L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Nous suivre

  • OMRP Polymérisation radicalaire contrôlée par voie organométallique

    OMRP
    Polymérisation radicalaire contrôlée de monomères peu réactifs par voie organométallique

    Enjeux et objectifs
    Le projet a quatre objectifs: (1) étendre l’utilité de la polymérisation radicalaire par voie organométallique au contrôle de monomère peux réactifs tels les alpha-oléfines et les éthers de vinyles ; (2) développer une compréhension générale des critères favorisant un piégeage réversible de radicaux par rapport au transfert d’atome d’hydrogène conduisant à la catalyse de transfert de chaine; (3) explorer et confirmer le nouveau concept d’activation d’alcènes vis-à-vis de l’addition radicalaire par coordination à un acide de Lewis ; (4) appliquer le concept de l’activation d’alcènes à la cyclisation efficace de bromoalcènes. L’objectif 1 représent un challenge important, avec comme obstacle majeur les liaisons fortes engendrées par les radicaux actifs et par leur tendance à donner lieu à des processus de transfert d’atome d’hydrogène. L’affaiblissement des liaisons métal-carbone par la sélection de métaux qui donnent lieu naturellement à des liaisons faibles avec des groupements alkyles et l’ingénierie de la sphère de coordination devrait nous permettre de franchir cet obstacle. La preuve de concept a déjà été obtenue par l’équipe avec son travail récent. Comme objectif technique, nous souhaitons accéder à des matériaux polymères avec architecture complexe et élaborée contenant à la fois des monomères réactifs et d’autres peu réactifs.



  • LiLa Stœchiométrie, Structure et Ingénierie des Contraintes dans les Couches Minces de LiNbO3 and LiTaO3 déposées par PI MOCVD

    Stœchiométrie, Structure et Ingénierie des Contraintes dans les Couches Minces de LiNbO3 et LiTaO3 déposées par PI MOCVD
    LiNbO3 (LN) et LiTaO3 (LT) sont parmi les matériaux les plus importants, équivalent dans les domaines de l’optique, l’optique non-linéaire et l’optoélectronique au silicium en électronique. Ainsi, les études à propos de l’étude de l’épitaxie de films minces ferroélectriques de LN et LT est de grande importance pour leurs applications en tant que SRAM, diélectriques à haute permittivité, dispositifs à ondes élastiques, dispositifs accordables dans le domaine micro-onde et guides d’onde optique.

    Films épitaxiaux de haute qualité, monodomains (sans macles) et stoechiométriques de LiNbO3 et LiTaO3
    Bien que les films de LiNbO3 et LiTaO3 puissent être fabriqués par différentes techniques, leurs caractéristiques électriques et électro-optiques ne sont pas comparables à celles de cristaux massifs. La dégradation des propriétés des films minces peut en particulier être expliquée par la difficulté de l’incorporation et la mesure du lithium. De plus, les joints de grains dans les films polycristallins et la présence de macles dans les films épitaxiaux donnent lieu à une diffusion de la lumière et de fortes pertes optiques dans les guides d’onde fabriqués à partir de ces films. Ainsi, des films épitaxiaux de haute qualité, monodomains (sans macles) et stœchiométriques de LiNbO3 et LiTaO3 sont nécessaires.
    Les objectifs de ce projet sont :
    1- le dépôt de films minces de LiNbO3 et LiTaO3 stœchiométriques (50.0% de Li2O),
    2- l’élimination des macles et des domaines ferroélectriques pour des films d’épaisseur de 1 µm,
    3- l'ajustement de l’expansion thermique des films pour réduire le coefficient thermique de dérive en fréquence (TCF) pour les dispositifs à ondes élastiques de surface (OES).



  • Tinnitus Un nouveau modèle pour les acouphènes et ses applications thérapeutiques

    Applications thérapeutiques possibles d’un nouveau modèle d’acouphènes
    La perte auditive s’accompagne d’une hyperactivité des voies auditives centrales. Un modèle suggère que cette hyperactivité résulterait d’un mécanisme adaptatif dont le rôle serait de réguler le niveau moyen de l’activité neuronale. De ce point de vue, les acouphènes seraient une conséquence « collatérale » de la mise en jeu de ce type de mécanisme. Notre projet consiste à étudier les applications thérapeutiques de ce modèle.

