L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • Céram-Os Fonctionnalisation biologique de céramiques poreuses en hydroxyapatite silicatée pour l'ingénierie tissulaire osseuse

    Développement d'une nouvelle génération d'implants poreux biocéramiques phosphocalciques fonctionnalisés, possédant des propriétés ostéoinductives, pour l’ingénierie tissulaire osseuse
    Le projet Céram-Os, d’ingénierie des tissus osseux, porte sur le développement d’une nouvelle génération de biocéramiques poreuses phosphocalciques fonctionnalisées et ostéoinductrices, capables de préserver le volume et la forme à restaurer, de guider et activer la repousse osseuse et l’invasion vasculaire. Ces dispositifs céramiques implantables apporteront une solution alternative adaptée aux autogreffes et implants métalliques pour la réparation et la restauration de grand défauts osseux.

    Fonctionnalisation biologique de céramiques en hydroxyapatite phosphocalcique silicatée par une séquence peptidique de la protéine recombinante humaine morphogénétique osseuse 2 (rh-BMP2)
    L'objectif global du projet Céram-Os est d'élaborer des dispositifs céramiques poreux en hydroxyapatite silicatée fonctionnalisés par une séquence peptidique (résidus 73-92) de la protéine rh-BMP2 afin d'améliorer la bioactivité des implants, i.e. stimuler à la fois l'ostéogenèse et l’angiogenèse.
    Notre stratégie est basée sur le potentiel ostéogénique et vascologénique de la protéine rh-BMP2 associé aux propriétés d'ostéoconduction des céramiques phosphocalciques macroporeuses. Les implants céramiques poreux fourniront le support structural, l'intégrité et la tenue mécanique au dispositif avec une rigidité similaire à celle de l'os. La fonctionnalisation apportera la capacité à relarguer le peptide BMP2 actif à une vitesse adaptée vis-à-vis de la néoformation osseuse pour la colonisation de l'implant.

    Les principales difficultés du projet sont les suivantes :
    (i) Liaison covalente contrôlée du peptide à la surface de la céramique. Des études préliminaires ont déjà été effectuées et deux protocoles alternatifs de greffage sont envisagés dans le projet.
    (ii) Une trop faible bioactivité du peptide (73-92) de laprotéine rh_BMP2. Dans ce cas la protéine rh-BMP2 complète sera directement utilisée en remplacement du peptide.
    (iii) Contrôle de la libération du peptide (ou de la protéine) dans le temps. Une originalité du projet est d'immobiliser le peptide sur la surface de la céramique via un intermédiaire bio-organique clivable (dégradable) . La dose réelle du peptide libéré en fonction du temps sera évaluée précisément. La connaissance de ce comportement est un facteur clé pour ajuster la dose de peptide à l'application, éviter le surdosage de ce facteur de croissance, et donc pour le succès du projet et le développement de dispositifs implantables efficaces.
    La réponse biologique in vivo sera considérée comme le principal facteur d'évaluer des performances de ces nouveaux dispositifs.



  • HeartVir Virus ARN et maladies inflammatoires cardiaques chez l’homme: de la métagénomique virale au modèle animal

    Virus ARN et maladies inflammatoires cardiaques chez l’homme: de la métagénomique virale au modèle animal
    Ce projet vise à approfondir nos connaissances actuelles sur les causes de maladies cardiaques inflammatoires, sur les agents viraux impliqués et sur les mécanismes physiopathologiques de l’infection en combinant des outils de séquençage haut-débit, des expériences de culture cellulaire et des études épidémiologiques.

