L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Missions

Agence française de financement de la recherche sur projets, l’ANR :

  • contribue au développement des sciences et technologies
  • mobilise les équipes au service d’enjeux stratégiques
  • accélère la production et le transfert de connaissances en partenariat
  • favorise les interactions pluridisciplinaires et le décloisonnement
  • facilite l’établissement de collaborations européennes et internationales

@AgenceRecherche

04/02 17:38 - [AAP] Ouverture de l'appel à projets international Dynamiques de l’inégalité à travers le parcours de vie https://t.co/heFNO0iVLO

03/02 16:53 - On vous attend à Troyes pour parler sécurité globale. Plus que quelques jours s'inscrire ! https://t.co/caUV65uWbL https://t.co/hipgBYH0Qm

28/01 10:32 - [RDV] Le 16/02 Journée d’information sur l’appel à projets transnational 2016 de l’ERA-NET FLAG-ERA https://t.co/l3Zq2UzQSv

  • NaturaDyRe Réactions d'oxydation biocatalysées efficaces pour la synthèse de composés naturels ou énantiopurs

    Une centaine de nouvelles enzymes d’oxydation de cétones : quoi de neuf ?
    Ou comment compléter et élargir l’offre de biocatalyseurs permettant de synthétiser des lactones de manière plus écologique tout en diminuant les risques d’accident.

    Exploration de la biodiversité des BVMOs et application à de nouvelles synthèses
    L’objectif de ce projet est de mettre à disposition dans les laboratoires et, à terme, en production industrielle, de nouveaux catalyseurs éco-compatibles qui autorisent des réactions de Baeyer-Villiger beaucoup plus sélectives (chimio-, régio-, stéréospécificité) et beaucoup plus propres et sûres que les réactions chimiques conventionnelles, à base de peracides explosifs.
    Ces catalyseurs se présentent sous forme de cellules de E. coli modifiées pour produire des enzymes appelées Baeyer-Villiger Monooxygénases qui sont protégées et « alimentées » en électrons par le métabolisme cellulaire. Or, la faiblesse de l’offre en début de programme (une seule enzyme commercialisée et une petite trentaine d’enzymes identifiées et expérimentalement étudiées) restreint de fait le recours à ces biotransformations. Nous avons donc souhaité proposer un panel conséquent de nouvelles enzymes d’activités complémentaires. Par ailleurs, la productivité des réactions de Baeyer-Villiger biocatalysées étant limitée par des phénomènes d’inhibition, nous avons cherché à développer des procédés plus efficaces afin de permettre à terme la production de molécules présentant un intérêt dans le domaine des arômes ou des intermédiaires de synthèse.



  • DEVAST Evacuation de crise et perception des risques en démocratie

    Analyser les impacts sociaux de la catastrophe du 11 mars 2011 au Japon
    Le projet vise à étudier la chaîne d’impacts qui été déclenchée par la catastrophe du 11 mars 2011, depuis l’évacuation des populations touchées par le tsunami et l’accident nucléaire jusqu’à l’évolution de la perception des risques, à la fois dans la société japonaise et à l’étranger.

    Comprendre comment les catastrophes extrêmes affectent les démocraties
    Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9.0 a touché la côte de Tohoku, au nord-est de l’île de Honshu. Le tremblement a déclenché un tsunami dont la hauteur des vagues a atteint 40 mètres à certains endroits. Le bilan humain s’élève à 22 000 victimes et plus de 5 000 blessés, avec plus de 200 000 bâtiments endommagés ou détruits. Le projet DEVAST est un projet de recherche empirique fondamentale qui cherche à collecter des données de terrain sur la catastrophe.

    En particulier, le projet s’attache à étudier la chaîne d’impacts qui a été déclenchée par la catastrophe à travers l’ensemble de la société japonaise, depuis la gestion immédiate de l’urgence jusqu’à la perception des risques à long-terme. Un élément essentiel du projet est qu’il cherche non seulement à analyser la réponse immédiate à la catastrophe, mais aussi ses impacts de long-terme dans la société japonaise et à l’étranger. Ces impacts sont donc considérés non seulement au niveau local, mais aussi au niveau international, notamment au moyen d’une comparaison avec la France.

