L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

Qui sommes-nous ?Europe et international

Préannonce : un appel à projets européen bientôt lancé à propos de la nutrition et de l’épigénome

L’agence nationale de la recherche va lancer, en collaboration avec 8 pays, le troisième appel à projets dans le cadre de l’ERA-Net Cofund ERA-HDHL. Son objectif est de financer des projets de recherche transnationaux étudiant les relations entre l’alimentation et l’épigénome. L’ouverture est prévue pour le 6 Février 2018.

L’initiative de programmation conjointe sur « une alimentation saine pour une vie saine » (JPI HDHL) coordonne la recherche dans les domaines de l’alimentation, des régimes alimentaires, de l’activité physique et de la santé afin de contribuer significativement à la construction, au sein de l'espace européen, d'une recherche opérationnelle pour la prévention des maladies liées à l'alimentation et à renforcer la prédominance et la compétitivité des activités de recherche dans ce domaine.

Objectifs de l’appel à projets

L'objectif de cet appel à projets est de soutenir des projets transnationaux de recherche collaborative qui permettent de mieux comprendre les relations entre l'alimentation et l'épigénome et la santé humaine.

Les propositions doivent porter sur l'alimentation et l'épigénome et couvrir l'un des domaines suivants:

  • Établir les relations de cause à effet entre l'alimentation et l'épigénome et la santé métabolique, y compris les mécanismes moléculaires et cellulaires, la réversibilité des modifications épigénétiques et leurs effets à long terme lorsque cela est possible;
  • Identifier les facteurs de risque et les modifications épigénétiques précoces impliquées dans le développement des maladies métaboliques;
  • Les effets épigénétiques à travers la durée de vie et les générations (quand possible sur plusieurs générations);
  • L'étude des facteurs modifiables (alimentation, effet combiné de l'activité alimentaire et phy- sique, du microbiote, etc.) qui pourraient être impliqués dans la régulation épigénétique à des stades de vie critiques;
  • L'effet de l'alimentation et de l'état nutritionnel sur l'environnement intra-utérin et son effet ultérieur sur l'épigénome fœtal et sur la santé ultérieure de l'enfant.

Les projets de recherche doivent également :

  • être multidisciplinaires, réunissant des chercheurs en épigénétique, des scientifiques en nutrition et des scientifiques d'autres disciplines pertinentes.
  • Les propositions doivent couvrir plusieurs approches, telles que:

    • Recherche sur les mécanismes des interactions entre les facteurs alimentaires et les changements épigénétiques et leurs conséquences fonctionnelles et physiologiques et leur influence sur la santé;
    • Recherche translationnelle pour établir des liens de causalité de l’effet de l’alimentation sur l’épigénome et des preuves de concept afin de développer des stratégies efficaces pour améliorer la santé.

  • Les propositions devront porter sur des études humaines; cependant, des études animales et in vitro peuvent être incorporées dans le cas d’analyse qui ne peuvent être réalisées chez l'homme.

Neuf pays ont prévu de participer à cet appel à projets : Allemagne, Canada, Espagne, France, Irlande, Israël, Pays-Bas, République Tchéque et Royaume-Uni.

Composition des consortia

Seuls les consortiums transnationaux seront financés.

La condition suivante s'applique à la composition des consortiums:

  • Minimum de 3 partenaires de 3 pays participants. Ces trois partenaires devraient être admissibles au financement de l'une des organisations participantes.
  • Pas plus de 2 partenaires peuvent être originaires du même pays.
  • Maximum de 6 partenaires (y compris les chercheurs qui participent en tant que collaborateurs, voir ci-dessous la condition pour les collaborateurs).

Des chercheurs ou des organisations internationales peuvent participer à des projets en tant que collaborateurs dans cet appel. Les conditions suivantes s'appliquent aux collaborateurs:

  • Une valeur ajoutée claire pour le projet de recherche devra être démontrée dans l'application.
  • Sécuriser le financement propre à la participation avec des preuves claires dans la proposition que cela est déjà en place.
  • La majorité des membres du consortium devraient être éligibles au financement par les pays participants.

Il est important de noter que le contenu de l’appel à projets décrit dans cette préannonce est indicatif et peut être sujet à des modifications. Cette préannonce n’est pas juridiquement contraignante pour les organismes de financement.

 

JPI HDHL/ERA-HDHL

Une compréhension plus complète des relations entre la nutrition et la santé est essentielle pour livrer la vision du JPI HDHL. Cependant, même avec la recherche en génomique moderne et les méthodes actuelles d'évaluation alimentaire, il est difficile d'identifier les mécanismes clés par lesquels le régime alimentaire influence la santé, d'établir des relations de causalités et de prédire ses conséquences. L'étude de la régulation fine des gènes, l'épigénétique, pourrait fournir le chaînon manquant.

Utilisant l'instrument ERA-Net Cofund (nommé ERA-HDHL), le JPI HDHL vise à surmonter cet obstacle en créant un réseau international dans le domaine de la nutrition et de l'épigénome. Cet appel est la troisième action de financement conjointe (JFA) mise en œuvre dans le cadre de l'ERA-HDHL. Il s'agit d'un appel transnational conjoint, visant à financer les projets de recherche transnationaux excellents qui traitent le lien de causalité ente l'alimentation, l’épigénome et la santé.

 

Calendrier prévisionnel

La procédure de soumission comporte une étape avec une phase de réfutation. Les propositions et commentaires doivent être rédigés en anglais et doivent être soumis au secrétariat de l’appel à projets par le coordinateur à travers d’un système de soumission électronique disponible sur le site de la JPI HDHL. Aucun autre moyen de soumission ne sera accepté.

L’appel à projets sera ouvert début février 2018.

 

En savoir plus :

11.01.18