L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • HOMERIC Assemblage Hiérarchique de Matériaux Organiques pour l’Electronique

    HOMERIC
    Assemblages Hiérarchiques de Matériaux Organiques pour l’Electroniques
    Le projet HOMERIC a pour objectif de mettre en œuvre un programme de recherche et développement répondant à l’ensemble de la chaîne de valeurs des matériaux d’électronique organique – de la synthèse moléculaire à la validation de principe.

    Utilisation de (co)-polymères organiques bien définis pour contrôler la structuration hiérarchique dans des mésostructures plus complexes via des stratégies d’auto-assemblage dirigé
    a) Produire des réseaux bidimensionnels ordonnés à longue portée en combinant l'auto-assemblage 'bottom-up' de copolymères à blocs (en films minces de microdomaines denses et périodiques) avec la photolithographie «top-down« ou la lithographie à faisceau d'électrons pour la création de nanostructures de guidage.
    b) Dans le but de remplacer l’oxyde d’étain et d’indium (ITO) et/ou des dispersions de PEDOT:PSS dans des couches conductrices transparentes, des encres conductrices composites à base de dérivés de carbone sp² / (co)polymères semiconducteurs seront développées. Le résultat de ce travail sera des encres composites imprimables à base principalement de matériaux organiques pouvant concurrencer les technologies existantes (ITO, PEDOT/PSS) mais avec des performances bien meilleures.
    c) Des encres électrophorétiques pour le papier électronique couleur seront développées à une échelle facilement transposable au niveau industriel, tout en développant la formulation d’une encre appropriée pour un pixel unique quadricolor.
    d) Les propriétés des polymères ferroélectriques peuvent être utilisées dans des dispositifs et permettre d’obtenir des fonctionnalités fascinantes et sans précèdent, telles que la manipulation de charges électriques. Afin d’élargir un peu plus le domaine émergent de l’électronique organique, nous avons l’intention de combiner les semi-conducteurs polymères et les matériaux ferroélectriques polymères afin d’exploiter les propriétés des matériaux ferroélectriques organiques dans des dispositifs électroniques entièrement organiques.



  • DENDRAC Développement d’outils dendrométriques appliqués à l’anthracologie : étude des relations homme-ressources-environnement

    Paramètres populationnels et gestion des forêts passées
    Nous développons des outils d’analyse qui doivent permettre d’aborder des problématiques aussi diverses que les pratiques de collecte du bois et les techniques d’utilisation, les formes de gestions forestières, les choix techno-économiques, leur effet spécifique sur l’environnement et les végétations passées, ou encore l’impact d’événements climatiques.

    Remonter aux caractéristiques dendrométriques de l’arbre et/ou des peuplements exploités
    Dans les sites archéologiques, les charbons de bois constituent d’excellents marqueurs des milieux parcourus par l’homme et des formations végétales qui s’y développent. Résidus émanant du bois de chauffage sélectionné et transporté par l’homme, ils sont aussi le reflet des usages, des techniques et des modes de gestion de l’espace forestier. L’anthraco-analyse reste néanmoins le plus souvent réduite à l’identification d’une liste d’essences et de leurs proportions sans que le potentiel d’information contenue dans les cernes du bois ne soit exploité. Ainsi, la reconstitution ne serait-ce que des caractéristiques morphologiques du bois exploité (taille, âge, forme) à partir des charbons de bois archéologiques posent encore aujourd’hui des problèmes méthodologiques alors qu’il s’agit d’un élément fondamental pour la restitution des modes de sélection du bois, celle des paramètres environnementaux, populationnels ou encore pour évaluer l’impact des exploitations sur le milieu forestier. Le principal objectif du projet est de remonter aux caractéristiques dendrométriques de l’arbre et/ou des peuplements exploités en développant des outils d’analyse adaptés aux charbons de bois et qui permettent de déterminer la partie de l’arbre exploitée (branche, tronc), son âge et sa physionomie (diamètre, arbre de plein pied, rejets de souche). Le développement de cette approche pionnière a pour ambition d’accroître les potentialités informatives de la discipline tant du point de vue de la restitution des modalités de gestion de l’espace forestier que de l’impact des activités humaines et des variations du climat sur le milieu. La création de tels référentiels constitue une avancée méthodologique déterminante pour la discipline ; ils auront vocation à être diffusés et complétés (centralisation, stockage, pérennité et accessibilité des protocoles et des données).



  • SalTemp Réchauffement global et adaptation à la migration chez le saumon Atlantique de rivière longue, l’axe Loire-Allier

    Descente vers la mer ou descente aux enfers: le saumon a de plus en plus chaud
    La température intervient avec les cycles de lumière/obscurité pour contrôler le déclanchement de la migration du saumon vers la mer. Mais comment? Comment capte-t-il l'information «température«? Quels messages hormonaux élabore-t-il en réponse? S'adaptera-t-il au réchauffement climatique en cours?