    Le projet est organisé autour de deux thèmes centraux : d’abord, il cherche à analyser la réponse à la catastrophe, en se concentrant en particulier sur l’organisation de l’évacuation des populations touchées et leurs perspectives de retour. Ensuite, le projet s’attache à analyser l’évolution de la perception des risques, notamment dans une comparaison avec la France. Cette comparaison permettra de mieux comprendre comment les démocraties gèrent les catastrophes extrêmes, et comment elles sont touchées par celles-ci.



  • DHAMFER Développement de catalyseurs d’HydroAMination à base de FER pour la cyclisation des amines aliphatiques primaires et secondaires

    DHAMFER : Une méthode simple et éco-compatible d’accès à des hétérocycles azotés
    Le besoin de développer de nouvelles technologies plus viables pour la production d’hétérocycles azotés, qui représentent une part non négligeable des principes actifs mis sur le marché n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui et continuera sans aucun doute de croître dans un futur proche.

    Méthodologie d’hydroamination intramoléculaire métallo-catalysée au fer
    L’addition directe d’une amine sur une double liaison carbone-carbone non-activée que l’on appelle la réaction d’hydroamination est une approche très prometteuse pour le développement d’une méthodologie de synthèse d’hétérocycles azotés, plus économique et respectueuse de l’environnement. Dans cette transformation, tous les atomes du substrat de départ sont transférés au produit réduisant ainsi considérablement les déchets. De plus, les amines et les oléfines employées sont des réactifs relativement bon marché, abondants et variés. Malgré des avancées significatives dans le domaine académique, de nombreux progrès sont encore nécessaires pour que l’hydroamination intramoléculaire devienne une méthodologie efficace avec un fort potentiel d'applications industrielles. Cette transformation a priori simple nécessite généralement l’assistance d’un catalyseur. L’objectif du projet est de développer un catalyseur à base de fer pour promouvoir l’addition directe d’une amine sur une double liaison carbone-carbone de manière intramoléculaire. Le succès de cette approche débouchera sur une méthode catalytique simple et économe en atomes ouvrant des perspectives industrielles attrayantes par rapport à l’état de l’art. En effet, l’abondance du fer alliée à son faible coût et à sa faible toxicité confèreront à ce catalyseur des atouts privilégiés face aux rares systèmes connus de l’état de l’art pour la cyclisation/hydroamination des amines basiques.



  • ASAWoO Supervision Adaptative de Liens Avatar/Objet pour le Web des Objets

    ASAWoO : Supervision Adaptative de Liens Avatar/objet pour le Web des Objets
    Le Web des objets vise à interconnecter les objets connectés au réseau à l'aide des standards du Web. Cependant, les langages et protocoles classiques du Web ne sont pas adaptés à ces objets connectés. Il y a également au niveau des usages un besoin émergent de services pertinents reposant sur des objets interopérables. Le projet ASAWoO met en avant des communautés d'avatars pour réaliser des applications collaboratives impliquant des objets connectés sur les Web des services.

    Le but de ce projet est de concevoir et de réaliser une architecture WoT globale à laquelle les utilisateurs connecteront leurs objets connectés et déploieront leurs applications WoT.
    Notre architecture sera conçue pour vérifier les propriétés suivantes :

    - passage à l'échelle : Notre infrastructure sera conçue pour être déployée dans des environnements hétérogènes, de la maison intelligente à la grande organisation, mais aussi en environnement extérieur. Ainsi, elle doit être flexible pour pouvoir se déployer sur un nombre important et changeant d'objets.
    Elle doit pouvoir répondre à des changements dynamiques grâce à des techniques de déploiement adaptatives sur le cloud, réplicable de cloud à cloud et capable de répartir la charge sur plusieurs instances de cloud. De plus, les modules d'applications seront déployables sur les objets, selon les ressources que ceux-ci fourniront.
    - portabilité : les modules des applications seront décrits sémantiquement, pour être déployables sur différents types d'objets, et les applications WoT seront disponibles à partir de simples clients Web.
    - tolérance aux déconnexions : en déplacement, les objets peuvent se déconnecter de l'architecture. Des protocoles de routage tolérants aux disruptions devront être développés pour utiliser la connectivité au mieux et maximiser la disponibilité de l'architecture.

