L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 26.09.2016)

Plan d'action et appel générique 2017 :

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI sont mis en ligne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

@AgenceRecherche

26/09 13:40 - Retrouvez le détail des collaborations bilatérales prévues dans le cadre de l’appel générique 2017 https://t.co/fyVLPgHb1N #international

26/09 10:06 - #ANRTour Cette semaine RDV à Meudon @CNRS_DR05 Rennes @CNRS_dr17 et Paris @MINES_ParisTech @psl_univ + d'infos… https://t.co/FnGbB19vYz

23/09 15:59 - [AAP] Appel générique 2016, projets sélectionnés avec le Brésil, le Japon, le Canada et Taïwan https://t.co/yKh0kab4WO #PRCI

  • DECCA Décision, Confiance, Actions Compulsives : les bases neurales de la métacognition et de ses dysfonctionnements dans le trouble obsessionnel compulsif

    Bases neurales de la confiance dans ses décisions et ses dysfonctionnements dans le trouble obsessionnel-compulsif (TOC)
    Ce projet explore les bases neurales de la métacognition (sentiment de confiance dans ses décisions) par des études comportementales, de neuroimagerie et d’électrophysiologie chez des humains sains et des primates non-humains ainsi que chez des patients souffrant de TOC avec l’objectif de mieux comprendre les mécanismes du doute pathologique et de la vérification compulsive et leur amélioration observée lors d’un traitement par stimulation cérébrale profonde.

    Approches multi-espèces et multi-modalités de la métacognition chez l’humain et l’animal
    Notre projet explore par des études expérimentales les bases neurales des processus psychologiques sous-tendant la métacognition, c’est-à-dire les processus d’introspection qui permettent d’évaluer le degré de confiance que l’on a dans nos décisions, lequel guide le besoin d’acquérir de l’information supplémentaire, par un comportement dit « de vérification ». Dans la maladie psychiatrique du trouble obsessionnel compulsif (TOC) ces processus sont dysfonctionnels et se manifestent par un doute pathologique et des vérifications compulsives. Notre projet vise à développer et exploiter des paradigmes comportementaux de discrimination visuelle pour évaluer la confiance dans ses décisions et le comportement de vérification à la fois chez des humains mais aussi chez des primates non humains (macaques). Nous chercherons a créer une situation expérimentale dans laquelle les sujets produisent spontanément des vérifications liées à leur degré d’incertitude. La première partie du projet vise à valider sur le plan comportemental ce paradigme expérimental et par la suite, à l’utiliser pour croiser les outils d’exploration fonctionnelle chez l’humain (IRMf) et l’animal (électrophysiologie) avec des méthodes d’intervention, respectivement : stimulation cérébrale profonde (SCP) via un projet indépendant de recherche clinique dans le TOC et inactivation pharmacologique de régions cérébrales candidates (cortex cingulaire antérieur et orbitofrontal). Cette démarche devrait nous permettre d’établir le rôle causal des circuits cérébraux impliquées dans la métacognition et dans la physiopathologie du TOC de vérification et d’éclairer le mécanisme thérapeutique de la SCP dans cette pathologie.



  • Rep-Seg Coordination entre la synthèse d’ADN, l’assemblage de la chromatine et la ségrégation des chromosomes face à des accidents de la réplication

    Accidents de la duplication des chromosomes : gestion et impact sur la stabilité des génomes.
    Des accidents au cours de la duplication des chromosomes mettent en péril la capacité d’une cellule mère à transmettre son patrimoine génétique en deux copies égales à ses cellules filles. Quand, comment et pourquoi sont les questions abordées dans ce projet.

    Comprendre comment des accidents de la duplication des chromosomes affectent la transmission du patrimoine génétique et son intégrité.
    Le développement d’un individu de l’état d’une cellule unique jusqu’à son stade adulte nécessite des milliards de divisions cellulaires. Au cours de chaque division, une cellule doit transmettre une copie identique (aspect qualitatif) et égale (aspect quantitatif) de son jeu de chromosomes à ses deux cellules filles. Pour cela, la cellule mère duplique ses chromosomes (étape dite de réplication de l’ADN) puis transmet chaque copie (étape de ségrégation des chromosomes) à ses deux cellules filles. Ces étapes sont bien rodées et les organismes possèdent tous les éléments nécessaires à la réussite de la transmission de leur patrimoine génétique. Néanmoins, la duplication des chromosomes n’est pas un long fleuve tranquille et des accidents surviennent soit naturellement, soit suite à des expositions à des drogues (notamment celles utilisées en chimiothérapie). Ces accidents affectent l’efficacité et la qualité de la duplication des chromosomes (c’est-à-dire la réplication) et affectent ensuite la transmission des copies des chromosomes aux cellules filles (c’est-à-dire la ségrégation des chromosomes). Le génome peut s’en retrouver modifié et on dit que c’est l’intégrité du patrimoine génétique qui est mise en jeu. De multiples mécanismes sont mis en jeu pour gérer et résoudre les accidents de la duplication du patrimoine génétique. Ce projet s’attache à comprendre comment des accidents de la réplication affectent la qualité et l’efficacité de la duplication des chromosomes et leurs transmissions aux cellules filles (comment ces accidents sont détectés, comment sont-ils résolus et par quels mécanismes). Des accidents de la duplication des chromosomes sont à l’origine de modifications du patrimoine génétique dans les cellules cancéreuses, ce qui en fait un sujet de recherche intense.



