L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Inégalités, discriminations, intégration (DS0802) 2015
Projet DALTON

Discriminations dans l'Accès au Logement : un Testing de cOverture Nationale

La méthode du testing n’a pas encore été appliquée en France à la mesure des discriminations dans l’accès au logement. Des expérimentations ont déjà été menées sur ce thème mais avec des échantillons restreints. Le contraste est impressionnant avec la littérature qui s’est développée dans d’autres pays, en particulier aux Etats-Unis où les testings sont appliqués à l’accès au logement depuis les années 1970 et où les preuves expérimentales de discriminations sont multiples, en particulier pour les discriminations ethno-raciales qui sont les plus étudiées.
L’objectif du projet DALTON est de produire un chiffrage de référence sur l’ampleur de la discrimination dans l’accès au logement du parc privé à l’aide d’un testing de couverture nationale, qui soit représentatif au niveau de chaque zone d’emploi, tout en couvrant un large spectre de motifs de discriminations : l’âge, l’origine, le lieu de résidence et leurs combinaisons. Le protocole du projet, qui repose sur une collaboration de chercheurs en économie, sociologie et socio-démographie, prévoit d’envoyer cinq candidatures fictives en réponse à une sélection de 5 000 annonces de locations dans le parc privé répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il s’agit d’effectuer une exploitation statistique avancée des 25 000 réponses associant traitements lexicaux, économétrie des données de testing et économétrie spatiale, tout en combinant cette approche avec une post-enquête qualitative auprès d’un échantillon de répondants. Ce protocole permettra non seulement de mesurer les différentes formes de discrimination dans l’accès au logement et leurs combinaisons mais aussi d’analyser les déterminants de ces discriminations. Nous serons en mesure de savoir si les discriminations dans l’accès au logement dépendent des caractéristiques du candidat (en ajoutant à leur profil des signaux de stabilité financière, avec un statut de fonctionnaire), de celles de l’annonce (postée par un particulier ou une agence, montant du loyer, caractéristiques du logement, etc.), et de celles du contexte local (structure du parc immobilier, composition socio-démographique des territoires, etc.).
Plusieurs avancées sont attendues relativement à la littérature existante.
1) Réaliser le premier testing scientifique dans l’accès au logement en France permettant de produire une mesure statistique conforme aux standards internationaux ;
2) Couvrir simultanément plusieurs motifs pertinents de discriminations dans l’accès au logement : l’âge (discrimination à l’encontre des jeunes), l’origine (en distinguant Maghreb et Afrique de l’Ouest), le lieu de résidence (habiter un quartier inscrit dans la géographie prioritaire de la politique de la ville) ;
3) Effectuer cette mesure des discriminations sur l’ensemble du territoire métropolitain afin d’être en mesure de cartographier les discriminations à l’échelle des zones d’emploi ;
4) Se donner les moyens de comparer l’importance relative des différents motifs de discriminations étudiés ainsi que le cumul éventuel de ces motifs ;
5) Identifier la part de discrimination statistique en ajoutant aux profils des candidats des signaux de stabilité financière (avec un statut de fonctionnaire) ;
6) Identifier la discrimination liée aux préférences éventuelles du voisinage en distinguant dans les mêmes quartiers, la situation des maisons indépendantes et celles des appartements ;
7) Traiter le corpus des réponses à l’aide d’analyses de contenu permettant d’enrichir la base de données de testing ;
8) Compléter la base de données par des variables socio-économiques et politiques locales afin d’étudier les effets du contexte local sur la production des discriminations ;
9) Utiliser à la fois l’économétrie des données de testing et l’économétrie spatiale dans les traitements statistiques des données
10) Compléter les enseignements d’une approche statistique par des entretiens auprès des offreurs de logements dans le cadre d’une post-enquête qualitative.

Partenaires

CRESE Centre de Recherche sur les Stratégies Economiques (EA 3190)

ERUDITE Equipe de Recherche sur les Données Individuelles en lien avec la Théorie Economique (EA 437)

PACTE Laboratoire Politiques Publiques, ACtion Politique, Territoires

Aide de l'ANR 137 905 euros
Début et durée du projet scientifique janvier 2016 - 24 mois

 

Programme ANR : Inégalités, discriminations, intégration (DS0802) 2015

Référence projet : ANR-15-CE28-0004

Coordinateur du projet :
Monsieur Yannick L'Horty (Equipe de Recherche sur les Données Individuelles en lien avec la Théorie Economique (EA 437))

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.