L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Sécurité alimentaire et défi démographique (DS05) 2017
Projet DIETPLUS

Effets des changements de régimes alimentaires sur l’équilibre des marchés, le partage de la valeur dans les filières, la santé publique, l’environnement et l’usage des sols.

Le projet Diet+ a pour but d'analyser les régimes alimentaires en France, en mettant l'accent sur les relations entre les mécanismes de marché et la qualité globale de ces régimes, incluant la qualité de la consommation, les améliorations de la qualité des aliments, l'utilisation des sols, et les améliorations en santé publique. Ce projet étudiera l'impact des changements de régimes alimentaires sur les consommateurs, les producteurs et les agriculteurs. Ces changements de régimes peuvent provenir d'innovations et/ou de politiques alimentaires visant à améliorer l'environnement et la santé publique. La microéconomie appliquée et l’ingénierie alimentaire seront utilisées pour analyser tous les ajustements de marchés. Les travaux d'économétrie, d'économie expérimentale, et les analyses industrielles conduiront à des estimations quantifiées des ajustements de marchés, provenant de ces changements de régimes. L'objectif de Diet+ est de fournir des estimations précises des impacts des changements de régime sur les consommateurs, les producteurs et les agriculteurs, en tenant compte également de l'environnement et de la santé publique.

Le projet sera divisé en trois Work Packages (WP), tenant compte des ajustements de marchés. Le WP1 se concentrera sur certains changements de régimes alimentaires, et leurs influences sur les marchés. Le WP2 détaillera les innovations alimentaires avec leurs impacts sur les structures du marché. Le WP3 examinera la politique optimale qui pourrait améliorer la qualité globale des régimes alimentaires.

Le WP1 se concentrera sur le changement global de l'alimentation et son impact sur les marchés. Nous étudierons le secteur de la viande qui est souvent en première ligne dans les débats scientifiques et publics. Tout d'abord, nous évaluerons comment une modification de la demande de viande aura une incidence sur le régime alimentaire et la production agricole en général, en reliant un modèle de demande à un modèle de production agricole. Deuxièmement, nous étudierons comment cette modification de la demande de viande influencera les consommateurs et les entreprises des chaînes d'approvisionnement, en reliant un modèle de demande à un modèle détaillant les chaînes d'approvisionnement.

Le WP2 étudiera les tendances récentes de la consommation en matière de variété alimentaire et d'innovations. La première tâche se concentrera sur les produits animaux avec des caractéristiques saines et respectueuses de l'environnement, et en étudiant également les nouveaux produits végétaux se substituant à la viande. La deuxième tâche analysera la relation entre structures du marché et innovations. Nous déterminerons comment ces caractéristiques « santé et environnement » influencent le partage des valeurs entre producteurs, fabricants et détaillants. La troisième tâche sera consacrée à concevoir une innovation dans le secteur du fromage, en créant un fromage mixte « animal-végétal » mélangeant du lait d’origine animal et végétal, et en évaluant son acceptation par les consommateurs.

Le WP3 analysera les impacts des politiques sur les régimes alimentaires, l'environnement, la santé publique, et leurs conséquences sur les ajustements de marchés. Nous étudierons le choix optimal d’instruments tels que les taxes/subventions, les labels et/ou les standards/normes liés à la viande et aux produits laitiers. Nous mesurerons l'impact de ces politiques sur les surplus économiques des agents, l'environnement et la santé publique. En outre, nous prêterons attention à la transition du secteur agroalimentaire actuel vers un nouveau modèle, centré sur la nutrition et des objectifs à faible teneur en carbone, ce qui nécessite une étude précise des changements « progressifs » à chaque étape de la chaîne d'approvisionnement.

La combinaison de ces approches donnera une vue complète sur les politiques durables qui influencent directement ou indirectement les comportements, les marchés et la durabilité des régimes alimentaires.

Partenaires

ALISS Alimentation et Sciences Sociales

 Economie Publique INRA-AGROPARISTECH

GMPA Génie et Microbiologie des Procédés Alimentaires

INRA TSE-R Toulouse School of Economics - Recherche

Aide de l'ANR 399 341 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2018 - 36 mois

 

Programme ANR : Sécurité alimentaire et défi démographique (DS05) 2017

Référence projet : ANR-17-CE21-0003

Coordinateur du projet :
Monsieur Stéphan Marette (Economie Publique INRA-AGROPARISTECH)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.