    Améliorer le diagnostic et la compréhension de la physiopathologie des maladies inflammatoires cardiaques (MCI) chez l’homme
    Les maladies cardiaques inflammatoires (péricardites, endocardites, myocardites et cardiomyopathies) sont responsables de 0,7% de la mortalité à l'échelle mondiale. Parmi les MCI, la myopéricardite est une maladie potentiellement mortelle, touchant principalement des personnes jeunes et en bonne santé. Outre la forme aigue, la myopéricardite peut progresser vers une forme chronique ou récurrente élevant ainsi le cout sanitaire et social de cette pathologie. Parmi les causes connues de myopéricardites infectieuses dans les pays industrialisés, les infections virales sont le plus souvent citées. Cependant, la détection et le traitement des myopéricardites demeure un challenge avec toujours entre 40 et 85% des cas considérés comme idiopathiques une origine virale étant souvent suspectée. Dans ce contexte, il était urgent de développer de nouveaux outils afin d’améliorer le diagnostic et ainsi la prise en charge thérapeutique de cette maladie. Depuis quelques années, les progrès en matière de techniques de séquençage haut-débit et la diminution des coûts ont ouverts de nouvelles perspectives en matière de recherche clinique. Ce projet réunit une jeune équipe solide et complémentaire constituée de scientifiques et médecins, experts dans les domaines de la virologie, métagénomique virale, cardiologie et maladies infectieuses et poussés par un objectif commun à savoir une meilleure compréhension des maladies cardiaques inflammatoires et plus particulièrement des myopéricardites en apportant à la fois des informations capitales sur les agents étiologiques responsables et des connaissances approfondies sur l’épidémiologie et la physiopathologie de l’infection, connaissances qui ouvriront à leur tour de nouvelles perspectives thérapeutiques



  • DynEnON Encapsulation Dynamique d’Oligonucléotides : Découverte et Applications.

    Encapsulation Dynamique d’Oligonucléotides
    Vers la découverte de vecteurs synthétiques auto-assemblés pour la reconnaissance et le transport actif de gènes via l’utilisation de la chimie combinatoire dynamique.

    Des composés organiques auto-assemblés pour transporter des gènes ?
    Les thérapies géniques offrent de fantastiques perspectives pharmaceutiques. Cependant les applications cliniques de ces nouvelles technologies se heurtent au problème crucial de délivrance intracellulaire de gènes. Cette tâche est effectivement ardue étant donné la faible aptitude des oligonucléotides (ADN, ARN) à traverser les membranes biologiques et leur rapide dégradation par les enzymes nucléases endogènes.
    Les virus possèdent une aptitude remarquable pour délivrer leur matériel génétique : ils assurent sa stabilité chimique en l’encapsulant au sein d’une capside qui le transporte jusqu’à la cible biologique. L’utilisation pharmaceutique de virus désactivés en tant que vecteur de gènes, bien qu’étant la technologie la plus utilisée lors d’essais cliniques, engendre de sérieux effets secondaires. Il est ainsi très important de développer des vecteurs synthétiques qui permettent de reconnaître et de transporter des oligonucléotides d’intérêt en mimant le procédé viral d’encapsulation dynamique.

    L’objectif de ce projet est de découvrir des édifices organiques qui s’assemblent spontanément de manière sélective avec des oligonucléotides par encapsulation dynamique. L’encapsulation permettra de stabiliser et de transporter les oligonucléotides alors que la dynamique d’autoassemblage permettra leur relargage au sein de la cellule cible.



  • CAPROCELL Procédé propre de production de cellulose à partir de pâte cellulosique par catalyse du peroxyde d’hydrogène - Pure cellulose production from wood by an environmentally friendly process using catalysed hydrogen peroxide

    Le bois, source de cellulose pour les textiles et plastiques de demain.
    -

    Production de cellulose pure à partir de bois par un procédé d’extraction propre.
    Les fibres de cellulose blanchies produites par traitement du bois sont utilisées principalement pour la
    production de papier. Une faible proportion est destinée à des usages chimiques. Cette application
    offre pourtant une meilleure valeur ajoutée et est d’un grand intérêt pour le développement des
    biotextiles et bioplastiques de demain. Les obstacles à l’utilisation chimique de ces fibres sont leur
    forte teneur en hémicelluloses, leur faible réactivité, leur degré de polymérisation élevé et la présence
    de lignine résiduelle. De plus les procédés de blanchiment actuels, réalisés dans les usines de pâte à
    papier, utilisent encore des agents chlorés, très efficaces, mais à l’origine de composés organochlorés
    toxiques. L’objectif de ce projet est de développer un procédé catalytique de blanchiment et de
    purification mettant en oeuvre le peroxyde d’hydrogène et permettant de dégrader complètement la
    lignine résiduelle, d’éliminer les hémicelluloses et d’obtenir des celluloses réactives de degré de
    polymérisation variable. Ce procédé propre sera installé en parallèle de la ligne de production de pâte
    à papier et permettra à l’industrie papetière de devenir aussi productrice de cellulose pour usage
    chimique.



  • F1Fo-Struct Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de levure.

    F1Fo-Struct
    Déterminants structuraux du canal à protons et de l’interface
    de dimérisation de la F1Fo-ATP synthase mitochondriale de
    levure.