    Réchauffement climatique: le saumon du bassin Loire/Allier en danger
    La température est un effecteur majeur du métabolisme, de la physiologie et du comportement des poissons. Chacun possède sa fenêtre physiologique au delà de laquelle (températures trop basses ou trop élevées) la survie est compromise. Nous étudions ici chez le saumon du bassin Loire/Allier 1) les mécanismes de la thermoréception, 2) son impact sur la production rythmique -journalière et saisonnière- de l'hormone donneuse de temps, la mélatonine et 3) le rôle de cette dernière sur les sécrétions hormonales hypophysaires qui inteviennent dans le déclanchement de la migration vers l'océan. L'objectif est de comprendre comment lumière et température interagissent pour contrôler ce déclanchement car le saumon doit atteindre la mer avant qu'il ne perde sont aptitude a survivre en mer laquelle dépend des températures rencontrées sur son parcours. Les conséquences du réchauffement climatique sur ces processus seront également étudiées. Il y va de la survie de la population sauvage du bassin.



  • SynAdh Mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la formation et la spécialisation des synapses neuronales par les molécules d’adhérence neurexines, neuroligines, et LRRTMs.

    Structure, dynamique et fonction des complexes moléculaires d’adhérence synaptique
    La synaptogenèse est un processus complexe initié par l’interaction extracellulaire entre protéines d'adhérence. Certaines mutations dans les gènes codant pour ces molécules sont associées à l'autisme, au retard mental et à la schizophrénie. Notre projet vise à étudier la structure, la formation, la dynamique et la signalisation de ces complexes moléculaires trans-synaptiques, afin de mieux comprendre leur fonction et d’identifier de nouvelles cibles pour ces pathologies.

    Caractérisation des relations structure-fonction des complexes entre molécules d’adhérence par biochimie structurale, et observation de la dynamique de leurs interactions par imagerie super-résolutive
    Dans ce projet, nous souhaitons apporter une meilleure compréhension fondamentale du rôle des molécules d’adhérence dans l'assemblage des synapses, ainsi que les informations moléculaires nécessaires à la conception de nouveaux agents thérapeutiques capables d’amoindrir les désordres neurologiques associés (autisme, retard mental). Nos approches vont de l’observation de la dynamique de ces complexes moléculaires par imagerie super-résolutive, à l’élaboration de nouveaux ligands peptidiques conçus d’après les structures 3D des domaines extra- et intracellulaires de ces protéines d’adhérence, suivie de tests fonctionnels en électrophysiologie.



  • RepliCare Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication

    Mécanismes de protection de l’intégrité du génome au cours de la réplication
    Caractérisation des mécanismes qui limitent l’instabilité génétique chez les eucaryotes en contrôlant l’activation séquentielle des origines et la stabilité des fourches de réplication

    Vers une meilleure compréhension du stress réplicatif comme cause d’instabilité génétique
    Les défauts de réplication représentent une source majeure d’instabilité génétique, à l’origine de plusieurs pathologies humaines comme le cancer. Ce projet vise à mieux comprendre comment les cellules contrôlent l’activation des origines et stabilisent les fourches de réplication en conditions de croissance normales afin d’éviter l’instabilité génétique induite par le stress réplicatif


    Dans le cadre de ce projet de recherche, nous allons déterminer comment les mécanismes de surveillance du génome (checkpoints) et de modification de la chromatine (histones déacétylases) coopèrent afin d’assurer l’exécution correcte des programmes de réplication chez la levure S. cerevisiae. Nous aborderons notamment les points suivants :
    Tâche 1 : Nous déterminerons si les mécanismes de surveillance de la réplication sont activés dans des conditions normales de croissance et si ils contrôlent le programme temporel de réplication..
    Tâche 2 : Nous étudierons l’effet de ces mécanismes de surveillance sur la progression des fourches de réplication.
    Tâche 3 : Nous analyserons les profils de réplication d’une collection de mutants de levure afin d’identifier les facteurs de modification de la chromatine impliqués dans la mise en place du programme temporel de réplication.
    Tâche 4 : Nous caractériserons de nouveaux mécanismes de protection des fourches de réplication impliquant des protéines de la famille SMC, telles que les cohésines et Rad50.



  • DIFFCERAM Dynamiques de diffusion des techniques et styles céramiques : données comparatives actualistes et modélisation multi-agents

    Dynamiques de diffusion des techniques et styles céramiques : données comparatives actualistes et modélisation multi-agents
    En archéologie, il n’existe pas de référentiels, basés sur des données empiriques, qui permettent d’interpréter la diffusion des traits techniques et stylistiques en termes de modalités de transmission. Il en résulte qu’à l’heure actuelle il est difficile de distinguer entre une diffusion démique et une diffusion culturelle, et dans ce dernier cas entre des emprunts de type fonctionnel ou contextuel, ce qui, à terme, empêche toute restitution de l’histoire des dynamiques culturelles.


