L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieuresBiologie santéProgramme de Recherche Translationnelle en Santé (PRTS)

Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

Contexte et enjeuxProjets financésManifestationsLiens utiles

Introduction

Le concept de recherche translationnelle est apparu au cours des vingt dernières années et s’est imposé comme l’expression d’un besoin essentiel pour que les promesses de la recherche fondamentale se traduisent rapidement par une amélioration de la santé des individus et des populations ainsi qu’une meilleure prise en charge des patients. De ce fait, la recherche translationnelle en santé assure un continuum et constitue ainsi une passerelle directe et bidirectionnelle entre recherche exploratoire et recherche clinique en stimulant cette dernière par des innovations thérapeutiques, méthodologiques ou des outils d’investigation émanant de la recherche fondamentale, et réciproquement par la dissémination vers la recherche fondamentale d’observations nouvelles sur la nature et la progression des maladies.

Par ailleurs, la démonstration qu’un concept, issu de recherches fondamentales peut être pertinent pour une application clinique est une étape particulièrement délicate dans la vie d’un projet car située à l’interface entre deux activités de recherche dont les logiques, les valeurs et les pratiques sont profondément différentes. Il est également important de souligner que l’implication de l'industrie est souvent nécessaire dès les premières étapes de ce type de recherche translationnelle. Cette implication est d’autant plus difficile à obtenir que la recherche en amont s’est déroulée dans un contexte académique, dont les objectifs et les standards de qualité ne sont pas les mêmes que ceux du monde industriel, et qu'elle doit intervenir à un stade précoce, où la prise de risque est élevée.

Ainsi, le programme de recherche translationnelle en santé (PRTS) proposé par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) entend répondre aux besoins de financement spécifiques des études qui se situent en aval des projets exploratoires soutenus par l’ANR et en amont des projets soutenus par le Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) de la DGOS. Le programme PRTS s’adresse aux recherches conduites par des investigateurs associant une équipe issue d’un organisme de recherche et une équipe appartenant à un établissement de santé français (la présence à minima de ces deux types d'équipes est exigée). Les entreprises souhaitant s’impliquer dans ces travaux sont invitées à participer en tant que prestataires de services.
Les recherches soutenues par ce programme doivent à terme pouvoir contribuer à l’amélioration du bien-être des patients.

Informations liées au programme

Objectifs et finalités

L’objectif premier du PRTS est de soutenir des projets collaboratifs concernant des questions scientifiques situées à l’interface entre la recherche exploratoire et la recherche clinique.<br/> Les résultats de la mise en œuvre de ces projets doivent permettre la formulation de nouvelles hypothèses susceptibles d’être testées dans le cadre d’une recherche clinique.

Les autres objectifs sont :

  • L’accélération des transferts d’informations des laboratoires de recherche vers les établissements de santé (« bench to bed »), pouvant aboutir par la suite à une demande de soutien au PHRC de la DGOS;
  • L’accélération des transferts d’informations des établissements de santé vers les laboratoires de recherche (« bed to bench »), donnant lieu par exemple à une demande de financement auprès de l’ANR;
  • L’augmentation de l’activité de recherche se donnant pour objectif la validation clinique d’un concept et/ou d’une stratégie d’investigation ou de traitement conçus à partir des résultats de la recherche exploratoire, objectivé par exemple par un dépôt de brevet;
  • la diffusion des résultats issus des recherches soutenues par le PRTS dans au minimum une publication scientifique internationale avec comité de lecture;
  • La prise en compte des contraintes imposées par les investigations chez l’homme dès les étapes les plus précoces de la recherche afin de diminuer les risques d’échec aux étapes ultérieures.

Résultats attendus

Les disciplines concernées par le PRTS, telles la biologie, la chimie, la physique, l’électronique, les mathématiques, ou l’informatique, ont des logiques, des valeurs et des pratiques profondément différentes. Leur réunion requiert les efforts conjugués de communautés scientifiques dont les cultures respectives ne facilitent pas naturellement le dialogue. C’est avec l’objectif d’intensifier et d’accélérer les échanges entre chercheurs fondamentalistes et chercheurs cliniciens que le PRTS entend soutenir la recherche translationnelle. L'effet synergique attendu de ces échanges entre disciplines caractérise la recherche translationnelle.

