L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Innovations (DS0801)
Edition 2014


Altergrowth


Politiques urbaines alternatives pour les villes en déclin

Altergrowth - Alternative policies for shrinking cities
Ce projet s’intéresse à la question de la décroissance urbaine dans une perspective comparée (France, Allemagne, Etats-Unis). Il cherche à comprendre comment l’enjeu de la décroissance, suivant les contextes, est construite socialement et politiquement et quelles sont les réponses qui y sont apportées aux échelles nationales et locales. Plus généralement, l’objectif de ce projet est de questionner les conditions d’émergence de politiques urbaines alternatives dans un contexte de crise.

Analyser les processus de décroissance et les réponses qui y sont apportées
Depuis quelques années, la question de la décroissance des villes connait un net regain d’intérêt dans les travaux de recherche en sciences sociales. Au départ limitée aux anciennes villes industrielles, la décroissance urbaine – comprise ici de manière lâche comme la baisse de la population d’une ville – s’est généralisée sous l’effet du développement inégal, de l’étalement urbain et plus récemment de la crise économique. Elle constitue aujourd’hui, à coté de la croissance galopante des mégalopoles, l’une des facettes des processus d’urbanisation. L'objectif de ce projet est triple. Il s'agit de rendre compte des processus de décroissance urbaine en les décomposant, de comprendre la manière dont ce problème a été mis à l'agenda aux échelles nationales et locales, d'analyser les politiques publiques qui sont élaborer et mises en œuvre pour y répondre.

Comoprendre la décroissance urbaine en mélant analyse qualitatives et quantitatives
Le projet s'appuie sur une méthode mixte mêlant analyse qualitatives et quantitative. Le analyses quantitatives seront réalisées sur l'ensemble des bases de données pertinentes (recensement, RGP, SIRENE, EDP, etc.), tandis que les enquête qualitatives donneront lieu à des entretiens semi-directifs et à des analyses de documents.

Résultats

Les résultats seront communiqués à la fin du projet.

Perspectives

Les perspectives seront dressées à la fin du projet.

Productions scientifiques et brevets

Béal V., Collet A., DeFilippis J., Ocejo R., Rousseau M. (2017), Villes en décroissance/Shrinking cities, Métropolitiques, Dossier Spécial, 27/03/2017.

Béal V., Fol S., Miot Y., Rousseau M. (2017), « Varieties of right-sizing strategies. Comparing degrowth coalitions in French shrinking cities », Urban Geography, In press.

Béal V., Fol S., Rousseau M. (2016), « De quoi le ‘smart shrinkage’ est-il le nom ? Les ambigüités des politiques de décroissance planifiée dans les villes américaines », Géographie, économie, société, vol. 18, 2016/2, p. 211-234.

Partenaires

SAGE Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe

Aide de l'ANR 198 501 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2014 - 36 mois

Résumé de soumission

Ce projet cherche à comprendre la manière dont des villes françaises, allemandes et américaines répondent à l’enjeu du déclin démographique et économique. Il prend place dans un contexte d’approfondissement et de transformation des processus de déclin urbain qui constituent aujourd’hui bien plus qu’hier des phénomènes structurels. Aux mouvements de désindustrialisation et de périurbanisation, se sont plus récemment ajoutés des dynamiques de vieillissement et de déstabilisation économique qui rendent les processus de déclin urbain plus complexes. Pourtant, alors que ces processus affectent aujourd’hui un nombre croissant de villes, rares sont les gouvernements locaux qui rompent avec les stratégies visant le retour à la croissance. Ces stratégies entrepreneuriales sont basées sur le postulat selon lequel les villes doivent se développer en attirant des firmes et des ménages solvables par la mise en place de grands projets urbains et de stratégies marketing leur permettant de se positionner favorablement dans la compétition interurbaine. Si ces stratégies ont porté leurs fruits dans certains contextes, elles sont aujourd’hui confrontées à des critiques de plus en plus vives à l’échelle internationale notamment en raison de leur inadaptation à une réalité urbaine de plus en plus plurielle et de leur coût social et environnemental élevé.

Le projet vise à éclairer le paradoxe de villes confrontées à des problèmes de déclin spécifiques qui continuent pourtant à reproduire des solutions standard pour leur redéveloppement. Dans cette optique, il propose une analyse interdisciplinaire des processus de déclin urbain, des modalités de mise à l’agenda et de gouvernance de cet enjeu et des réponses apportées pour y faire face. En mêlant analyses quantitatives (dynamiques démographiques et économiques) et qualitatives (contextes locaux et nationaux, systèmes d’acteurs, etc.), le projet cherche plus spécifiquement à répondre à trois grandes questions : comment rendre compte des processus de déclin démographique et économique des villes ? Comment gouverner le déclin urbain et permettre l’émergence de solutions alternatives et adaptées à ce problème ? Quels stratégies et instruments sont mis en œuvre dans les politiques dites "innovantes" ?

Pour traiter ces questions, le projet vise en premier lieu à affiner la compréhension de la situation française, avant de la comparer avec d’autres réalités nationales. Ainsi, une approche quantitative sera mobilisée pour mesurer, décomposer et analyser le déclin dans les aires urbaines françaises. Elles seront approfondies à une échelle locale pour les trois cas d’étude retenus (Saint-Etienne, Montbéliard et Roubaix) qui feront également l’objet d’une enquête quantitative poussée permettant de rendre compte des modalités de gouvernance du déclin et des conditions d’émergence d’une stratégie alternative de redéveloppement, celle de la décroissance, sur les agendas urbains. Ces données seront ensuite comparées avec les situations allemande et américaine qui feront l’objet d’analyses quantitatives de seconde main et d’enquêtes qualitatives localisées portant sur les villes de Halle et de Youngstown. Enfin, trois des cinq cas d’étude feront l’objet d’une enquête complémentaire visant à analyser le contenu et les effets des politiques alternatives de « décroissance planifiée ».

 

Programme ANR : Innovations (DS0801) 2014

Référence projet : ANR-14-CE29-0004

Coordinateur du projet :
Monsieur Vincent Béal (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe)

Site internet du projet : http://alterpo.hypotheses.org/

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.