L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 17.05.2017)

Appel générique 2017 : évaluation des propositions détaillées

  • La phase de soumission des propositions détaillées est terminée
  • L’évaluation des propositions détaillées par les experts s'est déroulée jusqu’au 14 mai 2017
  • Depuis le 15 mai se déroule la phase de "droit de réponse aux experts"
     
    En raison des difficultés techniques rencontrées lors du lancement du droit de réponse aux experts, la date limite pour exercer ce droit de réponse est reportée au mardi 23 mai 2017, 13h00 (heure de Paris).

  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape
     
  • Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

24/05 16:58 - [AAP] Ouverture de l'appel transnational ERANETMED Gestion durable de l'#eau #Mediterranee https://t.co/FMNc8XU0fF

24/05 11:17 - [RDV] Les inscriptions pour la 11e édition du workshop interdisciplinaire sur la #securite globale sont ouvertes… https://t.co/euowNiiVmZ

22/05 18:06 - [AAP] La 4e édition de l'appel MRSEI est ouverte https://t.co/B227Lf4m0B Date limite de dépôt des dossiers le 19/06 #international #EER

  • SIISU Nano-structuration des surfaces par impact ionique

    Nano structures surfaciques induites par irradiations
    L'irradiation ionique constitue un précieux outil pour la création de structure à l'échelle nanométrique. L'interaction ion- surface crée un densité d'énergie élevée extrêmement localisée qui alors produit des structures surfaciques de dimension nanométrique. L'objectif de ce projet est d'étudier tant l'effet de l'énergie cinétique que de la charge de l'ion.
    La compréhension détaillée des processus impliqués dans cette création de nanostructures peut conduire à de nombreuses applications.

    comportement des matériaux sous dépots d'énergie intense
    La formation de nanostructures induites en surface par l’impact d’un ion unique est un phénomène particulièrement intéressant dans l’étude de l’interaction ion-surface. Dans de nombreuses cibles solides, les ions lourds et rapides produisent des traces cylindriques dans le volume accompagnées de la formation de nanostructures en surface. Récemment, un effet similaire à l’échelle nanométrique a été révélé par l’impact d’un ion unique très lent et hautement chargé. Tandis que les ions rapides transfèrent leur énergie cinétique à la cible par ionisation et excitation électronique (pouvoir d’arrêt électronique), les ions lents hautement chargés produisent des structures par transfert de leur énergie potentielle aux couches surfaciques.
    La similarité entre les nanostructures est suffisamment frappante pour souligner un mécanisme commun lié au transfert d’énergie du système électronique au réseau de la cible.
    L’objectif du projet SIISU consiste à mieux comprendre les effets induits par l’impact d’un unique ion sur une surface cristalline en vue d’applications potentielles



  • NASSICS Nano-structuration pour la dynamique de spin

    Nano-structuration pour la dynamique de spin
    Ce projet a pour but de relier les propriétés radiofréquences et les propriétés structurales et magnétiques des matériaux.

    Comprendre le lien entre structure et magnétisme des matériaux.
    Les matériaux magnétiques sont aujourd’hui utilisés dans de très nombreux domaines industriels tels que la micro-électronique, l’informatique (ex : tête de lecture), la téléphonie mobile, les télécommunications (WIFI), l’automobile etc… En particulier, ces matériaux permettent de réduire les dimensions des composants permettant de capter les ondes électromagnétiques (comme les antennes) et sont donc particulièrement intéressants pour réduire la consommation en énergie des composants et améliorer leurs performances. Cependant, les fréquences de travail de ces dispositifs sont de plus en plus élevées et il devient primordial de comprendre et maitriser la réponse des matériaux magnétiques soumis à des champs électromagnétiques de plusieurs GHz.
    Ainsi notre projet consiste à comprendre le lien entre la structure cristalline de matériaux magnétiques et leurs réponses électromagnétiques. La taille des objets que nous étudions varie de quelques dizaines de nanomètres à quelques microns, en fonction du type d’application visée (systèmes logiques, circuits radiofréquences…). L’objectif final de ce projet est de développer des dispositifs présentant de meilleures performances en termes de bande passante, perte énergétique ou vitesse de propagation des ondes, que les dispositifs actuels. Pour cela, nous cherchons à contrôler leurs structures (forme, taille, quantité de défauts, réseau etc…) et leurs états magnétiques rémanents (i.e à champ nul).



