L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives (DS08) 2017
Projet ANTRACT

Analyse Transdisciplinaire des Actualités filmées (1945-1969)

L’objectif général du projet ANTRACT est l’analyse des images et des sons produits de manière hebdomadaire dans le cadre d’une société indépendante créée en 1945, les Actualités françaises, sur vingt-cinq ans, vecteur cinématographique majeur, déjà partiellement travaillé, mais n’ayant jamais fait l’objet d’une analyse systématique. Grâce à des outils technologiques récents d’analyse systématique des contenus textuels et audiovisuels, analyse de l’image, de la vidéo et du son, transcription automatique de la parole et textométrie en particulier, il s’agira d’offrir à la communauté scientifique des cadres d’analyse renouvelés.

Des enjeux technologiques, historiques, méthodologiques et patrimoniaux sont identifiés. L’enjeu technologique réside dans l’amélioration des technologies d’analyse des modalités parole et image, dans l’exploitation conjointe des différentes modalités (texte, image, parole) en analyse qualitative et quantitative, et dans la spécification et la mise en œuvre d’outils adaptés d’une part aux documents traités et d’autre part aux usages prescrits par l’analyse historienne de ce corpus. L’enjeu historique se décline selon quatre orientations : 1) les évolutions de la France dans sa dimension politique, sociale, économique et culturelle, coloniale et internationale ; 2) la manière dont s’articulent des représentations médiatiques et des faits sociaux ; 3) la dimension mémorielle et 4) la construction d’une histoire audiovisuelle. L’enjeu méthodologique réside dans la mise en place d’une démarche cohérente et complète et constitue l’objectif général du projet. L’enjeu patrimonial réside dans l’importance de ce corpus que le projet se propose d’enrichir et de mettre à disposition des chercheurs et du grand public.

Le projet présente à la fois des dimensions de recherche fondamentale pour les travaux de recherche historique et pour son approche transdisciplinaire, ainsi que des dimensions de développement expérimental pour les travaux technologiques qui consistent, pour une bonne part, à adapter les outils des partenaires aux usages et aux données du projet. Le choix est fait de le déposer comme un projet de développement expérimental.

Le projet est coordonné par Pascale Goetschel directrice du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1). Le consortium réunit des partenaires académiques, industriels et institutionnels, spécialisés et reconnus dans les domaines de l’histoire, de la textométrie, de l’analyse de l’image et de la vidéo, du traitement de la parole et de la gestion de fonds audiovisuels. Le projet est organisé selon un principe qui sous-tend l’aspect transdisciplinaire du projet. Le sous-projet 1 est réservé à la coordination du projet. Le sous-projet 2 regroupe les tâches liées à la constitution du corpus, à la gestion des données et à la recherche technologique. Le sous-projets 3 est le lieu principal de la réflexion méthodologique et transdisciplinaire, selon un principe itératif de phases successives d’expressions de besoins, d’expérimentations et de retours d’expériences. Le sous-projet 4 regroupe les tâches produisant les résultats proprement dits du projet, en termes scientifiques, technologiques, industriels et patrimoniaux.

A l’issue du projet, les résultats seront mis à disposition le plus largement possible. Le corpus enrichi des données et métadonnées produites sera mis à disposition de la communauté scientifique et technologique. Les modules logiciels seront proposés en open source dans la mesure du possible et un portail grand public sera ouvert. En outre, la société Voxolab intégrera les résultats des recherches effectuées en transcription de la parole.

Partenaires

CHS Centre d'histoire sociale du XXe siècle

 EURECOM

IHRIM Institut d'Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités

INA Institut national de l'audiovisuel

LIUM LABORATOIRE D'INFORMATIQUE DE L'UNIVERSITE DU MAINE (LIUM)

Voxolab VOXOLAB

Aide de l'ANR 583 522 euros
Début et durée du projet scientifique décembre 2017 - 36 mois

 

Programme ANR : Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives (DS08) 2017

Référence projet : ANR-17-CE38-0010

Coordinateur du projet :
Madame Pascale GOETSCHEL (Centre d'histoire sociale du XXe siècle)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.