    - green IT : la minimisation de la consommation d'énergie sur les objets est un problème critique.
    Il est nécessaire pour cela de mettre en œuvre des mécanismes d'économie d'énergie au niveau applicatif également, en particulier au niveau de l'infrastructure cloud.

    - gestion de la vie privée : des informations confidentielles sont échangées par les objets. Les aspects vie privée doivent être pris en compte et intégrés dans l'architecture du projet.



  • TRANSRISK² Gestion transnationale des risques d’inondations dans le bassin versant du Rhin. Une démarche historico-progressive

    Gestion transnationale des risques d’inondations dans le bassin versant du Rhin - une démarche historico-progressive
    Les objectifs du programme TRANSRISK² visent à un élargissement spatial de la zone d’étude du programme TRANSRISK. En plus des inondations, on s’intéressera aux changements dans l’occupation des sols et, particulièrement, aux transformations du cours des rivières.
    Une attention particulière sera également portée à la perception des risques (communication, information), à la vulnérabilité, comme contribution à une gestion des risques d’inondation partagée de part et d’autre de la frontière.

    Reconstituer les inondations historiques, étudier leurs causes et conséquences, leur gestion, dans une logique comparative, franco - allemande
    Le premier objectif du projet TRANSRISK² consiste d’abord au renforcement de la base de données géohistorique transnationale des inondations établie durant le programme TRANSRISK. Pour y parvenir, on va s’appuyer sur une triple extension : temporelle, spatiale, et thématique. En effet, il s’agira d’enrichir la base de données en remontant jusqu’au XVème siècle, en s’étendant aux territoires limitrophes. De même, seront intégrés les changements dans l’occupation des sols à l’échelle régionale et, particulièrement, les transformations des cours d’eau, important facteur de contextualisation des inondations historiques.
    Le second objectif porte sur l’étude de la perception et de l’acceptation de risques, des processus de communication et d’information, de la vulnérabilité et de la résilience, afin de contribuer à la mise en place d’une gestion du risque d’inondations complète, partagée à toutes les échelles, notamment transnationale. Pour ce territoire partagé entre France, Allemagne et Suisse, il s’agira d’aboutir à d’une compréhension systémique de la gestion des risques d’inondations. On analysera les différences et évolutions spatio - temporelles des perceptions, des décisions politiques, des choix techniques et d’aménagement, mais aussi les discours publics autour du risque, dans le cadre du réchauffement climatique.
    Le troisième objectif vise, à travers une modélisation historico-progressive, à transposer dans la situation actuelle les inondations extrêmes observées depuis le XVIIIème, notamment les événements de récurrence plus que centennale, ce qui s’inscrit pleinement dans les objectifs de la Directive européenne sur la gestion des inondations. Et l’on peut espérer d’importantes retombées extra – scientifiques, appliquées, en termes de gestion des risques et de collaboration avec les acteurs des scènes locales du risque (public, collectivités, etc.).
    La réalisation de ces objectifs passe forcément par le renforcement du travail interdisciplinaire.



  • DynEnON Encapsulation Dynamique d’Oligonucléotides : Découverte et Applications.

    Encapsulation Dynamique d’Oligonucléotides
    Vers la découverte de vecteurs synthétiques auto-assemblés pour la reconnaissance et le transport actif de gènes via l’utilisation de la chimie combinatoire dynamique.