  • CLIMBOIS Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois

    Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois
    Prise en compte des variations climatiques dans la conception, le dimensionnement, et la maintenance des structures bois

    Durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés
    Le projet CLIMBOIS a pour ambition de traiter de la durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés. Comme précisé dans le résumé, quatre objectifs principaux sont visés par le projet. Le premier objectif vise à proposer des méthodes de formulations viscoélastiques incrémentales et de découplage des modes mixtes de rupture dans des matériaux vis-à-vis ces méthodes seront ensuite effectuées via les logiciels aux calculs éléments finis existants (Cast3M).
    Le second objectif se focalise sur des essais de fluage qui visent à valider ces modèles et à caractériser la variabilité spatiale des propriétés/défauts (sur éprouvette de fissuration, poutres saines et poutres munies de défauts). Ces essais seront menés en extérieur et en chambre climatique.
    Le troisième objectif consiste à effectuer des essais CND (émission acoustique, correlation d'image, ultrasons...) sur ces échantillons. La finalité étant de caractériser les champs pendant les phases de fissuration, de mesurer les gradients hydriques ou thermiques et de caractériser les incertitudes et la variabilité spatiale de ces gradients et de la distribution de défauts. Le quatrième objectif vise à prendre en compte le caractère aléatoire et la variabilité spatiale des propriétés du bois, des mécanismes de dégradation, des actions environnementales et des erreurs de mesure/modèle à travers des couplages mécano-fiabilistes. Ces couplages ont pour buts ultimes de déterminer les paramètres les plus influents dans la durée de vie des composants des construction en bois et d'optimiser leur conception



  • CAROUCELL Nanostructuration des anode et cathode pour une biopile à combustible H2/O2

    Nanostructuration des bioélectrodes pour la production d’électricité soutenable par une biopile à combustible H2/O2
    CAROUCELL est un projet fondamental qui vise à évaluer les performances d'une biopile à combustible dans laquelle les transformations de H2 et O2 sont réalisées par des enzymes spécifiques ou des catalyseurs biomimétiques, et qui sera alimentée par de l'hydrogène issu de la biomasse.

    Quels bioélectrodes pour une biopile verte H2/O2 performante ?
    Dans le cadre de la recherche de nouvelles sources d’énergie soutenables, les biopiles à combustible qui utilisent des enzymes comme biocatalyseurs sont une alternative aux piles à combustibles, considérées comme propres car ne rejetant que de l’eau mais nécessitant l’emploi de platine, métal rare, cher et facilement inhibé. Les biopiles actuellement développées utilisent le glucose et l’oxygène comme substrat et visent des applications implantables. L’utilisation de l’hydrogène doit permettre non seulement d’augmenter les puissances des biopiles mais aussi d’en élargir le domaine d’applications. C’est l’enjeu de CAROUCELL dont les objectifs sont : i) identifier de nouvelles enzymes stables possédant une forte affinité pour H2 ou O2, et transformant ces substrats avec une faible surtension ; ii) augmenter les courants catalytiques en nanostructurant les électrodes ; iii) avancer dans la connaissance spatiotemporelle de l’activité enzymatique sur électrodes mésoporeuses; iv) comparer les efficacités de la catalyse enzymatique avec la catalyse obtenue avec des complexes biomimétiques permettant d’élargir encore la gamme d’utilisation de ces bioprocédés, v) évaluer les performances de la biopile en fonction de l’alimentation en gaz, en particulier l’hydrogène issu de la biomasse.



  • KEOpS Algorithmes pour la modélisation du système visuel: de la vision naturelle aux applications numériques.

