L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • PRIVILEGES Les privilèges économiques en Europe, XVe-XIXe siècles: étude quantitative et comparative

    Compter les privilèges dans l’Europe moderne(XVe-XIXE siècles) : approche quantitative et comparative.
    Le projet PRIVILEGES vise à comprendre, dans la longue durée de l’existence de cette institution eu Europe, la manière dont celle-ci contribue à la mobilisation et l’allocation des ressources, à quelles attentes et buts poursuivis elle répond du côté des acteurs et du côté de la puissance publique, et quelles dynamiques économiques, entrepreneuriales, spatiales, elle a contribué à impulser ou à porter.

    Privilèges économiques et dynamiques entrepreneuriales
    Dans l’Europe moderne, le processus d’assujettissement à une loi générale et un jus commune est loin d’être achevé et général. Les droits particuliers sont portés par le privilège, qui ne saurait donc être juridiquement une exception, et ne sera perçu comme tel, qu’à la faveur de la montée en puissance de la notion d’égalité en droit et d’une conception de la loi comme ensemble de normes abstraites applicables à tous. Dans le domaine économique, le privilège, entendu comme attribution temporaire d’un espace d’action, apparaît comme une ressource pour les États, les collectivités et les individus, un cadre à l’intérieur duquel se sont affirmées des réalités diverses, des corporations de métiers aux grandes compagnies de commerce, des premières formes de propriété intellectuelle de l’inventeur aux entreprises capitalistes industrielles ou de services. Le projet « PRIVILEGES » a pour objectif le recensement des privilèges et l’élaboration d’une base de données des privilèges ayant pour objet l’activité économique (production, circulation, consommation), octroyés entre les XVe et XIXe siècles en France, Angleterre, Allemagne et Italie, chacun étant caractérisé par des structures étatiques et économiques dissemblables. Il s’agit donc de procéder à une mesure précise de l’évolution d’un phénomène, les privilèges, au cœur des rapports entre puissance publique et activité économique et, par là, une base scientifiquement fondée aux réflexions sur les dynamiques institutionnelles et entrepreneuriales qui caractérisent chacune de ces aires dans la période moderne. Dans le prolongement de l’exploitation quantitative de la base, il s’agira d’approfondir certains axes de recherche à partir du repérage d’événements statistiques majeurs ou d’hypothèses déterminées par le contexte historique de séquences particulières.



  • Tinnitus Un nouveau modèle pour les acouphènes et ses applications thérapeutiques

    Applications thérapeutiques possibles d’un nouveau modèle d’acouphènes
    La perte auditive s’accompagne d’une hyperactivité des voies auditives centrales. Un modèle suggère que cette hyperactivité résulterait d’un mécanisme adaptatif dont le rôle serait de réguler le niveau moyen de l’activité neuronale. De ce point de vue, les acouphènes seraient une conséquence « collatérale » de la mise en jeu de ce type de mécanisme. Notre projet consiste à étudier les applications thérapeutiques de ce modèle.

    Tester la validité d’un nouveau modèle d’acouphènes
    Le but du projet est de tester la validité d’un modèle original des mécanismes des acouphènes d’un point de vue à la fois fondamental et appliquée. Le modèle suggère que les acouphènes seraient une conséquence des modifications du système auditif central qui se mettent en place après une perte auditive. Plus spécifiquement, la réduction des entrées sensorielles liée à la perte auditive entrainerait une hyperactivité des centres auditifs, résultat d’une augmentation du gain central. Une augmentation de l’activité spontanée pourrait alors sous-tendre la perception des acouphènes, à la condition que cette dernière soit suffisante pour activer le réseau distribué de « haut niveau » impliqué dans les perceptions auditives conscientes.
    D’un point du vue fondamental, l’hypothèse d’une augmentation du gain central est testée dans diverses études, à la fois chez l’homme (études psychoacoustiques) et chez l’animal (électrophysiologie du cortex auditif, imagerie optique à colorant voltage-dépendant) sont destinés à tester cette hypothèse.
    D’un point de vue appliqué, une prédiction de ce modèle est qu’une réduction de l’hyperactivité des centres auditifs réduirait l’intensité des acouphènes. Deux approches sont ainsi testées : 1) restaurer les entrées sensorielles à un niveau pré-perte auditive, par l’intermédiaire d’une stimulation électrique et/ou acoustique, 2) interagir avec l’activité neuronale sous-tendant les acouphènes au moyen de stimulations non-auditives (une intégration multimodale s’effectue au niveau de certains noyaux auditifs).



