L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english
  • Appel à projets générique 2018 - AAPG2018

    • Appel de la 1ère étape clos
       
    • Résultats de la 1ère étape et ouverture du site de soumission des propositions détaillées de la 2e étape : Février 2018

Nous suivre

  • AFRISTORY Histoire coloniale et Développement en Afrique

    Histoire coloniale et développement économique en Afrique
    Le programme Afristory a fait le pari d'une collecte de données de grande ampleur dans les archives françaises, portant sur les finances publiques coloniales à un niveau détaillé, et sur un vaste ensemble de données économiques et sociales, y compris les données individuelles issues de la conscription militaire indigène.

    Dépense publique coloniale et conditions de vie indigènes
    Le programme Afristory s'est proposé de faire avancer de façon substantielle la connaissance quantitative sur l'histoire économique de la colonisation française, et plus généralement de l'Afrique. Il s'est agi notamment d'établir le premier tableau global de la dépense publique coloniale et de son financement local et métropolitain, tout en même temps que de l'évolution de certains aspects des conditions de vie pour les populations colonisées: revenu, éducation, santé en particulier. Ces éléments de connaissance doivent permettre d'instruire une analyse nouvelle de l'économie politique coloniale et de ses héritages historiques pour les pays indépendants actuels. En effet les zones d’ombre et les partis pris de la littérature sur la colonisation ne s'expliquent pas par l'absence d'archives disponibles et exploitables, mais bien plutôt par le manque d'efforts de recherche qui leur ont été consacrés. En comparaison des travaux antérieurs, le fait de couvrir l'histoire de l'investissement colonial, de manière comparative, sur un vaste ensemble de territoires, et sur la période coloniale du début à la fin, ouvre des perspectives nouvelles, notamment pour l'analyse des cinquante années écoulées depuis les indépendances jusqu'à aujourd'hui.



  • OSCAR Outil de Simulation Cartographique à l'échelle du paysage Agricole du Risque acarologique

    Outil de Simulation Cartographique à l’echelle du paysage agricole du Risque acarologique
    A partir de l'analyse des variations observées à l'échelle du paysage de l'abondance des tiques, de leurs hôtes et de la prévalence de 3 agents pathogènes, le projet OSCAR a pour objectif d'établir des cartes de risque acarologique (densité de tiques infectées) dans différents paysages simulés.

    Comprendre le rôle du paysage sur l'épidémiologie des maladies à tiques
    Dans les paysages agricoles où l'élevage bovin occupe une surface importante, les pâtures jouxtent des écosystèmes naturels variés fréquentés par une faune sauvage diversifiée qui partage avec les bovins de nombreux agents pathogènes communs. Même en l'absence de contact direct entre eux, le passage d'agents pathogènes est possible via des vecteurs communs comme les tiques, considérées comme les principaux vecteurs de maladies en Europe, notamment pour leur rôle en santé humaine (maladie de Lyme). Elles transmettent aussi de nombreux agents pathogènes aux bovins. Par ailleurs, ces paysages évoluent notamment sous l'action des changements globaux et plus particulièrement des changements d'utilisation des terres. Le projet OSCAR a pour objectif d'explorer les conséquences de ces changements à l'échelle du paysage sur le risque acarologique (densité de tiques infectées) à travers un outil de simulation cartographique basé sur un modèle spatialisé de dynamique des populations de tiques



  • TROICAT Nouveaux procédés catalytiques propres : Photocatalyse d’oxydation utilisant l’eau et le dioxygène comme seules sources d’atome d’oxygène.

    Nouveaux procédés catalytiques propres : Photocatalyse d’oxydation utilisant l’eau et le dioxygène comme seules sources d’atome d’oxygène.
    Synthèse d’une triade permettant la photoactivation simultanée de l’oxygène et de l’eau pour réaliser des catalyses d’oxydation de substrats organiques.