    Comprendre les mécanismes de translocation des protons et de dimérisation de l'ATP-synthase.
    L'ATP est la molécule énergétique universelle. La F1Fo-ATP synthase est une enzyme clé du métabolisme énergique puisqu'elle est responsable de la plupart de la synthèse cellulaire de l'ATP. Ce complexe de 600 kDa est composé, chez la levure, de 17 sous-unités distinctes. Il utilise l'énergie d'un gradient électrochimique en protons pour synthétiser ATP. Quand les protons sont conduits à travers sa région membranaire, cette conduction induit la rotation de la partie «rotor« de l'enzyme. Cette partie rotor se prolonge dans le secteur catalytique et provoque les changements conformationnels nécessaires à la synthèse d'ATP. L'enzyme de levure, comme les ATP synthases de mammifères, est non seulement impliquée dans la synthèse ATP, mais aussi dans l'organisation de la membrane mitochondriale interne : les dimères d'ATP synthase forment de larges oligomères qui sont impliqués dans la morphologie des crêtes mitochondriales.
    Trois sous-unités de l'ATP-synthase sont essentielles pour la dimerisation de l'ATP-synthase: su g, su e et l'extrémité de N-terminale de sous-unité 4 comportant deux segments transmembranaires (S4T).
    Malgré la somme colossale des travaux structuraux entrepris sur ce complexe, seules les structures 3D de sous-complexes ont été résolues et les données structurales font toujours défaut sur la région translocatrice des protons, constituée par la sous-unité 6 et un anneau de 10 sous-unités 9. De plus, aucune information n'a été obtenue sur la structure et l'organisation des petites sous-unités hydrophobes e, g et la partie de N-terminale de sous-unité 4 (S4T) qui réalisent les interfaces pour l'oligomérisation de l'ATP synthase.



  • ISIMAC SOLUTIONS ET DEFIS POUR UNE VERSION AVANCEE DE LA MICRO-HORLOGE ATOMIQUE

    SOLUTIONS ET DEFIS POUR UNE VERSION AVANCEE DE LA MICRO-HORLOGE ATOMIQUE
    Les horloges atomiques permettent l'obtention des meilleures performances en terme de stabilité de fréquence et d'exactitude. Mais le volume et la consommation en puissance des sources atomiques sont généralement conséquentes, empêchant jusqu'à maintenant leur déploiement pour des applications portables et embarquées. Les technologies MEMS sont aujourd’hui adaptées pour la réalisation de références de temps et de fréquence miniatures.

    La miniaturisation des horloges atomique est un enjeu stratégique. ISIMAC propose une nouvelle génération de micro-horloges constituant leur première version Européenne.
    L'objectif d'ISIMAC est de fournir un travail de recherche amont et d'innovation pour la réalisation de micro-horloges atomiques de haute-performance en apportant des contributions premières et innovantes. Ces travaux incluront de la physique amont et fondamentale, le développement d'outils métrologiques de haute précision mais relèveront aussi des challenges ambitieux d'ingénierie pour la mise en place des systèmes Les horloges atomiques, comparativement aux oscillateurs à quartz, sont des références de fréquence et de temps permettant l'obtention des meilleures performances en termes de stabilité de fréquence et d'exactitude. Néanmoins, le volume et la consommation en puissance des sources atomiques sont généralement conséquents, empêchant jusqu'à maintenant leur déploiement pour des applications portables et embarquées. Les technologies MEMS, rendant possible le développement de systèmes de haute-performance à l'échelle du micron, fournissent déjà aujourd'hui des solutions innovantes pour la réduction du volume et de la puissance de nombreux systèmes touchant à un large panel d'applications incluant les communications sans fil, les capteurs, les systèmes micro-fluidiques. Ces technologies MEMS sont par ailleurs aujourd’hui en position de fournir des avantages similaires pour la réalisation de références de temps et de fréquence miniatures.



  • LUMZIF Doigts de zinc luminescents : vers des sondes optiques proche-infrarouge basées sur les lanthanides pour l’imagerie biologique du zinc

    Doigts de zinc luminescents : vers des sondes optiques proche-infrarouge basées sur les lanthanides pour l’imagerie biologique du zinc
    Ce projet a pour but de développer de nouvelles sondes luminescentes pour l'imagerie biologique de Zn2+. Ces sondes sont basées sur des modèles peptidiques de doigts de zinc pour la liaison de Zn2+ et sur des complexes de lanthanides pour l'émission dans le proche-infrarouge.

