L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Investissements d'avenirProjets financés


Projet clos

Identification et validation de biomarqueurs du cancer de la prostate par ARN interférence à haut débit couplée au FACS (FACSBIOMARKER)


Action : Nanobiotechnologies


N° de convention : 11-NANB-0002

Informations générales

  • Référence projet : 11-NANB-0002
  • RST : Xavier GIDROL
  • Etablissement Coordinateur : CEA Fontenay-aux-Roses
  • Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Discipline : 5 - Bio Med
  • Aide allouée : 1 117 540 €
  • Date de début du projet : 01/09/2012
  • Date de fin du projet : 31/08/2017
  • Mots clés : Cancer; Prostate; miRNA; Biomarqueurs; Cribles fonctionnels; FACS; Organoides 3D

Résumé du projet

Les biomarqueurs fournissent une information sur la présence d’une pathologie, sa progression et l’effet potentiel d’une drogue sur l’évolution de cette pathologie. Ils peuvent aussi faciliter la découverte de médicaments et permettre une médecine personnalisée. Nous proposons de développer une nouvelle méthode basée sur l’utilisation de nanoparticules lipidiques comme vecteur d’acides nucléiques et la technologie de FACS (Fluorescence Activated Cell Sorting) pour réaliser des cribles fonctionnels à haut débit et haut contenu et identifier de nouveaux biomarqueurs en oncologie. Notre consortium propose de tirer parti des progrès récents sur la conception et la synthèse des nanoparticules lipidiques (Lipidots®) pour développer une plateforme technologique de découverte par génomique fonctionnelle de biomarqueurs du cancer de la prostate. La plateforme technologique que nous proposons repose sur deux innovations :• Une stratégie de codage et de délivrances des ARNi basée sur l’utilisation des Lipidots®• Des cribles à haut débit et haut contenu basés sur la lecture des phénotypes d’intérêt par FACS.A ce jour toute la partie de codage et de délivrance des ARNi par les Lipidots® dans des cellules prostatiques a été mise au point, et est fonctionnelle. Trois brevets ont été déposés, plusieurs communications ont été faites à des congrès, sept papiers liés au projet sont déjà publiés et trois autres sont en cours de rédaction. Les Lipidots® pourraient faciliter la délivrance, la spécificité et la stabilité d’acides nucléiques thérapeutiques et semblent susciter l’intérêt des compagnies impliquées dans ce secteur en développement. Deux kinases et une protéase, candidats biomarqueurs, ont déja été identifiées et sont en cours de validation par des approches de biologie moléculaire et cellulaire. Enfin, un crible exhaustif visant à identifier l'ensemble des kinases du génome humain impliquées dans le cancer de la prostate vient d'être rélisé et est en cours d'analyse. 

(L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.)