L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPortail des thématiques scientifiquesIngénierie, procédés, sécuritéNanotechnologies et nanosystèmes

  • Partager
Edition 2013 et antérieures

Introduction

Les Nanotechnologies et les Nanosystèmes font partie des technologies génériques clés dont la maîtrise et la disponibilité conditionnent le maintien et la création d’emplois en Europe. Elles font l’objet d'ʹinvestissements importants de la part de nombreux pays à travers leurs programmes de recherche et développement.

Les Nanotechnologies ont généré des attentes dans l’évolution de nombreux secteurs industriels (électronique, informatique, communication, énergie, santé et environnement) et l’émergence des domaines applicatifs nouveaux issus de l’intégration technologique. Après plus de 10 années de recherches dans ce domaine, permettant l’émergence des nouvelles connaissances et de nouvelles technologies, il est désormais important, tout en poursuivant l’effort de recherche amont, de voir émerger les retombées des nanotechnologies dans les domaines applicatifs.

 Dans ce contexte, le programme P2N se focalise plus spécialement sur (i) les aspects amont des nanotechnologies (ruptures technologiques pour de nouvelles applications), (ii) l’utilisation des nanotechnologies pour les composants et les microsystèmes intégrés et en réseau, (iii) la simulation multiphysique et multiéchelle en accompagnement du développement des matériaux et des filières technologiques, (iv) les applications des nanotechnologies dans les domaines de la santé, de l’énergie et de l’environnement et (v) la recherche intégrative. Le programme cible plus particulièrement les projets pluridisciplinaires et les projets partenariaux ou à fort potentiel de valorisation.

Contexte et objectifs du programme

Le programme P2N a pour objectif stratégique de renforcer l’excellence nationale dans le domaine de la micro et nano-ingénierie des technologies de base jusqu’aux systèmes et de permettre le transfert des connaissances scientifiques et technologiques vers l’innovation. Il s’agit en particulier de donner la possibilité aux entreprises françaises d’exploiter les extraordinaires potentialités offertes par le secteur des nanotechnologies.

Sur le plan scientifique, le programme P2N se propose d’exploiter les propriétés et effets apparaissant aux dimensions nanométriques dans des architectures avancées de microsystèmes ou d’ensembles de microsystèmes intégrant diverses fonctions telles que du traitement de l’information, une interface de communication, des capteurs, des transducteurs, etc… Il comprend en particulier : le développement de nouveaux procédés et de nouvelles technologies et leur caractérisation, l’émergence de nouvelles fonctionnalités basées sur l’exploitation des propriétés quantiques de la matière (telles que l’intrication ou la maîtrise de cohérence) et l’utilisation de la nanosimulation multi échelle et multi physique, les nanocomposants et micro nano systèmes pour l’électronique au sens large, la nanophotonique et l’exploration des applications des micro nanotechnologies et micro nanosystèmes dans des domaines où un fort impact est attendu comme la santé, l'ʹénergie et l’environnement dans un contexte de développement responsable, le soutien à la recherche intégrative.

Contacts scientifiques

Responsable de programme

Olivier Spalla

Tel : 01 78 09 80 36

olivier.spalla@nullagencerecherche.fr

Chargés de mission scientifique

Romain Collignon

Tel : 01 73 54 82 01

romain.collignon@nullagencerecherche.fr

Julien Haccoun

Tel : 01 73 54 81 97

julien.haccoun@nullagencerecherche.fr

Dernier appel à projets du programme

Nanotechnologies et Nanosystèmes : P2N 2013

Relation avec les programmes antérieurs 

Depuis 2005, le programme PNANO a permis de développer des compétences au niveau de la communauté scientifique dans son ensemble, de favoriser le partenariat entre laboratoires académiques et entreprises privées et de constituer des réseaux structurés. En 2009, l’ANR décide de lui donner une orientation plus marquée en direction des nanosystèmes et le programme est ainsi renommé Nanosciences, Nanotechnologies et Nanosystèmes (P3N). En 2010, la partie purement Nanosciences est identifiée dans le programme SIMI10, le programme devenant P2N, s’ouvre au cofinancement du programme avec la Direction Générale de l’Armement (DGA). Depuis, le programme s’inscrit dans la continuité de cette orientation et vise aujourd’hui à faire émerger les retombées des nanotechnologies dans les domaines applicatifs et à proposer des réponses aux défis de vieillissement de la population, de préoccupation environnementale, de développement durable et de meilleure gestion des ressources en matières premières. Il est aujourd’hui entièrement partenarial. Enfin, le programme P2N est en relation avec le programme RTB qui assure la mise en œuvre d’une feuille de route stratégique pour l’investissement en équipement dans les grandes centrales de technologie.

Articulation avec d’autres programmes actuels 

Le programme P2N est orienté uniquement vers le développement de technologies génériques ou la démonstration de concepts de composants et de nanosystèmes. Il se positionne ainsi en complémentarité avec les autres programmes thématiques de l’ANR et les investissements d’avenir. Il s’agit en particulier des programmes « Matériaux et Procédés pour des Produits Performants (MatetPro) », « Modèles Numériques (MN) », « Infrastructures matérielles et logicielles pour la société numérique (INFRA) », « Production et Gestion de l’Electricité (PROGELEC) », « Technologies pour la Santé (TECSAN) », « Ecotechnologies (ECOTECH) ».

Concernant le positionnement vis-à-vis du programme « Modèles Numériques (MN) », l’innovation, dans les projets du programme « Nanotechnologies et Nanosystèmes » résident dans l’utilisation avancée de connaissances en calcul haute performance et en simulation appliquées à la conception numérique de matériaux, de leurs propriétés, et des nanosystèmes sur la base de « briques STIC » connues et éprouvées.

Le programme INFRA, quant à lui, s’adresse davantage aux composants et sous-systèmes matériels et logiciels dédiés aux infrastructures de communication, de calcul ou de stockage.

La nanotoxicologie, l’écotoxicologie, l’évaluation et la maîtrise des risques des nanotechnologies, les projets sont dans le programme : « Contaminants et Environnements : Métrologie, Santé, Adaptabilité ». Dans le domaine des sciences humaines et sociales, le programme « Sociétés Innovantes », créé en 2011, permet de lancer des recherches dédiées aux enjeux sociétaux, culturels et économiques relatifs aux nanotechnologies en complément des aspects spécifiques aux projets du programme P2N.

Pour terminer, dans le cadre des investissements d’avenir, le programme « Nanobiotechnologies » permet de soutenir des projets de recherche intégrative devant apporter des contributions significatives dans le domaine de la santé au travers du domaine émergent de la nanomédecine et dans le domaine de l’environnement au travers d’études concernant la nano-écotoxicologie.

Programmes "Ingéniérie, procédés, sécurité"

  • ASTRID : Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense
  • ASTRID-Maturation : Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation
  • CD2I : Chimie Durable – Industries - Innovation
  • CSOSG : Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale
  • M-era.net : Materials ERANET
  • MatetPro : Matériaux et procédés pour des produits performants
  • P2N : Nanotechnologies et nanosystèmes