L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

22/08 13:23 - Envie d'en savoir plus sur notre action ? Consultez notre rapport d'activité 2015 https://t.co/4ldWNJhIx3 https://t.co/RHH646EcW6

09/08 13:59 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel franco-japonais sur la Technologie Moléculaire (ANR-JST) https://t.co/j9oLmfWRpS

03/08 17:30 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets PIRE "Partnerships for International Research and Education" https://t.co/CF9lq5Ck52

  • MODUM Mutualisation et Optimisation de la distribution Urbaine de Marchandises

    Etude des actions à entreprendre pour améliorer la logistique urbaine et leur impact socio-économique
    Le projet est basé sur l’intégration des aspects quantitatifs et des aspects qualitatifs. Les aspects quantitatifs exploitent les méthodes de la recherche opérationnelle et les nouvelles technologies pour la communication et l’information (comme par exemple les RFID), pour suggérer un nouveau système de gestion et de transport des marchandises en ville. Les aspects qualitatifs étudient l’acceptabilité socio-économique du nouveau système

    L’enjeu majeur consiste à mutualiser les ressources (par exemple dépôts et véhicules), éviter le retour à vide de véhicules et interdire au grand tonnage d’entrer en centre-ville
    Différents projets ont été mis en œuvre ces dernières années ou sont en cours dans le contexte du transport de marchandises en milieu urbain. Néanmoins jusqu’à présent les projets se limitent à une vision partielle du transport. Ce projet a pour ambition de prendre en compte l’ensemble des systèmes (mono-propriétaire, centralisés, en libre-service, etc), ainsi que les différents horizons temporels (i.e. stratégique, tactique et opérationnel). L’objectif de ce projet est de proposer et d’étudier une nouvelle organisation de la logistique urbaine, combinant à la fois un aspect centralisé et un aspect décentralisé. Cette nouvelle organisation cherchera à tenir compte de la multi-modalité des transports (route, ferroviaire, fluvial) dans la planification des flux. Elle s’appuiera sur la rationalisation et la mutualisation du transport dans une optique de développement durable et d’optimisation des ressources, non seulement en termes économiques mais également environnementaux. Trois principes sous-tendent la conception de cette organisation : massification des flux ; interdiction de pénétration dans la zone urbaine pour les camions sous diverses contraintes (comme par exemple tonnage, volume, type de motorisation); souplesse d’utilisation pour les chargeurs. L’organisation logistique étudiée est constituée: De centres de distribution urbains (CDU) situés en périphérie de la ville; De liaisons entre ces CDU permettant d’assurer des flux massifs et rapides entre les CDU (trains, camions de grande taille, etc.) avec une flotte dédiée; De tournées intra-urbaines assurant les livraisons à l’intérieur de la ville avec des véhicules propres et de taille limitée; De véhicules propres et de taille limitée en libre-service. L’originalité d’un système basé sur une ceinture de CDU et de liaisons rapides entre ces CDU réside dans le fait qu’une flotte dédiée assure le déplacement optimal des grands flux de marchandises autour de la ville.



  • Graphogame Implémentation et évaluation de « Graphogame » en français sur ordinateur et tablette graphique tactile et mobile

    Implémentation et évaluation de « Graphogame » en français sur ordinateur et tablette graphique tactile et mobile
    Il y a actuellement en France, à l’école primaire, environ 250 000 enfants qui souffrent de problèmes d’apprentissage de la lecture. Les conséquences de ces difficultés sont dramatiques : risque d’éviction scolaire, détresse psychoaffective, devenir psycho-social et professionnel compromis. L’objectif de ce projet est de proposer de nouvelles pistes et de nouveaux outils informatisés pour aider les enfants en difficulté dans l’apprentissage de la lecture.

