L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

12/05 16:51 - [RDV] Retrouvez nous le 24/05 à @Innorobo pour les États généraux de la #Robotique https://t.co/4JMpGCa02E https://t.co/pcDfQnQ580

10/05 17:38 - [AAP] Projets sélectionnés à l'appel Belmont forum @BFE_Inf @JPIClimate Prédictibilité du climat https://t.co/iadX0IRQ7t

04/05 17:30 - Call for Applications - Scientific Evaluation Panel (CES) Chairmen Referees https://t.co/l00MgcBj5S

  • ONAMAZU Evaluation quantitative de la réponse non-linéaire des sols lors du grand séisme Tohoku de 2011

    Vers une meilleure évaluation de l’aléa sismique : le non-linéaire est notre avenir.
    L’hypothèse d’un comportement linéaire des sols lors de mouvements sismiques forts est aujourd’hui dépassée. Une meilleure évaluation de l’aléa ne se fera qu’à travers la compréhension des mécanismes non-linéaires complexes intervenant lors de la réponse dynamique des sols.

    Caractérisation de la réponse non-linéaire et inversion des profils de sols linéaires équivalents.
    Le grand séisme de Tohoku est une opportunité exceptionnelle pour étudier le comportement complexe des sols car il a généré de fortes accélérations à plusieurs dizaines de sites. L’analyse des informations in-situ incluses dans les accélérogrammes enregistrés en surface et en profondeur permettra d’aborder la problématique du comportement non-linéaire des sols selon différents angles : Les problèmes tels que la variation de la fréquence prédominante de la fonction de transfert d’un site en fonction du temps ainsi que la détermination de colonnes de sols linéaires équivalentes lors du choc principal seront abordés.

    A court terme, les résultats du projet ONAMAZU auront une influence sur la recherche en matière de comportement non-linéaire 1D in-situ des sols au niveau national et international.
    A moyen terme, l’évolution vers des inversions 1D non-linéaires (i.e., et non plus 1D linéaire équivalent) ou vers des inversions 2D linéaire équivalent permettront d’élargir notre compréhension du phénomène complexe régissant le comportement dynamique des sols.



  • SilentAdapt Adaptation à des doses de pesticide variables

    SilentAdapt
    L’utilisation massive des pesticides depuis les années 50 a été une révolution majeure pour nos sociétés (agronomie, médecine). L’évolution des résistances chez les organismes traités est, une situation dans laquelle le processus d’adaptation a les conséquences les plus immédiates à très grande échelle. Elle est cependant souvent envisagée dans un contexte écologique simplifié. L'originalité de ce projet est de considérer l'impact de gradients de concentration et de faibles doses de pesticides.

    Enjeux et objectifs
    Deux questions importantes restent des points d’achoppements importants dans notre compréhension de l’évolution des résistances, en présence de faibles doses. (1) La première concerne l’existence de compromis évolutifs entre environnements ayant des doses nulle, faible ou forte de pesticides. Il n'est pas clairement établi si les traits et solutions adaptatives diffèrent selon que les doses de pesticides soient faibles ou fortes. Cette question a reçu très peu d’attention, bien qu'elle soit indispensable pour comprendre l’impact des faibles doses sur l'évolution des fortes résistances et pour évaluer comment les espèces non-cible peuvent évoluer à une exposition chronique par de faibles doses. La deuxième grande question est de déterminer le rôle des duplications de gènes dans le processus d'adaptation à des doses variables. Les variations du nombre de gènes sont d’une ampleur jusqu’ici largement sous-estimées. En particulier, les duplications ‘RS’ combinant des allèles résistant et sensible peuvent être avantagées dans une situation de doses variables en combinant les avantages de chacun de ces allèles.



  • MeCC Mécanismes de l’adaptation au Changement Climatique: comment plasticité phénotypique, micro-évolution et migration affecteront-elles la phénologie des arbres forestiers ?

    Mécanismes de l’adaptation au Changement Climatique: comment plasticité phénotypique, micro-évolution et migration affecteront-elles la phénologie des arbres forestiers ?
    Même si les émissions de gaz à effet de serre diminuent dans les prochaines décennies, un changement rapide du climat va se produire, avec des conséquences à long terme sur la viabilité des écosystèmes et leurs services. Il est donc nécessaire de prévoir l'adaptation des populations naturelles à ce changement en termes de migration, plasticité et changement génétique.

