L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • MEGALEX Méga-études de la reconnaissance des mots écrits et parlés

    Méga-études de la reconnaissance des mots écrits et parlés - MEGALEX
    Ce projet a pour objectif principal de mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans la lecture et la perception de la parole chez l'adulte.

    Comprendre les facteurs en jeu dans la lecture et la parole.
    Le projet MEGALEX a pour objectif principal de mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans la reconnaissance des mots écrits et parlés. Jusqu'à présent, presque tous les travaux se sont cantonnés à des études impliquant un nombre limité de mots monosyllabiques et de variables lexicales. Le projet MEGALEX a pour objectif de compléter les études précédentes grâce à une nouvelle approche, l'approche méga-étude. Cette nouvelle approche consiste à tester un très grand nombre de mots complexes (plusieurs dizaines de milliers).

    Notre premier objectif est d'appliquer l'approche psychophysique développée par Keuleers et al. (2012) au français (décision lexicale visuelle), en testant 28 000 mots et 28 000 pseudomots à travers 100 participants qui réaliseront 20 heures d’expérience. Cela permettra de réaliser de nouvelles analyses et également d’augmenter la puissance de ces analyses (modèles mixtes). Par ailleurs, cela permettra de mieux comprendre les similarités et les différences entre l'anglais, le français et le néerlandais. De plus, les temps de réaction recueillis seront indispensables pour les simulations des modèles computationnels de la lecture qui utilisent le français comme langue. Enfin, ce corpus permettra d'étudier le traitement des mots polysyllabiques et polymorphémiques.

    Notre deuxième objectif est de tester, pour la première fois à cette échelle, plusieurs dizaines de milliers de mots en présentation auditive (les mêmes mots que ceux utilisés en modalité visuelle seront testés). Il n’existe aucune méga-étude dans le domaine de la reconnaissance des mots parlés. Il est donc crucial de fournir une étude auditive équivalente à ce qui existe déjà dans la modalité visuelle.

    Grâce à ces deux méga-études, nous comparerons les similitudes et les différences de traitement entre les modalités visuelle et auditive et nous identifierons l'importance relative des variables lexicales influençant les performances dans ces deux modalités.



  • DEMOCRITE DEmonstrateur d’un MOteur de Couverture des RIsques sur un TErritoire

    DEMOCRITE : DEmonstrateur d’un MOteur de Couverture des RIsques sur un TErritoire
    DEMOCRITE intègre des outils d’analyse et de couverture de risques sur un territoire. Utilisables en planification froide comme en temps de crise, ils serviront à mettre en adéquation la réponse de secours (en nature, nombre, positionnement… des moyens) avec la couverture des risques retenue, quantifiée et validée par l’autorité. Certains outils seront testés sur un territoire restreint, et l’extension à un territoire de grande ampleur sera étudiée.

    Enjeux et objectifs de DEMOCRITE
    Le principe novateur de DEMOCRITE repose sur le fait de coupler des travaux scientifiques « amont » visant à assurer une cartographie précise des risques et de leur dynamique au retour d’expérience capitalisé à la BSPP (500 000 interventions par an), le tout en lien avec un SIG (Système d’Information Géographique).
    Les modèles simplifiés qui en résulteront auront ainsi une base physique solide et représenteront correctement les phénomènes observés sur le terrain.
    Le démonstrateur doit lever un certain nombre de verrous scientifiques et technologiques pour faire la preuve de l’intérêt de développer un outil opérationnel sur ces bases :
    - Capacité à prendre en compte des risques complexes, dynamiques, à l’aide d’un formalisme mathématique rigoureux (levée de verrous scientifiques).
    - Possibilité de traiter et corréler des données multi-sources, multi-formats pour évaluer les risques courants (levée de verrous sur le traitement de l’information).
    - Compatibilité avec d’autres formats, plateformes et outils, dialogue entre des outils multiples au sein de DEMOCRITE, présentation synthétique des résultats de manière à atteindre les fonctionnalités opérationnelles spécifiées (levée de verrous d’intégration).
    - Aptitude à traiter l’analyse et la couverture des risques dans un cadre légal et règlementaire défini (levée de verrous d’utilisation).
    La partie analyse de risques est abordée dans le projet par le développement d’outils d’aide à la planification « froide » ou « chaude », et les outils possible pour l’optimisation de la couverture de risques seront également listés.



  • RAPP Représentation et Planification de la Prosodie

    RAPP
    Représentation et planification de la prosodie

    Objectifs
    La « prosodie » concerne le tempo, le rythme et la mélodie de la parole et elle permet de signaler des informations linguistiques (telles que le contraste entre une question et une affirmation) ou encore d’exprimer des émotions (colère, joie…). Le projet RAPP a pour but d’étudier la planification de la prosodie en français, en déterminant l’empan temporel pour lequel les locuteurs planifient les patrons prosodiques. Cette recherche sera la première à déterminer si (1) la taille de l'unité de planification est flexible selon la situation pragmatique ; (2) si l'information prosodique est utilisée dès que possible pour prédire la valeur pragmatique d'un énoncé ; et (3) si les différences de production que l'on trouve entre locuteurs peuvent s'expliquer par des variations de leurs capacités cognitives. Ce projet repose sur une perspective interdisciplinaire, qui conjugue les connaissances et les méthodes expérimentales de la phonétique, de la phonologie, de la psycholinguistique et de la pathologie de la parole. Afin d'identifier d'éventuelles contraintes cognitives, nous comparerons les données obtenues pour des adultes sains avec celles de personnes souffrant de troubles de la mémoire de travail (sclérose en plaques). Les résultats permettront de préciser si la planification incrémentale de la parole est contrôlée de façon stratégique ou pas. Ce projet aura d'importantes implications pour les théories de la phonologie intonative et du sens intonatif. En particulier, nos recherches contribueront aux débats théoriques actuels concernant la planification de la parole, la représentation phonologique de la prosodie et la construction du sens intonatif. Finalement, notre recherche pourra contribuer à éclaircir la relation entre capacités cognitives-émotionnelles et parole chez la SEP et au développement de stratégies d’évaluation pour cette pathologie.