    Objectif: combiner liaison sélective du zinc et émission proche-infrarouge
    L'objectif principal du projet LUMZIF est de développer des sondes sélectives de Zn2+ pour l'imagerie biologique du zinc. Nous visons des sondes qui (i) détectent sélectivement Zn2+ par rapport aux autres cations physiologiques; (ii) émettent dans le proche-infrarouge où (a) la diffusion est réduite et (b) l'absorption et l'autofluorescence des systèmes biologiques sont faible en comparaison des régions UV et visible, ce qui conduit à minimiser les dommages des systèmes biologiques et à maximiser la sensibilité de détection avec un meilleur rapport signal sur bruit ; (iii) pénètrent dans les cellules; (iv) ont une grande palette d'affinité pour Zn2+ pour mieux adapter la sonde à la concentration de zinc qui doit être imagée, celle-ci pouvant varier sur plusieurs ordres de grandeurs en fonction des cellules et des organelles.
    Ces sondes seront basées sur des peptides doigts de zinc qui lient Zn2+ sélectivement et sur des cations lanthanide(III) qui émettent dans le proche-infrarouge pour le signal optique. La combinaison de ces deux éléments n'a encore jamais été envisagée et apparaît très prometteuse pour la conception de sondes présentant tous les critères nécessaires à l'imagerie in vitro et in vivo du zinc.



  • LUMINEU Expérience souterraine avec détecteurs luminescents de molybdate de zinc pour l’étude de la masse et la nature des neutrinos

    LUMINEU: une expérience pilote pour la recherche d'événements rares
    Le but de LUMINEU est de préparer une expérience de prochaine génération pour la recherche de la Double Décroissance Bêta (DDB) sans émission de neutrinos, capable d'explorer la région de la hiérarchie inversée de la masse des neutrinos. Cet objectif sera atteint grâce à des détecteurs cryogéniques sophistiqués, utiles aussi bien à la détection de la matière noire. LUMINEU vise à commencer une expérience pilote basée sur des bolomètres scintillants de ZnMoO4 pour l’étude de l’isotope Mo-100.

    Le rôle de LUMINEU dans la recherche de la Double Décroissance Bêta sans émission de neutrinos
    Dans une liste de questions fondamentales en physique des astroparticules, les neutrinos jouent un rôle particulier. Quelles sont les propriétés fondamentales de ces particules? Comment affectent-elles l'évolution cosmique? La DDB est un processus essentiel pour aborder ces questions. Cette transition nucléaire rare viole la conservation du nombre leptonique et n'est pas autorisée dans le modèle standard. Un signal clair de DDB établirait que les neutrinos sont les seuls fermions qui coïncident avec leurs antiparticules (particules de Majorana): un nouveau type de matière. En outre, la DDB peut déterminer la masse efficace du neutrino, un paramètre qui est directement lié à l'échelle de la masse absolue, actuellement inconnue. LUMINEU a l'ambition de révolutionner la stratégie de la recherche de la DDB. Les limites actuelles sur la masse efficace sont autour de 0,2 eV (expériences EXO-200, KamLAND-Zen, GERDA-1, CUORE-0), en forte tension avec la valeur déclarée dans une revendication controversée d’une partie de la collaboration Heidelberg-Moscou. Il existe trois créneaux possibles pour ce paramètre. Deux d'entre eux (masses dégénérées et hiérarchie inversée) sont accessibles, en principe, avec les méthodes actuelles. Les expériences européennes CUORE, Gerda et Super-NEMO, le canadien SNO+ et les susnommés EXO-200 (américain) et KamLAND-ZEN (japonais) valideront ou rejetteront le scénario dégénéré avec des sensibilités autour de 50-100 meV. Afin de couvrir la région de la hiérarchie inversée, il faut descendre à 20 meV. Cela nécessite de nouveaux détecteurs et des progrès essentiels dans le contrôle du fond radioactif. LUMINEU vise à développer une technologie capable d'effectuer cette étape supplémentaire, en résolvant toutes les questions techniques liées à une recherche à grande échelle ayant cet objectif.



  • FunMetaGen Une approche de Métagénomique Fonctionnelle pour décrypter le dialogue microbiote-hôte dans le tube digestif chez l'homme.

