L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Publication

 

Publication de l’Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

 

 

Nous suivre

  • ReBAB Activation distante de liaisons B-H dans des boranes multidentés non-conventionnels.

    Activation distante de liaisons B-H dans des boranes multidentés non-conventionnels
    Cette est étude est avant tout d'ordre fondamental et touche à la compréhension des phénomènes qui régissent l'activation d'une liaison chimique, domaine majeur en catalyse et en chimie de coordination.
    ReBAB est, dans ce cadre, un projet de recherche qui comprend le design, la caractérisation et l'utilisation de complexes organométalliques qui intègrent des ligands polyfonctionnels inédits de type L~BHR dans leur sphère de coordination pour l'étude de l'activation B-H pilotée.

    Nouveaux ligands boranes polyfonctionnels: activation et utilisation
    ReBAB porte sur le design et l'étude de la coordination de boranes non-conventionnels polyfonctionnels, de formulation L~BHR, afin d'étudier et comprendre les facteurs qui régissent l'activation de la liaison B-H notamment à travers le pilotage distant de son activation par un groupement fonctionnel éloigné du groupement boré qui porte la liaison B-H. L'état de l'art dans le domaine est clairsemé. L'objectif de ce projet qui se démarque de l'existant est donc d'apporter une contribution de fond à la compréhension du phénomène de l'activation B-H en étudiant la relation structure et activation en fonction de l'architecture du borane L~BH, ce travail se faisant en synergie avec les études théoriques permettant, entre autre, de rationaliser la description de nos systèmes et d'appréhender l'énergétique des processus impliqués.



  • COMPRES Fondements et déterminants de la compensation au moment du divorce

    Justifications et modalités des formes de compensation économique après divorce
    -

    Mariage, divorce et compensation des inégalités de genre : entre solidarité privée et solidarité publique
    Au caractère indissoluble du mariage et à la distribution sexuée des rôles a répondu pendant longtemps le versement d’une pension alimentaire viagère après divorce : l’homme assurait des revenus à son ex-épouse, indépendamment des sommes versées pour les enfants communs. La loi a abandonné ce modèle en 1975 en instaurant une prestation compensatoire (PC), préférant au versement d’une pension un versement en capital, destiné à compenser la disparité des niveaux de vie au moment de la séparation et dans un avenir prévisible. Cette loi et les réformes ultérieures manifestent l’idée d’une égalité formelle entre époux et renforce le principe d’un règlement pour « solde pour tout compte » au moment du divorce. Le temps du « démariage » n’est pas pour autant celui de l’égalité des sexes : on sait que l’investissement dans les activités domestiques et l’éducation des enfants, les évolutions des carrières professionnelles comme les revenus des hommes et des femmes restent très différents. Pourtant, alors que les conditions sociales de son versement semblent encore réunies, une PC est rarement demandée et elle est prévue dans 12,5% seulement des divorces, parallèlement à une baisse continue des sommes allouées. Par ailleurs, les critères de décision fournis au juge restent ambigus et oscillent entre logique alimentaire (assurer des ressources minimales), logique de compensation (compenser la disparité des revenus) et logique indemnitaire (compenser le manque à gagner de l’épouse lié à son investissement domestique). Le projet s’interroge donc sur les fondements théoriques, empiriques et politiques du versement d’une prestation compensatoire. Il se propose également de comparer les solutions du droit français avec celles d’autres pays européen et d’analyser comment les praticiens (avocats, magistrats) font face aux contradictions et ambigüités lorsqu’ils doivent demander, octroyer ou fixer le montant de PC. Enfin, le projet ambitionne d’élaborer un outil d’aide (barème).



