L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Contenus numériques et interactions (CONTINT) 2013
Projet EDISON 3D

Edition et Diffusion Sonore spatialisée en 3 dimensions

Au cours des dernières années, le terme « 3D » a été de plus en plus utilisé dans de nombreux domaines : jeux vidéo, image stéréoscopique, etc. L’image 3D semble se faire une place au cinéma mais peine à s’imposer à la télévision (technologies pas encore matures, port des lunettes inconfortable à la maison, etc.).
Le son s’intéresse aussi de plus en plus à la troisième dimension afin d’offrir une nouvelle qualité spatiale. Toutefois, il ne s’agit pas de la même « troisième dimension ». Là où l’image s’attache à la profondeur dans l’axe de l’écran (derrière mais aussi devant), l’extension à la troisième dimension pour le son se fait dans la hauteur. Les formats existants permettent de gérer le plan horizontal (azimut et distance), avec certaines limites (taille de la zone d’écoute, profondeur limitée à l’arrière des haut-parleurs).
Des travaux sont en cours dans les instances de normalisation (ITU, MPEG) et chez les acteurs majeurs du cinéma (Dolby, BARCO). Ils laissent entrevoir une émergence des productions 3D audio et audiovisuelles chez le consommateur dans les années à venir. Aucun consensus n’émerge cependant sur les outils de création de contenu, les formats et les modes de diffusion de la 3D sonore. Le projet EDISON 3D se propose de réaliser des avancées scientifiques et des outils qui permettront aux acteurs de l’industrie audiovisuelle d’être aussi indépendants que possible des multiples formats à venir. Notre objectif est de préciser les paramètres physiques et perceptifs importants pour la production audio 3D - enregistrement, transformations, rendu - et de concevoir des briques technologiques qui s’adaptent indistinctement à l’un ou l’autre des futurs formats.
Les solutions audio développées dans le projet EDISON 3D répondront à des besoins croissants pour la production audio 3D et pour la restitution en environnement domestique.
Le projet EDISON 3D aborde six point cruciaux :
• Veille technologique. Au cours du projet, les formats nouveaux et à venir seront analysés pour s’assurer de la compatibilité des développements avec les standards émergents.
• Adaptation aux formats d’entrée existants. Les formats d’entrée (mono, stéréo, binaural, High Order Ambisonics, etc.) pour de nouveaux contenus ou déjà existant ont proliféré. Nous proposons d’utiliser une description spatiale par objets sonores qui reste neutre vis-à-vis de ces formats. Grâce aux techniques récentes d’analyse et de séparation de sources couplées à une interaction forte avec l’utilisateur, nous développerons un outil d’adaptation de format permettant de convertir des formats d’entrée audio dans cette description et inversement.
• Interaction entre son et utilisateur en production de son 3D. Les interfaces homme-machine de dernière génération (interaction gestuelle, multitouch, 3D "en l'air" ou tangible) et les techniques de visualisation de l'information ouvrent de nouvelles possibilités. En lien étroit avec les utilisateurs, une interface de production 3D intuitive, précise et maniable sera réalisée. Contrairement aux solutions existantes, elle permettra une manipulation simple et intuitive du champ sonore 3D.
• Solutions de rendu pour la maison. Nous proposerons des dispositifs de rendu de grande qualité qui puissent s’intégrer simplement dans un environnement domestique. Ces dispositifs comprendront un nombre limité d’enceintes ce qui relâchera les contraintes de placement et de câblage qui avaient retardé l’adoption du format 5.1 en son temps.
• Évaluation régulière de la qualité des travaux. Les développements seront évalués tout au long du projet par des tests (qualité du rendu sonore, utilisabilité, ergonomie, etc.) dans un processus itératif afin d’orienter les tâches techniques en fonction des retours des utilisateurs.
Le projet EDISON 3D aide au développement de contenus audio 3D et des technologies associées en facilitant l’adoption des nouveaux formats audio de diffusion 3D dans toute la chaîne de production et de diffusion sonore.

Partenaires

LMS Délégation régionale IDF SUD

LMS Ecole Polyecthnique, Laboratoire de Mécanique des Solides, UMR 7649

IMT/TPT Institut Mines Telecom / Télécom ParisTech

RF Radio France, Direction de la Production et des antennes

se labs sonic emotion labs

UBO Université de Bretagne Occidentale, Lab-Sticc UMR 6285 (Pôle CID équipe IHSEV)

Aide de l'ANR 1 236 042 euros
Début et durée du projet scientifique novembre 2013 - 42 mois

 

Programme ANR : Contenus numériques et interactions (CONTINT) 2013

Référence projet : ANR-13-CORD-0008

Coordinateur du projet :
Monsieur Etienne CORTEEL (sonic emotion labs)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.