    Modéliser les processus de diffusion
    Pour remédier à ce manque de référentiels, le projet propose de construire un modèle basé sur des données empiriques qui permette à terme d'interpréter les processus de diffusion des traits techniques et stylistiques céramiques en termes de modalités de transmission. Pour ce but, il s'agit d’expliquer les phénomènes d’emprunt et de non emprunt ainsi que leur évolution temporelle. La question principale est la suivante : dans quelle mesure ces phénomènes varient en fonction du type d’interactions entre individus et du type d’apprentissage auquel ils sont soumis ? Les hypothèses sont:
    - a), il existe des régularités exprimant des corrélations entre emprunt/non emprunt et différentes situations sociologiques (homogène versus hétérogène, condensée versus dispersée, occasionnelle versus permanente) combinées à différentes modalités de contacts (directs versus indirects );
    - b) le groupe social auquel appartient l’emprunté potentiel est décisif pour expliquer le choix d’emprunter ou non,
    - c) le degré d'expertise de l'artisan est également décisif dans l'emprunt de traits techniques.

    Le modèle envisagé est un modèle de simulation multi-agents qui a vocation à :
    - d'une part, représenter les mécanismes explicatifs des régularités observables empiriquement. Ces régularités seront mises en évidence à partir d'une étude comparative de différentes situations ethnographiques, à savoir: l'Inde, le Kenya, le Cameroun, l’Éthiopie et les Philippines. Elles sont à établir pour chaque trait technique et stylistique, les mécanismes de diffusion pouvant varier en fonction de la nature des traits céramiques.
    - d'autre part, engendrer les conséquences macroscopiques des mécanismes à l’œuvre dans les interactions qui relient les acteurs afin de tester la validité de ces mécanismes.



  • PLASMAFLAME Effets cinétiques et hydrodynamiques dans les interactions plasma-flamme

    PLASMAFLAME
    Effets cinétiques et hydrodynamiques dans les interactions plasma - flamme

    Enjeux et objectif
    The vision behind this project is to provide a novel method to control combustion in internal combustion engines, especially finding new ways to control ignition delays, speed of flame propagation, combustion efficiency, and to reduce pollutant production. Over the past decade, many experiments have demonstrated that plasma discharges can significantly enhance combustion processes, and it is important to note that these effects can be obtained with plasma powers that are much lower than the power released by the flame, thus making the process of plasma-assisted combustion a highly realistic candidate for improving combustion strategies. However, two questions must still be considered. First, what is the effect of the active species (radicals, electronically excited species, …) created by the plasma on the flame kinetics. Indeed, most combustion mechanisms have not been validated for the high levels of radicals, mainly O atoms, produced by the discharge. Furthermore the effect of these active species might be especially important in the low and intermediate temperature regimes that precede autognition, and in where kinetic mechanisms of combustion are very complex. Second, what is the effect of hydrodynamic interactions between the active species created inside the discharge and the overall fuel/air flowfield.
    Therefore, the overall scientific objective of the project is to provide a clear understanding of these two main modes of interaction of the plasma discharge with the flame, namely via kinetic mechanisms and hydrodynamic transport of active species.



  • INDIGO Instabilités et Poussières dans les Gaz Ionisés: Perspectives

    Des nanoparticules dans un plasma : Formation et comportements instables
    Etude de la formation et du comportement de nanoparticules dans les plasmas. Analyse de la cinétique de croissance et des instabilités induites.

    Etude de la formation et du comportement de nanoparticules dans les plasmas. Analyse de la cinétique de croissance et des instabilités induites.
    Les plasmas poussiéreux (ou complexes), sont des gaz ionisés contenant des poussières dont la taille varie du nm au mm. Ces milieux se rencontrent en astrophysique (queues de comètes, atmosphères planétaires) et dans l'industrie où ces poussières sont néfastes en microélectronique mais utiles pour la fabrication de systèmes en nanotechnologie (dispositifs à un électron, cellules solaires). La fusion thermonucléaire est également concernée par la présence de poussières provenant de l'érosion des parois.
    Les objectifs de ce travail sont de mieux comprendre différents aspects de la physique des plasmas poussiéreux. Trois aspects fortement liés sont étudiés : les mécanismes de formation des poussières, les instabilités et la dynamique du « void ». Ces phénomènes seront étudiés dans différents réacteurs offrant l'opportunité unique d'explorer les plasmas poussiéreux dans une vaste palette de conditions. La caractérisation de ces instabilités par l'utilisation de théories des systèmes non linéaires amènera une grande originalité au projet et mettra en avant une approche interdisciplinaire. L'objectif sera de comprendre l'ensemble des aspects étudiés de façon globale en comparant, corrélant et interprétant les différents résultats. Ce travail permettra d'ouvrir de nouvelles perspectives pour l'élimination, le contrôle ou l'utilisation des nanoparticules dans les réacteurs industriels ou de fusion.



Rechercher un projet ANR