    Développement d’une triade pour chimie verte d’oxydation
    La chimie verte repose sur 12 principes dont 6 d’intérêt particulier en synthèse : 1) éviter les déchets ; 2) maximiser l’économie d’atomes ; 3) concevoir des synthèses chimiques moins dangereuses ; 4) augmenter l’efficacité énergétique ; 5) utiliser des matières premières renouvelables ; 6) utiliser des catalyseurs. Par le développement de photocatalyseurs permettant l’oxydation douce, non toxique, sélective et peu couteuse, utilisant l’eau et le dioxygène comme seules sources d’atome d’oxygène, le projet que nous proposons s’inscrit directement dans cette thématique.
    Au laboratoire, nous avons développé des photocatalyseurs en mesure de réaliser l’oxydation de molécules organique par activation de l’eau ou du dioxygène. Cette réaction nécessite cependant l’emploi d’un accepteur ou d’un donneur d’électron sacrificiel. Dans un contexte de « chimie verte », cela pose un problème important en termes d’économie d’atomes/électrons associé à la formation de produits secondaires.
    Ainsi, dans ce projet, nous envisageons d’associer au sein d’une même entité photocatalytique, deux catalyseurs à base de Ru et de Cu, l’une exploitant les électrons libérés par l’autre entité afin de réaliser simultanément deux réactions sélectives d’oxydation en utilisant H2O et O2comme seules sources abondantes et non toxiques d’atome d’oxygène. La présence d’un chromophore permettant d’initier la réaction de transfert d’électron entre les deux entités catalytiques est indispensable.
    L’originalité de ce projet repose sur 5 points clés :
    i) H2O et O2 seront les seules et uniques sources d’atome d’oxygène,
    ii) Deux réactions d’oxydation présentant des sélectivités différentes seront réalisées simultanément,
    iii) Trois partenaires seront associés covalement pour un transfert d’électron plus efficace
    iv) les électrons libérés lors de l’oxydation par le premier catalyseur seront utilisés par le second pour réaliser l’activation d’O2,
    v) La lumière sera convertie en énergie chimique.



  • GéoPeuple Analyse des évolutions des maillages et des peuplements a travers l'observation du territoire – Construction des BD Géo-Historiques et approche ontologique

    Analyse des évolutions des maillages et des peuplements à travers l’observation du territoire
    Construction et analyse de bases de données géo-historiques à partir de cartes anciennes et de données démographiques

    Vers la constitution de données permettant une analyse à grande échelle des évolutions du territoire et de la démographie
    L’histoire du territoire et de la population française du XVIIIe siècle à nos jours est maintenant assez bien connue dans ses grandes masses provinciales et départementales. Elle reste en revanche largement inexplorée au niveau plus détaillé des communes. La raison principale en est la masse des données à maîtriser : on passe d’une vingtaine de provinces et régions ou d’une centaine de départements à plus de 40 000 communes ou paroisses. Pour une analyse fine, ce ne sont pas seulement les populations qu’il faut répertorier mais les divisions administratives et les éléments remarquables du territoire, voies de communication, occupation des sols, bâtiments importants. Seule une connaissance précise de ces éléments et leur suivi au cours du temps permettra de connaître les interactions entre population, divisions administratives et caractéristiques du territoire, d’en comprendre certains déterminants et de les utiliser pour anticiper de futures divisions administratives aussi bien que l’évolution du peuplement local.



  • MER CALME Caractérisation Acoustique de Littoraux Marins et de leurs Ecosystèmes

    Mer Calme
    Le projet aborde le développement d'une méthodologie d’observation des milieux marins côtiers à partir de l’acoustique passive: de la mesure des paysages acoustiques à la connaissance environnementale. L'observation par acoustique passive est prometteuse (long terme, haute résolution temporelle, non perturbante), permettant une description complète de l'environnement) mais exige le développement d'outils de traitement et la traduction de ces signaux en terme de connaissance environnementale.

    Enjuex et objectifs
    Répondre à ces exigences grâce à une équipe pluridisciplinaire (sciences de l'information et écologie/biologie marine) est l'objet du projet MER CALME qui focalisera sa démonstration sur les milieux infra-littoraux (bathymétrie comprise entre 0 m et 30 m). En effet ces derniers i) jouent un rôle considérable (production de la biomasse marine, cycles de la matière, large variabilité et grande dynamique spatio-temporelle) et ii) présentent des défis acoustiques en produisant un paysage acoustique d'une richesse extrême aux origines multiples (biologiques, climatiques et anthropiques). Le projet MER CALME exploitera une campagne expérimentale réalisée en 2011 où 3 points d'écoute ont été déployés pendant 6 mois dans le parc naturel marin d'Iroise.

