants de plusieurs équipes, notre connaissance du spectre des substrats et de l’importance physiologique des différentes protéases du thylacoïde reste très limitée. Le rôle des protéases FtsH du thylacoïde dans la biogenèse et la dégradation des protéines du chloroplaste sera étudié dans l'organisme photosynthétique modèle Chlamydomonas reinhardtii. Nous étudierons des mutants de FtsH et des doubles mutants combinant des défauts dans l'activité protéolytique de FtsH et dans d'autres processus de biogenèse ou de protéolyse. Deux types différents de protéase FtsH sont présents dans les membranes de thylacoïdes et ces deux types comprennent plusieurs isoformes dans Arabidopsis. La situation dans Chlamydomonas est beaucoup plus simple de ce point de vue car ces deux types ont seulement un représentant. Nous avons déjà isolés différents allèles mutants de FtsH1 et nous génèrerons des mutants de FtsH2. Les stress sont des conditions adéquates pour mettre en évidence le rôle des protéases et pour identifier leurs substrats. Etant donné que FtsH1 et FtsH2 sont des protéases ancrées dans la membrane du thylacoïde, nous testerons d'abord les complexes photosynthétiques transmembranaires comme substrats dans différentes conditions de stress. En plus que de révéler le rôle des protéases dans le processus global de biogenèse, nous avons montré que ces mutants permettent de sauver des complexes protéiques partiellement assemblés qui sinon sont peu accumulés à cause de leur grande sensibilité aux protéases. En conséquence, les mutants de FtsH sont des outils versatiles pour la compréhension de l'assemblage et de la fonction de l'appareil photosynthétique.



  • miR-Dep Implication des microARN dans la réponse aux antidépresseurs SRI

    Comprendre le mode d’action du Prozac pour améliorer les traitements de la dépression
    Les antidépresseurs de type « Serotonin Reuptake Inhibitor » (SRI), dont le chef de file est le Prozac, sont utilisés depuis les années 80 pour traiter la dépression. Les bases moléculaires de l’effet bénéfique des SRI ou de la résistance aux SRI demeurent énigmatiques. L’enjeu est d’identifier ces mécanismes pour améliorer les approches thérapeutiques de la dépression.

    Mécanismes cellulaires et moléculaires supportant l’action bénéfique du Prozac
    La dépression concerne plus de 350 millions d’individus dans le monde selon les données de l’OMS, ce qui fait de cette maladie un enjeu en matière de santé publique. L’état dépressif est associé à une diminution dans le cerveau de la quantité de sérotonine, qui régule entre autre l’humeur, l’anxiété ou l’appétit. Les antidépresseurs SRI (Prozac) agissent sur les neurones sérotoninergiques afin de palier au déficit en sérotonine. Nos travaux antérieurs avaient permis de montrer que le Prozac, en agissant sur les neurones sérotoninergiques du raphé, mobilise une autre région du cerveau, le locus coeruleus, qui contient des neurones capables de synthétiser un autre neuromédiateur, la noradrénaline. Les neurones noradrénergiques se mettent alors à synthétiser et à libérer de la sérotonine, créant une nouvelle source de sérotonine dans le cerveau, ce qui sous-tend l’effet bénéfique du Prozac. Ce déverrouillage de fonction sérotoninergique dans les neurones noradrénergiques est permis grâce à la chute du niveau d’expression d’un petit ARN, le microARN mir-16. En réponse au Prozac, les neurones sérotoninergiques émettent une molécule-signal, le facteur S100ß, qui agit sur les neurones noradrénergiques et induit la diminution de mir-16 et la synthèse de sérotonine.
    L’objectif du projet miR-Dep est de cerner les mécanismes par lesquels les antidépresseurs (SRI) agissent sur les neurones sérotoninergiques ainsi que sur les neurones noradrénergiques via S100ß. Face à la résistance de certains patients à un traitement aux antidépresseurs SRI, identifier les acteurs (microARN, molécules-signal, récepteurs, enzymes…) impliqués dans la réponse Prozac pourrait permettre d’améliorer les stratégies thérapeutiques pour lutter contre la dépression.



  • EMMA Couplage Magnétoélectrique via les Electromagnons dans les composés Multiferroïques

    Couplage Magnétoélectrique via les Electromagnons dans les composés Multiferroïques
    Le projet se concentre sur l'emergence recente de l'interet d'une famille de materiaux très attractif, les multiferroiques. Dans ces materiaux les ordres magnetique et ferroelctrique sont couplé donnant naissance au couplage magnetoélectrique. Les multiferroiques ouvrent une myriade de possibilité en spîntronique comme le controle de la polarisation par un champ magnetique externe et le controle de l'aimantation par un champ électrique.