    Des composés organiques auto-assemblés pour transporter des gènes ?
    Les thérapies géniques offrent de fantastiques perspectives pharmaceutiques. Cependant les applications cliniques de ces nouvelles technologies se heurtent au problème crucial de délivrance intracellulaire de gènes. Cette tâche est effectivement ardue étant donné la faible aptitude des oligonucléotides (ADN, ARN) à traverser les membranes biologiques et leur rapide dégradation par les enzymes nucléases endogènes.
    Les virus possèdent une aptitude remarquable pour délivrer leur matériel génétique : ils assurent sa stabilité chimique en l’encapsulant au sein d’une capside qui le transporte jusqu’à la cible biologique. L’utilisation pharmaceutique de virus désactivés en tant que vecteur de gènes, bien qu’étant la technologie la plus utilisée lors d’essais cliniques, engendre de sérieux effets secondaires. Il est ainsi très important de développer des vecteurs synthétiques qui permettent de reconnaître et de transporter des oligonucléotides d’intérêt en mimant le procédé viral d’encapsulation dynamique.

    L’objectif de ce projet est de découvrir des édifices organiques qui s’assemblent spontanément de manière sélective avec des oligonucléotides par encapsulation dynamique. L’encapsulation permettra de stabiliser et de transporter les oligonucléotides alors que la dynamique d’autoassemblage permettra leur relargage au sein de la cellule cible.



  • PathoBactEvol Evolution du pouvoir pathogène d'une bactérie opportuniste sporulante dans l'environnement

    Comprendre les mécanismes d'évolution des bactéries dans l'environnement.
    L’interaction d'une bactérie opportuniste de l'environnement avec l'un de ses hôtes naturels est génératrice de biodiversité. Le projet PathoBactEvol vise à identifier les mécanismes moléculaires à l’origine de cette évolution et si cela peut conduire à l’émergence de nouveaux pathogènes humains.

    Adaptation et évolution de Bacillus cereus dans l'hôte et à basse température
    Un certain nombre d'études récentes semblent indiquer que, dans la nature, la colonisation d'invertébrés par des bactéries de l'environnement, pourrait accélérer l'émergence de nouveaux pathogènes de mammifère. Cependant, les mécanismes moléculaires d'une telle adaptation ne sont pas connus. En utilisant B. cereus nous examinerons si le passage de la bactérie dans un tube digestif d'un insecte hôte (G. mellonella) peut conduire à l'apparition de nouveaux pathotypes dans ce groupe bactérien. L’objectif de ce projet est d’identifier les facteurs importants influant sur l'évolution de B. cereus pendant l'interaction avec des larves d'insecte et de comprendre les mécanismes utilisés. Nous voulons également estimer la vitesse avec laquelle des variants hautement pathogènes peuvent émerger et dans quelle mesure certains paramètres environnementaux (tel que la température) peuvent influer sur leur rapidité d'apparition et ceci afin de permettre une estimation du risque.



  • photopaysage Photographie et paysage. Savoirs, pratiques, projets.

    Photographie et paysage. Savoirs, pratiques, projets.
    Le paysage est l’enjeu de pratiques professionnelles et artistiques qui questionnent ses représentations. La photographie n’est pas un simple enregistrement ; elle commande un nouvel ordre du regard, des usages et de l’aménagement du territoire. Nous étudierons la photographie selon la double optique du projet de paysage et de la genèse des pratiques photographiques.


    Confronter pratiques photographiques,projets de paysage et acteurs

    Ce projet de recherche fait le choix de mettre le paysage au centre pour ce qu’il fait converger de manière constitutive territoire et représentation. Notre stratégie consiste à partir des pratiques, tant de l’espace que du regard, afin de mieux comprendre en quoi les paysages relèvent de constructions scientifiques, professionnelles, sociales, artistiques. Nous interrogeons le statut du paysage ainsi que le rôle du visuel dans la construction des savoirs et nous étudions la production photographique des territoires à partir des démarches photographiques elles-mêmes, et non de la seule commande institutionnelle.