  • PROVIDE Compréhension des mécanismes inflammatoires protecteurs dans le diabète

    Understanding the PROtectiVe Inflammation in DiabEtes (PROVIDE Study)
    The overall objective of the proposed project is to reveal the physiologic role of inflammation dependent of IRF5 pathways in the adaptation to metabolic stress linked to T2D. Understanding the physiological and the pathological role of the immune system may allow designing personalized treatments promoting a beneficial immune status in patients with T2D.

    Connecting diabetes through innate immunity
    General Aim of the project:
    This project deals with our preliminary studies (Dalmas et al. Nature Medicine in press, Kiaf et al unpublished data and (Magalhaes et al., 2015)), which reveal that metabolic inflammation can exert a protective and pathological action towards insulin sensitivity and secretion. We observed that specific pathways controlled by IRF5 in macrophages orchestrate a “protective” immune response in adipose tissue and might have a similar protective action in other metabolic tissues such as liver and pancreatic islets preventing the onset of diabetes. I

    Specific aims of the project:
    - Aim 1: To determine the protective immune responses controlled by IRF5 pathways in liver, adipose tissue and pancreas in diet-induced diabetes mouse models (Mouse studies)
    - Aim 2: To identify the IRF5 molecular actions in the different subsets of tissue macrophages (adipose tissue, liver and pancreas)
    - Aim 3: To characterize the nature of the innate and adaptive response controlled by IRF5 in liver, adipose tissue and pancreas in diet-induced diabetes mouse models (Mouse studies)
    - Aim 4: To decipher molecular pathways and cellular cross talk between tissue macrophage IRF5+ cells and MAIT cells in insulin sensitive tissue (liver and adipose tissue) as well as in pancreas (insulin secretory organ) (Mouse study)
    - Aim 5: To reveal that a protective immune response is corroborated with improvement of glycemic parameters in humans and To integrate clinical and immune data to determine the link between this protective immunity and diabetes progression and complications (Human study)



  • GenRift Identification de voies cellulaires et de gènes clés pour la pathogénicité et la résistance au virus de la fièvre de la Vallée du Rift

    La vulnérabilité à la fièvre de la Vallée du Rift dépend-t-elle des facteurs génétiques de l’hôte ?
    Identification de voies de signalisation cellulaires et de gènes de l’hôte clés pour la pathogénicité et la résistance au virus de la fièvre de la Vallée du Rift.

    Il est urgent d’identifier de nouvelles cibles efficaces pour des traitements médicamenteux antiviraux.
    Le virus de la fièvre de la Vallée du Rift est responsable de zoonoses graves en termes de morbidité et de mortalité chez l’Homme et le bétail. Le virus n’a été identifié qu’en 1931 dans une ferme de la Vallée du Rift au Kenya. Depuis, le VFVR a fait la preuve de sa capacité à coloniser de nouveaux territoires, comme l’attestent les épidémies en Egypte (1977) en Arabie Saoudite et au Yemen (2000), et à Mayotte (2007). Généralement, les personnes infectées ne présentent pas de symptômes ou développent un syndrome grippal. Pourtant environ 5% des patients sont atteints d’une pathologie grave, une atteinte hépatique avec ictère, des hémorragies et/ou une méningo-encéphalite. Le décès résulte d’un état de choc, avec un syndrome hépato-rénal et une anémie sévère. Il n’existe pas de médicaments spécifiques. Les traitements sont symptomatiques. Aucun vaccin n’est actuellement disponible. La protection des populations humaines et animales nécessite le développement de nouvelles molécules antivirales spécifiques capables de contrôler l’infection et ses conséquences cliniques. Il est donc important d’identifier de nouvelles cibles efficaces pour des molécules antivirales. Ces cibles peuvent être des protéines virales ou des protéines de l’hôte.