    Les boracite de fer, une nouvelle voie pour l'observation des électromagnons?
    In this proposal we want to approach the problem from an exotic standpoint: the electromagnon. We will use the potential of infrared and neutron scattering to yield crucial information on the interplay between structural (phonons), magnetic (magnons) and electromagnon excitations under various external parameters such as magnetic and electric field. The aim of these external parameters will be to tune magnetic and ferroelectric orders and study their impact on lattice and spin degrees of freedom in search for novel dynamical effects. In this project, we want to utilize proven techniques in the study of ferroelectric and magnetic compounds such as infrared and neutron scattering. We chose two families of type II multiferroics based on their unique properties. These families are iron borates RFe3(BO3)4 and double perovskites manganites, DyMn2O5. They possess a strong magnetoelectric coupling, with for RFe3(BO3)4 a ferroelectricity which only appears, at the magnetic ordering or upon application of a magnetic field. The strong coupling between the magnetic order of Fe/Mn and R ions, make these materials strong candidates to show exotic magnetoelectric excitations.



  • VISAFIX Instabilité fonctionnelle durant la fixation oculaire : conséquences motrices et perceptives

    Jamais au repos : La dynamique des mouvements oculaires de fixation
    VISAFIX avait comme objectif d'étudier chez l'homme et chez le singe le contrôle et le rôle fonctionnel des mouvements miniatures des yeux pendant que l'on fixe une scène visuelle.

    La fixation oculaire : du bruit ou un mouvement contrôlé ?
    L’exploration oculaire d’une scène visuelle est un processus dynamique qui implique des mouvements oculaires rapides d’amplitude très variée. Même pendant la fixation d’une portion limitée de la scène, des microsaccades sont produites qui partagent beaucoup des propriétés des plus grandes. Ces mouvements miniatures ont pendant longtemps été considérés comme le résultat d’une activité stochastique dans le système oculomoteur. Plus récemment, il est apparu au niveau moteur qu’en fait saccades et microsaccades sont des mouvements dont l’amplitude et la direction sont contrôlées, selon de processus communs d’ajustement. Cependant, cette conception ne prenait pas en compte le rôle des processus visuels qui afférent au système oculomoteur. VISAFIX visait à mieux comprendre quelles sont ces signaux visuelles qui guident ces mouvements oculaires, leur impact sur les mécanismes corticaux de la perception visuelle et enfin leur substrat neuronal au niveau du tronc cérébral. Cette recherche a des conséquences importantes pour notre compréhension sur la nature de l’exploration visuelle où bruit, fluctuations stochastiques et informations pertinentes influent le comportement dans des proportions variables.



  • OLA Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Ocean LAyering
    Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Objectifs d'OLA
    Récemment, un nouveau type de mesure basé sur des profils sismiques a mis en évidence des structures très fines encouches quasi horizontales dénommées « layering » dans diverses régions océaniques et particulièrement autour de structures tourbillonnaires méso-échelles telles que les Meddies. L'épaisseur de ces couches est de l'ordre de 10-100 mètres et leur extension horizontale de l'ordre de 1 à 50 kilomètres. Des simulations numériques à très haute résolution de tourbillons méso-échelles ont récemment permis de reproduire de telles structures en couches. Ces structures apparaissent pour une gamme d'échelles intermédiaires encore mal comprises. Pour les très grandes échelles, la dynamique est contrainte par la rotation terrestre et la stratification stable. Elle a de ce fait un comportement quasi- bidimensionnel (turbulence géostrophique). Pour les échelles très petites, ces deux effets sont négligeables et la dynamique est isotrope et tridimensionnelle. En revanche, dans la gamme d'échelles intermédiaires où se forme le «layering », la dynamique devient tridimensionnelle et les contraintes de la stratification et de la rotation demeurent mal connues. L'objectif de ce projet est de comprendre ce régime intermédiaire, son rôle dans les transferts d'énergie vers les grandes et petites échelles, ainsi que la dissipation d'énergie associée. Au final, cette étude permettra de déterminer si le phénomène de «layering» est la manifestation d'une «route intérieure» pour la dissipation, loin de toutes frontières, de l'énergie injectée dans la circulation générale des océans. Elle comparera l'importance de cette route intérieure relativement aux autres alternatives: déferlement d'ondes internes ou dissipation sur le fond et sur les marges continentales. L'évolution à long terme de l'océan pour les prédictions climatiques dépend de façon critique du mécanismedominant pour la dissipation d'énergie.