    De la vision naturelle aux applications numériques : une nouvelle vision de notre rétine.
    L'étude des solutions biologiques aux problèmes physique de la perception visuelle offre une riche source d'inspiration pour la conception de systèmes sensoriels artificiels bio-inspirés. Une meilleure compréhension du codage sensoriel sous-jacent peut avoir des applications fructueuses, en vision incarnée et à long terme pour les personnes ayant des facultés visuelles affaiblies. L'ensemble du corpus de connaissances produit va aider à mieux comprendre la façon dont le cerveau fonctionne.

    Notre rétine se comporte de manière non standard en vision naturelle.
    andis que le comportement des cellules ganglionnaires de la rétine semble bien cerné lors de la présentation de stimuli artificiels (souvent, par un modèle comportant un filtre spatial et temporel suivi d'une fonction non-linéaire ), dès que la rétine se retrouve en condition naturelle, son comportement brise ces standards : une activité parcimonieuse et moins aléatoire est observée, induisant des mécanismes sophistiqués de détection d'événements spatio-temporels. Cela permet une compression pertinente de l'information, tenant compte de la statistique des images naturelles. En effet il y a cent fois moins de fibres dans le nerf optique que de cellules photo-réceptrices. Il faut donc mieux comprendre ce mécanisme complexe et de nouveaux verrous scientifiques sont à attaquer.
    Concrètement, ce projet a pu commencer à fournir de nouveaux faits expérimentaux sur le comportement des cellules non-standards de la rétine dans le cas de scénarios naturels, et proposer des méthodes et outils statistiques de haut niveau pour analyser ces opérateurs visuels biologiques innovants. Des mécanismes calculatoires efficaces en vision par ordinateur ont aussi été proposés. Un logiciel ouvert pour la mise en œuvre numérique des concepts précédents et une plateforme d'expérimentation pour évaluer les résultats obtenus est disponible. En terme de modèles bio-physiques plusieurs contributions à l'état de l'art ont été fournies.



  • OLGA Modulation de la décision neurone /oligodendrocyte par les hormones thyroïdiennes

    Vers une stratégie innovante de réparation de la gaine de myéline
    Nous exploitons un rôle inattendu des Hormones Thyroïdiennes sur le devenir des Cellules Souches Neurales (CSNs) adultes dans deux modèles de vertébrés afin d’obtenir une réparation totale des lésions de démyélinisation.

    Améliorer la réparation endogène des lésions de démyélinisation.
    La Sclérose en Plaques est une affection neurologique de l’adulte jeune qui associe une composante inflammatoire, démyélinisante et neurodégénérative. Des progrès thérapeutiques incontestables ont été réalisés ces 20 dernières années maîtrisant la composante inflammatoire. Malheureusement, ces traitements actuels ne semblent pas enrayer la progression inexorable de la démyélinisation et de sa conséquence sur la perte axonale. Il existe cependant des tentatives spontanées endogènes de remyélinisation qui restent cependant insuffisantes. L’objectif principal de notre projet vise à découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques conduisant à une réparation complète et efficace des lésions de démyélinisation. Notre stratégie pour atteindre cet objectif est de cibler une nouvelle source de cellules remyélinisantes générées à partir de cellules souches neurales adultes. Nous montrons que : 1/ le destin de ces cellules souches neurales adultes est régulé par les Hormones Thyroïdiennes. 2/ en modulant ce signal thyroïdien, nous favorisons la génération d’oligodendrocytes (cellules myélinisantes du système nerveux central) 3/ dans ce contexte, les oligodendrocytes issus des cellules souches neurales adultes remyélinisent efficacement les lésions démyélinisées et 4/ restaurent une conduction de l’influx nerveux identique à celle de la situation contrôle.
    Les résultats découlant de cette étude pourront infléchir favorablement la prise en charge des patients atteints de Sclérose en Plaques.



  • MIMIFLOW Synthèse en flux continu de milligel sous irradiation microonde

    MIMIFLOW
    Le relargage contrôlé de molécules d’intérêt thérapeutique est aujourd’hui un défi majeur à relever. Dans ce cadre, MIMIFLOW s’intéresse à des vecteurs à base polymères se dégradant in-vivo pendant une durée et à une posologie précises. Les synthèses seront menées sous irradiation micro-onde et en flux continu. L’utilisation d’outils millifluidiques permettront aussi de mener à des objets de formes, de tailles et de géométries définies, caractéristiques nécessaires pour l’application cible.