    Graphogame: enjeux et objectifs
    Le but de ce projet est de développer et d’évaluer un logiciel d’aide à l’apprentissage à la lecture sur tablette graphique tactile et mobile. L’originalité de ce projet repose sur un partenariat déjà existant avec le leader international en matière de logiciel d’aide à la lecture, l’équipe de Heikki Lyytinen en Finlande, l’inventeur du Graphogame. Initialement simple logiciel de mise en correspondance entre graphème et phonème, Graphogame est aujourd’hui un environnement informatique complet et unique (voir https://graphogame.com/) basé sur des principes scientifiques solides. Il inclut aussi bien des exercices de fluidité que les entraînements mathématiques. Son efficacité a été démontrée à travers de différentes études et ce logiciel est aujourd’hui accessible à tous les enfants en Finlande en école primaire. Ce partenariat garantie donc non seulement la faisabilité du projet mais permet également un transfert technologique rapide et à moindre coût pour la France. La deuxième originalité de ce projet repose sur le fait que Graphogame sera implémenté pour fonctionner sur des tablettes graphiques tactiles et mobiles. Cela peut révolutionner la prise en charge au sein de l’école car cet outil peut être utilisé en dehors de la salle d’informatique de l’école notamment dans les groupes de soutien. Cette technologie permet une utilisation facile, adaptative, ludique et fréquente au sein de l'école ou au domicile de l’enfant.



  • NOISYEAST Expression génique aléatoire et variabilité phénotypique dans l’adaptation de la levure

    Du bruit chez les levures
    Ce projet consiste à explorer un mode d’adaptation des levures encore peu étudié : la modulation de la variabilité (ou « bruit ») dans l’expression des gènes.

    Etude d’un mode original d’adaptation aux environnements stressants
    Lorsque des cellules génétiquement identiques sont placées dans un environnement homogène, l'expression des gènes s’effectue tout de même de manière hétérogène de cellule à cellule.
    Cette hétérogénéité d'origine non-génétique, due en particulier aux phénomènes moléculaires aléatoires à la base de l’expression des gènes, favorise l'apparition de sous-populations résistantes et peut conférer un avantage adaptatif à la population, notamment lorsqu’elle concerne des gènes associés à la réponse au stress ou permettant une adaptation face à un environnement ‘extrême’ (dans des procédés industriels par exemple). Nous examinons si une augmentation de la variabilité d’expression de certains de ces gènes a eu lieu dans des souches industrielles de levure Saccharomyces cerevisiae, connues pour être plus résistantes et mieux adaptées à de nombreux environnements stressants par rapport à des souches de laboratoire. En résumé, ce projet explore au niveau fondamental un mode d’évolution et d’adaptation original. Nos résultats pourraient aussi conduire à de nouvelles stratégies d’amélioration de souches pour des applications industrielles.



  • StruFunc5A5B Etude des relations structurales et fonctionnelles entre les protéines NS5A et NS5B du virus de l’hépatite C et la Cyclophiline A humaine.

    Compréhension des interactions entre les protéines NS5A et NS5B du virus de l’hépatite C et la CypA, une protéine humaine
    Les protéines virales NS5A et NS5B ainsi que la protéine humaine CypA sont requises pour la réplication du virus de l’hépatite C (VHC). Leurs interactions représentent donc des cibles thérapeutiques potentielles

    Comprendre les interactions pour mieux les cibler
    Le virus de l'hépatite C (VHC) est un virus à ARN par lequel environ 180 millions d’individus dans le monde sont chroniquement infectés. Le traitement utilisé actuellement a une efficacité limité et engendre des effets secondaires indésirables. Pour développer de nouvelles molécules antivirales, il faut avoir une meilleure connaissance du VHC et de ses interactions avec les facteurs cellulaires, car chacune de ses interactions est une cible potentielle. Par ailleurs, il y a toujours un besoin d’obtenir de nouvelles données structurales qui aideraient à comprendre les mécanismes moléculaires correspondant aux étapes essentielles du cycle de vie du VHC.
    Le principal but de ce projet est de comprendre les relations, structurales et/ou fonctionnelles, entre deux protéines du VHC, NS5A et NS5B, et une protéine humaine, la Cyclophiline A. NS5A et NS5B sont essentielles pour la réplication de l'ARN viral et pour la production des particules infectieuses. Alors que la structure et la fonction de NS5B, l'ARN-polymérase virale, sont connues les données sur NS5A sont plus limitées. NS5A est une protéine composée de trois domaines. Son domaine 1 (NS5A-D1) est un domaine liant le zinc et dont la structure cristallographique a été résolue. Les domaines 2 et 3 (NS5A-D2 et -D3) sont quant à eux dit intrinsèquement désordonnés, c'est-à-dire qui n’adoptent pas de structures 3D stables. Une activité anti-VHC a été démontrée pour la Cyslosporine A (CsA), un inhibiteur bien connu des Cyclophilines humaines, et des mutations conférant au virus une résistance à la CsA ont été identifiées dans NS5A et NS5B. Ceci suggère que ces protéines virales puissent interagir avec les Cyclophilines cellulaires. Cependant les mécanismes moléculaires sous-jacents restent à élucider. Pour y parvenir, il faut obtenir une caractérisation moléculaire détaillée de chacune de ces protéines puis comprendre les relations structurales et/ou fonctionnelles qui peuvent exister entre elles.



