L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresEnvironnement et Ressources BiologiquesBIODIVERSAThématiques

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

L'ERA-Net BIODIVERSA est organisé en trois axes thématiques

 

  • Axe 1 : Développement de scénarios intégratifs.

Le développement de scénarios qualitatifs et quantitatifs, qui sont d’une grande utilité pour l’élaboration des politiques publiques,  nécessitera de nouvelles approches ainsi qu’une meilleure collaboration entre les sciences sociales et les sciences naturelles. Une importance est donnée aux recherches réunissant socio-économie, biogéophysique et modèles écologiques, travaillant sur une échelle de temps de quelques décennies et sur une gamme d’échelles spatiales allant du local jusqu’au continental. Le but de cette thèmatique est de comprendre et d’explorer les dynamiques des systèmes écologiques complexes. Ces travaux peuvent fournir des changements directionnels de la biodiversité continus ainsi que des modifications brutales liées à des points de basculement.

 

  • Axe 2 : Comprendre et anticiper la résilience et les points de basculement de la biodiversité et des socio-écosystèmes.

Cet axe comprend les recherches sur les mécanismes qui pilotent les processus de résilience et de basculement, et les recherches sur les capacités des systèmes socio-écologiques à s’adapter à de rapides changements globaux. Cela inclue également le développement, de méthodes quantitatives qui permettraient de détecter des signes prévenant un point de basculement, et de modèles pouvant être utilisés afin d’analyser la résilience ou les points de basculement pour des systèmes socio-écologiques.  Une importance particulière sera portée sur les approches intégrant des facteurs sociaux, écologiques et biogéophysiques pour comprendre, prédire et répondre aux points de basculement de la biodiversité.

 

  • Axe 3 : Fournir une aide à la décision, aux politiques et/ou gestionnaires.

L’utilisation des scénarios et des connaissances sur les mécanismes sous-jacents à la résilience et aux points de basculement de la biodiversité, pour la prise de décision, est ralentie par une mauvaise compréhension de l’utilisation et des limites de ces outils de la part des politiques et des gestionnaires des ressources biologiques (Biggs et al. 2010).  De plus, le manque de scénarios avec des paramètres politiques pertinents, de la part des chercheurs, empêche également leur plus large utilisation (Biggs et al. 2010).

Au niveau de la recherche, la priorité devrait-être d’étudier les options de gestion, de gouvernance et de politiques qui influent sur la résilience des systèmes socio-écologiques afin d’éviter les points de basculement. Une importance particulière sera portée sur les recherches qui regroupent politiques, gestionnaires et scientifiques afin de clairement identifier et dépasser ces limites.

 

 

Programmes actifs "Environnement et Ressources Biologiques"

Plan d'action 2016