  • PARADISE PhotovoltAïque intégRé au réseAu électrique avec stockage DIStribuE

    PARADISE
    PhotovoltAïques integRés aux réseAux électriques avec stockages DIStribuEs

    optimiser un microréseau avec forte pénétration de renouvelable
    L’idée directrice du travail est de définir et de développer des techniques de clustérisation de réseaux de distribution. Ces techniques devront créer des poches suffisamment viables (pour une durée définie) énergétiquement et munies de moyens de communication. Les principaux points du projet sont :
    • Définir une nouvelle architecture électrique en divisant les réseaux électriques en Clusters
    • Identifier comment les sources PDEs ( EnR), les SEDs (VEs), peuvent participer au réglage de la fréquence et de la tension pour les différents régimes de fonctionnement au niveau d’un cluster
    • Proposer les stratégies de contrôle/commande des sources EnR, des VEs et des SEDs pour différents modes de fonctionnement d’un cluster, en particulier de la participation au réglage de tension et de fréquence
    • Proposer les solutions pour rendre le fonctionnement d’un cluster le plus stable possible pour différents régimes de fonctionnement
    • Proposer les stratégies d’exploitations pour différents modes de gestion d’un cluster
    • Etudier le comportement dynamique du passage mode interconnecté/poches ilôtées et inversement
    • Tester les solutions proposées en laboratoire sur des simulateurs temps-réel
    • Evaluer la pertinence technico économique en environnement réel des solutions de contrôle/commande et proposer une optimisation de l’empreinte environnementale de ces solutions.
    • Spécifier les recommandations et les disséminations pertinentes à partir des retours du projet.



  • PARTONS Logiciels de Tomographie Partonique du Nucléon

    Suite logicielle pour l’analyse théorique de données expérimentales relatives à la structuration du proton en termes de ses constituants élémentaires, quarks et gluons.
    Réalisation de coupes en trois dimensions de la structure du proton à partir de données expérimentales pour comprendre l’émergence de ses propriétés (charge, masse, spin, etc.) à partir de l’organisation collective des quarks et gluons régie par l’interaction forte.

    Parcourir le chemin entre la théorie et l’expérience.
    L’étude de la structure du proton est un programme sur le long terme à l’intersection de la physique nucléaire et de la physique des particules regroupant des centaines de physiciens dans le monde. Obtenir une compréhension précise et détaillée de l’interaction forte est un des défis majeurs de la physique et des mathématiques apparus à la fin du siècle précédent. L’approche retenue ici consiste à décrire l’émergence des propriétés des états expérimentalement observés à partir des degrés de liberté théoriques.

    Cette approche requiert des comparaisons systématiques d’ensembles exhaustifs de mesures et de prédictions théoriques structurés en bases de données, et la capacité d’aller d’un ensemble à l’autre (depuis les premiers principes théoriques pour analyser les données expérimentales, ou depuis les données expérimentales pour améliorer notre compréhension de la théorie sous-jacente). Il faut analyser les données expérimentales pour affiner notre compréhension théorique de l’interaction forte, mais aussi utiliser les modèles théoriques pour planifier les nouvelles expériences qui seront les plus discriminantes par rapport aux connaissances scientifiques actuelles. Un outil de visualisation détaillée en trois dimensions doit permettre de synthétiser la quantité et la variété des informations obtenues.

    L’utilisation des données théoriques et expérimentales sera optimisée par un traitement détaillé des incertitudes statistiques et systématiques tout au long de la chaîne de calculs liant ces deux ensembles.

    Un site web interactif mettra à disposition de la communauté physicienne internationale, de la communauté éducative, et du grand public, les avancées réalisées sur ce problème scientifique majeur.



  • EIKON La vie des portraits grecs / Das Leben griechischer Porträts

    EIKON, la vie des portraits grecs/das Leben griechischer Porträts
    Le projet de recherches porte sur les statues portraits du monde grec antique du Ve au Ier siècle av. J.-C. Il étudie les processus dynamiques de transmission, de réception et de changements, de leur érection jusqu’à leur destruction : les « pratiques du portrait », tels les couronnements, les réfections ou les honneurs, et leur « recontextualisation », c’est-à-dire les modifications de leur environnement ou de leurs utilisations.