  • Tinnitus Un nouveau modèle pour les acouphènes et ses applications thérapeutiques

    Applications thérapeutiques possibles d’un nouveau modèle d’acouphènes
    La perte auditive s’accompagne d’une hyperactivité des voies auditives centrales. Un modèle suggère que cette hyperactivité résulterait d’un mécanisme adaptatif dont le rôle serait de réguler le niveau moyen de l’activité neuronale. De ce point de vue, les acouphènes seraient une conséquence « collatérale » de la mise en jeu de ce type de mécanisme. Notre projet consiste à étudier les applications thérapeutiques de ce modèle.

    Tester la validité d’un nouveau modèle d’acouphènes
    Le but du projet est de tester la validité d’un modèle original des mécanismes des acouphènes d’un point de vue à la fois fondamental et appliquée. Le modèle suggère que les acouphènes seraient une conséquence des modifications du système auditif central qui se mettent en place après une perte auditive. Plus spécifiquement, la réduction des entrées sensorielles liée à la perte auditive entrainerait une hyperactivité des centres auditifs, résultat d’une augmentation du gain central. Une augmentation de l’activité spontanée pourrait alors sous-tendre la perception des acouphènes, à la condition que cette dernière soit suffisante pour activer le réseau distribué de « haut niveau » impliqué dans les perceptions auditives conscientes.
    D’un point du vue fondamental, l’hypothèse d’une augmentation du gain central est testée dans diverses études, à la fois chez l’homme (études psychoacoustiques) et chez l’animal (électrophysiologie du cortex auditif, imagerie optique à colorant voltage-dépendant) sont destinés à tester cette hypothèse.
    D’un point de vue appliqué, une prédiction de ce modèle est qu’une réduction de l’hyperactivité des centres auditifs réduirait l’intensité des acouphènes. Deux approches sont ainsi testées : 1) restaurer les entrées sensorielles à un niveau pré-perte auditive, par l’intermédiaire d’une stimulation électrique et/ou acoustique, 2) interagir avec l’activité neuronale sous-tendant les acouphènes au moyen de stimulations non-auditives (une intégration multimodale s’effectue au niveau de certains noyaux auditifs).



  • CEDAR Contraintes et Evènements Dirigeant l’Automatisation du Raisonnement

    Le projet CEDAR consite en une étude experimentale de représentation de connaissances qui soit une alternative aux méthodes prévalentes à ce jour.
    Les deux défis les plus importants pour le Web Sémantique sont le passage à l'échelle et la distribution. Le passage à l'échelle pour un système de base de connaissance orienté « web » bien conçu le rend capable de traiter des volumes croissants de connaissances sans dégradation inacceptable de performance. La distribution est aussi complexe puisque cela signifie qu'on doit pouvoir traiter efficacement et sans faille des connaissances résidant sur tout le réseau dans des conditions « réelles ».

    Nous sommes convaincus que la solution aux deux défis est offerte par le formalisme de contraintes de graphes à traits à sortes ordonnées
    Les objectifs du projet CEDAR sont : (1) développer, implémenter, et tester une approche par contraintes à la représentation des connaissances et le raisonnement automatique, où toutes les connaissances sont exprimées dans une représentation graphique universelle telle que RDF (ou Linked Data), de la même façon que les données le sont par des tables dans le modèle relationnel ; (2) rendre un tel système de raisonnement par contraintes capable de prendre en compte des contraintes temporelles pour le calcul évènementiel utilisant des sources multiples de connaissances distribuées où l'environnement évolue en temps réel (par ex., des moniteurs adaptifs pour la qualité de service, le maintien de l'évolution de bases de connaissances, la reconciliation des connaissances distribuées, etc.). Atteindre ces objectifs constituera une contribution dans un domaine essentiel, avec des résultats originaux et innovants dont le potentiel est important - la possibilité d'un Web sémantique supportant la montée en charge sur des bases de connaissances distribuées - et cela, grâce à une base formelle différente de la majorité des poursuites similaires, et testée sur des benchmarks réalistes.