  • BIGTOOTH Evolution répétée de la dent chez la souris : une perspective éco-évo-dévo

    Evolution répétée de la dent chez la souris : une perspective éco-évo-dévo
    L’étude de populations naturelles de souris domestiques a mis en évidence l’évolution récurrente d’un phénotype dentaire particulier (allongement de la dent, jusqu’à l’occurrence d’une nouvelle cuspide). Le projet vise à décrypter les processus évolutifs et les mécanismes développementaux qui favorisent cette évolution parallèle.

    Comprendre les mécanismes d’une évolution répétée
    L’évolution répétée est un fait majeur en évolution, interprétée généralement comme une réponse commune à des pressions de sélection fortes. Cependant les progrès conceptuels et méthodologiques en biologie évolutive et biologie du développement suggèrent de plus en plus que les réseaux génétiques et développementaux peuvent favoriser certaines directions évolutives, facilitant l’évolution parallèle. La complexité des réseaux suggère également que la sélection sur un trait peut entrainer la réponse d’autres traits apparemment non corrélés. L’évolution récurrente de la dent de souris fournit un modèle de choix pour investiguer ces processus. L’allongement de la dent est documenté préférentiellement chez des populations de souris de grande taille, notamment en contexte insulaire, où les pressions sélectives sur la taille corporelle sont connues. Le projet vise donc à décrypter les mécanismes de cette évolution, avec plusieurs objectifs : une documentation plus complète de l’occurrence du phénotype d’intérêt en populations naturelles, afin de mieux identifier les contextes sélectifs qui le favorisent ; analyser la signature géométrique de cette évolution, afin de comprendre si les mécanismes mis en jeu dans les différentes populations sont vraiment similaires ; décrypter les caractéristiques développementales favorisant cette évolution ; enfin, au moyen d’élevages de souris issues de populations naturelles, dont les patrons de croissance seront suivis en conditions contrôlées, identifier le lien entre taille de la souris et morphologie dentaire. Ce projet repose pour remplir ces objectifs sur un consortium multidisciplinaire de partenaires, alliant des compétences en évolution, morphométrie géométrique, génétique des populations, et biologie du développement.



  • DOMEXP Domestication expérimentale du sanglier (Sus scrofa): approche morpho-fonctionnelle et ontogénétique de la plasticité du squelette appendiculaire en contexte de captivité

    DOMEXP
    Domestication expérimentale du sanglier (Sus scrofa): approche morpho-fonctionnelle et ontogénétique de la plasticité du squelette appendiculaire en contexte de captivité

    Experimentation des effets de la captivité sur le developpement du squelette appendiculaire pour de nouveaux bio-indicateurs archéozoologique des débuts de la domestication animale
    Les marqueurs de la domestication utilisés par les archéozoologues depuis les années 70 sont des réponses morphologiques génétiquement contrôlées tels que la réduction de la taille corporelle et les caractères paedomorphiques (raccourcissement de la face crâniale et malocclusion des rangées dentaires). Tous ces caractères sont, d'après les expérimentations animales, la conséquence d'une sélection anthropogène drastique pour des comportements dociles, à l'origine des changements dans l’activité des neurotransmetteurs et dans la production d'hormones. Par conséquent, ces marqueurs morphologiques documentent un processus de domestication déjà avancé et non à son début.

