L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique (informations au 04.04.2017)

Appel générique 2017 : début de la seconde phase d'évaluation

  • La phase de soumission des propositions détaillées est terminée
  • L’évaluation des propositions détaillées par les experts va se dérouler jusqu’à la mi-mai
  • Consulter le calendrier de l’appel générique
  • Résultats détaillés de la première étape

@AgenceRecherche

24/04 11:45 - Personalised Medicine : an international Action Plan published https://t.co/LgmIQWCDhu

20/04 9:04 - Ouverture de la 1ère édition du colloque SPICE #recherche #chimie #energie #ingenierie https://t.co/zHdG5zS1x8

13/04 14:01 - [Rappel] Derniers jours pour s'inscrire https://t.co/dIqnEViUoy #chimie #energie #Ingenierie #sciencesphysiques https://t.co/1TEtHT6Rhw

  • ULTIMATE Transmetteur optique intégré à formats de modulation multi-niveaux

    Réalisation d’un transmetteur photonique 4x100Gb/s ultra compact utilisant les technologies CMOS.
    Les systèmes de transmission optique sont au cœur de l’internet d’aujourd’hui et de demain. Afin de continuer à augmenter le trafic internet tout en gardant un coût raisonnable, l’intégration des technologies photoniques sur une plateforme CMOS (utilisé pour les processeurs) apparait comme une solution extrêmement prometteuse.

    Intégration photonique sur CMOS de laser et modulateur electro-optique
    La majorité des systèmes de transmission optique actuellement déployés fonctionnent au débit de 10Gb/s et utilisent le multiplexage en longueur d’onde (WDM). En 2005, Infinera a introduit des circuits photoniques intégrés (photonic integrated circuits « PIC » ) sur InP et réalisé un dispositif avec 10 canaux à 10Gb/s sur une seule puce. Une alternative prometteuse pour repousser les limites de l’intégration des circuits photoniques sera d’utiliser la plateforme photonique sur silicium. Cette plateforme permettra ultérieurement l’intégration simultanée de l’électronique haut débit avec la photonique sur une même puce.
    ULTIMATE propose de démontrer un transmetteur 4x100Gb/s PIC fondé sur cette technologie, qui intègre 4 transmetteurs à 100Gb/s, c’est à dire 4 lasers accordables, 8 modulateurs QPSK et des amplificateurs optiques à semi-conducteurs. Ce PIC bénéficiera des enseignements hérités de la solution 100Gb/s d’Alcatel Lucent utilisant la modulation PDM QPSK, la première du genre mise sur le marché en 2010, et des travaux pionniers réalisés par les partenaires du consortium sur la plateforme photonique sur silicium.
    Un premier défi technique concerne les sources laser. Par rapport aux premières démonstrations faites par III-V Lab et le CEA dans le projet européen FP7 HELIOS, l’objectif sera d’augmenter la puissance de sortie, de démontrer l’accordabilité sur 30nm et d’obtenir une largeur de raie suffisamment fine pour être compatible avec la détection cohérente.
    Un second défi concerne les modulateurs électro-optiques à haut débit. Par rapport aux premières réalisations obtenues par IEF dans le projet FP7 HELIOS, la bande passante devra être augmentée et la structure sera plus complexe (modulateur QPSK). De plus le modulateur devra être compatible avec des tensions de commande faible (~2x500mV) provenant d’un circuit CMOS. Plusieurs itérations seront nécessaires pour atteindre ces objectifs ambitieux.



  • SMIC Integration sensori-motrice dans la boucle cerebello-corticale

    Integration sensori-motrice dans la boucle cérébello-corticale
    Les programmes moteurs dans le cerveau sont continuellement mis à jour par des informations sensorielles entrantes. Ce processus d'intégration sensori-motrice est encore mal compris. Notre projet vise à élucider comment l'information sensorielle entrante est filtrée et envoyée dans le cortex moteur. A cet effet, nous étudions deux grandes structures
    afférentes du cortex moteur qui forment des boucles fonctionnelles: le cortex sensoriel primaire et le cervelet.

