L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Gouverner –administrer (GOUV) 2008
Projet GECOPE

Gouverner des espaces potentiellement conflictuels : ports et communautés portuaires d'Europe à l'heure de la mondialisation

En 1992, la publication du Livre blanc sur le développement futur de la politique européenne des transports marque le début d’une lente transformation des conditions d’exercice des métiers dans le secteur. En résumé, trois grands principes fondent cette politique : la mise en concurrence, l’efficacité logistique et la sécurité. En France, la réforme de la manutention menée à la même époque et celle aujourd’hui engagée pour une révision du statut et des compétences des ports autonomes s’inscrivent dans ce processus qui signe un tournant majeur dans l’histoire des ports européens. Entre libéralisme et politique volontariste, entre décentralisation et médiation étatique, entre service public et concession de terminaux, le gouvernement des ports en Europe est devenu un subtil mélange de directives supranationales, de politiques nationales, de particularismes locaux et de stratégies d’entreprises à l’échelle mondiale. Cette oscillation entre autorité publique et intérêts privés n’est pas sans conséquence sur les quais où des corporatismes anciens défendent

Partenaires

 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE BRETAGNE ET PAYS- DE-LA-LOIRE

Aide de l'ANR 210 000 euros
Début et durée du projet scientifique - 36 mois

 

Programme ANR : Gouverner –administrer (GOUV) 2008

Référence projet : ANR-08-GOUV-0048

Coordinateur du projet :
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE BRETAGNE ET PAYS- DE-LA-LOIRE (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE BRETAGNE ET PAYS- DE-LA-LOIRE)

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.