L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresSciences et Technologies de l'Information et de la CommunicationCHIST-ERAThèmes et sujets de rechercheGreen ICT, towards Zero Power ICT

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

 

  • Description de la thématique 4 - Green ICT, towards Zero Power ICT

La diminution de la consommation d'énergie pour le calcul informatique ou la communication est un enjeu important pour l'avenir. Par ailleurs cela rendrait possible la conception de systèmes autonomes récupérant de l’énergie dans leur environnement.

Une large gamme de solutions est actuellement envisagée, du composant au système de niveaux de systèmes, où la recherche est nécessaire dans divers domaines. Néanmoins, en raison des spécificités du CHIST-ERA, à savoir favoriser les technologies émergentes, les projets de cette thématique, proposée aux chercheurs lors du 2nd appel de l’ERA-Net (2011), sont complémentaires vis-à-vis des programmes européens dans le domaine des STIC.

Les projets abordent la question de la consommation d'énergie dans le calcul informatique, les systèmes d’information, de détection ou de communication selon une perspective globale à l’échelle du système. Des approches très innovantes sont attendues à tout niveau du système, de l'échelle nanométrique aux couches protocolaires, logicielles et architecturales :

Consommation d'énergie et dissipation au niveau du composant:

1.    Approches intégrées pour faire face aux limites actuelles liées au « frequency scaling » et de la densité d'énergie (par exemple, le parallélisme, les multi-cœurs, « Dark Silicon », l'hétérogénéité des cœurs spécialisés et efficaces ...).
2.    Architectures de systèmes récupérant de l’énergie en interne (collecte locale d'énergie, systèmes adiabatiques ...).
3.    Nouvelles architectures pour limiter le transfert de données à l'intérieur des composants (co-localisation des sites de calcul et de stockage ...).
4.    Nouveaux paradigmes informatiques pour économiser de l'énergie (par exemple, « on-time computing » au lieu de « best effort », calcul informatique probabiliste, calcul informatique approximatif pour des types de données spécifiques, architectures memristives ...).
5.    Théorie de l'information et pratique des systèmes opérant à des niveaux d’énergie faibles, prenant en compte le bruit dans de tels systèmes (opérations en dessous des niveaux de bruit ...).
Vision matériel/logiciel intégrée :
6.    Approches pour l’intégration de logiciels hétérogènes et la répartition du travail entre les éléments du système (par exemple les composants, périphériques, réseaux sans fil...).
7.    Systèmes embarqués de gestion de l'énergie pour les appareils destinés au grand public (par exemple conscients des contraintes environnementales...).
8.    Architectures nouvelles et flexibles basées sur la minimisation de la consommation d'énergie (architectures conscientes du contexte...).
9.    Approches de la conception, assistée par informatique globale, (dont la "multi-physics") et soutenant l'intégration verticale.

Les projets fournissent des estimations convaincantes de la réduction de la consommation d'énergie attendue en tenant compte non seulement du sous-système mais aussi de l'environnement d'exploitation.
Les projets sont encouragés à réaliser des démonstrateurs. En conséquence, alors que les technologies de rupture seront favorisées par rapport à la recherche incrémentale, les solutions proposées doivent néanmoins être plus ou moins compatibles avec les systèmes actuels afin de permettre à des projets d’inclure des activités d'évaluation des performances. Les solutions proposées sont comparées à l'état de l'art en utilisant des indicateurs et des méthodes de calculs de la consommation totale d'énergie au regard de la performance des systèmes.

Les projets financés devraient faire progresser de manière significative l'état de l'art par la réalisation d'un ou de plusieurs des objectifs suivants :

1.    Développer une compréhension approfondie et exhaustive des TIC éco-responsables du composant aux architectures de systèmes et leur conception.
2.    Favoriser l'émergence de technologies énergétiquement efficaces qui soient innovantes, évolutives et fiables.
3.    Identifier de nouvelles opportunités issues de ces technologies et, éventuellement, le transfert de celles-ci des laboratoires à l’industrie.
4.    Promouvoir l'interdisciplinarité en dépassant les frontières traditionnelles entre les disciplines (en particulier entre les communautés matériel et logiciel); afin d'agrandir la communauté concernée et de s'attaquer à ces nouveaux défis.

  • Projets de la thématique 4

La liste des projets financés dans le cadre de cette thématique est accessible depuis le moteur de recherche des projets de l’ERA-Net CHIST-ERA sur son site officiel : www.chistera.eu/projects-list

Programmes "STIC"

  • INFRA (Infrastructures pour la société numérique)
  • INS (Ingénierie Numérique et Sécurité)
  • CONTINT (Contenus Numériques et Interactions)
  • MN (Modèles Numériques)
  • CHIST-ERA (Long-term CHallenges in Information and Communication Sciences and Technologies)