L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 English version

Suivi bilanHistorique des appels à projets

  • Partager

Retour à la liste

Édition
2013

Financement

Programme "Apprentissages"

Cet appel à projets est clos. Consultez nos appels en cours en suivant ce lien.

La rapidité des évolutions techniques, sociales et culturelles, contribue à accroître le besoin de formation, tant pour maîtriser des nouveaux savoirs ou savoir-faire que pour les envisager avec le regard critique qui permet de les faire évoluer. Les apprentissages actuels forgent les acteurs de la société de demain, ils participent à la constitution des normes et des comportements tant du point de vue de la coopération que des inégalités entre les individus. Sur tous ces enjeux, le système d'enseignement (de la maternelle à la formation professionnelle) est appelé à devancer des défis en tenant compte des recherches sur les apprentissages.

Les projets déposés dans le cadre de cet appel, dont l'objectif premier est d'élargir le corpus des connaissances sur les apprentissages et sur les systèmes d'éducation formelle et informelle (d'un point de vue individuel ou collectif), peuvent comporter une dimension applicative. La coopération entre disciplines de recherche est encouragée dans l'objectif de répondre à ces trois questions :

1/ Qu'est-ce qu'apprendre ?

Les différents processus impliqués dans l'apprentissage, des premières acquisitions à la consolidation des expertises, peuvent être analysés et théorisés à différents niveaux d'intégration et selon différentes perspectives : individuelle, sociale, organisationnelle, éthique, neurobiologique,  etc. La modélisation, la simulation informatique, l'utilisation de robots comme apprenants simplifiés peuvent apporter un éclairage précieux.

2/ Comment apprendre : enjeux, méthodes, objectifs ?

L'évaluation des systèmes de formation conduit à interroger ses critères et son utilisation. La mise au point des programmes de formation des enseignants et formateurs, l'usage du numérique, l'élaboration des contenus, des outils et des modalités d'apprentissage doivent faire l'objet d'études. Les promesses de la technologie en matière d'interfaces –de l'écran au robot, de logiciels et d'accès à des ressources gigantesques, appellent un questionnement théorique sur leurs apports, leurs limites et les risques associés. Les difficultés d'apprentissage et les solutions adaptées doivent aussi être envisagées.

3/ Comment valoriser les résultats des recherches sur les apprentissages ?

Il convient de développer des méthodes et des outils, adaptés au futur, validés scientifiquement et expérimentés en situation écologique. Les résultats des recherches passées comme de celles qui seront issues du présent appel doivent faire l'objet d'une transmission  assimilable, et déboucher soit sur des outils, soit sur des livrables susceptibles de faire évoluer les pratiques, ce qui implique une relation étroite avec tous les acteurs impliqués dans l'éducation et la formation, mais aussi avec les concepteurs et des promoteurs des outils pédagogiques.

Trois axes sont proposés aux porteurs de projets.

Axe 1 : Recherches fondamentales sur les apprentissages

Concernant la nature et les modalités des apprentissages, les recherches proposées doivent permettre de mieux déterminer comment un individu (enfant, adolescent ou adulte) acquiert des connaissances, des compétences, des savoir-faire, des habiletés. Les travaux sur les déterminants sociaux, économiques ou culturels des apprentissages pourront être proposés, ainsi que des recherches portant sur les troubles de l'apprentissage. Des projets relevant des STIC sont recevables dans la mesure où les recherches offrent un éclairage sur les processus d'apprentissage chez l'homme. La constitution d'équipes pluridisciplinaires impliquant les sciences cognitives et/ou des disciplines relevant des SHS est particulièrement encouragée. Les travaux sur les fondements biologiques des apprentissages, sont aussi éligibles.

Axe 2 : Nouvelles pratiques, Nouveaux outils

L'introduction de nouvelles pratiques et de nouveaux outils comme supports des apprentissages conduit à renouveler les questions sur la constitution des programmes d'enseignements, sur les contenus et les objectifs des apprentissages que ceux-ci concernent les enseignements scolaires ou professionnels. Notamment, le développement des simulations, du e-learning, des jeux sérieux, de robots plus ou moins autonomes assurant l'apprentissage, et d'outils numériques doit faire l'objet de recherches scientifiques tenant compte des contraintes sociales ou culturelles et des capacités cognitives. Certains outils d'amélioration des performances cognitives (e.g. neuro-feedback) posent des problèmes spécifiques aux théories de l'apprentissage. Les recherches à ce sujet devraient porter sur des populations variées (e.g. déficits d'apprentissages ou d'handicaps).

Axe 3 : Genre, socialisation et apprentissages

Les travaux sur la socialisation genrée des enfants et des jeunes et sur l'influence du genre (ou des stéréotypes associés) dans le domaine des apprentissages se développent. L'étude des rapports sociaux entre les sexes dans le domaine de la formation en général ainsi que dans les situations d'enseignement constitue un volet du présent appel à projets. La construction réciproque des représentations, des attitudes et des comportements des filles et des garçons invite à des recherches comparatives et diachroniques prenant en compte le rôle des différents déterminants (institutionnels, symboliques, économiques…).

Informations générales

Attention, les mentions de contact indiquées ci-dessous ne sont peut-être plus valables aujourd'hui. Pour trouver le correspondant adéquat, veuillez consulter notre rubrique "Suivi Bilan".

Le dossier de soumission complet est constitué de deux documents devant être renseignés :

- Le "document scientifique" est la description scientifique et technique du projet. Le document à compléter est disponible sous format Word (*.doc) sur le site de l'ANR à la page dédiée à l'appel à projets. Une fois complété, ce document est à déposer dans le site de soumission en format PDF. La date limite de dépôt des projets, sous forme électronique à l'adresse du site de soumission est indiquée ci-contre.

- Le "document administratif et financier" de la proposition de projet. Il est généré par le site de soumission après remplissage en ligne des informations demandées. Pour les partenaires étrangers, n’indiquer que le nom et les coordonnées. Une fois scanné au format pdf et signé par les partenaires français, le coordinateur français devra le déposer sur le site de soumission.

Responsable de programme : François Rigalleau
Chargée de mission scientifique : Zoé Ancion

Date de l'appel à projets : vendredi 1 mars 2013

Limite de soumission des dossiers : mardi 14 mai 2013 13:00