L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationContenus Numériques et InteractionsFiche projet - CONTINT

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

Contenus et Interactions (CONTINT) 2012
Projet DIADEMS

Description,Indexation, Acces aux Documents Ethnomusicologiques et Sonores

Le Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) comprenant le Centre de Recherche en Ethnomusicologie (CREM) et le centre d’Enseignement et de Recherche en Ethnologie Amérindienne (EREA) ainsi que le Laboratoire d’Eco-anthropologie du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) sont confrontés à la nécessité d’indexer les fonds sonores qu’ils gérent et de faire un repérage des contenus.

Lors de l’Ecole d’Été interdisciplinaire CNRS « Sciences et Voix 2010 », une convergence d’intérêts s’est dégagée entre les acousticiens, les ethnomusicologues et les informaticiens : il existe aujourd’hui des outils d’analyse avancés du son développés par les spécialistes en indexation pour faciliter le repérage, l’accès et l’indexation des contenus.

Le contexte du projet est l’indexation et l’amélioration de l’accès aux fonds d’archives sonores du LESC : le fonds du CREM et celui de l’EREA (« chanté-parlé » Maya), ainsi que celui du MNHN (musique traditionnelle africaine). Dès 2007, aucune application n’existant en « open source » sur le marché pour l’accès aux données sonores de la Recherche, le CREM-LESC, le LAM et la Phonothèque de la MMSH d’Aix-en Provence ont étudié la conception d’un outil innovant et collaboratif qui répond à des besoins « métier » liés à la temporalité du document, et adapté à des exigences du secteur de la recherche. Avec le soutien financier du Très Grand Equipement (TGE) ADONIS du CNRS et du Ministère de la Culture, la plateforme Telemeta développée par la société PARISSON a été mise en ligne en mai 2011 : http://archives.crem-cnrs.fr.
Sur cette plateforme, des outils élémentaires de traitement de signal sont disponibles. Cependant, il est nécessaire de disposer d’un ensemble d’outils avancés et innovants pour une aide à l’indexation automatique ou semi-automatique de ces données sonores, issues d’enregistrements parfois longs, au contenu très hétérogène et d’une qualité variée.

L’objectif du projet DIADEMS est de fournir certains de ces outils, de les intégrer dans Telemeta, en répondant aux besoins des usagers. Il s’en suit une complémentarité des objectifs scientifiques des différents partenaires :
Les fournisseurs de technologies, l’IRIT, le LIMSI, le LaBRI et le LAM auront à :
o Fournir des technologies existantes telles que la détection de parole, de musique, la structuration en locuteurs. Ces outils visent à extraire des segments homogènes d’intérêt pour l’usager. Ces systèmes auront à faire face à la diversité des bases qu’il est proposé d’étudier dans ce projet ; leur hétérogénéité est liée aux conditions d’enregistrement, au genre et à la nature des documents, à leur origine géographique. Il faudra adapter ces systèmes dits « état de l’art » aux besoins des usagers.
o Proposer des outils innovants d’exploration du contenu de segments homogènes. Les travaux sur l’opposition voix parlée-déclamée-chantée, le chant, les tours de chant, la recherche de similarité musicale ne sont pas matures. Un véritable travail de recherche reste à faire et avoir à sa disposition des musicologues et des ethnomusicologues est un atout positif.

Les ethnomusicologues, ethnolinguistes, acousticiens spécialistes de la voix et les documentalistes spécialisés vont jouer un rôle important dans le projet en tant que futurs utilisateurs des outils d’indexation :
o Les documentalistes doivent s’approprier les outils et apporter leur expérience afin d’adapter ces outils à leur besoin en indexation. Un échange important doit se réaliser entre celui qui fournit l’outil, celui qui l’intègre et celui qui l’utilise. L’effort doit être porté sur la visualisation des résultats avec pour fin une aide forte à l’indexation en la rendant de fait semi-automatique.
o Pour l’ethnomusicologue et le musicologue, l’objectif va au-delà de l’indexation. Il s’agit, au travers d’aller et retour entre lui et les concepteurs de technologies, de cibler les outils pertinents d’extraction d’information.

Partenaires

IRIT Institut de Recherche en Informatique de Toulouse

LaBRI Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique

LIMSI CNRS Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur

LESC Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative

LAM LAM - Institut Jean le Rond d'Alembert

EAE Museum National d'Histoire Naturelle

PARISSON PARISSON

Aide de l'ANR 656 678 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2013 - 36 mois

 

Programme ANR : Contenus et Interactions (CONTINT) 2012

Référence projet : ANR-12-CORD-0022

Coordinateur du projet :
Monsieur Julien PINQUIER (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse)
pinquier@nullirit.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)