L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPortail des thématiques scientifiquesIngénierie, procédés, sécuritéConcepts systèmes et outils pour la sécurité globaleDétail des projets financés CSOSG

  • Partager
Edition 2013 et antérieures

Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) 2010 : projet ToxYp

Toxicité de l’ypérite : marqueurs moléculaires de l’exposition et de son traitement

L’ypérite (ou gaz moutarde) est un composé vésicant utilisé pendant la première guerre mondiale et lors du conflit Iran / Iraq. Son action passe par l’induction de brûlures de la peau profondes et difficiles à soigner, ainsi que par des effets importants sur les yeux et les poumons. Un certain nombre de données montrent aussi les propriétés cancérigènes de l’ypérite. Les conséquences sanitaires de l’exposition à l’ypérite ne se limitent pas à ses applications militaires. Cette molécule est en effet relativement facile à synthétiser et elle pourrait être utilisée à des fins terroristes sur des populations civiles en France. Il importe donc de mieux définir ses effets sur la santé humaine et d’optimiser les procédures de traitement.

Le projet ToxYp abordera cette problématique à la fois à travers l’effet à court terme de dose aigues, à savoir les brûlures de la peau, ainsi que les conséquences à long terme d’expositions plus modérées sur l’induction de cancers. Le travail sera réalisé sur l’animal. Les deux équipes impliquées appartiennent respectivement au CEA-Grenoble et à l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA). Elles possèdent des compétences très complémentaires, la première en génotoxicité et la seconde en biologie cutanée. L’intérêt du travail en commun sera la mutualisation de la manipulation des animaux dans des conditions extrêmement contraignantes, ainsi que l’accumulation d’un nombre important de résultats expérimentaux sur le même modèle.

La première partie du projet sera dédiée à la définition de nouvelles stratégies de traitement des brûlures de la peau par l’ypérite. Si les symptômes d’une exposition cutanée aigue à l’ypérite sont bien décrits, le traitement des brûlures associées est encore insuffisant et empirique. Des protocoles alternatifs ont été décrits mais restent conditionnés à des prises en charge rapides, peu réalistes. Il est donc nécessaire de trouver de nouvelles approches, ce que se propose de réaliser l’équipe de l’IRBA. Pour cela, une étude moléculaire visera à définir de nouvelles cibles thérapeutiques contre lesquelles des protocoles associant souvent plusieurs molécules seront testés.

La thématique des conséquences cancérigènes d’une exposition à l’ypérite sera abordée à travers l’étude de la formation de dommages de l’ADN et de l’impact sur les systèmes de réparation de ce dernier. Dans un premier temps, un lien sera recherché entre la sévérité des symptômes de brulures et l’endommagement du génome dans la peau. Une étude de l’ADN des organes internes permettra ensuite de définir lesquels présentent le risque le plus important pour le cancer induits par l’ypérite. Enfin, la mesure des activités de réparation dans la peau d’animaux exposés montrera si l’ypérite affecte les capacités de maintien de l’intégrité du génome des cellules. Un intérêt particulier sera porté dans ces diverses études à l’influence de la dose.

PARTENAIRES

INAC/SCIB COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES - CENTRE D'ETUDES NUCLEAIRES SACLAY

IRBA Institut de recherche Biomédicale des Armées / Département de Toxocologie et risque Chimique

Aide de l'ANR : 376 224 euros
Début et durée : février 2011 - 24 mois

 

Programme ANR : Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) 2010

Référence projet : ANR-10-SECU-0002

Coordinateur du projet :
Monsieur Thierry DOUKI (COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES - CENTRE D'ETUDES NUCLEAIRES SACLAY)
thierry.douki@nullcea.fr

 

Revenir à la page précédente

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Concepts, systèmes et outils pour la sécurité globale

Programmes "Ingéniérie, procédés, sécurité"

  • ASTRID : Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense
  • ASTRID-Maturation : Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation
  • CD2I : Chimie Durable – Industries - Innovation
  • CSOSG : Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale
  • M-era.net : Materials ERANET
  • MatetPro : Matériaux et procédés pour des produits performants
  • P2N : Nanotechnologies et nanosystèmes