    Indépendamment des changements génétiques, les réponses morphologiques dites «plastiques« ou «environnementales« face aux nouvelles conditions de vie des animaux sous le contrôle de l'homme ont été très peu étudiés, malgré leur immense potentiel pour produire des réponses phénotypiques au cours de la vie de l'individu sauvage qui aurait grandi en captivité. L'identification et la compréhension des mécanismes à l'origine des changements induits par le contrôle des activités physiques des animaux domestiques en restreignant leur mobilité est donc d'une très grande importance pour mieux documenter les premières étapes de la domestication animale. Seule l’expérimentation animales par des observations longitudinales mobilisant les concepts des approches morpho-fonctionnelles et de ses toutes dernières avancées technologique permettront de franchir une étape cruciale dans l'étude de l'histoire de la domestication animale.
    Le projet DOMEXP propose de rompre ce verrou méthodologique en créant la première ferme expérimentale où les changements de mode de vie imprimés dans les structures internes et externes du squelette seront enregistrées par des observations longitudinales puis analysées par les dernières avancées des analyses bioméchaniques en 3D.



  • SUPERNAM Membranes Super Non-adhésives pour des procédés de traitement des Eaux Durables

    SuperNAM
    La filtration membranaire est devenue une technologie de choix utilisée dans la production d’eau potable, le traitement d’eaux usées et le dessalement d’eaux de mer. Le rétention de solutés, macromolécules ou colloïdes est inhérente à ce procédé et conduit à la formation de dépôts sur les membranes, qui constituent le talon d’Achille de ces technologies. Bien qu’il ne soit pas possible d’éviter ces dépôts, il serait d’un intérêt majeur que de rendre ces dépôts non adhérents à la surface.

    L'objectif est de créer des surfaces filtrantes ayant la propension la plus faible à adsorber des macromolécules ou des colloides.
    On estime que la lutte contre les effets du colmatage représente jusqu’à 40 % des coûts de fonctionnement des procédés membranaires appliqués au traitement des eaux ou en agro alimentaire. C’est pourquoi l’enjeu le plus important aujourd’hui lorsque l’on conçoit des membranes ou des procédés membranaires est de rendre les dépôts colmatants aussi réversibles que possible, c’est-à-dire de réduire significativement l’adhésion des molécules colmatantes à l’interface eau-membrane. Pour ce faire, deux problèmes doivent être abordés simultanément : la surface de membrane et la structure poreuse doivent être adaptées. Cette approche doit contribuer à développer des systèmes durables de traitement des eaux en réduisant le demande énergétique par m3 d’eau produite, en réduisant les besoins en produits de nettoyage des installations et en allongeant la durée de vie des membranes. Si pon peut réduire le colmatage irréversible par un facteur deux, on estime pouvoir réduire les coûts de fonctionnement de 20% environ.



  • Phospho-Cav Spectrométrie de masse et analyses fonctionnelles pour une étude globale de la phosphorylation du canal calcique de type T, Cav3.2

    Identification de nouvelles voies de modulation des canaux calciques de type T
    Identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques pour traiter l’épilepsie, la douleur, dépend de notre capacité à caractériser de nouvelles cibles. Les canaux calciques de type T en font partie et le challenge relevé par ce projet est d’identifier l’impact de la phosphorylation sur les propriétés fonctionnelles des canaux calciques de type T

    La spectrométrie de masse est une approche innovante pour étudier la modulation des canaux
    L’objectif de Phospho-Cav est l’étude de la phosphorylation des canaux calciques de type T. S’il est aujourd’hui reconnu que ces canaux T sont régulés fonctionnellement par des sérine/thréonine kinases, les modalités de cette régulation sont encore inconnues. Le challenge relevé par le projet Phospho-Cav est d’étudier la phosphorylation de Cav3.2 par une approche de spectrométrie de masse quantitative, permettant l’identification et l’analyse des résidus (sérine/thréonine) effectivement phosphorylés par des kinases modulant ces canaux.

    Les trois objectifs majeurs sont :

    1) d’établir une carte des résidus Ser/Thr effectivement phosphorylés du canal Cav3.2 recombinant par une approche de spectrométrie de masse ; d’étudier la spécificité et la dynamique de phosphorylation de ces résidus.

    2) de caractériser l’impact de la phosphorylation de ces résidus sur les propriétés électrophysiologiques et le trafic cellulaire des canaux Cav3.2 en expression hétérologue (mutagénèse dirigée, études en patch-clamp).

    3) d’identifier par spectrométrie de masse, l’état de phosphorylation des canaux Cav3.2 neuronaux (natifs) et d’évaluer l’impact de cette phosphorylation dans la différenciation neuronale et dans un modèle d’épilepsie.