  • REFOPOL Programme spatiotemporel de réplication du génome humain

    Comment les cellules humaines recopient leur génome
    Les chromosomes sont fidèlement recopiés à chaque fois qu'une cellule se divise en deux cellules filles. Ce processus fondamental à tous les êtres vivants a un impact médical et sociétal considérable. Chez l'homme il démarre en des dizaines de milliers d'«origines de réplication« dont nous tentons d'identifier la position et le moment d'activation exacts.

    Comprendre la logique du programme de duplication des chromosomes
    Ce paragraphe précise les enjeux et objectifs du projet : indiquez le contexte, l’objectif général, les problèmes traités, les solutions recherchées, les perspectives et les retombées au niveau technique ou/et sociétal

    La duplication ou réplication de l'ADN est un processus fondamental de tout être vivant. Les deux brins complémentaires de l'ADN se séparent localement et chacun sert de matrice pour synthétiser un nouveau brin complémentaire. On obtient alors deux molécules «filles« formées chacune d'un ancien et d'un nouveau brin, rigoureusement identiques à la molécule «mère« formée des deux brins anciens. Des déréglages de ce processus peuvent altérer le génome, favoriser l'apparition de mutations, de cancers et d'autres maladies génétiques. Par ailleurs de nombreux médicaments utilisés comme antibiotiques, antiviraux ou anticancéreux interfèrent avec ce processus.
    Chez les bactéries et les virus ce processus démarre en un endroit précis du chromosome, généralement circulaire, et se propage dans les deux directions jusqu'à copie complète du chromosome. Chez les organismes plus complexes comme l'homme qui possèdent de très longs chromosomes ce processus démarre en des dizaines de milliers de points. Notre objectif est d'identifier la localisation et le moment d'activation de chacun de ces points en déterminant la direction locale de copie sur l'ensemble des chromosomes. Les résultats nous permettent de comprendre le lien entre l'organisation des chromosomes dans le noyau de chaque type cellulaire, les gènes qui s'y expriment, l'ordre dans lequel les différentes parties des chromosomes sont copiées et les points de fragilité du processus.



  • MUSeS (Migration Under Semaphorins Stimulation) Analyses cellulaire et moléculaire du développement des neurones à GnRH-1: un aperçu de l'hypogonadisme hypogonadotrope.

    Analyses cellulaire et moléculaire du développement des neurones à GnRH-1: un aperçu de l'hypogonadisme hypogonadotrope.
    Ce projet a pour but une meilleure compréhension des événements moléculaires régissant la migration des cellules à GnRH-1 du nez vers le cerveau et leurs rôles dans l’établissement des circuits neuronaux menant aux fonctions reproductives

    La signalisation cellulaire par les sémaphorines dans le contrôle neuroendocrinien de la reproduction
    L’infertilité est une affection touchant plusieurs millions de couples à travers le monde. Les experts prévoient un doublement de l’infertilité en Europe pour la prochaine décennie. Par conséquent, il y a un besoin urgent d’élucider les voies cellulaires et moléculaires et, en particulier, les mécanismes neuroendocrines impliqués dans la fonction de reproduction.
    Le déclenchement de la puberté est contrôlé dans le cerveau par un réseau de neurones hypotalamiques conduisant à la sécrétion de gonadotropin-releasing hormone (GnRH-1). Pendant le développement post-natal, différents signaux sont intégrés par le cerveau permettant l’initiation de la maturation sexuelle. Cependant, les événements moléculaires contrôlant l’activation des neurones à GnRH-1 à ce moment précis demeurent un mystère biologique majeur non élucidé.
    La particularité des neurones à GnRH-1 réside dans le fait que, contrairement aux autres cellules neurosécrétrices émanant du neuroépithelium du troisième ventricule, ils naissent dans l’épithelium olfactif et par la suite migrent dans la région septale pour atteindre leur destination finale dans l’hypothalamus. Cela est vrai pour tous les mammifères dont l’espèce humaine. Certains troubles de la reproduction chez l’Homme, comme l’hypogonadisme hypogonadotrope (HH), sont associés à la perturbation de la migration des neurones à GnRH-1 ou de la sécrétion normale de la GnRH-1. Cela souligne l’importance de l’identification des gènes candidats cruciaux pour les développement du système à GnRH-1. Dans ce projet, nous étudions comment les sémaphorines, l’une des plus grande famille de facteurs de guidances conservés phylogenetiquement, participent au développement correct et à la fonction du système à GnRH-1 et de l’axe reproductif.