    Le projet MER CALME est une recherche duale intéressant particulièrement i) la Défense sur ses domaines « Environnement et Géosciences, Ondes acoustiques et électromagnétiques », ii) la recherche fondamentale en science de l’information pour les défis posés par l’interprétation des signaux sonores marins, iii) la recherche fondamentale en écologie marine en permettant une observation in situ du comportement des organismes marins benthiques et iv) rencontrant les attentes sociétales en terme d’évaluation et de surveillance de la qualité environnementale des habitats marins.



  • SODIUM Batteries à ions sodium pour des robots télécommandés

    Développer la technologie Na-ion pour des applications robotiques et en faire une filière Française
    Les batteries Li-ion ont conquis le domaine de l’électronique portable et sont prometteuses pour les applications « transport » voire « réseaux » à condition que l’on puisse palier à la pénurie de Li. Parmi ces solutions, le sodium, abondant, facilement accessible et présentant des caractéristiques proches de celles du lithium apparaît comme un sérieux candidat. C'est ce à quoi cette ANR tente de répondre via le développement d’un module de batteries Sodium-ion pour un robot télécommandé.

    Batteries Na-ion à hautes performances : De la curiosité de laboratoire à de vrais prototypes.
    Le stockage électrochimique de l'énergie devient essentiel pour faciliter le développement du transport électrique et l’utilisation des énergies renouvelables. Beaucoup d’espoir repose aujourd’hui sur les accumulateurs à ions lithium malgré les questions d’abondance de cet élément. Ceux intégrant le sodium comme élément échangeable, malgré une perte évidente en terme de densité d’énergie comparée au système Li-ion, laissent à priori entrevoir de multiples avantages tant d’un point de vue économique qu’écologique. Faut-il encore le démontrer ?. Pour répondre à cette question le CEA et le RS2E ont décidé, dans le cadre de l’ANR DESCARTES, de réunir leurs efforts et de mettre en place une équipe dédiée à l’assemblage de prototypes de cellules Na-ion 18650 pour alimenter un robot télécommandé; le but étant i) de valider le concept mais surtout ii) d’évaluer concrètement les avantages de cette technologie en termes de coût, de fiabilité et de performance en terme de puissance, cyclabilité, et densité d’énergie.



  • SYN CITY Remodelage des complexes d’échafaudage: Dynamique et fonction du réceptosome de mGlu5 dans la plasticité synaptique

    Dynamique de la communication entre les neurones
    Ce projet vise à comprendre comment les acteurs de la transmission synaptique (les récepteurs du glutamate) s’associent physiquement et fonctionnellement à différents partenaires pour élaborer une réponse complexe, adaptée aux stimuli de notre environnement.

    Proposer de nouvelles cibles thérapeutiques pour les maladies mentales, sans effet secondaire
    L’intérêt de cette étude, qui vise à comprendre comment la fonction d’un récepteur est spécifiée de façon très dynamique dans le temps et l’espace du neurone, c’est qu’en attribuant une fonction précise à chacune des associations du récepteur avec ses partenaires, nous pourrons modifier une fonction du récepteur déficiente dans une maladie mentale sans perturber les autres fonctions du récepteur. Ces récepteurs jouent en effet des rôles fondamentaux dans la physiologie du neurone et parfois, une des fonctions peut être défectueuse justement parce qu’il n’arrive pas à interagir avec un partenaire. Cette fonction défectueuse peut être à l’origine d’une maladie mentale. Les médicaments actuellement sur le marché ciblent le récepteur dans sa globalité et donc tendent à corriger la fonction défectueuse mais modifient également les autres fonctions du récepteur, ce qui est source d’effets secondaires indésirables. En définissant de nouvelles cibles thérapeutiques (l’interface entre le récepteur et un de ses partenaires) nous allons réparer une fonction spécifique du récepteur et éviter les effets secondaires.