  • GenRESP Physiologie et Evolution du Contrôle Nerveux de la respiration

    Physiologie et Evolution du Contrôle Nerveux de la Respiration
    Dissection génétique des circuits centraux respiratoire / Evo-Devo du contrôle respiratoire et du contrôle viscéral

    Dissection génétique et évolution des circuits respiratoires
    La partie principale du projet consiste en une exploration de l’architecture et du fonctionnement des circuits nerveux centraux contrôlant la respiration. Nous cherchons les preuves les plus solides possibles pour les rôles proposés, d’un centre de contrôle respiratoire: le noyau rétrotrapézoide (RTN). Le RTN est vu par divers auteurs comme i) un centre majeur de la chémosensibilité au CO2; ii) un oscillateur respiratoire; iii) un générateur de l’expiration active. Nous explorerons ces rôles putatifs par gain et perte de fonction du RTN sur des préparations ex vivo du bulbe rachidien embryonnaire, un modèle qui permet de reproduire de nombreux aspects du comportement respiratoire et où l’on peut explorer les conséquences de lésions qui seraient létales après la naissance. Le « gain de fonction » consistera en une excitation du RTN par optogénétique, après expression de la ChannelRhodopsine2 sous le contrôle du promoteur Vglut2. La « perte de fonction » du RTN sera obtenue par des techniques de transgenèse intersectionnelle exploitant deux, voire trois critères moléculaires qui définissent les neurones du RTN de façon univoque, à savoir : l’expression des facteurs de transcription Phox2b et Atoh1 et une genèse à partir de neuroblastes exprimant Egr2. Ces critères seront combinés pour i) tuer les cellules du RTN et ii) les inhiber de façon réversible. Enfin, les cibles du RTN seront recherchées par transgénèse conditionnelle d’un traceur trans-synaptique. La deuxième partie relève de la discipline Evo-Devo, appliquée aux neurosciences. Elle testera la généralité dans tout le règne des animaux bilatériens, de notre découverte que Phox2 est, chez les vertébrés, un maître gène du système nerveux autonome ou viscéral. Nous testons l’idée que Phox2 soit aussi exprimé dans les neurones viscéraux (incluant les respiratoires), de protostomiens dont le système nerveux viscéral (et respiratoire) sont particulièrement bien décrit.



  • How myosin produces force Etudes structurales pour comprendre le mécanisme de production de force des moteurs myosines et identifier les interactions critiques qui régulent leur localisation cellulaire.

    Les moteurs de la cellule, comment savent-ils marcher vers la bonne destination
    Le but de ce projet de recherche est de mieux comprendre comment les moteurs moléculaires essentiels de la cellule produisent leur force, et comment chaque type de moteur reconnaît le chemin à parcourir pour transporter son cargo vers la bonne destination.

    Visualiser les réarrangements nécessaires pour l’étape de production de force d’une myosine
    La cellule comprend de nombreux moteurs moléculaires essentiels non seulement à sa division et à sa migration mais également nécessaires pour le transport polarisé, le maintien des ultrastructures de la cellule ou pour l’ancrage de vésicules ou d’organelles en son sein.
    Le projet proposé dans cet ANR repose sur l’étude de moteurs myosines qui se déplacent le long de microfilaments de la cellule appelés F-actine. Nous cherchons à visualiser le moteur en le figeant dans différentes étapes de son cycle moteur afin de comprendre comment il fonctionne. Le moteur utilise la molécule d’énergie ATP et l’hydrolyse alors qu’il est détaché de l’actine ensuite la liaison avec le filament F-actine initie la production de force en facilitant le départ des produits d’hydrolyse trappé dans le moteur. Un premier objectif de cet ANR sera de caractériser au niveau atomique les changements nécessaires dans le moteur pour cette étape essentielle qui correspond à la première étape de production de force.
    Une autre question lié au rôle spécialisé des différents membres de la famille des myosines est de comprendre quelles adaptations sont nécessaires pour leur fonction spécifique et en particulier d’identifier les caractéristiques qui leur permettent de choisir leur chemin, c'est-à-dire qui leur permette de choisir certaines structures d’actine plutôt que d’autres pour transporter leur cargo.
    Les deux moteurs que nous avons choisi d’étudier, la myosine VI et la myosine X, jouent un rôle important pour la migration des cellules, y compris les cellules tumorales. Ce sont donc des cibles nouvelles pour inhiber la prolifération et la dissémination de cellules cancéreuses. Les études effectuées au cours de cet ANR ont pour objectif de caractériser la structure de ces moteurs et ceci facilitera grandement la découverte de nouvelles molécules qui inhiberaient l’activité de ces moteurs en vue de thérapie anti-cancéreuses innovantes.