L'atteinte des objectifs du programme suppose l’accès possible des équipes à des financements adaptés dès l’initiation du processus de valorisation. La possibilité de financements conséquents détermine la conception et l’ambition des projets. Bien qu’elle nécessite des investissements qui peuvent dépasser les budgets habituels des projets de recherche exploratoire, l’étape translationnelle est l’étape la moins coûteuse du développement d’une nouvelle approche clinique. C’est malgré cela le plus souvent à ce niveau que des moyens insuffisants vont entraver le processus de valorisation d’une approche potentiellement prometteuse, ou à l’inverse conduire, faute d’étude suffisamment poussées, à la validation d’une approche qui devra être abandonnée à un stade ultérieur de son développement.

Impact espéré

En proposant un soutien spécifique pour des études précliniques ou cliniques à une phase précoce, le PRTS facilitera la constitution de consortia associant des équipes des organismes de recherche et des équipes des établissements de santé.
L’impact attendu est un enrichissement mutuel conduisant à terme à l’amélioration de la qualité et du professionnalisme des démarches communes conduisant à un transfert de la recherche biomédicale. Le dialogue avec les entreprises éventuellement impliquées dans le processus de valorisation deviendra plus aisé, plus direct et d’autant plus efficace que celles-ci auront été associées au processus de valorisation à une étape précoce. L’aide apportée à ce stade aux investigateurs devrait permettre le transfert de projets qui seraient sinon négligés, car apparaissant trop peu attractifs aux industriels pour justifier un investissement à haut risque.

L’intégration de la dimension de valorisation dans la formation des jeunes chercheurs et des jeunes médecins devrait avoir à terme un impact positif sur la qualité de la recherche exploratoire aussi bien que sur la pratique médicale. Elle contribuera directement par la validation d’approches innovantes et indirectement par l’éducation des différents partenaires impliqués dans ces approches à l’amélioration de la prise en charge médicale des patients ou des populations.

Axes thématiques / type de recherche visée

Le programme s’adresse à tous les domaines de la biologie et de la santé et ne comporte pas d’axes thématiques spécifiques.
Des projets de recherche dans toutes les thématiques de santé peuvent être déposés à l’exclusion de ceux dans le domaine du cancer ou dans les domaines des infections par le virus de l’immunodéficience humaine ou des hépatites B et C, lesquels bénéficient respectivement des soutiens de l’INCa et de l’ANRS.

Appel à projets 2014

Calendrier disponible sur le lien suivant : http://www.agence-nationale-recherche.fr/financer-votre-projet/planning/

Toute l'Actu-19/02/2014 : Recherche Translationnelle en Santé-Second appel conjoint DGOS/ANR

L'axe Recherche translationnelle se trouve inclus dans l'appel à projet générique de l'Agence - Défi 4 Santé-Bien être - sous-axe 16.

Contacts scientifiques :

Responsable de programme : M. Daniel VASMANT : daniel.vasmant@nullagencerecherche.fr

Correspondant DGOS : M. Noël LUCAS : noel.lucas@nullsante.gouv.fr

Chargée de mission scientifique :

Mme Aline GUERCI : aline.guerci@nullagencerecherche.fr - Tél: +33(0)1 73 54 82 26

Vous pouvez également adresser vos questions au sujet du PRTS via le lien suivant: prts@nullagencerecherche.fr

Dernier appel à projets de ce programme

Appel à projets sélectionné : PRTS 2013.

Articulation avec d’autres programmes de financement existants

Dans le cadre de la programmation de l’ANR, certains programmes thématiques tels que SAMENTA en psychiatrie, ou CESA sur les contaminants environnementaux soutiennent des études cliniques pilotées par les investigateurs. Ces soutiens sont toutefois limités en nombre et en ampleur et ne constituent pas la raison d’être de ces programmes. L’ANR soutient également des projets de recherche translationnelle en santé dans le cadre de sa programmation non-thématique (Comités SVSE Sciences du vivant, Santé et Environnement du programme blanc), et par certains de ses appels à projets thématiques internationaux.

Les programmes de l’ANR TecSan et RPIB, pour lesquels le partenariat avec une entreprise est obligatoire, proposent également des soutiens pour le transfert du milieu académique vers les entreprises.

Les financements proposés dans le cadre du PHRC s’adressent quant à eux à des projets plus proches d’une application clinique que ceux qu’entend soutenir le PRTS.

Ainsi, le programme PRTS proposé par la DGOS et l’ANR, permettra de mieux répondre aux besoins de financement en amont du PHRC et en aval des projets exploratoires soutenus par l’ANR.

Relation avec les programmes antérieurs

Le PRT, appel à projets commun à l'Inserm et la DGOS, avait été mis en place avec un objectif de valorisation de la recherche translationnelle semblable à celui du PRTS, mais bénéficiait de moyens plus modestes que le PRTS.

Revenir à la page précédente