    Quatre objectifs sont privilégiés, liés à des questionnements et des méthodes innovantes que nous souhaitons mettre en œuvre.
    - Confronter les pratiques photographiques aux projets de paysage et aux acteurs.
    - Mettre au jour la construction culturelle du paysage par l’acte photographique.
    - Construire des corpus photographiques stratégiques, à travers trois ensembles cohérents qui permettront d’interroger la valeur de l’acte photographique dans les savoirs et l’action sur le paysage.
    - Réinvestir les dispositifs de représentation et en faire un objet de débat des mutations urbaines.




  • METRO Modulation d’ENSO par la variabilité intrasaisonnière dans le Pacifique tropical et impact du changement climatique

    METRO
    Modulation d’ENSO par la variabilité intrasaisonnière dans le Pacifique tropical et impact du changement climatique

    PROGRAMME SCIENTIFIQUE ET STRUCTURATION DU PROJET
    The goal of this proposal is to investigate the influence of intraseasonal (ISO) wind and heat fluxes variability on the predictability of the coupled ocean-atmosphere system in the tropical Pacific.
    A first objective of this proposal will be to describe the ISO air-sea flux properties in both observations in in-house CGCMs. Previous studies have shown that changes in the background state of the ocean-atmosphere itself (may it be due to ENSO itself, the seasonal cycle or climate change) influence the intensity and spatial impact of air-sea flux perturbations. We will also examine this relation between ISO perturbations and the background state in model and observations, in order to determine if this control of stochastic atmospheric forcing by ENSO itself brings additional predictability.
    A second objective of this proposal is to examine how variations of the background state of the tropical Pacific influence the response of the coupled system to ISO variability, as suggested by the very diverse response to ISO perturbations in CGCM experiments. Whereas some aspects of these questions have already been explored for the dynamical response to ISO perturbations in the central Pacific, an innovative aspect of this project will be to also investigate response to heat fluxes, and response in the eastern Pacific. The interannual heat flux feedback in the eastern tropical Pacific ocean was indeed recently shown to have a key role in ENSO amplification in coupled GCMs but the impact of intraseasonal heat and momentum fluxes in the eastern Pacific on ENSO remains largely unknown.
    The last objective of this proposal is to examine more particularly how changes in the ocean-atmosphere background state induces by climate change (as diagnosed from IPCC-scenarios) can affect ISO variability and its impact on ENSO.
    The present project aims at exploring these scientific questions using both observations and models.



  • NAME Nouvelles approches de l’ère maoïste (1949-1976): histoire quotidienne et mémoire non-officielle

    Nouvelles approches de l’ère maoïste (1949-1976): histoire quotidienne et mémoire non-officielle
    Depuis les années 1990, de nouveaux documents et de nouvelles formes de mémoire collective sur l’époque de Mao sont apparus en Chine. La multiplication des histoires orales, des recherches d’archives et la publication de ces documents, ainsi que ces nouvelles formes d’associations mémorielles nous semblent toutes fondées sur un désir de se confronter au passé de manière critique, afin de construire une histoire (minjian) « populaire » ou « non-officielle » de la Chine d’après 1949.

    Vie quotidienne et mémoire quotidienne
    En Chine, alors que les générations de témoins directs du Maoïsme atteignent un âge avancé, les archives se sont récemment ouvertes, et en parallèle, des projets d’histoire orale se sont développés de manière significative. Ces initiatives ouvrent un nouveau domaine de recherche, à la fois sur la société quotidienne sous le Maoïsme en tant qu’objet historiographique, et sur la manière dont le Maoïsme est resté dans la mémoire populaire ordinaire. Ces deux éléments – la documentation de l’histoire et la conservation de la mémoire – sont inséparables pour l’émergence d’une histoire critique du Maoïsme.
    Nous menons donc des enquêtes sur différents aspects de ce champ, des nouvelles archives et histoires orales de la vie quotidienne sous Mao, et en particulier sur la violence caractérisant les relations sociales à l’époque, jusqu’aux initiatives contemporaines consacrées à la conservation d’une mémoire non-officielle du Maoïsme. Ces initiatives remettent en question le monopole du Parti sur l’écriture de l’histoire de la République Populaire de Chine.



Rechercher un projet ANR