  • AGREGA Anticipation et Gestion régionales des Ressources En GranulAts

    Développement d’un outil de simulation prospective du marché des granulats à l’échelle régionale : application sur l’Ile-de-France
    Dans un objectif d’aide à la planification des enjeux futurs de la filière granulats à l’échelle des régions administratives, le projet AGREGA vise à développer un outil de simulation prospective du marché des granulats sur les 30 prochaines années. La région d’application pilote est l’Ile-de-France en raison de ses enjeux complexes (dépendance à 45 % des autres régions, potentiel de recyclage élevé, mise en place du Grand Paris, etc.).

    Situation du marché des granulats et objectif du projet
    Dans un objectif d’aide à la planification des enjeux futurs de la filière granulats à l’échelle des régions administratives, en référence aux schémas départementaux et à leur évolution vers des schémas régionaux, le projet AGREGA vise à développer une méthodologie et un outil - sous forme d’outil de simulation - pour une analyse prospective du marché des granulats sur les 30 prochaines années, 30 ans étant la durée maximale autorisée pour l’exploitation d’une carrière. L’outil, implémenté sous forme de jeux sérieux (« serious game »), permettrait d’anticiper la répartition géographique des futurs besoins en granulats primaires et recyclés, afin de pouvoir faire des propositions pour favoriser la proximité (analyse des localisations) et d’améliorer les voies et modes d’approvisionnement (analyse des flux). La région d’application pilote prévue par le projet est l’Ile-de-France en raison de ses enjeux complexes (dépendance à 45 % des autres régions, potentiel de recyclage élevé, mise en place du Grand Paris, etc.).
    Ce projet constituerait une manière (a) de se positionner dans un contexte régional en pleine mutation pour les activités granulats, (b) de mieux faire accepter l’activité sur le plan sociétal et (c) d’estimer la contribution d’une action de recherche et de développement sur la transition de la chaîne d’approvisionnement vers une économie circulaire.



  • IMAG Immigration: l’Adaptation des Groupes majoritaires face aux politiques d’intégration en France et au Québec

    IMAG
    Ce projet porte sur l’adaptation des groupes majoritaires au changement social qui représente l’un des plus grands défis de l’humanité au XXIe siècle : les mouvements migratoires. Si les modèles d’intégration développés pour y faire face sont souvent jugés défaillants, on dispose en réalité de bien peu de connaissances scientifiques concernant les conditions sous lesquelles ils sont efficaces pour assurer des relations intergroupes harmonieuses et le bien-être de la population.

    Une nouvelle perspective théorique
    A partir d’une perspective théorique inédite axée sur le rôle des normes culturelles d’intégration, ce projet propose un programme de recherche visant à combler les lacunes actuelles dans nos connaissances. En combinant des études réalisées en France et au Québec, deux milieux culturels distincts où le français est la seule langue officielle, il vise à mettre en évidence non seulement les principes généraux et potentiellement universels qui sont sous-jacents aux comportements individuels, mais aussi à préciser le rôle des facteurs culturels qui sont spécifiques à chaque pays. Une des contributions théoriques majeures visée par ce projet est de mettre en évidence comment, la prise en compte de facteurs culturels, liés aux politiques d’immigration et aux modèles d’intégration nationaux, combinés à des facteurs potentiellement universels, permet d’améliorer notre compréhension des attitudes et des comportements individuels.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités