L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 13.02.2017)

Appel générique 2017 : Résultats de la première phase d'évaluation

  • Fin de la 1ère phase d'évaluation : 7 260 pré-propositions éligibles ont été évaluées
  • L'ensemble des coordinateurs des pré-propositions a été contacté par mail
  • Les coordinateurs des 3052 pré-propositions retenues à l'issue de l'étape 1, ainsi que les 1101 PRCI éligibles enregistrés sont invités à soumettre une proposition complète au plus tard le 03 avril 2017, 13h (heure de Paris)
  • L'ouverture du site de soumission des propositions détaillées est prévue pour le 28 février 2017 (date prévisionnelle)
  • Consulter le calendrier de l’appel générique

Retrouvez l’ensemble des appels ouverts et la prévision des appels spécifiques transnationaux pour 2017.

@AgenceRecherche

21/02 15:53 - Et pour tout savoir sur notre instrument "Chaires industrielles" voici notre plaquette dédiée… https://t.co/Vq4Wx931ue

21/02 12:04 - Pour plus d'informations sur le projet VISUALL voici son résumé https://t.co/5WDGu1sAED https://t.co/dSemXcyw0W

16/02 12:07 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel "Au cœur des données numériques" @DiggingIntoData https://t.co/zt5P97Is1E

  • RIPOSTE Exploitation de la variabilité de la résistance quantiattive aux agents pathogènes pour l'amélioration de la tolérance aux maladies des espèces cultivées

    Résistance quantitative à Xanthomonas et amélioration des plantes
    Exploitation de la variabilité de la résistance quantitative aux agents pathogènes pour l'amélioration de la tolérance aux maladies des espèces cultivées

    Exploitation de la variabilité de la résistance quantitative aux agents pathogènes pour l'amélioration de la tolérance aux maladies des espèces cultivées
    En combinant les expertises de trois équipes de recherche publiques et d’un partenaire industriel ayant tous un intérêt commun dans l’identification de mécanismes de résistance et de promouvoir leur durabilité dans un contexte d’agroécosystème, ce projet exploitera la diversité génétique de la Résistance Quantitative (QDR, Quantitative Disease Resistance) pour identifier des sources possibles de tolérance à la maladie dans la plante modèle (Arabidopsis thaliana) et dans des plantes d’intérêt agronomique (Brassica, Piment et Tomate). Le projet est basé sur l’identification récente par les partenaires 1 et 2 du gène RKS1 par clonage positionnel et Genome Wide Association mapping d’un QTL majeur chez A. thaliana conférant la résistance à Xanthomonas campestris pv. campestris (Xcc), une bactérie pathogène infectant le
    système vasculaire des plantes et causant la pourriture noire, l’une des maladies les plus dévastatrices des Crucifères.
    Dans le WP1, des connaissances seront acquises sur l’intégration de RKS1dans les voies conduisant à la résistance déjà connues chez les plantes, et sur la caractérisation des voies régulant et régulées par, RKS1. L’élucidation des forces évolutives favorisant le maintien du polymorphisme de RKS1 dans les populations naturelles en (i) estimant les trade-offs coût/bénéfice selon une gamme d’intensités d’infection (WP2), et (ii) développant des modèles réalistes pour comprendre
    et prédire les dynamiques adaptatives des allèles de résistance dans les populations naturelles (WP3), permettra d’évaluer la pertinence du gène RKS1 (et d’autres gènes identifiés dans le WP1) pour des applications dans des espèces agronomiques. Finalement, RKS1 et d’autres gènes candidats seront ensuite directement testés et ce, à haut débit, et à
    travers une approche non OGM, pour leur valeur potentielle (allèles et orthologues) pour le contrôle des agents pathogènes dans la Tomate, le Piment et Brassica dans les programmes d’amélioration (WP4).



  • FT-ICR 2D Spectrométrie de Masse à transformée de Fourier (FT-ICR): acquisition et traitements de données bi et multidimensionnelle pour l'obtention rapide et parallèle de l'ensemble des spectres MS/MS d'un spectre MS

    Spectrométrie de Masse à transformée de Fourier (FT-ICR): acquisition et traitements de données bi- et multidimensionnelle pour l'obtention parallèle de l'ensemble des spectres MS/MS d'un spectre MS
    La FT-ICR/MS 2D n'est pas encore devenue une méthode viable d’analyse chimique, mais est très prometteuse et est améliorable en explorant les méthodes développées pour la spectroscopie RMN 2D. En effet les progrès technologiques en informatique permettent d'appliquer les méthodes développées pour des données de taille relativement faibles de RMN 2D à la spectrométrie de masse afin d'obtenir spectres de masse 2D qui peuvent fournir des informations structurelles sur des échantillons complexes.

    Ce projet vise de nouvelles méthodes bidimensionnelles pour la spectrométrie de masse à résonance cyclotronique ionique afin d'améliorer l'analyse structurale d’échantillons complexes.
    La spectrométrie de masse à résonance cyclotronique ionique (FT-ICR MS) fournit une haute résolution et une grande précision de masse, ce qui permet l'identification de la formule chimique brute des ions dans des échantillons complexes. En utilisant l'isolement et la fragmentation d'ions (MS / MS), nous pouvons obtenir plus d'informations structurelles, mais les techniques MS/MS sont consommatrices de temps et d’échantillon parce que chaque ion doit être isolé avant la fragmentation. En 1987, Pfändler et al. ont proposé une expérience de FT-ICR MS à deux dimensions afin de fragmenter les ions sans les isoler et de visualiser les fragmentations d'échantillons complexes dans un spectre de masse bidimensionnel unique, comme la RMN 2D. En raison des limitations de l'électronique et des ordinateurs, peu d'études ont été réalisées avec cette technique. Grâce à l'amélioration des ordinateurs modernes et l'utilisation de l'électronique numérique sur les spectromètres FT-ICR récents, il est désormais possible d'acquérir des spectres de masse 2D sur une large plage de masse. L’expérience originale a utilisé la dissociation CID (dissociation induite par collision) dans la cellule ce qui a causé une perte de résolution. Les modes de fragmentation sans gaz comme l’IRMPD et l’ECD permettent de mesurer à haute résolution des spectres de masse 2D. Par conséquent, il ya un regain d'intérêt pour amener les techniques 2D FT-ICR MS à devenir une méthode efficace d'analyse. Les améliorations apportées dans les RMN 2D peuvent également être transposées à la 2D FT-ICR MS.



  • Lycomet Métathèse tandem d’oléfines hétérosubstituées – synthèse totale de Lycorines

    Développement d’une méthode d’accès flexible à de nouveaux anti-cancéreux de type lycorine
    Les composés de la famille des lycorines, extraits des Amaryllidacées, ont récemment révélés leur potentiel anti-cancéreux. Le présent projet propose le développement de nouvelles réactions en vue d’accéder facilement à ces composés mais également à des analogues.

    Accès aux composés dérivés de la lycorine et à de nombreux analogues en vue de tests biologiques
    Les alcaloïdes appartenant à la famille des lycorines possèdent une structure tétracyclique commune dérivée du galanthane. Ces composés naturels diffèrent dans la stéréochimie de leur jonction de cycle ainsi que dans leur fonctionnalisation. Une étude récente a révèlé que la lycorine ainsi que ces dérivés (simples modifications structurales de la lycorine extraite) présente des activités anti-cancéreuses intéressantes et prometteuses. Malheureusement les dérivés accessibles directement depuis la lycorine sont relativement restreints c’est pourquoi, par ce projet, nous souhaitons pallier cet inconvénient en développant une méthodologie de synthèse générale ouvrant la voie à la famille entière des lycorines, et offrant la possibilité d’y introduire une grande diversité structurale. Outre cet intérêt biologique, le choix de cette famille d’alcaloïdes se justifie également par leur défi synthétique. En effet, très peu de synthèses totales ont été réalisées et cette cible devrait nous permettre de découvrir et d’exploiter de nouvelles réactivités profitables pour l’ensemble de la communauté scientifique de chimistes.



  • COCASCOPE Modélisation du comportement de câbles supraconducteurs à différentes échelles pour l'optimisation de leurs performances électriques

    Modélisation du comportement de câbles supraconducteurs à différentes échelles pour l'optimisation de leurs performances électriques
    Les brins supraconducteurs, réalisés notamment à partir d'alliages de Nb3Sn, NbTi ou MgB2, présentent des propriétés conductrices qui se dégradent en fonction des déformations subies. Le but du projet est de caractériser les mécanismes de déformations affectant la conductivité électrique, par une approche associant essais mécaniques, simulation numérique, tomographie et techniques d'analyse d'image.

    Détermination des mécanismes d'endommagement des propriétés électriques à l'échelle microscopique en fonction des chargements macroscopiques
    1. Amélioration des performances électriques et mécaniques des câbles supraconducteurs

    La dépendance des performances électriques de brins supraconducteurs sous chargement de flexion ou de traction reste à déterminer pour un certain nombre de matériaux.

    2. Caractérisation et identification du comportement d'un brin sous chargement cyclique

    Des sollicitations cycliques de flexion, typiques de chargements magnétiques répétés, sont susceptibles d'engendrer des phénomènes de déformations progressives qui détériorent de manière continue les propriétés électriques. L'enjeu est déterminer si de tels phénomènes de type rochet apparaissent lors du chargement cyclique de brins, et de proposer un modèle de comportement de brin en flexion qui tienne compte de leur nature composite (micro-filaments élastiques dans une matrice plastique)

    3. Modélisation de la mise en forme de câbles supraconducteurs

    Les déformations subies par les brins lors de la mise en forme des différents types de câbles ont des répercussions importantes sur leurs performances électriques.



  • AEDESS Analyse de l’Emergence de la Dengue et Simulation Spatiale

    Modèles multi-agents pour mieux comprendre et lutter contre la dengue
    Appréhender la complexité du système infectieux et plus précisément les interactions entres les différents facteurs de risques (biologiques, vectorielles, climatiques, environnementaux et humains).

    Mieux comprendre les facteurs de risque de la dengue, un enjeu sanitaire mondial, à travers la modélisation
    Apparue dans les années 1945-50, la dengue intègre de manière significative le panel de maladies « mondiales émergentes» dans les années 1970-1980. La maladie reste un enjeu sanitaire mondial majeur puisque la fièvre de dengue, forme simple de la maladie, affecterait selon le « Pediatric Dengue Vaccine Initiative », entre 100 et 150 millions de personnes chaque année. L’extension endémique de la maladie observée ces 30 dernières années est le reflet d’une convergence dans la trajectoire des espaces urbains tropicaux et intertropicaux : des taux d’ouvertures et de densification de plus en plus importants corrélés à des conditions environnementales qui se précarisent. Par ailleurs, la hausse des températures et les changements climatiques pourraient conduire à l’extension de l’aire de prédilection du moustique mais aussi à l’augmentation de la période de reproduction et à l’accroissement de la capacité vectorielle du vecteur sur les espaces aujourd'hui endémiques. Bien que la plupart des facteurs de risques soit connu, la manière dont ils interagissent n’est pas encore bien définie, et de multiples lacunes demeurent sur les rétroactions entre ces différents facteurs. Plusieurs études récentes ont soulignées l’importance de l’échelle micro et en particulier de la nature hyper localisée du contact homme moustique dans la construction du risque. Peu de modèles ont incorporés l’impact de l’hétérogénéité spatiale et aucun n’a abordé l’individualisation tant du moustique que de l’homme. Une synergie entre les différentes disciplines doit être soutenue afin de comprendre la dynamique de transmission des épidémies et l’épidémiologie du virus de la dengue. Nous développerons dans ce projet des modèles multi-agents utilisant les paramètres relatifs aux moustiques, à l’homme et à l’environnement mesurés sur deux sites endémiques, Delhi, Inde et Bangkok, Thaïlande.



  • CLIMBOIS Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois

    Impact des variations climatiques et mécaniques sur la durabilité des constructions bois
    Prise en compte des variations climatiques dans la conception, le dimensionnement, et la maintenance des structures bois

    Durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés
    Le projet CLIMBOIS a pour ambition de traiter de la durabilité des structures bois soumises à des ambiances variables et à des chargements mécaniques diversifiés. Comme précisé dans le résumé, quatre objectifs principaux sont visés par le projet. Le premier objectif vise à proposer des méthodes de formulations viscoélastiques incrémentales et de découplage des modes mixtes de rupture dans des matériaux vis-à-vis ces méthodes seront ensuite effectuées via les logiciels aux calculs éléments finis existants (Cast3M).
    Le second objectif se focalise sur des essais de fluage qui visent à valider ces modèles et à caractériser la variabilité spatiale des propriétés/défauts (sur éprouvette de fissuration, poutres saines et poutres munies de défauts). Ces essais seront menés en extérieur et en chambre climatique.
    Le troisième objectif consiste à effectuer des essais CND (émission acoustique, correlation d'image, ultrasons...) sur ces échantillons. La finalité étant de caractériser les champs pendant les phases de fissuration, de mesurer les gradients hydriques ou thermiques et de caractériser les incertitudes et la variabilité spatiale de ces gradients et de la distribution de défauts. Le quatrième objectif vise à prendre en compte le caractère aléatoire et la variabilité spatiale des propriétés du bois, des mécanismes de dégradation, des actions environnementales et des erreurs de mesure/modèle à travers des couplages mécano-fiabilistes. Ces couplages ont pour buts ultimes de déterminer les paramètres les plus influents dans la durée de vie des composants des construction en bois et d'optimiser leur conception



  • VADAD Rôle du dysfonctionnement cérébrovasculaire lié à l'hypertention artérielle dans la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer : mécanismes cellulaires et moléculaires.

    Rôle déclenchant et aggravant de l'hypertension artérielle dans la maladie d'Alzheimer
    Mis au point des modèles murins de la maladie d'Alzheimer associée à une hypertension artérielle, facteur majeur de risque cardiovasculaire et de la maladie Alzheimer; étude des mécanismes cellulaires et moléculaires responsables de l'effet promoteur de l'hypertension sur le développement de la maladie d'Alzheimer.

    Hypertension artérielle et maladie d'Alzheimer
    Des anomalies cérébrovasculaires, comprenant une angiopathie amyloïde cérébrale AAC), des altérations de la barrière hémato-encéphalique et une maladie microvasculaire, sont fréquemment observées chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Ces différents facteurs aggravent la maladie et pourraient contribuer au déclin cognitif des patients.
    Peu de modèles animaux de la maladie d'Alzheimer présentent le spectre complet du dysfonctionnement cérébrovasculaire proche du tableau clinique. L'hypertension artérielle est un facteur de risque vasculaire majeur qui augmente de façon significative le risque de développer la maladie d'Alzheimer. Nous avons proposé de mettre au point des modèles expérimentaux de la maladie d'Alzheimer associée à une hypertension artérielle.
    Deux approches ont été envisagées : i) l'implantation chez les souris APPPS1 (modèle murin de la maladie d'Alzheimer) de mini-pompes osmotiques délivrant un produit hypertenseur (angiotensine II); ii) le croisement des souris APPPS1 et Nos3-/- (souris spontanément hypertendues en raison de l’absence d’oxyde nitrique endothélial).
    Les objectifs spécifiques de ce projet sont :
    1. La mise au point de nouveaux modèles expérimentaux de double pathologie (hypertension & maladie d’’Alzheimer).
    2. La caractérisation de la neuropathologie et du dysfonctionnement cérébrovasculaire dans ces modèles, en liaison avec des études comportementales et des analyses électro-physiologiques.
    3. L’Elucidation du rôle de l'angiogenèse (formation de nouveaux vaisseaux) dans la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer.
    4. L’analyse de la contribution du système rénine-angiotensine dans le développement de l'angiopathie amyloïde cérébrale, en relation avec la sévérité du déficit cognitif.



  • OLA Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Ocean LAyering
    Layering Océanique : une route vers la dissipation au sein des océans ? Aspects numériques, théoriques et expérimentaux de la structure en couches et de la turbulence généré par les tourbillons lenticulaires

    Objectifs d'OLA
    Récemment, un nouveau type de mesure basé sur des profils sismiques a mis en évidence des structures très fines encouches quasi horizontales dénommées « layering » dans diverses régions océaniques et particulièrement autour de structures tourbillonnaires méso-échelles telles que les Meddies. L'épaisseur de ces couches est de l'ordre de 10-100 mètres et leur extension horizontale de l'ordre de 1 à 50 kilomètres. Des simulations numériques à très haute résolution de tourbillons méso-échelles ont récemment permis de reproduire de telles structures en couches. Ces structures apparaissent pour une gamme d'échelles intermédiaires encore mal comprises. Pour les très grandes échelles, la dynamique est contrainte par la rotation terrestre et la stratification stable. Elle a de ce fait un comportement quasi- bidimensionnel (turbulence géostrophique). Pour les échelles très petites, ces deux effets sont négligeables et la dynamique est isotrope et tridimensionnelle. En revanche, dans la gamme d'échelles intermédiaires où se forme le «layering », la dynamique devient tridimensionnelle et les contraintes de la stratification et de la rotation demeurent mal connues. L'objectif de ce projet est de comprendre ce régime intermédiaire, son rôle dans les transferts d'énergie vers les grandes et petites échelles, ainsi que la dissipation d'énergie associée. Au final, cette étude permettra de déterminer si le phénomène de «layering» est la manifestation d'une «route intérieure» pour la dissipation, loin de toutes frontières, de l'énergie injectée dans la circulation générale des océans. Elle comparera l'importance de cette route intérieure relativement aux autres alternatives: déferlement d'ondes internes ou dissipation sur le fond et sur les marges continentales. L'évolution à long terme de l'océan pour les prédictions climatiques dépend de façon critique du mécanismedominant pour la dissipation d'énergie.



  • SUBGLACIOR Sonde in-situ pour explorer la glace profonde polaire et le couplage entre climat et forçage orbital

    SUBGLACIOR
    Sonde in-situ pour explorer la glace profonde polaire et le couplage entre climat et forçage orbital

    Objectif de la sonde SUBGLACIOR
    L’objectif du projet SUBGLACIOR est de concevoir, réaliser et mettre en œuvre un ensemble de forage glaciaire capable de réaliser certaines mesures géochimiques in situ dans les calottes de glace (mesures réalisées dans l’ensemble de forage en même temps que la perforation de la glace) par le biais d’un spectromètre laser embarqué dans l’ensemble de forage. Il n’est plus question ici de carottage, mais plutôt de forage destructif rapide, dont seulement une partie de la glace sera récupérée pour être analysée directement dans la sonde par détection laser. L’ensemble de forage sera constitué : -de l’engin de forage qui inclura un spectromètre laser (selon la technique OFCEAS brevetée par le LIPhy) et l’éléctronique embarquée permettant la transmission des données en surface ; -Une longue tubulure spéciale qui permettra de relier l’engin de forage à la surface, de transmettre la puissance électrique à l’engin de forage, d’amener un fluide (de forage ou caloporteur) de la surface jusqu’à l’engin de forage, et d’évacuer les copeaux (dans une des options du design d’ensemble) ; -un treuil permettant à l’engin de monter ou descendre dans le trou (par l’intermédiaire de la tubulure auquel il est relié). Cet ensemble de forage doit pouvoir être mis en œuvre pour forer jusqu’à 3000/4000 mètres de profondeur dans la calotte de glace Antarctique en une seul saison de terrain, soit en moins de 90 jours. Il doit aussi être transportable par une petite traverse terrestre ou par avion de taille moyenne (Dash 7, BT 67…). L’appareil doit permettre de mesurer en continu deux signaux extrêmement importants : isotopes de l’eau (climat Antarctique), teneur en méthane (proxy du climat boréal).