  • MossyPCP Signalisation de la polarité cellulaire planaire dans la plasticité synaptique morphofonctionnelle des circuits hippocampiques

    Signalisation de la polarité cellulaire planaire dans la plasticité synaptique morphofonctionnelle des circuits hippocampiques
    Le projet MossyPCP propose de comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux, dans des conditions physiologiques et physiopathologiques, chez les mammifères.

    Comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux
    L'objectif général de notre projet est de comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire (PCP) lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux, dans des conditions physiologiques et physiopathologiques, chez les mammifères.
    Une mauvaise mise en place et/ou une perturbation du maintien des synapses glutamatergique a un impact énorme sur l'apprentissage, la mémoire, la prise de décision ainsi que dans le comportement adaptatif général. Un nombre grandissant d’études suggèrent que la voie de signalisation PCP est cruciale pour le développement du cerveau, y compris lors de la migration neuronale, de la polarité neuronale, du guidage axonal, et de la morphogenèse des dendrites. Des travaux récents réalisés dans notre laboratoire suggèrent également un rôle de la voie de signalisation PCP dans les fonctions cérébrales supérieures, mais le manque d'outils génétiques a entravé des recherches spécifiques dans le système nerveux central adulte.



  • SUCROL Bioraffinerie lignocellulosique pour la production simultanée de cellulose et de pentoses pour la fabrication de tensio-actifs verts

    Bioraffinerie lignocellulosique pour la production de cellulose et de tensio-actifs verts
    Le bois : une source de sucres non alimentaires pour la production de produits bio-sourcés

    Le bois : une source de sucres non alimentaires pour la production de produits bio-sourcés
    A l’échelle mondiale l’industrie papetière produit près de 150 millions de tonnes par an de fibres de cellulose de pureté comprise entre 80% et 98% selon les fabrications, principalement à partir de bois. La cellulose, qui représente 40% du bois, est le principal constituant de ce dernier qui est valorisé dans ces usines, les autres constituants étant brûlés. Une stratégie intéressante serait d’extraire au moins une partie des hémicelluloses, deuxième constituant majoritaire du bois, avant de réaliser l’extraction de la cellulose. Celles-ci sont des polymères de sucres, constituées principalement de xylanes (pentoses) et de glucomannanes (hexoses) selon les essences de bois.
    L’objectif du projet est de développer une filière de production d’agents tensioactifs non ioniques bio-sourcés à partir de sucres extraits du bois dans une unité de production de cellulose. Cette filière doit être compatible avec la production d’une pâte cellulosique de qualité de sorte que l’industriel papetier produira à la fois des sucres pour la synthèse d’agents tensioactifs et de la cellulose, ce qui améliorera la profitabilité de son unité. Les sucres extraits devront être obtenus sous une forme convenant à la synthèse d’agents tensioactifs. Les agents tensioactifs produits se substitueront aux tensioactifs d’origine fossile et ne feront pas appel à des sucres issus de matière première alimentaire, contrairement aux récents développements dans ce domaine.



  • TransDis Transcription et Maladies Génétiques

    Transcription et Maladies génétiques.
    L'objectif de ce projet est de:
    - mieux comprendre les rôles joués par le complexe TFIIH, le Médiateur et les facteurs de réparation NER lors de la transcription des gènes.
    - déterminer comment des mutations au sein de ces différents facteurs perturbent la transcription des gènes et conduisent à diverses maladies génétiques.