    Intégration sensori-motrice dans la boucle cerebello-corticale
    Le principal objectif de notre projet est de comprendre comment l'information sensorielle est mise en forme avant d'être propagée au cortex moteur. Pour étudier cela, nous allons nous concentrer sur le système des vibrisses de rat et de la souris. Dans ce système, nous allons analyser comment le cervelet contribue à façonner l'activité neuronale, quelles sont les caractéristiques des entrées sensorielles extraites par les neurones projetant vers le cortex moteur et la façon dont les circuits sensoriels sont recrutés au cours de l'adaptation du moteur à l'environnement. Nous émettons l'hypothèse que le pilotage sensoriel du système moteur nécessite l'extraction de singularités sensorielles: extraction soit des stimulis saillants ou inattendus. Nous chercherons des traces de tels calculs au cours de la palpation actif / fouettant.
    Google Translate for Business:Translator ToolkitWebsite TranslatorGlobal Market Finder



  • MITO-CO Translational and mechanistic studies on carbon monoxide as a modulator of neuroinflammation and neuroprotection

    Exploitation du monoxyde de carbone comme agent thérapeutique pour le traitement de la neuro-inflammation
    Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique lorsqu'il est inhalé en concentration élevée. Cependant, toutes les cellules de mammifères en produisent de petites quantités aux effets physiologiques importants tels que la relaxation des vaisseaux sanguins ou l’activité anti-inflammatoire. Dans ce projet, nous étudions la possibilité d’utiliser le CO à des fins thérapeutiques.

    Développement de nouvelles stratégies visant à réduire la neuro-inflammation et augmenter la neuroprotection
    Notre objectif consiste à développer de nouvelles approches méthodologiques permettant par une libération contrôlée de CO, d’atténuer les lésions tissulaires, ainsi que l'inflammation de la zone cérébrale. Il est à noter que l’administration de CO gazeux par l'inhalation via les poumons, ne peut pas être facilement contrôlée, dans la mesure où le CO se lie alors à l'hémoglobine, compromettant ainsi fortement la livraison d'oxygène à l'organisme. Pour contourner cet obstacle, nous suivons une stratégie pharmacologique basée sur notre découverte du fait que certains produits chimiques (appelés CO-RMs) peuvent être utilisés pour apporter aux cellules et aux tissus, des quantités précises et contrôlées de CO. Nous avons ainsi synthétisé une nouvelle classe de CO-RMs capables à la fois de maximiser le dégagement de CO et d’améliorer simultanément la production de CO intracellulaire par activation enzymatique de l'hème oxygénase-1 (HO-1). Les objectifs du projet sont: 1) évaluer l'efficacité de ces nouveaux CO-RMs comme agents anti-inflammatoires et neuroprotecteurs, en utilisant pour cela des cultures de cellules dérivées du cerveau (microglie et les astrocytes); 2) étudier le mécanisme d'action du CO et des CO-RMs sur les mitochondries et vérifier si l'interaction du CO avec ces organelles affecte les réactions inflammatoires, le métabolisme cellulaire et la modulation de la mort cellulaire dans la microglie et les astrocytes; 3) étudier comment le CO et les CO-RMs influencent l'interaction entre les neurones, la microglie et astrocytes dans la promotion de la neuroprotection contre l'ischémie cérébrale.



  • RUPTURES Événements radicaux et reconfigurations de l’existence (approche anthropologique dans le contexte de l’Inde)

    Ruptures : événements radicaux et reconfigurations de l’existence
    Certains événements tels qu’une maladie, un accident, une expérience de violence, modifient profondément et irréversiblement la vie des personnes. Ils engagent des reconstructions, qui sont aussi le lieu où s’expérimentent les possibilités et les conditions de présence au monde.