    MIMIFLOW : Enjeux et objectifs
    Pour mener à bien MIMIFLOW, deux laboratoires français (IPREM et LOF) et un laboratoire autrichien (ICTM) se sont associés. Un des aspects innovant de MIMIFLOW est d’aller de macrogels obtenus en procédé batch et sous chauffage conventionnel à la synthèse de milligels sous flux continu et sous irradiation micro-onde. Au-delà de tout effet micro-onde encore aujourd’hui controversé, cette synthèse est un procédé reconnu pouvant permettre d’augmenter les rendements, la pureté et les vitesses réactionnelles. En parallèle, la synthèse en procédé fluidique est aujourd’hui une approche prometteuse pour la production en continu de particules avec un parfait contrôle de leurs taille, formes et morphologies. MIMIFLOW vise le développement d’un dispositif spécifique pouvant être inséré dans la cavité du réacteur microonde. Des particules de très faible dispersité seront synthétisées sans les contraintes liées à la viscosité. Les tests cytotoxiques des gels ainsi que l’identification des produits de dégradation pourront valider l’utilisation de cette nouvelle classe de vecteurs thérapeutiques.



  • WHEAFI Evaluation des propriétés anti-inflammatoires de différentes sources de fibres alimentaires du grain de blé

    LES FIBRES ALIMENTAIRES DES CEREALES ET L’INFLAMMATION
    Les maladies cardio-vasculaires, les maladies chroniques dégénératives (diabète, maladie d’Alzheimer) ou d’autres pathologies chroniques comme le syndrome métabolique ou l’obésité sont des enjeux de santé publique. Les processus inflammatoires sont de plus en plus reconnus comme les principaux médiateurs de ces maladies. Une alimentation riche en fibres alimentaires peut diminuer le risque de développement de ces pathologies.

    Le rôle des fibres dans l’alimentation
    La consommation de 25g à 35g de fibres par jour chez l’adulte est recommandée dans la plupart des pays. Cet objectif est loin d’être atteint en particulier en France où la consommation moyenne est de l’ordre de 17g/jour. Les produits céréaliers peuvent contribuer à augmenter la consommation de fibres alimentaires à condition d’en accroître la teneur en fibres en utilisant des farines moins raffinées, en incorporant plus de grains entiers ou en utilisant des variétés plus riches en fibres.
    Toutefois, en fonction de leur origine dans le grain, les fibres présentent des propriétés nutritionnelles différentes et il est important de pouvoir sélectionner les fibres selon des critères qualitatifs et non seulement quantitatifs. L’hypothèse principale de ce projet repose sur la capacité de différentes sources de fibres du grain de blé à être fermentées et sur leur aptitude à moduler la flore intestinale pour le contrôle des processus inflammatoires.



  • VINFLUSUP Synthèse de nouveaux composés fluorovinyliques par fluoration d’alcynes hétérosubstitués en milieu superacide

    Synthèse de composés fluorés en milieu superacide pour la chimie médicinale
    Les fluorooléfines substituées par des hétéroatomes, absentes de la littérature, sont une classe de composés dont la synthèse nécessite d’être explorée. Ce projet visait à développer des méthodes de synthèse permettant d’accéder à des fluorooléfines substituées par des fonctions azotées, oxygénées et soufrées, mimes potentiels d’urées, de carbamates et de thiocarbamates, éléments structuraux pouvant être utilisés dans la recherche de composés bioactifs inhibiteurs d’enzymes.

    - Nouvelles méthodes de synthèse de composés fluorés oléfiniques fonctionnels originaux, mimes potentiels de composés bioactifs
    Fort de ses propriétés singulières, l’atome de fluor est devenu un élément clé en chimie médicinale (25 % des médicaments et 50 % des produits utilisés en agrochimie contiennent du fluor). Une des stratégies émergentes dans ce domaine repose sur la substitution d’une fonction amide par un alcène fluoré, bioisostère stable, utilisé dans la conception d’inhibiteurs d’enzymes. Si la préparation de fluoroalcènes simples est aujourd’hui bien maitrisée, leurs analogues gem-substitués par des hétéroatomes, mimes potentiels de fonctions urées, carbamates ou thiocarbamates, n’ont pour ainsi dire jamais été étudiés, que ce soit au niveau synthétique ou pour leur utilisation en chimie médicinale. Dans ce contexte, l’objectif majeur de ce projet était de développer une nouvelle méthode générale d’hydrofluoration d’alcynes hétérosubstitués en milieu superacide pour la synthèse de composés fluorovinyliques gem-substitués par des hétéroatomes (a-fluoroenamines, a-fluoroénolethers, a-fluorothioénolethers) et de montrer que ces nouveaux systèmes peuvent être considérés comme des bioisostères fluorés d’urées de carbamates et de thiocarbamates à fort potentiel biologique et synthétique.



Rechercher un projet ANR