  • PKS-PPIs Les polykétide synthases (PKS) de type ‘trans AT’ : Etude des modes d’interactions entre les ‘acyl carrier’ protéines et leur différents partenaires enzymatiques (en cis/trans)

    Etude des interactions entre les « ouvriers » des chaînes d’assemblage moléculaires
    Des chaines d’assemblage protéique, appelées « polykétides synthases » ou PKS, sont responsables chez les bactéries de la synthèse de nombreuses molécules (« polykétides ») d’intérêt thérapeutique. Notre objectif est de comprendre de manière détaillée le fonctionnement de ces ‘usines moléculaires’ en nous concentrant sur la façon dont les « ouvriers » protéiques interagissent les uns avec les autres.

    Décryptage du fonctionnement des PKS pour faciliter leur modification par ingénierie génétique
    Une approche pour produire de nouvelles structures des polykétides est de modifier les enzymes complexes responsables de leur synthèse, les polykétides synthases. Cependant, pour être capables de modifier efficacement ces protéines, il faut d’abord approfondir nos connaissances sur leur fonctionnement au niveau moléculaire. Par conséquent, notre objectif est de répondre à une question clé concernant la voie de synthèse – comment les différents catalyseurs (les « ouvriers » protéiques) arrivent à communiquer entre eux, au sein de la chaine de montage – pour pouvoir préserver ces contacts essentiels au fonctionnement dans les PKS modifiées. Notre stratégie est de recréer l’ensemble de ces interactions in-vitro, pour pouvoir les étudier par une gamme complète de techniques biophysiques, et principalement la résonance magnétique nucléaire. Ayant choisi deux systèmes modèles PKS qui synthétisent des antibiotiques actuellement commercialisés, nos résultats devraient nous permettre d’améliorer les propriétés antibiotiques de ces molécules dans le traitement d’infections bactériennes chez l’Homme et l’animal.



  • IngECOST-DMA Ingénierie écologique appliquée à la gestion intégrée de stériles et drainages miniers acides riches en arsenic

    Gestion intégrée de stériles et drainages miniers acides riches en arsenic
    L’extraction minière produit des déchets riches en sulfures contenant des éléments toxiques comme l’arsenic ainsi que des métaux valorisables. Ceux-ci sont disséminés vers le milieu aquatique par le phénomène de drainage minier acide (DMA). Il est essentiel de développer des méthodes capables de traiter ces exhaures et d'en récupérer les éléments de valeur.

    Optimisation d’un traitement biologique des DMA combinant élimination des toxiques et récupération d’éléments de valeur.
    Le projet IngECOST-DMA a pour objectif le développement d’un traitement biologique passif des drainages miniers acides contaminés par l’arsenic. Il s’agit d’un procédé en deux étapes permettant à la fois l’élimination de l’arsenic et la récupération d’éléments de valeurs. Il combine un module aérobie, où s’effectuent l’oxydation biologique et la précipitation de l’arsenic et du fer et un module anaérobie où ont lieu la réduction des sulfates et la précipitation sélective de sulfures de métaux potentiellement valorisables. Le procédé est basé sur les capacités naturelles de microorganismes issus de DMA à oxyder ou réduire le fer, l’arsenic et les sulfates. Le fonctionnement de ces communautés est toutefois encore mal connu et l’un des objectifs du projet est de définir les facteurs clés responsables des variations d’activités, permettant à terme une amélioration du rendement de ces systèmes. Ces traitements biologiques sont étudiés en laboratoire, et seront testés sur le site de l’ancienne mine de Carnoulès dans le Gard. L'interaction entre modélisation biogéochimique et expérimentation permettra d’optimiser la configuration et le couplage des deux modules aérobie/anaérobie. Une stratégie de gestion optimisée des différents déchets solides générés lors de ces traitements (boues arséniées et boues riches en éléments de valeur) sera proposée, intégrant les déchets « primaires », issus des opérations de traitement du minerai (stériles et résidus de flottation) entreposés sur les sites d’extraction. Cette stratégie prévoie la stabilisation des boues arséniées et la valorisation des boues et déchets miniers riches en éléments d’intérêt économique.



  • Brainvasc Etude du contrôle neuronal de la vascularisation cérébrale locale : Combinaison de l’optogénétique et de l’imagerie ultrasonore rapide.

    Identification de nouvelles populations d’interneurones impliqués dans la régulation des flux sanguins dans le cerveau
    Nos aborderons cette problématique par une approche originale combinant l’activation de réseaux de neurones spécifiques par optogénétique et l’imagerie fonctionnelle ultrasonore à haute résolution spatio-temporelle.

