L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationInfrastructures pour la société numériqueThèmes et sujets de rechercheInfrastructures pour les services inter-filières: extensions aux services spécifiques aux domaines d'application

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

Le rapprochement des mondes réels et numériques, facilité par les infrastructures développées dans les trois axes précédents, ouvre la voie à la mise en œuvre d’une gigantesque diversité de services dans des domaines aussi variées que la santé, l’énergie, l’environnement, les transports, ainsi que dans divers autres secteurs touchant à la qualité de vie des individus.
 
La mise en œuvre de ces services requiert l'interaction entre des mondes technologiques de nature diverse ayant souvent des contraintes de fonctionnement strictes. Par exemple,
•    La gestion efficace de la consommation électrique nécessitera l'accès aux données de « la maison intelligente », de celles concernant les comportements des utilisateurs, ainsi que le contrôle en ligne des dispositifs électriques chez le client (génération, stockage et consommation).
•    La gestion de la génération locale et donc distribuée d’énergie requiert un plan de contrôle lui-même distribué avec des contraintes spécifiques. L’intégration avec les systèmes « des villes intelligentes » et de gestion des parcs des voitures électriques s’impose.
•    La e-médecine fera interagir des systèmes médicaux en milieu hospitalier et à domicile, des passerelles intelligentes connectant les réseaux corporels, de la domotique, et les systèmes d’information des compagnies d'assurance.

Tous ces services nécessiteront l'intégration et le traitement parfois en temps réel de quantités massives d'informations issues de plusieurs sources et transportées par différents réseaux.
 
Cet axe complémente les 3 axes précédents et vise la conception d’architectures et mécanismes permettant le développement de nouveaux services à fort impact sociétal.

D’une part, il faut étendre les infrastructures relatives aux axes 2 et 3 en y intégrant des fonctionnalités spécifiques, notamment en ce qui concerne la conception et l’intégration des réseaux et systèmes « spécifiques aux domaines » permettant la fusion avec le monde réel. Il est indispensable d’arrêter autant que possible le processus de « silo-isation » des infrastructures de services déjà engagé en préservant l'interopérabilité à toutes les étapes de la chaine de valeur, des infrastructures de communication aux services et formats de données. En effet, les services de demain seront transversaux aux domaines sociétaux et aux industries correspondantes.
 
Les problèmes à résoudre incluent l'acquisition et la fusion d'information (la transformation des données en information et des informations en connaissances), la confidentialité des informations et la sécurité des services, l'analyse automatique des données et le raisonnement en ligne et cela à toutes les échelles physiques et de temps.
 
Le déploiement et l’utilisation de ces infrastructures peuvent créer des problématiques juridiques et légales qu’il est nécessaire d’adresser et qui peuvent conduire à la mise en place de dispositifs techniques spécifiques.

Les études proposées devront faciliter le développement de nouveaux usages pour ces infrastructures, proposer des modèles économiques adaptés et dans la mesure du possible adresser les problématiques juridiques et légales.

Mots clés : Nouveaux usages, infrastructures pour des applications dans les domaines de la santé, habitat intelligent, route/véhicule intelligent, smart grid, surveillance de l’environnement, e-santé, conception pilotée par les modèles, représentation et analyse des données de l’internet, fouille et fusion des données, gestion de données massives, confidentialité et respect de la vie privée, garantie de fonctionnement, gestion des incertitudes, grande échelle, passage à l’échelle, interaction homme-système, nouveaux modèles économiques, acceptabilité, aspects juridiques et légaux des usages.

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)