L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPortail des thématiques scientifiquesSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationInfrastructures pour la société numérique

  • Partager
Edition 2013 et antérieures

L'activité  économique et sociale des pays développés est déjà crucialement dépendante d'infrastructures numériques. Ces dernières, à l'image d'Internet et du www, sont la source de nouveaux développements économiques, de nouveaux services, à vocation commerciale ou non. La maîtrise de la conception et du développement de ces infrastructures est un enjeu économique majeur pour la France et l'Europe, notamment en raison des effets d'échelle et de leur caractère génératif.


Il s’agit notamment de construire les infrastructures de communications, de calcul, de stockage et de services distribués, omniprésentes, convergentes et inter-opérantes qui pourront supporter les nouveaux usages au sein de la société  numérique, et anticiper l’augmentation toujours accrue de la création de données structurées ou non (« déluge de données », « big data »). Ces infrastructures jouent un rôle clé pour le développement de nouvelles technologies, de nouveaux usages centrés sur le citoyen, et également stimuler la compétitivité nationale, européenne et internationale des entreprises françaises.
Ces infrastructures sont réparties, à des échelles très diverses (multi-échelle) et impliquent des équipements de nature très différentes et hétérogènes, allant de réseaux d’objets (capteurs, micro et nano contrôleurs, etc.) jusqu’à des architectures massivement parallèles (dont le parallélisme multi-cœurs) et des grilles de machines à l’échelle d’internet.


Le programme INFRA a pour vocation de susciter et soutenir la recherche dans les domaines stratégiques que sont les infrastructures matérielles et logicielles pour l’internet du futur, l’intelligence ambiante, les nouveaux services et modes d’utilisation associés, la disponibilité ubiquitaire des données, informations et contenus multimedia, le calcul et le stockage haute performance et les composants de communication.
Un des enjeux de ce programme est la réduction de l’empreinte environnementale des infrastructures de calcul, de communication et de stockage de données en optimisant la consommation d’énergie. Un autre objectif est celui de maîtriser la complexité de ces infrastructures et de faciliter, généraliser et rendre sûrs les différents modes de communication, rendant possible de nouveaux usages (télétravail, téléconférences, e-Sante, transport intelligent, ...). Lorsqu'il est nécessaire de résoudre des verrous scientifiques et technologiques STIC liés aux infrastructures matérielles et logicielles de communication ou de stockage ou de calcul, ou s’il faut imaginer de nouvelles architectures, nouveaux concepts ou nouveaux usages, cette recherche sera supportée par le programme INFRA. Cependant, lorsque les technologies et infrastructures existantes, déjà mûres sont envisagées pour des applications, les projets seront présentés de préférence dans les programmes applicatifs tels que Bâtiments et villes durables, Transports Terrestres Durables, Production (renouvelable) et gestion de l'électricité (PROGELEC), EcoTechnologies&EcoServices (ECO-TS), Transports Durables et Mobilité (TDM), Sociétés Innovantes. Innovation, Nouvelle économie, Modes de vie (Soc Innov) Technologies pour la santé et l'autonomie (AAL).


Par ailleurs, il est apparu crucial de structurer des communautés en rassemblant des technologies et des savoir-faire autour d’« infrastructures techniques d’intérêt commun ». Pour cela, le programme INFRA supporte la création d’infrastructures partagées dites plates-formes en vue de nouveaux développements, réalisation de tests techniques, expérimentations d’usage s’attaquant à  un nœud technologique particulier. Cette infrastructure d’intérêt commun dépasse les capacités d’un groupe limité d’acteurs et offre un environnement de recherche privilégié à forte valeur ajoutée pour stimuler de nouvelles innovations autour du nœud technologique. Ces plates-formes se veulent être suffisamment génériques et ouvertes pour offrir une infrastructure technique à d’autres secteurs.


Enfin, il faut noter que le programme INFRA est en cohérence scientifique avec les thématiques de l’alliance ALLISTENE, notamment «Réseaux et services : réseaux et services de communication de données» et «technologies et dispositifs matériels : technologies et dispositifs de saisie, traitement, transport et stockage de l’information».

 Les axes thématiques

Contacts scientifiques  

Responsable de programme :

Chargé de mission scientifique :

Dernier appel à projets de ce programme

Pour consulter le dernier appel à projets INFRA 2013, cliquez ici.

Articulation avec d’autres programmes actuels

Le programme INFRA a des interfaces avec d’autres programmes de l’ANR. Les projets centrés principalement sur la sécurité des infrastructures matérielles et logicielles, seront traités dans le programme INS « Ingénierie numérique et sécurité ». Les aspects simulations et optimisations numériques liés à de grands challenges applicatifs utilisant les infrastructures pour le calcul haute performance seront traités dans le cadre du programme MN « Modèles Numériques ». En ce qui concerne les composants matériels, le programme P2N « nanotechnologies, nanosystèmes » est orienté vers la démonstration de concepts composants ou le développement de technologies génériques tandis que le programme INFRA s’adresse davantage aux composants et sous-systèmes matériels et logiciels dédiés aux infrastructures de communication, de calcul ou de stockage.

Relation avec les programmes antérieurs 

 Le programme INFRA se situe en continuité des programmes « VERSO : Réseaux du Futur et Services» et d’une partie du programme « ARPEGE » initiés dans la période 2008-2010. Il vise à fournir les moyens pour permettre à organismes de recherche, laboratoires de recherche  et entreprises de travailler autour de problématique de qui visent à développer de nouvelles technologies pour les infrastructures du futur.

 

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)