  • GRASP CONTROLE CORTICAL DES MOUVEMENTS DE SAISIE MANUELLE : DU SINGE AU ROBOT

    Contrôle des mouvements de saisie manuelle chez les primates non-humain et les robots
    Ce projet vise à étudier les mécanismes de contrôle de la dextérité manuelle chez le primate non-humain en vue d’optimiser le contrôle d’une main robotique anthropomorphique

    Interface cerveau-machine pour le contrôle d’une main robotique anthropomorphique
    L’objectif final de ce projet est de développer une interface cerveau-machine (ICM) pour le contrôle d’une main robotique par une modulation volontaire de l’activité corticale des aires motrices chez le singe macaque. Dans ce but, ce projet implique l’utilisation d’une main mécanique dont l’architecture est inspirée des structures biologiques. La main mécanique inclue neuf degrés de libertés (ddl) sur deux doigts (4 pour l'index 5 pour le pouce) et deux ddl sur le poignet suffisant pour la réalisation de mouvements de saisie manuelle complexes. Ces mouvements sont produits par des muscles artificiels impliquant une coordination entre muscles agonistes et antagonistes. Nous démontrerons qu’une main intégrant ces différentes propriétés favorisera son contrôle par les signaux électro-physiologiques. En particulier, nous considérons que l'utilisation de l'ICM en mode «on-line« reliant l’activité corticale et l’activité des muscles artificiels en temps réel sera nécessaire pour permettre l'étude de la flexibilité (l'extension) de l'espace de travail des mouvements appris. Finalement, nous analyserons le rôle du feed-back cutané au cours de la manipulation d’objets par le singe et implémenterons un contrôle similaire pour le robot.



  • BARBEC Rôle des interactions morphologiques dans la dynamique globale des systèmes de plages sableuses à barre(s) dominées par l’action de la houle

    Rôle des interactions morphologiques dans la dynamique globale des systèmes de plages sableuses à barre(s) dominées par l’action de la houle
    Explorer et comprendre la dynamique composite des plages sableuses dominées par l’action de la houle en s’attachant à identifier le rôle des rétroactions morphologiques entre les différents éléments du système plage

    Mieux comprendre la dynamique d’un des environnements côtiers à la fois les plus complexes et les plus attractifs
    Parmi tous les environnements côtiers, les côtes sableuses sont de nos jours l’une des zones les plus attractives, générant des revenus importants du tourisme et des milliers d’emplois. C’est également un environnement permettant la pratique de nombreuses activités récréatives. Des plages sableuses larges, peu dangereuses et peu soumises à l’érosion et à la submersion sont ainsi un atout majeur en termes d’activité économique et récréative. Malgré cela, de tous les environnements littoraux, les littoraux sableux dominés par l’action de la houle sont les plus dynamiques, les plus complexes, les moins bien compris et donc les moins prédictibles

    L’objectif général de ce projet est de comprendre la dynamique des plages sableuses dominées par l’action de la houle qui sont l’environnement côtier le plus énergétique, dynamique et vulnérable. Les plages sableuses dominées par l’action de la houle sont caractérisées par la présence de structures sédimentaires qui couvrent une vaste gamme d’échelles temporelles et spatiales. Globalement, la communauté scientifique internationale avait systématiquement étudié chaque entité morphologique (ou corps sableux) du système plage (motifs géologiques plus au large, barre(s) sableuse(s), haut de plage) de manière indépendante. Notre groupe de recherche suggérait plutôt que le comportement individuel d’une entité morphologique du système plage contraste avec son comportement lorsque l’on considère le système entier interconnecté, suggérant que l’étude isolée d’un corps sableux peut aboutir à une analyse erronée de sa dynamique et une mauvaise compréhension des données de terrain.

    Dans BARBEC, nous chercherons à explorer et comprendre la dynamique composite des plages sableuses dominées par l’action de la houle en s’attachant à identifier le rôle des rétroactions morphologiques entre les différents éléments du système plage et à expliquer des comportements observés jusqu’alors incompris



Rechercher un projet ANR