    Les existences connaissant une rupture énoncent-elles d’autres pensées du monde, d’autres manières d’y être ?
    Le programme Ruptures a démarré en décembre 2010 au Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (Paris), grâce à un financement de trois ans de l’Agence nationale de la recherche. Il a pour objectif de réfléchir aux phénomènes de rupture, lorsque l’existence d’individus ou de groupes se trouve radicalement redéfinie suite à des événements venant rompre les logiques d’inscriptions dans le monde.
    Que se passe-t-il si nous commençons à écouter ces vies qui ne correspondent pas ou qui ne correspondent plus aux cosmologies locales ? Les existences connaissant une rupture énoncent-elles d’autres pensées du monde, d’autres manières d’y être ? Que peut apporter la considération de ces vies à la connaissance anthropologique ?
    À partir de travaux inédits concernant les lépreux, les transgenres et les tribus dites criminelles en Inde, ce programme s’attache aux déplacements ontologiques provoqués par l’événement, à l’émergence de singularités et à leurs catégorisations sociales. L’enjeu est d’aborder le social sous l’angle de son altération, de ses métamorphoses et de la bifurcation des vies qui en résultent. De considérer en premier lieu les expériences individuelles de rupture et de recomposition collective, pour interroger les rapports entre la production de singularités et la société, où prédominent tour à tour créations et réitérations des normes. De placer au cœur de la compréhension du social l’instabilité, l’incertitude, la contingence, souvent tenues à l’écart.



  • ELASTICITE Elaboration d’Alliages Superélastiques de Titane pour la Construction d’Implants Tests

    ELASTICITE
    Elaboration d’Alliages Superélastiques de Titane pour
    la Construction d’Implants Tests

    Nouvelles conceptions et fabrications d'implants métalliques dentaires et articulaires
    Le marché mondial du dispositif médical implantable, plus particulièrement de la prothèse dentaire, maxillo-faciale, articulaire, et les matériels associés connaît une forte croissance annuelle. Elle est la conséquence d’une meilleure maîtrise de l’acte chirurgical. Parallèlement, dans ce contexte, le vieillissement de la population des pays européens accroît la demande et dope les marchés. La pose de certains implants articulaires progresse à un rythme voisin de 10 % l’an. Le projet se positionne sur ce marché de produits à forte valeur ajoutée en contribuant par les innovations apportées à une meilleure
    qualité de vie du patient. C’est la flexibilité du procédé d’élaboration
    qui autorise la conception et la fabrication d’implants en petites
    séries, mieux encore sur mesure, pour traiter par exemple des situations uniques rencontrées dans les pathologies traitées en chirurgie infantile.
    L'association d'un alliage aux propriétés superélastiques au procédé
    CLAD permet d'envisager la réduction de la déviation de contrainte de l'os dans l'implant.
    Les causes principales de descellement des implants articulaires et
    dentaires à l’origine de la révision peuvent se résumer ainsi :
    1) une ostéo intégration médiocre due aux caractéristiques des matériaux
    en surface de l’implant mais aussi de la qualité du matériel osseux,
    une zone d’ancrage peu active à l’interface;
    2) un « écart anatomique » entre la constitution du patient et la
    géométrie et la taille de l’implant retenu;
    3) des sollicitations mécaniques à l’interface os-implant dues
    principalement aux différences de comportement mécanique (élasticité) implant métallique/os.
    Le projet se propose donc d’explorer de nouvelles voies d’investigation permettant de repenser la conception et la fabrication des implants en tentant d’apporter des solutions aux points 2 et 3 ci-dessus.



