L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPlan d'action 2014Sélection : un protocole en deux étapes

L'expérimentation de la sélection en deux étapes fait partie des propositions du rapport final des Assises de la recherche.  Cette recommandation a été reprise par la ministre dans le cadre de l'agenda stratégique "France Europe 2020",  présenté en mai dernier. 

A champ d'intervention inchangé et au regard des contraintes budgétaires,  le processus de sélection d'une grande partie des actions de l'ANR basculera pour 2014 vers un système en deux étapes. Pour la communauté scientifique, la valeur ajoutée de ce système est une plus faible contrainte de préparation pour la première étape, et la perspective d'un taux de succès fortement accru -souhait d'atteindre le taux de 30 à 40% de projets financés.

 

Déroulement du protocole en 2 étapes

La première étape consiste à soumettre  une pré-proposition rassemblant des informations relativement synthétiques. Le dossier de pré-proposition, d'une longueur maximale 5 pages, est structuré de manière à pouvoir présélectionner les projets selon trois critères :

  1. "Intérêt" scientifique et technologique (importance du sujet, capacité à générer des résultats, potentiel d'avancée dans le domaine, ambition, nouveauté, potentiel de rupture) 
  2. Pertinence au regard des orientations de l'appel (lien avec les champs scientifiques des grands défis, adéquation à des priorités scientifiques, etc.)
  3. Cohérence de la pré-proposition par rapport aux objectifs du projet (qualité du consortium, cohérence de la fourchette d'aide demandée, etc.)

La seconde étape nécessite la soumission d'un dossier détaillé assez proche du document scientifique utilisé en 2013 dans les appels de l'agence.

L'évaluation de la seconde étape est basée sur les trois critères canoniques que sont :

  1. Excellence scientifique et/ou caractère innovant pour la recherche technologique
  2. Qualité de la construction du projet et de sa faisabilité, avec une analyse renforcée de l'adéquation budget/objectifs
  3. Impact global du projet

 

Les comités

L'organisation de l'évaluation est structurée en fonction des défis sociétaux. Trois instances interviennent dans le processus. Une gouvernance transversale permet l'échange d'informations par le biais, notamment, d'un collège des présidents de ces instances.