L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

Suivi bilanHistorique des appels à projets

Retour à la liste

Édition
2017

Clos

Appel à projets transnational sur les maladies cardiovasculaires dans le cadre de l’ERA-NET ERA-CVD: Mécanismes de l'athérosclérose précoce et / ou de l'instabilité de la plaque d’athérome dans la coronaropathie

Cet appel à projets est clos. Consultez nos appels en cours en suivant ce lien.

L'ANR s’est associée à l'ERA-NET ERA-CVD afin de lancer un appel à projets transnational conjoint pour le financement de projets de recherche innovants sur les maladies cardiovasculaires sur la thématique suivante : mécanismes de l'athérosclérose précoce et / ou de l'instabilité de la plaque d’athérome dans la coronaropathie.

Seize pays participent à cet appel à projets: l'Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l'Estonie, la France, l’Israël, l’Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie, Taiwan, la Turquie.

L'objectif de l'appel est de permettre aux scientifiques de différents pays de construire une collaboration efficace sur des projets de recherche interdisciplinaires fondés sur la complémentarité et le partage d'expertise dans le domaine des maladies cardiovasculaires avec une approche de recherche translationnelle. Il est attendu un impact concret des projets sélectionnés sur la reconnaissance précoce et le pronostic de la maladie coronarienne et sur l’identification des individus susceptibles de développer des événements aigus dans un proche avenir (0-12 mois).

Les propositions de recherche transnationale doivent couvrir au moins un des sous-thèmes proposés ci-dessous, qui sont égaux en importance pour cet appel:

  • l'exploration de mécanismes conduisant à l'instabilité de la plaque, y compris le rôle des facteurs génétiques, de la nutrition et du microbiote intestinal, donnant des indications mécanistiques sur le développement, la progression ou l'instabilité de la plaque d’athérome;
     
  • l'amélioration des techniques d'imagerie ainsi que la validation de biomarqueurs (génétiques, épigénétiques, lipidomiques, protéomiques, métabolomiques, microbiote), permettant une reconnaissance plus précoce de facteurs de risque et / ou de facteurs protecteurs. Les « biomarqueurs » doivent être considérés comme des indicateurs mesurables d'un processus biologique ou pathologique ou encore d'une réponse pharmacologique. Les projets sur la validation des biomarqueurs doivent fournir des données préalables (déjà publiées) sur la sensibilité du biomarqueur en question et peuvent se concentrer sur une spécificité supplémentaire, une évaluation bio-analytique, la probabilité de faux positifs ou de faux négatifs et des étapes de validation du modèle Pharmacocinétique-Pharmacodynamique (PK-PD).

En outre, chaque proposition devrait envisager, le cas échéant, les aspects transversaux suivants:

  • Approche interdisciplinaire, ex. intégrant la biomédecine, la physique, la chimie, les mathématiques, la biologie des systèmes et la médecine clinique pour le développement des applications;
  • Recherche sur les différences de genre/sexes afin de donner un aperçu plus approfondi du développement de la maladie, de sa progression et d'identifier les divergences dans les réponses au traitement;
  • Approche / perspective de recherche translationnelle.

Les propositions de recherche multidisciplinaires et translationnelles qui combinent des approches fondamentales et cliniques sont encouragées. Les consortia sont également incités à établir une collaboration effective avec des entreprises privées. De même, la participation des organisations de patients sera considérée comme une valeur ajoutée, le cas échéant.

Les approches suivantes sont exclues du champ d'application de l'appel:

  • Essais cliniques interventionnels
  • Mise en place de nouvelles cohortes, de registres et / ou de biobanques
  • Aspects neurologiques (AVC)
  • Recherche qui conduit principalement à la gestion des risques cardiovasculaires au lieu de l’élaboration d’un diagnostic précoce. La gestion des risques est comprise comme une stratégie d'amélioration de la santé à long terme et / ou de la prévention de la maladie coronarienne;
  • Projets incluant essentiellement un criblage/screening systématique (gènes, protéines, ARN non codant etc..)

Seuls les projets transnationaux seront financés. Chaque consortium doit impliquer un minimum de trois (3) partenaires éligibles et un maximum de cinq (5) partenaires éligibles. En outre, les partenaires éligibles doivent provenir d'au moins trois (3) pays différents participant à l'appel (voir liste ci-dessus). Pas plus d'un partenaire du même pays participant à l'appel ne sera accepté par proposition.

À titre exceptionnel, deux (2) groupes de recherche espagnols peuvent faire partie du même consortium de recherche. Cependant en ce qui concerne l’Espagne les universités et les organismes de recherche ne sont pas autorisés à appliquer de manière indépendante dans une proposition et ne peuvent participer que s'ils s'appliquent en collaboration avec les hôpitaux, les services de santé primaires ou de santé publique du SNS, (Institutos de Investigación Sanitaria Acreditados, IIS), CIBER ou CIBERNED ou Intramural ISCIII.)

Les consortiums comprenant des partenaires de pays sous-représentés à ce jour dans ce mode de financement (Estonie, Lettonie, Pologne, Roumanie, Slovaquie et Turquie) peuvent augmenter le nombre total de partenaires à six (6).

Un partenaire supplémentaire qui assure son propre financement peut se joindre aux consortiums.

En tenant compte de l'ensemble des règles mentionnées ci-dessus, un consortium peut avoir un maximum de sept (7) partenaires.

Le financement sera accordé pour une durée maximale de trois ans. L’aide maximum accordée pour un partenaire français sera de 250 000 €. Dans le cas ou l’équipe française est coordinatrice du projet l’aide maximum accordée pour un coordinateur français sera de 300 000 €. L'ANR financera uniquement les partenaires français dans les projets sélectionnés.

Attention, le règlement relatif aux modalités d'attribution des aides de l’ANR a été modifié, une version actualisée de ce règlement, applicable à cet AAP, est disponible depuis janvier 2017 (Cf. http://www.anr.fr/RF)

Informations générales

Erratum du 8/03/2017 : Attention la date limite de soumission pour les pré-proposition a été reportée au 15 mars 2017 16h00

 

Les annexes spécifiques aux partenaires français sont accessibles sur ce site. Le texte de l’AAP, les instructions et le dossier à remplir (proposal template) sont disponibles sur cette page ou sur le site www.ERA-CVD.eu 

Avant de soumettre le projet de recherche, le coordinateur du consortium doit enregistrer sa candidature le plus tôt possible sur le site https://secure.pt-dlr.de/ptoutline/app/users/login/JTC2017, en cliquant sur le bouton “to register” et en suivant les indications.

Le dossier scientifique complété doit être soumis électroniquement sur https://secure.pt-dlr.de/ptoutline/app/users/login/JTC2017

Aucune proposition ne sera recevable à l'ANR.

Le Secrétariat de l'AAP :
Maria Grazia Mancini
Mariangela Siler
E-mail: jcs-era@nullsanita.it
Tel :: +39 06 5994 3215
Ministero della Salute, Italy

Contact ANR :
Dr. Daria Julkowska
ERA-CVDCalls@nullagencerecherche.fr ; +33 (0)1 78 09 80 78

Date de l'appel à projets : mardi 17 janvier 2017

Limite de dépôt des pré-dossiers : mercredi 15 mars 2017 16:00

Limite de soumission des dossiers : vendredi 23 juin 2017 16:00