  • MITIC Messagers dont l’Initiation de la Traduction Interne est dirigée par la Coiffe

    ARNm de l’histone H4 : bien plus qu’un simple messager à traduire
    La structure de l’ARNm de l’histone H4 manipule les facteurs d’initiation de la traduction et les ribosomes entrainant un démarrage non conventionnel de la traduction

    Voir et comprendre la structure et le fonctionnement de l’ARNm de l’histone H4
    Nous avons récemment montré que la traduction de l’histone H4 est initiée par un mécanisme original, reprenant à la fois certaines caractéristiques cellulaires (présence d’une coiffe) et virales (absence de « scanning » et entrée interne des ribosomes). Contrairement aux ARN messagers classiques, la coiffe de l’ARNm de l’histone H4 n’est pas accessible car elle est enfouie dans une poche formée par la phase codante. De ce fait, le facteur eIF4E, qui normalement reconnaît la coiffe, est recruté à l’intérieur de l’ARNm. Ceci permet l’assemblage des ribosomes qui sont ainsi directement positionnés sur l’AUG initiateur. Ce mécanisme simplifié de recrutement interne assure donc un démarrage immédiat de la traduction, sans étape de « scanning », coûteuse en temps et en énergie. Un tel processus pourrait expliquer la production massive en histone, destinée à compacter l’ADN synthétisé juste avant la division cellulaire.
    L’objectif général vise à comprendre ce mécanisme d’initiation par recrutement interne du complexe d’initiation à partir des structures de l’ARNm. Le projet apportera de nouvelles connaissances fondamentales sur (i) la compréhension du mécanisme d’initiation par recrutement interne des complexes d’initiation. (ii) Il permettra l’élucidation des structures tridimensionnelles des complexes d’initiation intermédiaires assemblés grâce aux structures de l’ARNm et (iii) il conduira au recensement des ARNm cellulaires pouvant initier la traduction par la voie du recrutement interne.
    A terme, le projet conduira à une révision du modèle classique d’initiation de la traduction par « scanning » en y intégrant une certaine proportion de recrutement interne.



  • STEEP Stockage Thermique pour l'Eco-Efficacité des Procédés

    Le stockage thermique pour valoriser l’énergie « perdue » dans l’industrie
    Une grande quantité d’énergie est rejetée par l’industrie à bas niveau de température, entre 0 et 150°C. Afin d’améliorer le rendement énergétique global de ces procédés, il est envisageable de valoriser cette chaleur perdue (appelée aussi chaleur fatale). Le projet STEEP vise à accroitre les possibilités de valorisation par la mise au point de systèmes de stockage thermique adaptés

    Développement de solutions pour le stockage de l’énergie thermique entre 80 et 140°C.
    Sur l’ensemble des procédés industriels français, on estime à 75 TWh/an la quantité d'énergie perdue entre 0 et 150°C soit 18,75 % de l’énergie finale consommée dans l’industrie
    manufacturière. La valorisation de cette chaleur fatale est rendue difficile par la présence, dans une grande quantité de procédés industriels, d’un décalage temporel entre l’étape du process à laquelle l’énergie est perdue et l’étape du process à laquelle cette énergie pourrait être valorisée. L’intégration d’un système de stockage thermique permettra de pallier ce problème et de mettre en adéquation cette énergie fatale avec la demande énergétique. Ceci entrainera une diminution de la consommation en énergie primaire.

    La solution du stockage de l’énergie thermique par des Matériaux à Changement de Phase, appelés MCP, apparaît comme particulièrement attractive pour la valorisation de chaleur fatale. Elle associe en effet des capacités de stockage volumique et massique importantes ainsi que la possibilité de restitution de l’énergie à température constante. Ces deux critères sont particulièrement adaptés à la valorisation de chaleur de procédés par lots aussi appelés procédés batch.

    Cependant la mise en œuvre de ces systèmes de stockage se heurte à des verrous scientifiques et technologiques aussi bien au niveau des caractéristiques thermiques du matériau de stockage que de celles du système ou encore de son contrôle commande et de son insertion dans les procédés industriels.

    Dans un cadre de recherche industrielle, l’objectif du projet Stockage Thermique pour l’Eco-Efficacité des Procédés (STEEP) est de mettre au point un système de stockage par MCP solide-liquide dans une gamme de température entre 80 et 140 °C.



