L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresEnvironnement et Ressources BiologiquesECO-INNOVERAThématiques

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

L'ERA-Net ECO-INNOVERA est organisé en trois axes thématiques

L'ANR s’est associe à l'ERA-Net ECO-INNOVERA pour lancer un premier appel à projets (AAP) transnational dans le domaine de l’éco-innovation en juin 2011.

Cet appel à projets (AAP) associe 13 pays et régions : l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, la Finlande,  la France, le Luxembourg, la Pologne, la Suède,  la Suisse,  la Région Basque (Espagne), la région Flamande (Belgique), la Région Wallonne (Belgique), la Turquie).

L'objectif de cet AAP est de financer des projets de recherche transnationaux sur le thème de l’éco-innovation. Ces projets, outre leur excellence scientifique, devront tenir compte des impacts environnementaux et socio-économiques avec une vision claire des marchés  et des secteurs économiques concernés.

- Axe 1 : Changement de paradigme

L’éco-innovation vise à encourager l’émergence de nouveaux concepts de production/consommation durables dans une approche systémique (aspects environnementaux, sociaux, économiques et politiques). Les projets attendus pourront être porteurs de recommandations ou d’outils en aide  aux politiques publiques.

- Axe 2 : Industries et produits soutenables

ECO-INNOVERA entend soutenir la recherche pour une production industrielle durable. Les projets de recherche attendus devront avoir pour ambition de repenser les chaines de production afin de limiter les émissions de polluants (les traitements à la source des potentiels polluants pourront faire partie des objectifs)  et de  gaz à effet de serre, de limiter les besoins en matières premières ou de développer des technologies de substitution, d’engager des démarches d’économie circulaire ( ou inclure la gestion et le recyclage des déchets) et d’analyse de cycle de vie . Les projets attendus doivent considérer toute une chaine de production, ou être trans sectoriels, proposer des améliorations radicales en terme de besoin en énergie ou en matériaux. Les technologies de traitement des pollutions et de remédiation ne sont pas concernées par cet appel.

- Axe 3 : Recyclage

La gestion et la valorisation des déchets prennent une importance stratégique et économique de plus en  plus certaine face à la diminution des ressources naturelles. Il est crucial d’augmenter le taux de recyclage et les opportunités de valorisation des matières premières secondaires. Le leitmotiv de cette thématique devra être : « Faire mieux et plus avec les déchets : nouveaux produits de bonne qualité basés sur les déchets ».

Il conviendra de proposer des projets visant à adapter les procédés industriels existants pour une meilleure séparation et récupération des matériaux, surtout pour les milieux complexes, préparer la phase de recyclage dans le cadre de l’éco-conception des produits, s’attaquer aux barrières sociales et culturelles pour une meilleure acceptation des matériaux secondaires et anticiper leurs futurs marchés qui prendront leur essor sur la base de l’économie circulaire. Une attention particulière sera portée sur les matériaux plastiques complexes, la production de molécules et produits à haute valeur ajoutée et le recyclage des déchets du bâtiment (ex : clinker).

La méthanisation et le compostage ne sont pas concernés par cet appel à projet.

 

 

Programmes actifs "Environnement et Ressources Biologiques"

Plan d'action 2016