L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Physique Subatomique, Sciences de l'Univers, Structure et Histoire de la Terre (CE31) 2018
Projet SPHERES

Modéliser les grandes structures de l’Univers dans le régime non-linéaire

Les futurs relevés de galaxies vont engranger une quantité gigantesque de données. Il est donc primordial d’identifier quelques observables qui permettront d’extraire l’information cosmologique de façon optimale. Parce que l’évolution gravitationnelle entraine inévitablement l’apparition de non-Gaussianités, une partie de l’information n’est plus contenue dans le spectre de puissance mais dans les statistiques d’ordre supérieur. L’une d’elle consiste à compter les galaxies dans des sphères. La théorie des grandes déviations permet alors de faire des prédictions analytiques avec une précision meilleure que le pour cent sur des échelles plus non-linéaires que ce qui est traditionnellement possible (typiquement autour de 10Mpc/h à redshift 0). Cette situation unique sera cruciale pour exploiter les futurs relevés de galaxies. Le but de cette ANR est de développer cette approche pour l’astigmatisme cosmique, comprendre et étudier certains aspects formels de la théorie, l’appliquer aux données de DES, faire des prévisions pour Euclid et comparer le gain en information par rapport au spectre de puissance.

Partenaires

IAP Institut d'astrophysique de Paris

Aide de l'ANR 278 860 euros
Début et durée du projet scientifique décembre 2018 - 48 mois

 

Programme ANR : Physique Subatomique, Sciences de l'Univers, Structure et Histoire de la Terre (CE31) 2018

Référence projet : ANR-18-CE31-0009

Coordinateur du projet :
Madame Sandrine Codis (Institut d'astrophysique de Paris)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.