L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationIngénierie Numérique & SécuritéThèmes et sujets de recherche

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

Ingénierie Numérique & Sécurité  - 2 axes thématiques

 L’AAP a en particulier pour but d’accroître la synergie entre partenaires publics et privés déjà amorcée et consolidée dans le programme ANR ARPEGE 2008-2010. L’AAP vise aussi à promouvoir et accélérer le développement de résultats de recherche plus amont pour renouveler les principes actuels de l’ingénierie logicielle/matérielle, dépasser certains verrous scientifiques et/ou technologiques, innover en général. On pourra par exemple imaginer de nouveaux champs d’investigation scientifique comme la rencontre entre bioinformatique et embarqué, paradigmes de programmation/conception bio-inspirés pour la sécurité, systèmes multi-agents, systèmes auto-organisant…

L’AAP se focalise aussi sur des champs d’application privilégiés dans lesquels la sécurité et la sûreté de fonctionnement des systèmes STIC en général sont prépondérantes voire critiques : systèmes/services grand public ou d’entreprise, réseaux sociaux/citoyens publics et privés, réseaux de distribution/régulation intelligents (smart grids), avions, trains, routes, villes, bâtiments… numériques intelligents, biométrie, surveillance, intelligence numérique, santé (applications/dispositifs médicaux à fort niveau d’interopérabilité)… tout cela en parfaite cohésion/compatibilité avec la chaine digitale qu’incarne Internet et ses évolutions (Internet du futur).

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)