  • DYNAMITE Nouveaux Procédés pour la Chimie des Ynamides

    Développement de nouveaux procédés en synthèse organique pour la chimie des ynamides
    Le développement de nouvelles méthodes de synthèse constitue un enjeu important en chimie organique et dans d’autres disciplines connexes où il existe une demande importante en nouvelles molécules. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet DYNAMITE dont l’objectif est le développement de nouveaux procédés pour la chimie des ynamides qui constitue un axe de recherche très compétitif au niveau international.

    Chimie des ynamides : une approche globale et intégrative
    Le développement de nouvelles méthodes de synthèse constitue un enjeu important en chimie organique et dans d’autres disciplines connexes où il existe une demande importante en nouvelles molécules. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet DYNAMITE dont l’objectif est le développement de nouveaux procédés pour la chimie des ynamides. Cette nouvelle classe d’alcynes hétérosubstitués a attiré l’attention de nombreux groupes de recherche ces dernières années. La mise au point de méthodes de préparation générales et efficaces de différentes classes d’ynamides, l’exploitation de leur potentiel synthétique dans diverses transformations sélectives permettant d’accéder à des hétérocycles azotés, ainsi qu’une meilleure compréhension de leur réactivité, sont les trois axes de recherche explorés dans le cadre du projet DYNAMITE. Ainsi, des contributions significatives pourront être apportées au domaine de la synthèse et la réactivité des ynamides qui constitue un axe de recherche très compétitif au niveau international. De plus, les méthodes développées, en particulier les réactions catalysées/promues par le cuivre, devraient offrir de nombreuses perspectives en synthèse organique.



  • FIHSC Imagerie Fonctionnelle de la Moelle Epinière de l'Homme

    Imagerie fonctionnelle de la moelle épinière de l'Homme
    Les techniques d'imagerie permettent de poser un diagnostic sur une atteinte neurologique et déterminer la meilleure optique thérapeutique. Ces techniques sont optimales au niveau du cerveau mais en cours de développement au niveau de la moelle épinière. Le projet FIHSC a pour objectif de coupler différentes approches afin d'interpréter les images de la moelle épinière.

    Interpreter l'imagerie spinale pour le diagnostic et cibler la thérapie
    La plus grande avancée médicale récente sur le plan technique est l'imagerie basée sur la résonance magnétique (IRM). L'IRM anatomique permet de voir les structures composant notre cerveau et l'IRM fonctionnelle permet de les voir en action. Au niveau cérébral, l'IRM a permis d'affiner le diagnostic de maladies neurologiques, de cibler des lésions pour en faciliter l'exérèse etc. L'IRM anatomique au niveau vertébral est également utilisée pour diagnostiquer les anomalies rachidiennes et comme support à la chirurgie orthopédique notamment. Des méthodes plus récentes ont permis de voir les grandes voies nerveuses joignant la moelle au cerveau mais il n'est pas encore possible d'utiliser l'IRM pour voir les connexions neurales au niveau de la moelle épinières et leur fonctionnement. En résumé, l'approche fonctionnelle en IRM de la moelle épinière n'est pas encore possible. L'électrophysiologie indirecte permet d'accéder à la connectivité neurale au niveau de la moelle et donc tester leur fonction. L'objectif du projet FIHSC est dont de coupler l'IRM et l'électrophysiologie afin de permettre une approche anatomique et fonctionnelle de la moelle épinière de l'Homme. Nous avons choisi deux modèles pathologiques d'atteintes de la voie corticospinale entraînant un handicap moteur, l'une ayant pour origine une dégénérescence encore mal comprise des voies motrices, la sclérose latérale amyotrophique (SLA), et l'autre consécutive à une lésion d'origine vasculaire au niveau du cerveau (l'accident vasculaire cérébral entraînant une hémiplégie). Sur le plan clinique, l'objectif est d'utiliser cette approche combinée pour déterminer i) s'il existe une atteinte des intégrations sensorielles pour le contrôle moteur chez des patients atteints de SLA et ii) si l'application d'un courant continu au niveau cérébral (tDCS) peut entrainer des modifications de l'activité neurale au niveau de la moelle épinière et aider à la récupération fonctionnelle des patients hémiplégiques.