    Décryptage du dialogue Microbiote intestinal-hôte et conséquences pour la Santé Humaine
    Application d’une approche novatrice de métagénomique fonctionnelle pour comprendre les mécanismes d’interactions entre les bactéries peuplant notre tube digestif et nos cellules intestinales. Validation de l’effet sur la Santé Humaine à l’aide de modèles animaux et sur une cohorte de patients.

    Compréhension du dialogue microbiote-hôte
    Il est maintenant démontré que le microbiote intestinal peut impacter différents aspect de la physiologie humaine, notre projet se focalise sur les processus inflammatoires, en particulier dans l'intestin, en relation avec les maladies inflammatoires chroniques intestinales, mais aussi avec l'obésité. En effet, le microbiote intestinal est un facteur crucial dans le maintien de l'homéostasie intestinale. C’est un élément clé de protection pour la muqueuse intestinale et une dysbiose a été observée chez les patients souffrant de troubles inflammatoires intestinaux, en particulier la maladie de Crohn. En outre, certaines bactéries commensales ont été révélées comme possédant des propriétés anti-inflammatoires dans des modèles animaux de maladies inflammatoires de l'intestin. Considérant l'obésité, sa composante inflammatoire est maintenant bien reconnu, et il a été montré que le microbiote intestinal peut être un élément clé du développement de cette maladie. Cependant les mécanismes par lesquels le microbiote exerce ces effets restent à comprendre.
    Nous avons démontré que notre approche nouvelle et novatrice de métagénomique fonctionnelle permettait d’identifier des gènes bactériens potentiellement impliqués dans le dialogue microbiote / cellules intestinales humaines. Les objectifs de FunMetaGen sont maintenant de caractériser les mécanismes de ces interactions au niveau moléculaire du coté bactérien comme du coté hôte. De plus, nous visons à démontrer la pertinence in vivo des mécanismes identifiés, dans des modèles murins, mais aussi chez l’Homme.



  • MERCURIUS Biogéochimie du mercure : Relations entre spéciation, bioaccumulation et écotoxicité

    Mercurius
    Biogéochimie du mercure : Relations entre spéciation, bioaccumulation et écotoxicité.

    Enjeux et objectif
    Le mercure est un polluant neurotoxique persistant et bioamplifié le long des réseaux trophiques du fait principalement de son affinité pour les groupements thiolates (-RSH) présents en abondance dans de nombreuses protéines. Selon une étude récente réalisée par l'un des partenaires, l'ion Hg(II) forme avec les groupements cystéiques de la matière organique dissoute (MOD) détritique (substances humiques) des clusters HgxSy du type de ceux décrits dans les métalloprotéines (métallothionéines, MT) de détoxification du cadmium, du cuivre et du zinc par les organismes vivants. La question se pose alors de savoir si ces formes organiques abiotiques sont aussi biodisponibles et provoquent les mêmes réponses géniques et cytologiques que les espèces libres en solution (telles que CH3Hg+ et CH3HgCl), sont dégradées lors de la biomagnification dans les organes d'accumulation des animaux, et sont semblables aux formes de détoxification de Hg. Ces questions seront traitées par des mesures sur des échantillons prélevés dans le milieu naturel (poissons et cheveux humains) et des expérimentations en laboratoire sur le poisson zèbre (Danio rerio).
    Les résultats des recherches sur le vivant déboucheront sur une meilleure compréhension des relations entre spéciation, biodisponibilité et détoxification du mercure, et fourniront des pistes de réflexion pour améliorer les tests actuels d'évaluation de sa toxicité par une meilleure prise en compte des formes d'exposition. Les connaissances fondamentales acquises sur les mécanismes de fixation du mercure dans la matière organique permettront en outre d'améliorer l'efficacité de certains procédés de traitement des eaux et effluents actuellement utilisés, comme la bio-filtration dans des casiers à tourbe ou dans des zones humides végétalisées.