    Reconstituer la « vie » des portraits grecs
    EIKON s’attache à reconstituer la « vie » de ces portraits.
    Les portraits en ronde-bosse, c’est-à-dire les représentations plastiques de personnages historiques, constituent l’un des traits caractéristiques de la culture visuelle du monde antique gréco-romain, et ce dès l’époque archaïque. Dans les humanités classiques, les portraits grecs ont surtout fait l’objet d’une approche stylistique. Depuis un quart de siècle, les chercheurs les examinent d’un œil neuf, selon un angle typologique et iconographique privilégiant les analyses catégorielles (par ex. les statues de chefs politiques et militaires, de femmes ou d’intellectuels), ou selon une approche fonctionnelle qui met en évidence les usages auxquels ils étaient destinés – en tant que statues de culte, portraits votifs ou effigies honorifiques. Une troisième voie les considère encore d’après leur réception par les spectateurs antiques et leur développement littéraire dans le genre de l’ekphrasis.
    Le caractère innovant du projet est de mettre délibérément l’accent sur la vie des statues après leur exposition – c’est-à-dire sur la communication et le rapport que les acteurs sociaux entretiennent avec les portraits. Ceux-ci seront étudiés en tant que médias de la mémoire et de la durée d’une représentation individuelle dans une perspective matérielle, spatiale, urbanistique, topographique et mentale. La durée de leur présence physique est ainsi interprétée en relation avec les transformations de leurs contextes concrets d’utilisation et de réception



  • CHWWEPS CarboHydrate from Waste Water to ExoPolySaccharide : Valorisation des carbohydrates des déchets et effluents aqueux pour la production de polysaccharides d'interet commercial.

    ExoPolySaccharides à partir des Carbohydrates présents dans les eaux usées
    Valorisation des carbohydrates des déchets et effluents aqueux, difficiles à valoriser, pour la production d’exopolysaccharides d'intérêt commercial & industriel. Sur un concept d’économie circulaire, l’objectif est de développer la chaine complète de production de ces polysaccharides et de définir leurs utilisations potentielles en industrie, en particulier dans le traitement des eaux.

    Valorisation de sous-produits ou effluents via la production de polymères d’intérêt commercial tels que les alginates.
    L’épuisement des ressources fossiles dans une économie dépendante du carbone conduit à une pression croissante sur les ressources de carbone biologique (renouvelables) pour des applications alimentaires et non-alimentaires. Par ailleurs, la quantité de déchets produits par les sociétés ne cesse d’augmenter. Une économie biosourcée durable nécessite la mise en place d’une stratégie visant le « zéro déchet », c’est-à-dire, basée sur la récupération de toute la valeur intrinsèque présente dans les déchets et effluents avant leur rejet (après traitement) en milieu naturel. Des chaînes de production véritablement durables, ne peuvent se limiter à remplacer le carbone d’origine fossile par du carbone biosourcé dans des schémas de production linéaires, mais à l’inverse, doivent développer des procédés de production avec une approche multi cyclique de l’utilisation du carbone biologique. Ceci est un élément clé du projet CHWWEPS. Les sous-produits et effluents envisagés dans le projet contiennent des mélanges hétérogènes de carbohydrates macromoléculaires (tels que cellulose et amidon) en présence d’autres sources de carbone (graisses et protéines) et de contaminants inorganiques. Ils seront tout d’abord hydrolysés pour rendre accessibles les sucres monomériques. Ces hydrolysats seront par la suite utilisés comme source de carbone pour la production microbienne d’exopolysaccharides (EPS). Les EPS produits seront utilisés comme coagulant/floculant dans des étapes de décantation primaire ou clarification tertiaire dans le traitement des eaux résiduaires. Des voies de valorisation à plus haute valeur ajoutée sont aussi envisagées. Une étude technico économique et environnementale sera réalisée pour évaluer les voies de valorisation des stratégies développées.



