L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Contenus et Interactions (CONTINT) 2010
Projet MOANO

Modèles et Outils pour Applications NOmades de découverte de territoire

Les périphériques mobiles ont envahi notre quotidien et les nombreuses applications que l’on peut télécharger pour ces périphériques (cf. App Store d’Apple et Google Store de Google) permettent d’assister toujours mieux les tâches quotidiennes des utilisateurs nomades.
Les utilisateurs nomades habitués à utiliser des services cartographiques ont également pris l’habitude de télécharger /paramétrer des applications spécifiques ainsi que les données dont ils prévoient l’usage au cours de leur déplacement sur un territoire donné. Les plus férus en informatique ont appris à utiliser les frameworks d’Android et/ou de Google Maps pour réaliser (et éventuellement à la publier sur des sites comme Android Market) avant le départ en déplacement, l’application adaptée à leurs besoins.
Dans ce projet, nous nous intéressons à des applications utiles pour compléter/augmenter la découverte d’un territoire. Ces applications comportent classiquement un composant cartographique (visualisation et annotations spatiales, les fonds cartographiques utilisés étant souvent stockés en local sur le smartphone sous forme de dalles), un composant textuel (visualisation et annotations de documents en liaison avec la position spatiale de l’utilisateur nomade), des composants permettant d’acquérir des ressources utiles (positions GPS, photos, vidéos, textes courts, …), des composants de communication pour échanger avec un serveur de données (envoi/réception de photos ou de documents multimédias plus généralement), d’autres composants plus spécifiques pouvant être nécessaires selon la mission que doit conduire l’utilisateur.

C’est une fois qu’il est sur le terrain que les soucis commencent pour l’utilisateur nomade de ce type d’application, certaines données jugées a priori inutiles à embarquer sur le périphérique mobile se révélant nécessaires (alors que d’autres données présentes sur le périphérique mobile ne sont pas utilisées au final), certains composants logiciels constitutifs de l’application embarquée sur le périphérique mobile se révélant inadaptés pour traiter telle donnée ou tel document que l’utilisateur n’imaginait pas devoir rencontrer durant son périple sur un territoire donné.

Pour répondre à ces difficultés, notre projet pose trois objectifs opérationnels.
a. ne pas considérer seulement les communications possibles entre l’utilisateur nomade et un serveur central mais profiter du fait que d’autres utilisateurs nomades (randonneurs, responsables scientifiques) sont à portée de l’utilisateur considéré pour trouver / fournir les données ou les composants logiciels manquants.
b. donner à un utilisateur nomade sans compétences en programmation (mais expert dans son domaine) les moyens d’adapter une application cartographique existante stocké sur son smartphone. Donner aussi la capacité à l’utilisateur nomade d’assembler / réorganiser une application cartographique viable à partir des composants et documents dont il dispose et aussi des composants et documents qu’il peut trouver dans son environnement immédiat. Si ce type d’application d’assemblage / agrégation peut sembler difficile à mettre en œuvre avec un smartphone, les utilisateurs de NetBooks ou d’ultraportables disposent des capacités (processeur, écran, communication) pour atteindre cet objectif.
c. En amont du déplacement sur un territoire, rendre exploitable la sémantique contenue dans les documents de façon à ce que l’utilisateur nomade puisse retrouver (en local ou dans son environnement) l’information dont il a besoin sur la base de critères spatiaux et thématiques.

Ces objectifs opérationnels soulèvent cependant de nombreuses difficultés techniques ainsi que des verrous scientifiques qui structurent notre projet.

Partenaires

BNF Bibliothèque Nationale de France

LIG CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-ALPES SECTEUR ALPES

LIFL UNIVERSITE DE LILLE I [SCIENCES ET TECHNOLOGIES]

LIUPPA UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR

IRIT UNIVERSITE TOULOUSE III [PAUL SABATIER]

Aide de l'ANR 583 220 euros
Début et durée du projet scientifique - 45 mois

 

Programme ANR : Contenus et Interactions (CONTINT) 2010

Référence projet : ANR-10-CORD-0024

Coordinateur du projet :
Monsieur Philippe ROOSE (UNIVERSITE DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR)
Philippe.Roose@nulliutbayonne.univ-pau.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.