    Objectifs et caractère ambitieux du projet
    Les propriétés d'une cellule sont déterminées par l'information codée par son génome. Comprendre comment cette information est gérée en fonction du type cellulaire et de l’état de différenciation est un défi majeur pour la biologie moléculaire moderne. En ce sens, notre travail s’est cristallisé sur l’étude de la fonction du complexe TFIIH lors de la transcription et de la réparation de lésion au sein de l'ADN. Nos travaux ont permis de déterminer que des phénotypes observés chez des patients portant des mutations au sein de TFIIH proviennent de défauts lors de la transcription. Cependant, les bases moléculaires de tels défauts restent à ce jour incomprises. En outre, de récents travaux indiquent que la transcription et le maintien de l'intégrité génomique sont deux mécanismes profondément liés. Nos derniers résultats suggèrent que des facteurs de réparation de l'ADN (notamment les facteurs dits NER) sont impliqués, en association avec TFIIH, dans la transcription des gènes. De manière remarquable, des mutations au sein des facteurs NER sont également responsables de maladies génétiques comparables à celles associées à des mutations au sein de TFIIH.
    Nous aimerions donc mieux comprendre le rôle joué par TFIIH et les facteurs NER lors de la transcription. Par ailleurs, nous avons comme objectif de mieux appréhender le rôle du Médiateur lors de la transcription, un complexe connu pour interagir avec TFIIH et pour être à l’origine de différentes maladies génétiques. Ce projet a donc pour objectif de fournir une meilleure compréhension des mécanismes qui régulent l'expression des gènes codant pour des protéines (ce qui correspond à l’aspect fondamental du projet) mais aussi de mieux appréhender l’étiologie de diverses pathologies, en ayant comme finalité de prévenir et guérir (l’aspect clinique du projet).



  • Captôt Capteurs Première alerte pour la surveillance de mercure et chrome (VI) dans l'eau

    Captôt
    Captôt propose des électrodes sensibles à l'analyse des métaux lourds. La nanostructure 3D permet un échantillonnage in situ idéal pour l'auto-surveillance des métaux sans échantillonnage. Ce capteur respectueux de l'environnement est basé sur des membranes de fluorure de polyvinylidène (PVDF) qui sont bi-compatible. Les capteurs mesurent en dessous des limites imposées par les normes. Captôt peut être intégré dans des systèmes existants ou utilisé autonome dans des appareils portables.

    Capteurs de premier alerte pour la surveillance de Mercury et Chromium (VI) dans l'eau
    Les besoins de la surveillance de l'eau dans un contexte environnemental différent, émis par les réglementations européennes et nationales, poussent de plus en plus vers des analyses en temps réel sur place ou in situ pour améliorer la fiabilité du suivi concernant l'échantillonnage représentatif et l'accélération information. Les limites tolérables sont maintenant dans la très faible plage de µg / L. Il nécessite des instruments rapides, portables, peu coûteux, respectueux de l'environnement et sensibles qui sont capables de détecter et de quantifier les concentrations de métaux lourds dans différents types d'eau. Cependant, peu d'options sont disponibles. Parmi les ions à haute vitesse METOX, le mercure est très intéressant. L'analyse du mercure dans l'eau est habituellement effectuée par spectroscopie d'absorption atomique (AAS) ou la spectroscopie de fluorescence atomique (AFS) souvent avec une volatilisation chimique (vapeur froid) ou des étapes de pré-concentration. L'une des particularités du mercure est qu'il est souvent analysé séparément des autres métaux dans les laboratoires. Les limites de détection sont inférieures à ng/l. Cependant, ces méthodes sont laborieuses, coûteuses, consommant du temps et nécessitent un laboratoire centralisé avec du personnel qualifié. L'uranium est un métal toxique dangereux pour l'environnement, mais il est également important en tant que source de carburant pour les centrales nucléaires. En raison de son importance économique, il existe une vaste extraction d'uranium et la pollution est inévitable, de sorte que l'analyse des approvisionnements en eau est importante dans les zones minières et à proximité des centrales nucléaires. En outre, l'uranium se produit naturellement dans l'eau de mer à des concentrations d'environ 3 µg/l. À cette concentration, il est possible d'adsorber l'uranium de la mer pour le carburant. Des capteurs sont nécessaires pour surveiller et optimiser l'adsorption d'uranium.



Rechercher un projet ANR