  • Heterochromatin_In_3D Dissection aux niveaux mécanistique et des cellules individuelles des compartiments tridimensionnels des domaines répressifs de l’hétérochromatine facultative

    Heterochromatin_ln_3D
    Dissection aux niveaux me´canistique et des cellules individuelles des compartiments tridimensionnels des domaines re´pressifs de l'he´te´rochromatine facultative

    Objectif
    Le choix et la maintenance de l'identite´ cellulaire exigent un e´quilibre pre´cis de l'activation et de la re´pression des ge`nes. Un e´le´ment essentiel dans ce processus est la formation et la maintenance se´lective de domaines d'he´te´rochromatine re´pressive, incluant une stabilite´ a` long terme et une variation minimale entre cellules individuelles. J'ai de´couvert, ainsi que d'autres groupes, que diffe´rents types d'he´te´rochromatine facultative adoptent des organisations tridimensionnelles (3D) spe´cifiques dans le noyau de cellules de mammife`re. Globalement, rhe´te´rochromatine portant la marque H3K9me2 se trouve a` la pe´riphe´rie re´pressive du noyau, tandis que rhe´te´rochromatine portant la marque H3K27me3 forme des agglome´rats distincts dans les zones actives a` l'inte´rieur du noyau. Localement, les domaines marque´s par H3K9me2 et H3K27me3 forment des compartiments 3D physiquement se´pare´s de leur environnement. Une fonction de ces types d'he´te´rochromatine facultative est donc la formation de microenvironnements de re´pression a` des positions diffe´rentes dans le noyau. La fac¸on dont l'organisation 3D est me´caniquement lie´e a` la fonction re´pressive de rhe´te´rochromatine facultative n'a pas encore e´te´ e´lucide´e. De me^me, les diffe´rences fonctionnelles entre les diffe´rents types d'he´te´rochromatine facultative ainsi que le ro^le de l'organisation 3D dans la re´duction de la variation re´pressive au sein de la population cellulaire n'ont pas encore e´te´ caracte´rise´s.



  • ReprogramEpi La reprogrammation des astrocytes réactionnels en neurones GABAergiques: une nouvelle approche thérapeutique de l'épilepsie

    La reprogrammation des cellules gliales réactionnelles en neurones GABAergiques: une nouvelle approche thérapeutique de l'épilepsie
    La reprogrammation de cellules non-neuronales en neurones est une stratégie novatrice pour régénérer les neurones perdus. Les cellules gliales peuvent être reprogrammées en neurones fonctionnels par expression de facteurs de transcription neurogéniques. Le prochain défi est, dans des conditions pathologiques, de reprogrammer les cellules gliales en neurones fonctionnels qui s’intègrent dans les réseaux neuronaux existants et modulent leur activité avec des effets bénéfiques pour la pathologie.

    Reprogrammation des cellules gliales réactives en neurones GABAergiques.
    30% des patients épileptiques souffrent de crises qui ne peuvent être contrôlées avec les médicaments disponibles. En particulier, l’épilepsie mésiale du lobe temporal (MTLE), la forme la plus commune des épilepsies réfractaires, se caractérise par des crises récurrentes dans l'hippocampe. Il est essentiel de développer de nouvelles thérapies visant à empêcher la mise en place de cette épilepsie et/ou la survenue des crises récurrentes durant la phase chronique de la maladie. La MTLE est associée à une prolifération massive de cellules gliales dans l'hippocampe en contact avec les cellules granulaires du gyrus denté principalement impliquées dans la genèse des crises. Un nombre croissant de données suggère que les astrocytes exercent des effets pro-épileptiques. La MTLE est également associée à une perte de neurones GABAergiques dans l'hippocampe épileptique qui entraine une augmentation de l'excitabilité neuronale favorisant les crises. Ainsi, une procédure qui permet de limiter la prolifération des glies et de réintroduire de nouveaux neurones GABAergiques dans les réseaux épileptiques de l'hippocampe (via la conversion des cellules gliales en neurones) représente une stratégie innovante pour rétablir la transmission inhibitrice perdue et réduire les crises.

    ReprogramEpi vise à reprogrammer les cellules gliales réactives en neurones GABAergiques dans l'épilepsie. En utilisant un modèle de MTLE chez la souris et du tissu humain provenant de patients atteint de MTLE, les objectifs du projet sont:
    • Reprogrammer in vivo la glie réactive de l'hippocampe épileptique de la souris en interneurones GABAergiques fonctionnels
    • Evaluer comment ces neurones GABAergiques s'intégrent dans les réseaux neuronaux de l'hippocampe, modulent l’activité de ces réseaux, et réduisent l’épileptogénèse et/ou les crises chroniques
    • Reprogrammer in vitro en neurones GABAergiques fonctionnels les cellules gliales isolées à partir de tissus hippocampiques provenant de patients MTLE.



Rechercher un projet ANR