L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Programme franco-allemand en Sciences humaines et sociales (FRAL) 2017
Projet INTERACT

Interactions entre groupes humains en Europe de l'Ouest durant la transition Mésolithique-Néolithique: la double perspective des échanges biologiques et culturels

Les modalités d'expansion néolithique se sont largement complexifiées en atteignant l'Ouest de l'Europe. Il est évident que la rencontre des deux courants de néolithisation (Danubien et Méditerranéen), combinée à des interactions variables avec les groupes mésolithiques autochtones rencontrés, soit à l'origine de la mosaïque culturelle observée. Les données archéologiques en Europe de l'Ouest dépeignent en effet des scénarios d'interactions et d'échanges extrêmement complexes du Mésolithique jusqu'à la fin du Néolithique, incluant des variabilités régionales. Si ces interactions ont bien été documentées au niveau culturel, il n'existe à ce jour aucune donnée génétique permettant de discuter des interactions biologiques impliquées. Pour les régions d'Europe de l'Est et du Nord, les données génétiques acquises ont permis de pointer de rares échanges biologiques entre fermiers allochtones et chasseurs-cueilleurs autochtones, malgré des échanges matériels récurrents. Les modalités d'interactions entre communautés doivent donc maintenant être testées en Europe de l'Ouest.
Notre projet s'intéresse à des régions clés permettant de documenter la complexité et la variabilité de ces interactions culturelles et biologiques. Les régions ciblées, incluant l'actuel territoire Français, les régions occidentales d'Allemagne, la Suisse et l'Italie, représentent des zones (i) de convergence des communautés fermières issues des deux courants de néolithisation et (ii) de rencontres et d'interactions variables avec les derniers groupes autochtones. Notre étude recherchera ainsi une éventuelle corrélation entre différenciation culturelle et génétique des entités étudiées, et ce à un niveau de résolution le plus précis possible.
Notre approche, inédite, propose la combinaison d'analyses archéologiques et génétiques en Europe de l'Ouest, à une échelle multinationale. Nous proposons ainsi de compiler et de compléter par l'étude de sites majeurs, les bases de données décrivant la distribution des entités archéologiques sur l'ensemble de la région d'étude. De façon complémentaire, nous proposons l'acquisition des premières données génomiques pour un grand nombre de groupes humains, du 8ème au 4ème millénaire cal. BC, et provenant d'une grande diversité de régions et de contextes culturels. Les données pluridisciplinaires acquises permettront pour la première fois, à l'aide de modélisations mathématiques, de documenter les contacts biologiques et culturels entre groupes humains et les évolutions démographiques impliquées.
Notre projet bénéficiera de la collaboration majeure d'archéologues et anthropologues experts des régions et périodes ciblés, ainsi que de généticiens des populations experts en modélisations. La collaboration Franco-Allemande est un élément clé du projet, garantissant une remise en contexte précise et fiable des données génétiques générées et procurant ainsi une compréhension affinée des processus de néolithisation en Europe de l'Ouest.



Partenaires

CEPAM CEPAM

MPI-SHH Max Planck Institute for the Science of Human History

PACEA De la Préhistoire à l'Actuel: Cultures, Environnements et Anthropologie

RGZM Römisch-Germanisches Zentralmuseum Leibniz Research Institute for Archaeology

Aide de l'ANR 671 562 euros
Début et durée du projet scientifique septembre 2018 - 36 mois

 

Programme ANR : Programme franco-allemand en Sciences humaines et sociales (FRAL) 2017

Référence projet : ANR-17-FRAL-0010

Coordinateur du projet :
Madame Marie-France Deguilloux (De la Préhistoire à l'Actuel: Cultures, Environnements et Anthropologie)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.