  • LAGUERRE Interférométrie avec modes de Laguerre-Gauss d’ordre supérieur pour la détection des ondes gravitationnelles

    LAGUERRE: Interférométrie avec modes de Laguerre-Gauss d’ordre supérieur pour la détection des ondes gravitationnelles
    Le but du projet LAGUERRE est d'étudier la possibilité d'utiliser les modes de Laguerre-Gauss d'ordre supérieur dans un interféromètre pour la détection des ondes gravitationnelles.

    La détection des ondes gravitationnelles: un défi majeur de la physique contemporaine
    La détection des ondes gravitationnelles est un des défis majeurs de la physique contemporaine. Les ondes gravitationnelles sont des perturbations de la métrique de l'espace-temps prévues par la théorie de la relativité générale d’Einstein et émises par des phénomènes astrophysiques violents, comme la coalescence de deux étoiles à neutrons ou de deux trous noirs. Les ondes gravitationnelles pourront servir pour des tests importants de la relativité générale et pourront représenter un nouveau messager pour l'astrophysique et la cosmologie.

    Afin de détecter les ondes gravitationnelles, un important effort international est en cours, notamment avec des détecteurs interférométriques comme Virgo, LIGO, GEO, Kagra. Une des limitations principales pour augmenter la sensibilité de ces détecteurs est le bruit dû à l'agitation thermique des atomes des miroirs.

    Afin de réduire l'influence de ce bruit sur la sensibilité du détecteur il a été proposé, en parallèle avec d’autres possibilités, d'utiliser des modes de Laguerre-Gauss d'ordre supérieur, qui ont une structure en anneaux. Les modes de Laguerre-Gauss d'ordre supérieur (LG) possèdent un profil transversal de puissance plus large que celui d'un faisceau gaussien et donc testent une surface plus grande du miroir sur lequel ils sont envoyés. Par conséquent les fluctuations de phase dues au bruit d'agitation thermique des atomes sont moyennées sur un plus grand nombre d'atomes par un LG, et donc elles sont inférieures par rapport à celles d’un mode gaussien. Il faut remarquer que les faisceaux LG ont un intérêt dans plusieurs domaines de la physique, grâce à leur propriété de posséder un moment cinétique orbital.

    Le but du projet LAGUERRE est d'étudier la possibilité d'utiliser les modes de Laguerre-Gauss d'ordre supérieur dans un interféromètre pour la détection des ondes gravitationnelles.



  • MOB-AIR Maîtriser les transferts d’AIR et leur impact sur le comportement hygrothermique des Maisons à Ossature Bois

    Modélisation multiéchelle des transferts d'air dans une enveloppe de bâtiment à ossature bois contenant des défauts
    Le projet aborde l’étanchéité à l’air des constructions à ossature bois, en développant des outils numériques adaptés et des expérimentations en vraie grandeur.
    Les expérimentations utiliseront la cellule du CSTB Grenoble, des bancs à l’échelle paroi au CSTB, au FCBA et au LOCIE.
    Les simulations à l’échelle de la paroi seront développée en 3D et en multiphysique.
    L’outil de simulation à l’échelle du bâtiment prendra en compte les bilans thermo-hygro-aérauliques des parois et des zones d’air.

    Comprendre, évaluer l'impact et classifier les défauts d'étanchéité à l'air des constructions à ossature bois
    Les objectifs du projet MOB-AIR sont de comprendre, analyser et classifier les défauts d'étanchéité à l'air des constructions à ossatures bois. Ces constructions constituent un axe important de développement de la construction, en particulier au niveau des maisons individuelles. Pour atteindre cet objectif, le projet se déploie dans plusieurs directions : une analyse des défauts en se basant sur l'expérience des professionnels, un ensemble d'expérimentations en accord avec les défauts détectés et des simulations à diverses échelles visant à les comprendre. L'objectif final est de proposer des modifications des processus de construction qui permettraient de limiter les risques de défauts, tout en conservant une maîtrise de la qualité de l'air dans ces bâtiments. Enfin, une analyse de cycle de vie permettra d'évaluer la pertinence des modifications envisagées.