  • AGRALID Evaluation nutritionnelle, environnementale et socioéconomique de plusieurs menus alimentaires ; vers une évolution durable des pratiques agricoles et des recommandations nutritionnelles.

    Comment concilier les pratiques agricoles durables et les recommandations nutritionnelles ?
    Quelles préconisations alimentaires en terme d’aliments et de mode de production de ces aliments pour garantir au consommateur des menus parfaitement équilibrés nutritionnellement, et au producteur des modes de production acceptables, tout en limitant leurs impacts environnementaux et leurs coûts de revient.

    Comment améliorer la santé du consommateur et de la planète sans modifier ses habitudes alimentaires
    Le déséquilibre des apports alimentaires chez l’homme est responsable de l’apparition et du développement de nombreuses maladies contemporaines : maladies cardio-vasculaires, obésité, diabète… Ce déséquilibre peut trouver différentes origines :excès d’énergie, nature de cette énergie, mauvais rapport énergie/protéine ou acides gras n-6 / acides gras n-3, et d’autres facteurs (sel, sucres rapides, stress…). L’un des objectifs d’AGRALID est d’identifier des filières de productions agricoles durables et en mesure de contribuer à l’atteinte des recommandations nutritionnelles de l’homme ; ceci en modifiant le moins possible les habitudes alimentaires et en proposant des menus accessibles au plus grand nombre. Pour ce faire, des expérimentations sur animaux testeront de nouvelles matières premières alimentaires dans le but d’optimiser les résultats notamment en terme de qualité nutritionnelle des produits, d’impact environnemental et de coût de production.
    Un outil d’aide à la décision permettra à partir des menus types préalablement constitués de proposer les menus les plus durables en fonction de différentes contraintes que peuvent être la disponibilité des aliments, leur accessibilité etc…




  • GIGAS Identification au gigahertz des grandes gerbes atmosphériques

    GIGAS : Identification au gigahertz des grandes gerbes atmosphériques
    Les rayons cosmiques d'ultra haute énergie (RCUHE) constituent un moyen unique pour étudier la physique et l'astrophysique fondamentale à des énergies considérables (> 1 Joule), très largement supérieures à celles disponibles après des accélérateurs terrestres. Cependant, ces études sont extrêmement difficiles. En effet, le «faisceau« est très mal connu, le flux est très faible (moins d'un événement par km2 et par an) et nous n'observons pas directement l'interaction primaire.

    Mesure de la composition des RCUHE
    L’objectif du projet GIGAS est de démontrer la possibilité de mesurer l’évolution temporelle de la cascade électromagnétique avec un cycle utile de 100% pour des RCUHE d’énergies au delà de 1 J. Notre démonstrateur est basé sur la mesure de l’émission micro-onde générée par les électrons et les positrons de la cascade. Cette mesure est faite grâce à des récepteurs micro-ondes connectée à chacun des détecteur de surface d’Auger. Ces instruments fourniront une estimation calorimétrique de l’énergie et permettront une excellente identification de la particule primaire et ce, événement par événement. Notons que l'identification individuelle des RCUHE constitue en soit une avancé considérable puisque la séparation des primaires n'est aujourd'hui possible que sur une base statistique. Notre approche est à la fois novatrice et conservatrice. Elle conjugue l'exploitation du signal micro-ondes des EAS et les capacités de détection et de reconstruction d'un réseau de détecteurs de particules classique. Nos équipes sont les seules au monde à utiliser cette approche en symbiose. Par ailleurs, un prototype de 7 capteurs que nous avons installé sur Auger en 2011 pour tester notre technique d'intégration a, pour la première fois, détecté un signal provenant d'une EAS dans la bande 3,4- 4,2 GHz démontrant ainsi la justesse de notre approche. Cependant beaucoup reste à faire pour comprendre toutes les caractéristiques de ce signal.



Rechercher un projet ANR