L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Suivi bilanPortail des thématiques scientifiquesÉnergie DurableSEED

  • Partager
Edition 2013 et antérieures

Le programme Systèmes énergétiques efficaces et décarbonés (SEED) s’inscrit dans la problématique générale de l’accroissement de l’efficacité énergétique dans l’industrie et de la réduction des émissions de CO2. Le programme s’intéresse à la modélisation multiéchelles des systèmes, à la conception de nouveaux composants énergétiquement efficaces pour l’industrie, tant électriques que thermiques, ainsi qu’aux composants pour le bâtiment, particulièrement pour climatiser les futurs bâtiments à basse consommation. Il s’intéresse également aux systèmes énergétiques industriels, incluant les chaînes renouvelables solaires thermodynamiques. Les pertes énergétiques se faisant généralement sous forme de chaleur, le programme s’intéresse à sa récupération, sa valorisation, son transport et son stockage.

Le programme est ouvert à la fois à la recherche partenariale public-privé et à des projets au partenariat purement académique ou à la recherche fondamentale pour défricher les parties plus amont du périmètre.

 Programme SEED

 Le programme SEED a pour objectif de stimuler les recherches dans le domaine de l’efficacité énergétique des composants et systèmes dans l’industrie et le bâtiment, en vue de réduire les consommations d’énergies primaires ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Il s’intéresse aussi au développement des technologies de captage et stockage du CO2, incluant sa valorisation comme moyen supplémentaire pour réduire drastiquement les émissions des sources stationnaires industrielles. Il vise à contribuer à l’atteinte des objectifs du paquet Énergie-Climat européen d’amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique et de réduction de 20 % des émissions de GES d’ici 2020, ainsi que du facteur quatre de réduction des émissions de GES en France d’ici 2050.

Le programme SEED est organisé en trois axes thématiques :

 Contact

Responsables de programme ANR :
Lingai Luo
lingai.luo@nullagencerecherche.fr


Isabelle Czernichowski-Lauriol (Axe 3 CSCV)
Tél : 01 73 54 81 88
isabelle.czernichowski@nullagencerecherche.fr

Chargée de mission scientifique :
Linda Oukacine
Tél : 01 73 54 82 37
linda.oukacine@nullagencerecherche.fr





 

Appel à projets

AAP SEED 2013

Articulation avec d’autres programmes actuels

Le programme SEED aborde les problématiques d’efficacité énergétique et de réduction des émissions de CO2 pour l’ensemble des systèmes énergétiques. Toutefois :

  • 1: la problématique des systèmes embarqués et notamment des groupes motopropulseurs est traitée dans le programme TDM (Transports Durables et Mobilité)
  • 2: l’optimisation globale des bâtiments et la gestion des systèmes urbains étant traitées par le programme VBD (Villes et Bâtiments Durables), seul le développement des équipements énergétiques pour le bâtiment est pris en compte par le programme SEED
  • 3: la production directe d’électricité à partir des énergies renouvelables, les systèmes et composants électriques ainsi que le stockage de l’électricité sont couverts par le programme PROGELEC (PROduction renouvelable et Gestion de l'ÉLECtricité) ; les aspects solaire thermodynamique, et notamment solaire à concentration, relèvent du programme SEED
  • 4: les questions relatives au développement de filières de production d’énergies décarbonées à partir de biomasses, ainsi qu’à la valorisation du CO2 en photobioréacteur de croissance de biomasse sont rattachées au programme Bio‐ME (Bio-Matière et Energie) ; la valorisation chimique du CO2 est dans le programme CD2I (Chimie Durable - Industries, Innovation)

Relation avec les programmes antérieurs de l'ANR

Le programme SEED se fonde sur les dynamiques engagées dans le cadre du programme EESI (Efficacité énergétique et réduction des émissions de CO2 pour les systèmes industriels) initié en 2009, du programme CO2 (Captage et Stockage du CO2) qui a fait l’objet d’appels à projets de 2005 à 2008, du programme Stock-E (Stockage innovant de l’énergie) pour les aspects thermiques, du programme H-PAC pour la production d’hydrogène à partir d’énergies fossiles et du programme HABISOL pour les équipements énergétiques des bâtiments.