    Comprendre le lien entre l’activité électrique et l’activité vasculaire dans le cerveau
    Depuis plus d’un siècle nous savons que l'augmentation de l’activité cérébrale locale s’accompagne d'une augmentation du flux sanguin cérébral. Ce phénomène s’appelle couplage neurovasculaire ou encore hyperémie fonctionnelle. Ces variations de perfusion sanguine constituent un signal indirect du fonctionnement neuronal, qui permet grâce aux techniques d’Imagerie cérébrale par Résonance Magnétique (IRMf) de réaliser des images fonctionnelles de l’activation neuronale. Plusieurs neuropathologies, telles que la maladie d’Alzheimer, la migraine ou encore les accidents vasculaires cérébraux, sont associées à des altérations de la perfusion cérébrovasculaire. Cependant, malgré l’importance du bon fonctionnement de la perfusion cérébrale, les mécanismes cellulaires et moléculaires en charge de sa régulation sont encore très mal connus.
    Depuis de nombreuses années, notre laboratoire s’est attaché à caractériser les interneurones du cortex en associant anatomie, électrophysiologie et biologie moléculaire, ce qui lui a forgé une réputation mondiale pour ses travaux multidisciplinaires. De plus son expertise dans l’étude du couplage neurovasculaire nous a amené à concevoir ce projet, qui a pour objectif de déterminer le rôle de différentes sous population d’interneurones corticaux exprimant des peptides vasoactifs dans la régulation locale du tonus vasculaire.



  • M6fossils Identification moléculaire, minéralogique, morphologique et isotopique des micro- et macrofossiles aux échelles micro et nano.

    Identification Moléculaire, Minéralogique, Morphologique et isotopique des Micro- et Macro-fossiles aux échelles Micro et nano.
    La chimie de notre planète a été modifiée drastiquement par les microorganismes pendant 3 milliards d’années jusqu’à l’avènement des plantes il y a ~400 millions d’années. Une majorité des fossiles de cet âge reste difficile à interpréter en termes de métabolisme (réactions chimiques intracellulaires), de taxonomie (espèces), et d’écosystèmes. Nous cherchons à déterminer la nature des fossiles et de leurs relations avec leurs environnements avec un arsenal de techniques de caractérisation.

    Les techniques de caractérisation pour identifier les (micro)fossiles et leurs interactions environnementales.
    Notre objectif global est de développer et coupler des méthodes novatrices permettant d’identifier des micro- et macro-fossiles pour lesquels la morphologie seule n’est pas diagnostique, et d’appliquer ces méthodes à des questions fondamentales sur l’évolution de la vie sur Terre et une de ses conséquences majeures : l’oxygénation de l’atmosphère. Les molécules diagnostiques de métabolismes ou classes d’organismes (biomarqueurs) sont traditionnellement recherchées dans des poudres de roches, ce qui a 3 limites : 1) les molécules ne peuvent pas être corrélées aux formes des fossiles, 2) leur structure et concentration a été altérée dans les roches très anciennes, ainsi devenues vulnérables aux contaminants, et 3) une variété de biopolymères provenant de distincts organismes fossilisés ensembles sont ainsi mélangés et ne peuvent pas être distingués. La spectromicroscopie des groupements fonctionnels ne suffit pas à décrire complètement les molécules. Nous développons de nouveaux instruments de spectrométrie de masse, plus informatifs sur les molécules, avec l’objectif d’analyser des microfossiles individuels. De plus, nous manquons d’informations sur la structure nano des cellules fossiles et sur les modifications qu’elles ont enduré post-mortem, ce qui peut conduire à des interprétations morphologiques erronées. Les compositions isotopiques des fossiles sont difficiles à traduire en termes de métabolisme, en partie à cause des biais induits par les préservations sélectives de molécules. Ces biais ne peuvent être résolus que par un couplage de microanalyses moléculaires+isotopiques. Enfin, des signatures géochimiques et minéralogiques peuvent être trouvées dans les biominéraux, mais leurs liens avec les fossiles restent à démontrer. Nous couplerons des analyses moléculaires, isotopiques, morphologiques et minéralogiques pour contraindre la nature de cellules fossiles individuelles.



Rechercher un projet ANR