L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Défi de tous les savoirs (DS10) 2014
Projet LODOCAT

Chrétientés lotharingiennes-Dorsale catholique, IXe-XVIIIe siècles

Il s’agit d’étudier de façon diachronique (en considérant à la fois le Moyen Âge et l’époque moderne) l’originalité des formes de christianisme développées dans des zones « de marge », à cheval sur des frontières politiques, religieuses et linguistiques, à savoir l’espace de la Lotharingie puis des « pays d’entre-deux » médiévaux (de la mer du Nord à la Savoie) ; pays qui, augmentés du Milanais, ont constitué à l’époque moderne la « Dorsale catholique » (l’axe européen du front de catholicité, entre christianismes catholique et protestants). Ces spécificités ont souvent été affirmées par les historiens, mais rarement démontrées, si ce n’est par des études ponctuelles. L’objectif est donc de repenser les facteurs explicatifs et les modalités d’une telle multiplicité et variété d’expériences religieuses, de leur diffusion, de leurs succès ou échecs, en faisant mieux ressortir ce qui relève de la conjoncture ponctuelle et ce qui relève de phénomènes structurels, liés à la spécificité de ces régions sur le plan politico-religieux.

Pour couvrir cet espace et assurer une approche réellement comparatiste et transversale, il a été constitué un consortium international de 7 laboratoires d’histoire : 4 équipes françaises (le CRULH de Lorraine – coordinateur –, le LARHRA de Lyon, le LSH de Besançon, le CREHS d’Arras) et 3 étrangères (Transitions de Liège, Institut d’histoire de l’Université du Luxembourg, Département d’histoire de l’Università degli Studi de Milan). Au total, 37 personnes sont engagées dans le projet, qui concerne essentiellement l’histoire mais assure aussi des ouvertures vers l’histoire de l’art et la musicologie pour traiter de l’évolution des pratiques liturgiques : 12 médiévistes, 21 modernistes, 2 historiens de l’art, 2 musicologues.

L’espace et la chronologie envisagés étant très larges, les travaux seront, par souci de réalisme, concentrés sur trois axes :
• L’engagement des religieuses (spécificité des vocations féminines, relations avec la direction masculine des églises, écrits féminins) : organisation de 3 journées d’études et d’un colloque final, avec publication des actes sous forme de synthèse commune ; trois volumes d’éditions de textes ; mise en ligne d’éditions et numérisations de textes ; constitution d’une base de données sur ces communautés.
• Les modèles pastoraux (modèles épiscopaux, formation et compétences des évêques, organisation du personnel diocésain, constitution et diffusion des normes juridiques ou liturgiques, « cléricalisation » des pasteurs protestants) : organisation de 3 journées d’études et d’un colloque final avec publication des actes ; constitution d’une base de données prosopographique sur le personnel épiscopal (XIVe-XVIIe s.)
• Dévotions et politiques (promotion et diffusion des pratiques de dévotion : formes particulières de dévotion mariale, saints « politiques », dévotion spécifique aux anges) : organisation de 2 journées d’études et d’un colloque final avec publication des actes ; réalisation d’une exposition avec réalisation d’un catalogue (Musée d’art sacré de Fourvière à Lyon) ; édition sur internet d’un inventaire des éditions d’un livre de piété, « best-seller » pendant deux siècles dans la région considérée.
L’ensemble des travaux donnera lieu à la production d’un site internet et d’une synthèse globale sous forme de livre-atlas, qui comportera une centaine de cartes accompagnées de longues notices récapitulatives et d’iconographie.

Partenaires

CREHS Centre de recherche et d'études "Histoire et sociétés"

CRULH Centre de recherche universitaire lorrain d'histoire

 Dipartimento di Studi Storici (Università degli Studi di Milano)

 Institut d'histoire

LARHRA Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes

LSH Laboratoire des sciences historiques

LLSETI Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Etudes transfrontalières et internationales

 Transitions. Département de recherches sur le Moyen Age tardif et la première modernité

Aide de l'ANR 272 304 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2014 - 42 mois

 

Programme ANR : Défi de tous les savoirs (DS10) 2014

Référence projet : ANR-14-CE31-0021

Coordinateur du projet :
Madame Christine BARRALIS (Centre de recherche universitaire lorrain d'histoire)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.