L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

Suivi bilanHistorique des appels à projets

Retour à la liste

Édition
2018

Sélectionné

Appel à projets internationaux sur les résistances antimicrobiennes dans le cadre du JPI-AMR

Cet appel à projets est clos. Voir les appels en cours.

Consultez la liste des projets sélectionnés ci-dessous.

L’ANR lance, en collaboration avec 15 pays (Allemagne, Belgique, Egypte, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Israël, Lettonie, Norvège, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Suède, Suisse) un sixième appel à projets dans le cadre de l’initiative de programmation conjointe sur la résistance antimicrobienne (JPI-AMR). Cette initiative vise à promouvoir des recherches internationales sur le thème de la résistance antimicrobienne.

 

Le financement sera attribué pour une durée maximale de 3 ans. L’ANR financera seulement les partenaires français au sein des projets sélectionnés.

Objectifs

Le contrôle de la résistance aux antibiotiques nécessite des actions visant à résoudre les problèmes aux niveaux humain, animal et environnemental, selon l’approche habituellement référencé comme “Une seule santé”. Suite à la publications de l’OMS de la liste « d’agents pathogènes prioritaires » résistants aux antibiotiques (incluant Mycobacterium tuberculosis pluri- et largement résistante) (voir ici), le JPI-AMR lance un appel international « Innovation against antibiotic-resistant bacteria: new targets, compounds and tools» ayant pour objectif la découverte de nouvelles cibles, composés et outilssucceptibles  de contribuer au contrôle des maladies causées/provoquées chez l’homme et l’animal et la contamination de l’environnement par les bactéries résistantes mentionnées précédemment dans la liste des pathogènes de l’OMS.

Les projets susceptibles d’être financés pourront être des projets de recherche fondamentale ou/et de recherche translationnelle avec pour exception les essais cliniques.

Thèmes de l’appel à projets

Les propositions de projet devront couvrir au moins un des domaines suivants pour cet appel à projets.

  • Nouvelles cibles

    • Etudes de nouvelles cibles bactériennes
       
    • ou des mécanismes de résistance (comme par exemples des études sur de nouvelles enzymes,des inhibiteurs de pompes à efflux ou autres), incluant des études ayant pour objectif de comprendre et d’élucider les mécanismes contrôlant cette génération de résistance.

 

  • Nouvelles thérapies

    • Découverte de nouveaux composés (incluant de nouveaux antibiotiques et également des alternatives).
       
    • Stratégies pour inhiber ou réduire l’acquisition de résistance, comme par exemple un agent moléculaire unique efficace contre plusieurs cibles mais aussi des thérapies qui stimulent la réponse immunitaire pour éliminer des pathogènes, perturber la colonisation et le développement des biofilms et réduire leur virulence.
       
    • Découverte et mise en œuvre de nouvelles thérapies pour surmonter les mécanismes connus de résistance antimicrobienne et/ou de restaurer une susceptibilité aux antibiotiques conventionnels.

 

  • Nouveaux outils/essais

    • Stratégies et/ou des outils ou essais innovants qui améliorent, augmentent, et/ou facilitent l’identification ou la validation de nouveaux composés efficaces ou de nouvelles thérapies.
       
    • Stratégies et/ou des outils innovants pour l’optimisation de drogues, le dosage et la livraison de nouveaux médicaments.
       
    • Exploration de gènes bactériens, comme par exemple l’expression de clusters de gènes latents.

Les sous-thèmes suivants ne sont pas dans le périmètre de l’appel à projets :

  • Recherche sur le dialogue hôte / pathogène, ainsi que les relations entre les microbes, l’environnement et l’infection;
  • Etudes sur des bactéries n’étant pas sur la liste prioritaire de l’OMS
  • Investigations sur les étapes initiales du processus d’infection ;
  • Investigations basées sur et/ou des essais cliniques
  • Réévaluation de composés antimicrobiens dans le contexte de leurs combinaisons avec de nouvelles cibles, composés ou outils innovants.

Conditions générales d’application

Les postulants doivent adhérer aux régulations spécifiques des organisations de financement national. Les règles d’éligibilité pour les consortia sont :

Minimum de trois (3) partenaire éligibles de trois (3) pays différent participant à l’appel à projets.

Maximum de six (6) partenaires. Cependant, si le consortia inclue des partenaires de Egypte, Lettonie, Pologne, République Tchèque, ou de la Roumanie, le nombre total de partenaires peut être de sept (7), dans le but d’augmenter la représentation de ces pays dans le JPI-AMR.

Nombre maximum de partenaires par pays participant par projet est limité à un partenaire pour l’Italie et à deux partenaires pour tous les autres pays participants. Pour la Belgique, ce nombre est limité à un partenaire par région/communauté, en pratique ce qui revient à un partenaire par agence de financement belge.

Les participants non éligibles pour un financement (participants issus de pays non-financés, ou participants non finançable selon les règles d’éligibilité) peuvent être impliqués dans un projet s’ils ont sécurisé leur propre financement. Cependant le nombre maximal ne peut excéder six (6) participants ou sept (7) participants si le consortia inclus des partenaires venant de l’Egypte, Lettonie, Pologne, République Tchèque, ou de la Roumanie.

Les consortiums doivent être composés d’une majorité de partenaires éligibles à un financement. Le budget d’un partenaire non-financé ne peut excéder 30% du total du budget requis pour le projet.

Les partenaires non-éligibles ne peuvent être coordinateurs et doivent accepter toutes les règles du JPIAMR comme les partenaires financés.

 

Nombre de partenaires financés (parteraires éligibles)34566
(seulement avec au moins un partenaire de Lettonie, Egypte, Pologne, République tchèque ou Roumanie)
7
(seulement avec au moins un partenaire de Lettonie, , Egypte, Pologne, République tchèque ou Roumanie)
Nombre maximal de partenaires avec financement propre221110

 

Un déposant (i.e. chercheur) ne peut être impliqué dans plus de 3 propositions déposées dans le cadre du Plan d’action 2018 (tous appels confondus) soit au maximum : une coordination et 2 partenariats ou 3 partenariats.

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du Plan d’action 2018.

Informations générales

Erratum 12/01/2018 : Les critères d'éligibilité polonais ont été modifiés (cf page 21)

 

Contact

JPI AMR call secretariat : Martine Batoux et Virginie Mouchel

JPI-AMRCalls@nullagencerecherche.fr

Tel : + 33 (0)1 78 09 80 44

Date de l'appel à projets : jeudi 11 janvier 2018

Limite de dépôt des pré-dossiers : mercredi 7 mars 2018 17:00

Limite de soumission des dossiers : jeudi 14 juin 2018 17:00