  • CINESOV Le cinéma en Union soviétique et la guerre, 1939-1949

    CINESOV
    Le cinéma en Union soviétique et la guerre, 1939-1949

    x
    En s’appuyant sur un corpus de films dépassant les quelques fictions toujours citées en exemple et incluant documentaires, actualités et films d’animation, ce programme propose de retracer une étape cruciale du développement de l’une des cinématographies mondiales les plus significatives. Au-delà, il s’agit d’interroger le statut du cinéma dans un système de propagande qualifié de « totalitaire », et d’étudier une période spécifique de l’histoire soviétique en plein renouvellement historiographique.
    On établira un inventaire des productions (fictions et documentaires) de la guerre et de l’immédiat après-guerre qui codifient le récit du conflit. Ce travail s’accompagnera d’une analyse de la politique cinématographique soviétique dans ses implications économiques et sociales. On étudiera les instances de décision et de censure, mais aussi les studios représentatifs des évolutions de la période. Enfin on retracera les itinéraires de certains professionnels mobilisés pour offrir aux spectateurs un reflet du conflit en cours. Ces tâches de recensement et d’histoire institutionnelle constituent le préalable à une analyse constructive des images. Les productions seront examinées du point de vue de la mise en scène de la société plongée dans la guerre et de la représentation de la mort à l’écran. Par son ampleur et la spécificité du cas des populations juives, la mort de masse connaît des inflexions propres à l’Union soviétique, qui se retrouvent dans le traitement politique et cinématographique des « atrocités » de l’ennemi et de la Shoah.
    Le second axe analysera les usages de ces images dans le cadre d’une guerre des propagandes. Au sortir de la guerre, l’introduction de films trophées étrangers sur un marché fermé depuis une décennie contredit toutefois cette propagande omniprésente. Le programme de recherche se conclura ainsi par une inédite histoire entrecroisée franco-germano-soviétique des saisies industrielles et des spoliations cinématographiques.



  • InfoNetComaBrain Méthodes statistiques pour l’étude des réseaux de connectivité fonctionnelle cérébrale, fusion avec la connectivité anatomique. Vers un nouvel outil diagnostique et pronostique pour l’évaluation des désordres de la conscience.

    InfoNetComaBrain
    Méthodes statistiques pour l’étude des réseaux de connectivité fonctionnelle cérébrale,
    fusion avec la connectivité anatomique. Vers un nouvel outil diagnostique et pronostique
    pour l’évaluation des désordres de la conscience.

    Méthodes multivariées pour l'exploration du cerveau
    Le but de ce projet est de caractériser des jeux
    de données neurophysiologiques multivariés
    pour comprendre le traitement de l'information
    et sa propagation dans le cerveau humain. La
    neuro-imagerie fournit un ensemble de séries
    chronologiques associées aux différents voxels.
    L'analyse de ces séries au cours du temps
    permet de localiser l'activité cérébrale. En
    étudiant la nature temporelle de chaque série
    chronologique, ces données ont permis de
    mettre en avant la nature dynamique du cerveau.
    L'approche proposée repose sur la construction
    et l'analyse des graphes de connectivité qui
    reflettent les connexions entre régions
    cérébrales au repos. Ce projet vise à étudier les
    désordres de la conscience (état qui suit le
    coma), un enjeu capital de santé publique. La
    compréhension du processus de déconnexion du
    cerveau est crucial pour améliorer le suivi au
    quotidien de ces patients. Les techniques
    d'imagerie cérébrale, telles que l'EEG et l'IRMf
    ont apporté une masse de données
    impressionante, d'un type nouveau : des séries
    chronologiques multivariées représentant les
    dynamiques locales, en chaque site ou source à
    travers le cerveau entier. Ces données ont déjà
    démontré que, de façon univariée, les processus
    neurophysiologiques ont un comportement
    longue-mémoire et fractal. Cependant, les outils
    statitsiques et les logiciels disponibles
    actuellement ne sont pas adaptés au traitement
    de données neurophysiologiques multivariées.



Rechercher un projet ANR
  

Voir toutes nos actualités