L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Défi des autres savoirs (DS10) 2016
Projet ImpactMeta

impact de la métacognition sur le comportement

Prendre de bonnes décisions est essentiel pour la survie, que ce soit pour un individu évoluant dans un environnement dangereux, ou pour une société en compétition dans un marché. La « métacognition » est notre aptitude à évaluer nos propres décisions, par exemple en formulant des jugements de confiance, et cette aptitude pourrait conduire à améliorer ces décisions. Cette possibilité fait de la métacognition un thème de recherche en plein essor dans le domaine des sciences cognitives et des neurosciences de la décision. Nous proposons ici une recherche fondamentale visant à mieux comprendre l’influence de cette aptitude de métacognition sur le comportement.

Les recherches récentes dans ce domaine ont visé à quantifier cette aptitude métacognitive chez les agents opérant une tâche, et à identifier les mécanismes neuraux impliqués dans ces jugements métacognitifs. Cependant, dans de nombreuses études en sciences cognitives, le jugement métacognitif apparaît comme un commentaire sur le comportement, sans réel impact sur celui-ci. Ici, en utilisant une approche alliant des expériences empiriques et une modélisation computationnelle, nous voulons établir que la métacognition a un impact direct sur le comportement, et ce de plusieurs façons différentes.

Nous considérerons plusieurs liens potentiels entre métacognition et comportement, et testerons ces liens à travers des études comportementales chez des volontaires sains. Les études que nous proposons sont basées sur la psychophysique de la perception visuelle, une discipline qui a servi de terrain aux développements récents de modèles neuro-computationnels de la prise de décision et de la métacognition. Nous compléterons notre approche empirique par des données oculométriques, en nous intéressant à la taille de la pupille, qui semble liée à la confiance dans la décision. Nous nous appuierons également sur des modèles computationnels pour motiver et interpréter nos investigations empiriques.

Notre projet est constitué de deux lignes de recherche. Nous étudierons d’une part l’influence de la métacognition sur le comportement d’un agent isolé. Par exemple, nous testerons différentes hypothèses, selon lesquelles la confiance pourrait agir comme un signal de valeur lors de la sélection d’une tâche, et comme un signal de priorité lors de la planification entre différentes tâches. D’autre part, nous étudierons l’influence de la métacognition sur le comportement d’un agent qui reçoit des informations de son environnement et d’autres agents. Par exemple, nous évaluerons comment la surconfiance (qui un problème majeur en finance comportementale) impacte sur l’aptitude de l’agent à ajuster son comportement à des informations externes. Nous nous intéresserons aussi à l’influence de la métacognition dans des situations de coopération ou de compétition entre agents.

En résumé, notre projet est un projet de recherche fondamentale, dans le domaine des sciences du comportement. Nous proposons d’étudier la métacognition, c'est-à-dire l’aptitude des observateurs humains à évaluer leurs propres processus cognitifs, à travers les jugements de confiance. A travers notre projet, nous proposons élargit le champ des questions de recherche dans ce domaine, et d’apporter des nouveaux éléments de connaissances sur l’impact de la métacognition sur le comportement. La reconnaissance explicite du rôle instrumental de la confiance permettra d’améliorer les modèles de la prise de décision, et d’enrichir et consolider un dialogue naissant entre la psychologie cognitive et l’économie comportementale.

Partenaires

CES-UMR8174 (CNRS DR1) Centre d'économie de la Sorbonne (UMR8174 UP1/CNRS)

Aide de l'ANR 172 800 euros
Début et durée du projet scientifique - 36 mois

 

Programme ANR : Défi des autres savoirs (DS10) 2016

Référence projet : ANR-16-CE28-0002

Coordinateur du projet :
Monsieur Vincent de Gardelle (Centre d'économie de la Sorbonne (UMR8174 UP1/CNRS))

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.