  • AGRIFIRME Caractérisation des formes d'organisations sociales et économiques associées à l'agriculture de "firme"

    Caractérisation des formes d’organisations sociales et économiques associées à l’agriculture de « firme »
    Comprendre l’émergence de nouvelles formes d’entrepreneuriat en agriculture

    Identifier et caractériser de nouvelles formes d’organisations sociales et économiques associées à l’agriculture de « firme »
    Le projet « AGRIFIRME » est un projet de recherche coordonné par François Purseigle. Le projet a débuté en janvier 2010 et a duré 36 mois. Il a bénéficié d’une aide ANR de 139 990 euros pour un coût global de l’ordre de 203 091 euros. Il avait pour objectif d’identifier et de caractériser ce qu’il convient d’appeler les « agricultures de firme » et plus particulièrement les formes d’exercice, d’organisation et de gestion du métier d’agriculteur qui y sont associées.
    Notre démarche visait à rendre compte de l’émergence d’une nouvelle forme d’agriculture impensée encore aujourd’hui par la « communauté » des ruralistes.
    Le développement d’une agriculture hautement capitaliste installée sur les marchés des matières premières, de nouvelles formes de propriété du capital agricole, et l’arrivée de nouveaux acteurs témoignaient de l’apparition de formes d’organisations sociales et économiques de l’agriculture en rupture avec les formes familiales jadis consacrées par les grandes politiques de la seconde moitié du vingtième.
    A l’échelle du globe et à côté d’une agriculture familiale « sociétaire et abstraite » aux logiques oscillant entre une approche strictement financière et patrimoniale apparaissent des agricultures de « firme » plus abouties portées par de nouveaux investisseurs qui souhaitent soit disposer d’une maîtrise totale de leur approvisionnement en matières premières agricoles et/ou de sécuriser de nouveaux placements financiers.
    Notre ambition était de confronter une analyse sociologique des mondes agricoles dans la globalisation aux approches développées par les économistes, les géographes et les gestionnaires. La mobilisation interdisciplinaire autour de ce projet tenait au souhait de caractériser, dans des contextes différents, le groupe des agriculteurs de firme selon les réponses qu’il apporte de manière identique ou contradictoire aux nouveaux systèmes de contraintes et d’opportunités qui s’impose à lui.



  • PET-Cat Activation de catalyseurs par transfert d'électron photoinduit

    Activation de catalyseurs par transfert d'électron photoinduit
    La plupart des exemples de catalyseurs métalliques dont l’activité est contrôlée par la lumière sont basés sur la photodissociation ou photodécomposition de ligands pour générer des sites de coordination vacants. Nous proposons de développer le concept d’activation de catalyseur par transfert d'électron photo-induit comme approche innovante et performante d’activation de catalyseurs métalliques inactifs dans leur forme oxydée (haute valence), mais actif dans leur forme réduite (basse valence).

    Développement d'un procédé innovant de photoactivation de catalyseurs au cuivre exploitant un processus de transfert d’électron photoinduit (PET).
    L’objectif principal de ce projet est de développer des catalyseurs au cuivre photoactivables hautement réactifs et d'intérêt pratique pour des transformations chimiques importantes. Les résultats préliminaires servant de base à ce projet, publiés en 2012 dans un article de la revue Angew. Chem. Int. Ed. sélectionné comme « Very Important Paper », ont montré qu’il était possible de photoréduire très efficacement un complexe de cuivre(II) pour générer rapidement un complexe de cuivre(I) très réactif pour la cycloaddition de Huisgen (chimie click), une des réactions les plus utilisées dans les sciences chimiques. Le catalyseur photoactivable proposé présentant un fort potentiel, nous souhaitons étudier de manière approfondie le système de photoactivation et mettre au point des catalyseurs au cuivre photolatents pour des réactions majeures catalysées au cuivre(I), en particulier la cycloaddition entre alcynes et azotures, et les couplages de type Ullmann. Pour ce faire, des modifications de structures du ligand et du photosensibilisateur sont envisagées avec pour objectif d’accroitre la réactivité de l’espèce catalytique générée, mais également la stabilité/photostabilité du catalyseur. Une de nos priorités est de proposer des catalyseurs d’intérêt pratique, c’est-à-dire préparés via des synthèses mettant en jeu un minimum d’étape. Les précatalyseurs de cuivre(II) seront bien sur stockables et manipulables à l’air, l’espèce active au cuivre(I) étant générée, à la demande et in situ, par simple irradiation lumineuse à 365 nm. Un autre objectif est de pouvoir obtenir des précatalyseurs hydrosolubles afin de pouvoir réaliser de manière efficace les réactions en milieu aqueux. Ceci permettra, par exemple, de les exploiter pour les applications de bioconjugaison exploitant la chimie click. Enfin, un des objectifs majeurs du projet est la compréhension du mécanisme de photoréduction, impliquant des espèces transitoires photoactives et radicalaires.



Rechercher un projet ANR