L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Qui sommes-nous ?Europe et internationalPolitique internationaleBelmont Forum

Belmont Forum : L’ANR se mobilise autour des changements environnementaux

L'IGFA, groupe international d'agences de financement, est un forum mondial mobilisé autour de la recherche sur les grands défis liés aux changements environnementaux globaux. Dans ce cadre, le Belmont Forum rassemble les hauts représentants des principales agences de financement à travers le monde. Ses actions ont pour objectif de "délivrer les connaissances nécessaires à l'action pour atténuer et s'adapter aux changements environnementaux néfastes et aux évènements extrêmes dangereux".
L'ANR assure la vice-présidence du Belmont Forum depuis 2012.

Promouvoir les connaissances scientifiques sur  les changements environnementaux globaux

Les connaissances dont la société a besoin pour faire face aux changements environnementaux reposent sur une compréhension globale du système.

Ces connaissances portent notamment sur les interactions entre les changements environnementaux et les transformations de nos sociétés et sur comment gérer les problèmes et les risques associés (protection de la vie et des biens, conceptions et arbitrages entre différentes options de gestion socio-environnementale,  transition vers une économie soutenable, etc.).

Lancement d'appels à projets internationaux sur des défis globaux

Afin de répondre à ces enjeux, les membres du Belmont Forum définissent conjointement des priorités pour des actions de recherche collaborative (CRA, "collaborative research actions"). Les premières actions ont porté sur la vulnérabilité côtière, l'eau, la sécurité alimentaire et les infrastructures numériques. 

Les agences mettent en commun leurs ressources via le lancement d'appels à projets conjoints, l'objectif étant de renforcer l'excellence scientifique et la collaboration internationale, l'interdisciplinarité et l'implication des partie-prenantes dans la définition des questions de recherche, dans la production des connaissances, ainsi que dans leur diffusion afin de répondre au mieux aux défis qui s'imposent à tous.
Ainsi, un premier appel a été lancé en 2012, en collaboration avec les membres du G8-HORCs ("Heads of the Research Councils of the G8 states"). L'appel a rassemblé 11 pays financeurs : l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Australie, le Brésil, le Canada, les Etats-Unis, la France, l'Inde, le Japon, le Royaume-Uni et la Russie – autour des thèmes suivants : la vulnérabilité des zones côtières et la sécurité des ressources en eau douce:
L'ANR a cofinancé 6 projets associant des équipes de recherche françaises dans ce cadre, pour un montant d'aide de 2,5 M€ :

  • ARTISTICC : "Recherche sur l'adaptation, une communauté transnationale et transdisciplinaire - Approche centrée sur la politique"
  • BAND-AID : "Recherche collaborative, Bangladesh Delta : évaluation des causes des risques d'élévation du niveau marin et le développement intégré de la modélisation prédictive de l'atténuation et de l'adaptation"
  • DELTAS : "Catalyser l'action vers la durabilité des systèmes deltaïques avec un cadre de modélisation intégrée d'évaluation des risques"
  • FuturAgua : "Amélioration de l'adaptation et de la résistance à la sécheresse dans des systèmes socio-écologiques tropicaux secs : le Guanacaste, exemple du Costa Rica"
  • MAGIC : "Adaptation multi-échelle aux changements climatiques et leurs impacts sur la vulnérabilité dans les zones côtières"
  • TLSCC : "Maintien de la productivité et des revenus de la pêche dans le Tonlé Sap dans le contexte du changement climatique"

Lancé en juillet 2013 en lien avec l'initiative de programmation conjointe européenne FACCE sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique,  l'appel "Belmont Forum / JPI-FACCE - Food Security and Land Use Change" vise un effort de recherche internationale sur la compréhension de la diversité des interactions d'échelles spatiales entre le changement d'utilisation des terres et les dynamiques de la sécurité alimentaire. Il associe 14 pays.

En octobre 2013, le Belmont Forum a lancé pour 18 mois une réflexion internationale sur les infrastructures numériques et la gestion des données nécessaires à la recherche environnementale. Cette action implique plus de 100 experts, associés à 11 pays, la Commission européenne et le Conseil International pour la Science, et vise à la mise en réseau des communautés pour développer une stratégie commune.

En avril 2014, l'ANR s'est de nouveau jointe au Belmont Forum pour lancer un appel à projets transnationaux sur les thèmes de l'observation de l'Arctique et la durabilité des évolutions sociétales et environnementales à l'œuvre dans cette région, et sur les scénarios d'évolution de la biodiversité.