L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresEnvironnement et Ressources BiologiquesSOC&ENV

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

FACING SOCIETAL AND ENVIRONMENTAL CHANGES (SOC&ENV)
Edition 2012


MobiClimEx


Dynamique des mobilités quotidiennes et résidentielles face aux extrêmes hydrométéorologiques en contexte de changement climatique

Dynamique des mobilités quotidiennes et résidentielles face aux crues rapides
MobiClimEx s'intéresse à l'exposition des individus face aux crues rapides au travers de leurs déplacements quotidiens (exposition sur la route) et de leurs mobilités résidentielles (exposition au domicile). Il vise à estimer l'évolution de cette exposition dans un contexte de changement climatique.

Dynamiques des crues rapides et des réponses sociales à différentes échelles
MobiClimEx vise à observer les dynamiques combinées des phénomènes de crues rapides et des réponses sociales à différentes échelles d'espaces et de temps. Il s'agit tout d'abord d'observer comment l'événement fait irruption dans l'environnement quotidien des individus et comment il modifie leurs programmes d'activités, leur mobilité et donc leur exposition. Il s'agit en outre d'observer les mobilités résidentielles à plus long terme et l'influence des politiques publiques mises en oeuvre dans les zones exposées aux crues rapides. MobiClimEx vise enfin à comprendre comment ces évolutions résidentielles modifient les conditions d'exposition quotidienne, en faisant varier la mobilité pendulaire, particulièrement vulnérable face aux crues rapides. L'approche est appliquée au département du Gard, site pilote de l'observatoire hydro-météorologique Cevennes-Vivarais (OHM-CV), dans la logique l'observation proposée par le programme HyMEx (HYdrological cycle in Mediterranean EXperiment).

Approche spatio-temporelle des dynamiques hydrologiques et des réponses sociales
Répondre aux objectifs de MobiClimEx nécessite l'intégration des processus physiques et sociaux en jeu lors des crues rapides. Nous utilisons une approche permettant de représenter les données sur un même cadre spatio-temporel et de prendre en compte des contraintes d'échelles qui caractérisent les crues rapides (Holling, 2001; Creutin et al 2009). La variabilité de la mobilité quotidienne est ainsi confrontée à la dynamique extrêmement rapide des phénomènes hydrologiques pour tenter d'estimer et de modéliser l'exposition des individus dans l'espace et dans le temps de la crue. Une approche croisée des politiques publiques et des données notariées, complétée par des enquêtes de terrain, permet d'analyser la mobilité résidentielle, mise en regard de la récurrence des crues rapides sur le temps long (de 1958, date de l'une des crues majeures du Gard, à nos jours) au travers de scénarios retrospectifs.

Résultats

La reconstitution des événements passés sont en accord avec les résultats de Naulin et al. (2013). La temporalité des coupures de route apparaît comme incontournable pour estimer l’exposition des mobilités résidence – travail. Par ailleurs, les déterminants de la migration sont plutôt liés à la taille des communes, à leur profil économique et à leur localisation. Enfin, les données recueillies montrent que les communes soumises à des crues récurrentes ont développé leur urbanisme malgré des inondations, ce qui aura un impact certain dans un contexte d'intensidication des phénomènes extrêmes.

Perspectives

A venir

Productions scientifiques et brevets

A venir

Partenaires

ARMINES CRC ARMINES Centre de Recherche sur les Risques et les Crises de Mines Paris Tech

Géographie-cités Géographie-cités

GAME Groupe d'Etude de l'Atmosphère Météorologique

LTHE Laboratoire d'étude des Transferts en Hydrologie et Environnement

PACTE-UJF Laboratoire Politiques Publiques, Action Politique, Territoires - Université Joseph Fourier Grenoble

Aide de l'ANR 760 000 euros
Début et durée janvier 2013 - 48 mois

Résumé de soumission

Le projet MobiClimEx se positionne sur la question de l’exposition humaine face aux événements extrêmes, en particulier le cas des crues rapides en région Méditerranéenne. La région du Gard est choisie comme région cible.
La notion d’exposition intègre des relations complexes entre la mobilité des populations et la dynamique de l’événement hydrométéorologique. Notre ambition est d’aborder cette question sur un continuum d’échelles de temps et d’espace. On s’intéressera à la mobilité quotidienne à l’échelle locale, et à la mobilité résidentielle liée à l’évolution de l’occupation des sols sur plusieurs décennies.


Notre objectif est de comprendre les interactions entre les facteurs environnementaux et les facteurs sociétaux pour ces gammes d’échelles.

Les méthodologies d’analyse et les concepts développés s’appuieront sur l’analyse du temps présent (1960 – 2010). Ces développements seront menés dans une perspective d’évaluer l’évolution de l’exposition en climat futur (2020 – 2050) à l’issue de la fin du projet MobiClimEx.

 

Programme ANR : FACING SOCIETAL AND ENVIRONMENTAL CHANGES (SOC&ENV) 2012

Référence projet : ANR-12-SENV-0002

Coordinateur du projet :
Madame Céline LUTOFF (Laboratoire Politiques Publiques, Action Politique, Territoires - Université Joseph Fourier Grenoble)
celine.lutoff@nullujf-grenoble.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

L'Environnement à l'ANR

Programmes actifs "Environnement et Ressources Biologiques"

Plan d'action 2016