    Les projections d’impacts du changement climatique sur la biodiversité incorporent très rarement ne serait-ce qu’un de ces mécanismes d'adaptation.
    Nous proposons d’étudier l'interaction entre les trois mécanismes d’adaptation ci-dessus pour décrire et prévoir l'adaptation des arbres forestiers au changement climatique. Nous voulons (1) évaluer la valeur adaptative de la plasticité phénotypique dans les climats actuel et futur à différentes échelles spatiotemporelles, (2) comprendre comment la microévolution, en interaction avec la plasticité et les flux de gènes, façonne les variations phénotypiques dans les climats actuel et futur, (3) utiliser notre compréhension accrue des variations phénotypiques spatiotemporelles afin de mieux prédire la distribution future des espèces.
    En raison de leur longue durée de vie et de flux géniques importants, les arbres forestiers sont particulièrement exposés aux variations spatiotemporelles de la sélection. La plasticité phénotypique peut donc jouer un rôle clé chez ces espèces face aux changements climatiques. Nous étudierons l'impact des trois mécanismes d’adaptation sur les traits phénologiques de trois espèces d'arbres forestiers, le hêtre, le chêne sessile et le sapin pectiné. Les traits phénologiques sont des déterminants majeurs de la répartition géographique des espèces d'arbres et du fonctionnement des écosystèmes qui montrent de fortes réponses au changement climatique actuel et de grandes variations génétiques intra- et inter-populations. Ces traits pourraient donc évoluer rapidement si le changement climatique génère de nouvelles pressions de sélection. Nous nous concentrerons sur le débourrement, profitant de modèles phénologiques basés sur les processus permettant de prédire sa date d'occurrence en fonction des conditions météorologiques.



  • DenSicelles Micelles complexes polyioniques : vecteurs de siRNA dans les cellules dendritiques immatures pour une immunothérapie cellulaire ex vivo dans l'arthrite.

    Nouvel outil thérapeutique pour renforcer le potentiel tolérogène des cellules dendritiques pour une application dans l’arthrite.
    Notre étude consiste à développer un vecteur capable de libérer des petits ARNs interférents pour renforcer le potentiel tolérogène des cellules dendritiques. Ces cellules modifiées permettront de rétablir un contrôle de la réponse immune.

    Développement de Micelles de copolymère pour une vectorisation d’ARN interférent dans les cellules dendritiques
    Les cellules dendritiques (DCs), cellules présentatrices d’antigènes professionnelles, ont un rôle clé dans la réponse immunitaire adaptative. Elles sont impliquées dans les mécanismes de tolérance périphérique et capables d’orienter la réponse immunitaire vers une immunité ou une tolérance en fonction de leur état de maturation. Afin d’envisager l’utilisation de DCs immatures pour rétablir une tolérance aux antigènes du soi dans les maladies auto-immunes telle que la polyarthrite, il apparaît crucial de bloquer l’induction de leur maturation afin de potentialiser leur propriétés tolérogènes. Nous envisageons d’utiliser de petits ARNs interférents (siRNA), ciblant des gènes conférant des propriétés immunogènes aux DCs. La vectorisation de ces siRNAs est un domaine de recherche en pleine expansion, et l’émergence de nouveaux vecteurs synthétiques semble une alternative plus réaliste que l’utilisation de vecteurs viraux, souvent efficaces mais toxiques et provoquant une maturation des DCs.
    Nous proposons dans ce projet, d’utiliser des micelles complexes polyioniques (PIC micelles) pour délivrer ex vivo les siRNAs dans les DCs. Les PIC micelles sont des nanoparticules composées d'un copolymère double hydrophile ionique et d'un polymère contre-polyion qui s’auto-assemblent par interactions électrostatiques. Pour une action optimale, les micelles doivent répondre à un certain nombre de critères : être stables en conditions physiologiques, être cyto-tolérantes vis-à-vis des DCs (ne pas modifier leur statut fonctionnel), être endocytées et protéger le siRNA pour le libérer dans le cytosol après échappement endosomal.



  • CBVC Concurrence et négociations dans les relations verticales

    Concurrence et Négociations dans les Relations Verticales
    Les « relations verticales » désignent les liens entre les fournisseurs (firmes amont) et leurs clients (firmes aval) au sein d’une industrie. La concurrence est en général imparfaite à chaque niveau d’une relation verticale et firmes amont et aval négocient entre elles.