  • TOFIGROU Torseurs, fibrés vectoriels et schéma en groupes fondamental

    TO.FI.GROU.
    TOrseurs, FIbrés vectoriels et schéma en GROUpes fondamental.

    Torseurs, fibrés vectoriels et groupes fondamentaux en géométrie algébrique et arithmétique
    Le titre du projet - Torseurs, fibrés vectoriels et schéma en groupes fondamental fondamental - est composé de deux objets apparemment distinctes, torseurs et fibrés vectoriels, et un troisième objet qui constitue en quelque sorte leur fusion. Le lien entre les torseurs et les fibrés vectoriels est clair au moins depuis qu'on sait qu'il existe une bijection entre les classes d'isomorphisme de fibrés vectoriels de rang n sur un schéma X et les classes d'isomorphisme de GLn-torseurs au dessus de X. Cependant au cours des années les propriétés des torseurs et des fibrés vectoriels ont été développées indépendamment les unes des autres, avec leurs propres objectifs et techniques, leurs propres cercles d'experts avec leurs propres activités. Ce n'est pas rare de lire des articles où les torseurs sont mentionnés, mais pas les fibrés vectoriels et vice-versa. Dans beaucoup d'autres, traitant à la fois les torseurs et les fibrés vectoriels, l'importance de l'un de ces deux outils est marginale. La théorie du schéma en groupes fondamental une façon possible de fusionner les torseurs et les fibrés vectoriels et costitue certainement le trait d'union entre nos deux paquets de recherche.

    Les deux paquets de recherche dans lesquels la proposition est divisée sont

    1. Torseurs

    2. Fibrés vectoriels et le schéma en groupes fondamental

    Les deux paquets ont leurs propres objectifs, mais le but est de pousser les techniques connues à leurs limites et de fournir de nouveaux résultats avec des nouvelles techniques pour chacun d'eux jusqu'à ce que nous aurons une théorie unificatrice satisfaisante.



  • ODESSA Apport des avancées récentes en identification du locuteur et apprentissage séquentiel pour la structuration en tours de parole en flux

    ODESSA
    Apport des avancées récentes en identification du locuteur et apprentissage séquentiel pour la structuration en tours de parole en flux

    Objectifs
    La segmentation et le regroupement en locuteurs est un processus non supervisé qui a pour objectif d'identifier les locuteurs d'un flux audio et de déterminer quel locuteur est actif à chaque instant, sans connaître a priori le nombre de locuteurs ou leurs identités. C'est devenu une technologie clef dans de nombreux domaines comme la recherche d'information par le contenu, la biométrie vocale ou l'analyse des comportements sociaux. Les systèmes à l'état de l'art souffrent de nombreuses limitations, ils sont très dépendants du domaine d'application et manquent de robustesse au type de parole ou aux conditions acoustiques. Ces dernières années, la reconnaissance du locuteur a progressé significativement grâce à l'introduction de nouveaux concepts comme les i-vecteurs ou l'apprentissage profond. Un de nos premiers objectifs est l’intégration de ces approches pour la structuration en locuteurs. De plus, la plupart des systèmes existants considèrent le problème de manière hors-ligne, ce qui n'est plus acceptable pour les applications temps-réel. Puisque notre application principale concerne la sécurité, la mise au point d'un système de structuration en tours de parole en ligne, à faible latence, est nécessaire. Enfin, un troisième objectif du projet est d'intégrer la structure temporelle inhérente aux interactions entre les locuteurs en se fondant sur des techniques d'apprentissage structuré. Dans un contexte de recherche reproductible, l'évaluation des travaux sera conduite sur des bases de données standard (NIST SRE, REPERE, ETAPE, AMI…) ainsi que sur une base collectée durant le projet et correspondant à notre application de lutte contre la cyber-criminalité.



  • TOXOCAg Test immunoenzymatique pour la détection d'antigènes circulants au cours de l'infection par Toxoplasma gondii

    Une alternative aux techniques usuelles de diagnostic de la toxoplasmose
    Etablir le diagnostic de la toxoplasmose en détectant des anticorps spécifiques, est difficile chez les patients immunodéficients, les nouveaux-nés ou les femmes enceintes récemment contaminées. L'enjeu est de développer un diagnostic basé sur la détection d'un autre type de marqueurs.

    Une méthode de diagnostic dédiée aux patients difficiles à diagnostiquer
    Le diagnostic de la toxoplasmose repose sur la détection d'anticorps spécifiques. Ces tests ne sont adaptés ni aux patients souffrant d’une réactivation de leur toxoplasmose congénitale sans rebond d'anticorps, ni aux patients immunodéprimés. Ces tests peuvent aussi ne pas être suffisamment sensibles pour les femmes enceintes infectées pendant le premier trimestre de grossesse. Pour ces patients difficiles à diagnostiquer, un diagnostic basé sur l’amplification du matériel génétique parasitaire est réalisé mais sa positivité ne garantit pas une infection active. L’objectif est d’apporter un diagnostic alternatif, en développant la détection d’un second type de marqueurs parasitaires spécifiques, ces marqueurs circulant dans les fluides biologiques tout au long de l’infection. Ce test automatisable à l'avenir (réduction des coûts), devrait permettre la détection fiable, sensible et précoce de marqueurs spécifiques du parasite, à partir de différents types de fluides biologiques.



Rechercher un projet ANR