L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Suivi bilanEditions 2013 et antérieures

  • Partager
Edition 2013 et antérieures / Archives

Cette rubrique n'est plus actualisée. Pour connaître notre offre de financement, consultez la rubrique "Financer votre projet".

Retour à la liste

Édition
2010

Sélectionné

Programme de recherche transnational interdisciplinaire du " G8 " : Plateforme logiciel libre pour calcul exascale et applications dans le domaine de l'environnement

Cet appel à projets est clos. Consultez nos appels en cours en suivant ce lien.

Consultez la liste des projets sélectionnés

La décision de financement des partenaires français est conditionnée par l’accord de financement des partenaires étrangers par leur agence nationale respective, ainsi que par la validation des budgets des projets, par les résultats de l’analyse financière des partenaires privés et par la fourniture par chaque partenaire des informations administratives et financières nécessaires.

 

 

Les responsables des organismes de financement de la recherche des pays membres du G8 (G8-HORCs) ont décidé de mettre en place un programme de financement multilatéral, dont l'objectif est de créer un nouveau cadre de conduite de recherche internationale. Cette action vise à soutenir une recherche d'excellence sur des thèmes de portée globale, mieux à même d'être traités dans le cadre d'une approche multinationale. Les agences participant à ce programme, au côté de l'ANR, sont : le Conseil de Recherche en Sciences Naturelles et en Génie du Canada (NSERC), la Fondation pour la Recherche allemande (DFG), La Société japonaise pour la Promotion de la Science (JSPS), la Fondation russe pour la Recherche de base (RFBR), les Conseils de recherche du Royaume-Uni (RCUK), et la Fondation Nationale pour la Science aux Etats-Unis (NSF).
Ce programme doit permettre aux chercheurs de coopérer au sein de consortia composés de partenaires issus au moins de trois pays membres.

Le calcul Exascale

La simulation utilisant des infrastructures de calcul intensif est devenue le troisième pilier de la science, au côté de l'expérimentation et de la modélisation. Ainsi, les défis globaux majeurs du 21ème siècle que sont le changement climatique, la gestion de l'énergie, de l'eau, de l'environnement ou encore les catastrophes naturelles peuvent être traités au moyen de simulations numériques et analytiques. Ces simulations manipulent de grandes masses de données et nécessitent d'énormes ressources de calcul.
D'ici 2020, les ressources de calcul nécessaires à ces simulations, les modèles physiques sous jacents l'analyse des données et leur visualisation, auront atteint le niveau exascale (1018 opérations par seconde). Afin de tirer pleinement parti de ces ressources en vue de répondre aux enjeux scientifiques planétaires, il sera nécessaire de s'appuyer sur des applications logicielles utilisant de nouveaux algorithmes et des structures de données capables de tirer au mieux parti du parallélisme à large échelle nécessaire pour le calcul exascale.

Ce programme international vise à soutenir des collaborations entre des experts issus de domaines de recherche en lien avec les enjeux globaux, et des développeurs de futures plateformes exascale. Ces collaborations doivent aboutir à une réponse conjointe aux besoins de la communauté scientifique durant les toutes premières étapes de création de ces nouveaux systèmes de calculs émergents.
De telles collaborations permettront également de créer des réseaux mondiaux d'experts sur des thèmes de portée globale, tout en assurant l'application rapide et efficace de nouveaux outils au fur et à mesure de leur disponibilité. La priorité sera accordée à des projets interdisciplinaires dont l'objectif sera l'exploration et le développement d'algorithmes sous forme de logiciels libres et la manipulation de grandes bases de données robustes, durables et supportant le passage à l'échelle vers le calcul exascale. Ces algorithmes seront appliqués à la résolution de problèmes environnementaux et à leur impact sociétal de portée globale.

Principes de financement
Les projets seront sélectionnés par les agences de financement à l'issue d'un processus d'évaluation conjoint. L'ensemble des étapes et procédures administratives sera synchronisés. Au sein de chaque consortium, chaque partenaire sera financé par son agence de financement nationale selon les procédures définies par chaque agence. Le financement est destiné à des projets de recherche collaborative et non pas à des seules opérations de mise en réseau, mobilité ou communication. Le budget total de l'appel s'élève à environ 10 M€ pour 3 ans. L'objectif est de financer 8 à 10 consortia de recherche dans le cadre de cet appel, pour un financement prévu à compter de Février 2011 et pour une durée de 2 à 3 ans

Informations générales

Attention, les mentions de contact indiquées ci-dessous ne sont peut-être plus valables aujourd'hui. Pour trouver le correspondant adéquat, veuillez consulter notre rubrique "Suivi Bilan".

Date limite de soumission  des "pré-propositions" : 7 Mai 2010
sur le site accessible en cliquant sur ce lien.

Notification de dépôt des " propositions complètes " : 28 Juin 2010

Date limite de dépôt des " propositions complètes " : 25 Août 2010

Le secrétariat de l'appel sera assuré par la Fondation pour la Recherche allemande(DFG). Pour plus d'informations et pour obtenir les noms des contacts dans les autres pays veuillez consulter:
www.dfg.de/g8-initiative


Contacts ANR de préférence par courrier électronique:

Sur l'initiative G8:

Dr. Nakita Vodjdani, Tel. +33 178098013, nakita.vodjdani@agencerecherche.fr

Pour cet appel à projets:

Dr. Bertrand Braunschweig, Tel. +33 178098016, bertrand.braunschweig@agencerecherche.fr
Nadia Nadah Tel. +33 173548144, nadia.nadah@agencerecherche.fr

Date de l'appel à projets : jeudi 4 février 2010

Limite de soumission des dossiers : mercredi 25 août 2010 minuit