    Enjeux et Objectifs.
    L’objectif de ce projet est de comprendre les stratégies des entreprises verticalement reliées au sein d’une industrie, en termes de concurrence ou de négociation, et d’analyser les conséquences de leurs stratégies sur les prix, la variété, et la qualité des produits offerts aux consommateurs.
    Cette question est essentielle tant pour comprendre les stratégies industrielle des entreprises que pour répondre aux questions actuelles auxquelles les autorités de la concurrence sont confrontées.
    Le projet comporte quatre axes. Le premier se concentre sur l’impact de la concurrence et des négociations sur les incitations des firmes amont et aval à investir. Nous étudierons divers types d’investissements tels que ceux visant à réduire les coûts de production, à améliorer la qualité des produits, à certifier un produit ou encore les investissements socialement responsables. Dans le second axe, nos projets s’attachent à intégrer la diversité des formats de distribution dans l’analyse des relations entre producteurs et distributeurs. La diversité des formats de distribution répond à une hétérogénéité des comportements de consommation et est à l’origine de nouvelles stratégies des distributeurs en termes de tarifications et de négociation avec leurs fournisseurs. Le troisième axe s’intéresse à l’intégration verticale et aux contrats verticaux et à leurs effets anticoncurrentiels potentiels dans un cadre statique. Le dernier axe du projet se concentre sur les stratégies des firmes verticalement reliées dans un cadre dynamique. Les stratégies de collusion, de réputation ou encore les stratégies des firmes dans un cadre d ‘incertitude y seront étudiées.



  • MONISNOW Suivi temporel de la neige dans un climat changeant

    MONISNOW
    Suivi temporel de la neige dans un climat en évolution

    Contexte et objectif
    Le couvert neigeux et l’atmosphère interagissent fortement via les flux d’énergie et de matière qui se produisent à leur interface. L'extension et la distribution géographique du couvert neigeux a une influence notable sur l'albédo planétaire, et est la cause de la principale rétroaction neige-climat et la mieux connue. Cette extension est observée systématiquement à l'échelle de la Terre et elle est relativement bien prise en compte dans les modèles de prévision numérique du temps et du climat. Cependant, il n’en est pas de même des propriétés internes du manteau neigeux, telles que la taille des grains, l’albédo, la densité ou la conductivité thermique. Or ces propriétés évoluent amplement au cours du temps, et ces variations principalement induites par les conditions atmosphériques, ont en retour un impact sur l'atmosphère via le bilan radiatif. Du fait du manque d'observations à long-terme sur les propriétés interne du manteau neigeux ces boucles de rétroaction sont quantifiées. Ce projet a pour ambition de combler ce déficit en proposant 1) de développer une nouvelle génération d'instruments (MONISNOW) capables de caractériser les propriétés physiques du manteau neigeux et de suivre son évolution sous l'influence des changements climatiques du XXIe siècle, puis 2) d'exploiter ces nouvelles observations pour améliorer la modélisation des transferts d’énergie et de matière à l'interface atmosphère-neige et le métamorphisme de la neige. L’objectif final est de transférer ces améliorations dans les modèles de circulation générale, ce qui a terme permettra de mieux quantifier les rétroactions neige-climat.



  • ADVICE Applications innovantes des centres colorés NV du diamant

    Applications innovantes des centres colorés NV du diamant
    Le projet ADVICE (ADVanced applications of dIamond NV color CEnters) vise au développement de composants pour la magnétométrie et l’information quantique, dont les performances sont fondées sur les propriétés physiques des centres colorés NV (Nitrogen-Vacancy) du diamant. Les techniques de fabrication de ces atomes artificiels combinent la croissance assistée par plasma de couches de diamant avec l’implantation d’atomes d’azote ensuite convertis en centres N par recuit de l'échantillon.

    Contrôle des propriétés des centres NV pour l'optimisation de leur réponse à un champ magnétique.
    En fonction de l'état de l’art des technologies développées à partir des propriétés des centres colorés NV du diamant, la génération future d’expériences nécessite de pouvoir :
    1) Contrôler à l’échelle nanométrique la position des centres NV qui sont fabriqués par implantation d’atomes d’azote;
    2) Contrôler l'orientation de l’axe des centres NV ainsi que leur distribution spatiale dans la profondeur de la couche de diamant ;
    3) Elaborer des pointes et des micropiliers de diamant (monocristallin ou polycristallin) contenant un centre NV unique au voisinage de l’extrémiité de la structure.
    Ce qui fixe les objectifs principaux du projet ADVICE.
    Objectif 1: faire l’ingénierie des centres NV, que ce soit au niveau d’un centre unique ou d’une couche contenant une concentration importante de ces défauts ponctuels.
    Objectif 2: contrôler la distribution spatiale d'une couche de centres NV ainsi que l'orientation de leur axe qui détermine l’axe de quantification de l’état quantique et l'axe de réponse du capteur magnétique associé à la résonance magnétique du spin électronique;
    Objectif 3: fabrioquer des pointes et des micropiliers en diamant, avec un centre NV dont les propriétés de spin soient optimisées par rapport aux valeurs de référence mesurées pour une couche de diamant massif.
    En parallèle, nous développerons un dispositif d'imagerie magnétique à grand champ qui pourra être mis en œuvre de façon routinière pour la cartographie d’une structure de champ magnétique.



Rechercher un projet ANR