  • C2R-BioNut Chimie du Carbone Renouvelable pour la Bio-Fertilisation & Nutrition des Plantes

    LabCom C2R BioNut
    Chimie du carbone renouvelable pour la bio-fertilisation et nutrition des plantes

    Problématique en adjuvantation - complexation - vectorisation
    La croissance démographique mondiale est galopante : 7 milliards d’habitants en 2012, il est prévu 9,5 milliards en 2050 selon le scénario moyen de l’ONU. C’est un défi majeur pour l’agriculture que de remplir et de sécuriser les besoins alimentaires croissants en quantité et en qualité. Une des approches privilégie l’intensification de l’agriculture. Mais se posent les questions de la disponibilité, accessibilité et répartition des terres arables, cultivables par habitant et par an. A cela, s’ajoutent la destruction des écosystèmes et de l’environnement par l’apport des pesticides, des engrais azotés et adjuvants polluants (nitrates, adjuvants fossiles, composés organiques volatils COV,…) et la consommation d’eau par irrigation non contrôlée. La pollution chimique des écosystèmes, la raréfaction de l’eau par sa forme de circulation en agriculture (eau verte d’irrigation), les gaz à effet de serre GES (CO2, NO2, NH3, O3…) et la criticité et disponibilité des principaux éléments nutritifs notamment minéraux soumis à la volatilité des prix sont des facteurs limitant qui pèsent énormément sur la production agricole. Ce qui sous-entend que la Nutrition des Plantes d’Aujourd’hui et de Demain est à repenser pour augmenter la biodisponibilté des éléments nutritifs « essentiels ».
    L’objectif principal du C2R-BioNut est de concevoir des solutions innovantes en BioFertilisation et Nutrition des Plantes pour les besoins de l’agriculture de demain : l’enjeu est de maintenir un niveau de production agricole élevé, tout en limitant l’impact environnemental dans un contexte de changement climatique Trois stratégies sont mises en œuvre : deux stratégies de type dual : chimie verte/agronomie, Biotechnologie/agronomie et une stratégie selon le tryptique chimie verte/biotechnologie/agronomie. De par leur multidisciplinarité, ces approches visent un effet synergique.



  • NeoLect Neolectines: Lectines synthétiques à valence et spécificité contrôlées pour la biologie cellulaire et la biotechnologie

    Néolectines : des protéines modifiées pour décoder les glycannes humains
    Des néolectines de valence et spécificité modulables seront conçues et produites afin de servir d’outil pour l’étude des glycannes présents sur les tissus humains.

    Conception et production de néolectines pour l’étude du glycome humain
    Les interactions entre protéines et glycannes sont impliquées dans de nombreuses fonctions biologiques telles que la signalisation, la migration cellulaire, la reconnaissance immunitaire et l’interaction hôte-pathogène. Cependant, en raison des difficultés d’analyse des glycannes, la Glycomique n’a pas encore atteint l’importance de la Génomique et de la Protéomique. Les lectines sont des protéines qui reconnaissent réversiblement et de manière spécifique les glucides présents sur les surfaces cellulaires, et qui peuvent identifier de manière rapide les altérations de glycosylation corrélées à de nombreuses pathologies. Nous proposons de modéliser, concevoir et produire des néolectines modulables pour leur valence et leur spécificité. Les néolectines de valence controlée seront des outils de choix pour étudier la dynamique de la membrane plasmique lors de l’interaction avec des toxines ou des virus. Les néolectines ayant de nouvelles spécificités seront testées sur des collections d’échantillons biologiques humains phénotypés tels que les salives et les puces de tissus et échantillons de tissus cancéreux.



Rechercher un projet ANR