L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPortail des thématiques scientifiquesSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationInfrastructures pour la société numériqueThèmes et sujets de recherche

  • Partager
Edition 2013 et antérieures

INFRA - 4 axes thématiques

L’évolution des réseaux et des systèmes avec la prise en compte des contraintes d’environnement et d’accessibilité à tous à un coût économique raisonnable ne pourra se faire qu’avec d’importantes ruptures technologiques aussi bien dans le domaine des composants matériels que dans celui des outils logiciels. De nouvelles approches sont à explorer pour améliorer les performances, miniaturiser les dispositifs, maitriser la complexité et réduire les fonctions de transfert  ainsi que pour augmenter la robustesse, la sûreté et la tolérance aux pannes sans oublier les aspects de compatibilité électromagnétique et la gestion des ressources énergétiques et spectrales (eco design).

 

L’architecture des infrastructures de communication doit évoluer pour prendre en compte l'hétérogénéité croissante et la spécificité des dispositifs connectés (terminaux personnels ou partagés, capteurs-actuateurs, autres objets). Ces infrastructures sont désormais soumises à de fortes contraintes de passage à l’échelle (en particulier l’augmentation des débits et du nombre d’objets connectés à mettre en regard de la maitrise nécessaire des coûts et de la consommation énergétique), de temps réel, de mobilité, de performances, et doivent répondre à une diversité grandissante de trafics et de contenus générés par des applications innovantes. En effet les infrastructures s’étendent pour intégrer, entre autre, des réseaux sur des mobiles (avions, trains, automobiles, piétons etc.) des réseaux personnels, des réseaux corporels et même des réseaux de nano-dispositifs dont l’impact sur la qualité de vie des citoyens sera majeur.

 

Les infrastructures de communication, de stockage et de calcul constituent le socle des services numériques sur lesquels s’appuient désormais nos sociétés. Ces services prennent des formes très diverses : services d’information, de communication ou d’information, services de gestion des ressources (électricité, eau, moyens de transport, …), services axés sur la production ou les loisirs, services à domicile, nomades ou ubiquitaires, services personnalisés ou personnalisables, services enfouis ou à forte visibilité…. Les architectures des infrastructures correspondantes sont aussi multiples: calculateurs massivement parallèles, systèmes informatiques distribués à grande échelle intégrant fermes de serveurs et terminaux programmables, informatique « en nuage » (grille, cloud computing) ou informatique personnelle, utilisation de l’internet comme plate-forme applicative, systèmes embarqués interconnectés distribués ou non, …

 

Le rapprochement des mondes réels et numériques, facilité par les infrastructures développées dans les trois axes précédents, ouvre la voie à la mise en œuvre d’une gigantesque diversité de services dans des domaines aussi variées que la santé, l’énergie, l’environnement, les transports, ainsi que dans divers autres secteurs touchant à la qualité de vie des individus..

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)