L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

RECHERCHES PARTENARIALES ET INNOVATION BIOMEDICALE (RPIB) 2011
Projet TRANSLEISH

Découverte de nouvelles protéines kinases chez Leishmania donovani à partir des inhibiteurs tête de série issus d’un criblage phénotypique

Le parasite protozoaire de Leishmania donovani est responsable de la leishmaniose viscérale, une maladie mortelle classée parmi les maladies tropicales les plus négligées. En l'absence de réels intérêts économiques les programmes ambitieux de recherche et de développement (R&D) pour de nouveaux médicaments anti-Leishmania ne font pas partie des portfolios des grandes compagnies pharmaceutiques. Le consortium TRANSLEISH forme un nouveau partenariat public-privé qui répond à ce besoin et vise à améliorer la R&D des maladies négligées en favorisant le transfert des résultats de la recherche fondamentale sur les Leishmania vers des applications pré-cliniques. TRANSLEISH rassemble les expertises de ses partenaires académiques et pharmaceutiques dans la transduction des signaux chez les Leishmania et dans le développement de médicaments spécifiques de kinases. Il s’appuie pour cela sur l'importante propriété intellectuelle générée par le consortium LEISHDRUG parrainée par l'UE (www.leishdrug.org/), en particulier sur des procédures innovantes de criblage basé sur l’activité enzymatique, des cribles phénotypiques révélant l’activité leishmanicide de composés, et sur l'identification de hits à partir de chimiothèques dédiées inhibiteurs de kinase. Le but principal de TRANSLEISH est de promouvoir le transfert de ces ressources dans des applications pré-cliniques et de coordonner les premières étapes essentielles vers le développement de nouveaux composés tête de série anti-parasitaires. Les principaux objectifs sont (i) d'identifier de nouveaux composés tête de série qui remplissent les critères principaux d’une activité globale anti-Leishmania, une bonne sélectivité et biodisponibilité, et une chimie médicinale accessible (Tâche 1), (ii) de développer et d’appliquer de nouvelles stratégies protéomiques pour identifier les kinases cibles de Leishmania interagissant avec les composés tête de série (Tâche 2), et (iii) de valider ces protéines kinases comme cibles thérapeutiques potentielles par des approches biochimiques et génétiques (Tâche 3). TRANSLEISH représentera donc une puissante plate-forme pour favoriser la recherche translationnelle dans le domaine des traitements médicamenteux anti-parasitaires. Ce consortium réalisera des progrès considérables au-delà de l'état de l'art concernant le développement de concepts de criblage novateurs, et notre compréhension limitée de la transduction du signal chez les trypanosmatidés qui peuvent être exploitées pour le développement de nouvelles approches thérapeutiques. Compte tenu de l'intérêt croissant de l'industrie pharmaceutique dans le développement d’inhibiteurs de kinase pour le traitement de nombreuses maladies, la stratégie de TRANSLEISH sur le développement de médicaments pourrait être appliquée dans d'autres domaines comme par exemple les maladies auto-immunes et le cancer. Cela pourrait donc augmenter de façon significative l'efficacité et la productivité de la recherche en santé publique en France.

Partenaires

CNRS CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE BRETAGNE ET PAYS- DE-LA-LOIRE

IP INSTITUT PASTEUR

ManRos Therapeutics MANROS THERAPEUTICS

Aide de l'ANR 879 935 euros
Début et durée du projet scientifique - 48 mois

 

Programme ANR : RECHERCHES PARTENARIALES ET INNOVATION BIOMEDICALE (RPIB) 2011

Référence projet : ANR-11-RPIB-0016

Coordinateur du projet :
Monsieur Gerald Spaeth (INSTITUT PASTEUR)
gspaeth@nullpasteur.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.