    Tester la validité d’un nouveau modèle d’acouphènes
    Le but du projet est de tester la validité d’un modèle original des mécanismes des acouphènes d’un point de vue à la fois fondamental et appliquée. Le modèle suggère que les acouphènes seraient une conséquence des modifications du système auditif central qui se mettent en place après une perte auditive. Plus spécifiquement, la réduction des entrées sensorielles liée à la perte auditive entrainerait une hyperactivité des centres auditifs, résultat d’une augmentation du gain central. Une augmentation de l’activité spontanée pourrait alors sous-tendre la perception des acouphènes, à la condition que cette dernière soit suffisante pour activer le réseau distribué de « haut niveau » impliqué dans les perceptions auditives conscientes.
    D’un point du vue fondamental, l’hypothèse d’une augmentation du gain central est testée dans diverses études, à la fois chez l’homme (études psychoacoustiques) et chez l’animal (électrophysiologie du cortex auditif, imagerie optique à colorant voltage-dépendant) sont destinés à tester cette hypothèse.
    D’un point de vue appliqué, une prédiction de ce modèle est qu’une réduction de l’hyperactivité des centres auditifs réduirait l’intensité des acouphènes. Deux approches sont ainsi testées : 1) restaurer les entrées sensorielles à un niveau pré-perte auditive, par l’intermédiaire d’une stimulation électrique et/ou acoustique, 2) interagir avec l’activité neuronale sous-tendant les acouphènes au moyen de stimulations non-auditives (une intégration multimodale s’effectue au niveau de certains noyaux auditifs).



  • CalixMo ETUDE DE COMPLEXES DU Mo A LIGANDS CALIXARENES : VERS DES (ELECTRO)CATALYSEURS POUR LA PRODUCTION DE NH3 EN CONDITIONS DOUCES

    ETUDE DE COMPLEXES DU Mo A LIGANDS N/S-CALIXARENES : VERS DES (ELECTRO)CATALYSEURS POUR LA PRODUCTION DE NH3 EN CONDITIONS DOUCES
    NH3 est essentiel pour la synthèse d'engrais et elle est produit principalement à partir du diazote (N2), par le procédé Haber- Bosch, extrêmement couteux en terme d’énergie (conditions drastiques de température et de pression). Dans ce contexte, notre objectif est d’obtenir des complexes mononucléaires de Mo à partir de ligands utilisant le calixarène comme édifice moléculaire, en tant que catalyseurs ou électrocatalyseurs potentiels pour la réduction de N2 en NH3 dans des conditions douces.

    ETUDE DE COMPLEXES DU Mo A LIGANDS N/S-CALIXARENES : VERS DES
    Notre objectif est d’obtenir des complexes mononucléaires de Mo originaux, à partir de ligands mixtes N/P/S utilisant le calixarène comme édifice moléculaire, en tant que catalyseurs ou électrocatalyseurs potentiels pour la réduction de N2 en NH3, dans des conditions douces. Il a déjà été démontré qu'un seul centre métallique est suffisant pour réaliser cette réaction de manière catalytique. De plus, le Mo représente un choix adapté puisqu’il peut exister dans quatre états d'oxydation différents. Plus important encore, les calixarènes, et plus précisément les calix[ 6 ]arènes, permettront l’optimisation de la réduction de N2 en assurant : 1) la préorgansiation du site métallique et le contrôle de sa nucléarité, 2) une certaine flexibilité, 3) la protection des intermédiaires, 4) la reconnaissance moléculaire de N2 et, 5) un relais potentiel pour les protons grâce à la présence de groupes ROAr. L'approche électrochimique sera préférentiellement choisie en raison d’une potentielle exploitation à un niveau industriel. Notre projet consiste à : 1) synthétiser des ligands de type calixarène et les complexes Mo correspondants, 2) caractériser par diverses techniques spectroscopiques les complexes, 3) étudier la réactivité des complexes vis à vis de N2 et d’autres « sondes » substrats, comme N2H4 , 4) déterminer les propriétés rédox des complexes de Mo et de leurs adduits avec N2, 5) étudier la réactivité des adduits en présence de protons et d’électrons et 6) développer un système pour la réduction de N2 en catalyse homogène et en électrocatalyse.



  • AstroSleep Rôle des connexines astrocytaires dans la régulation du sommeil

    Rôle des protéine jonctionnelles dans la régulation du cycle veille-sommeil
    a/ déterminer l'impact des fonctions des Cxs et Inxs dans la régulation du cycle veille-sommeil chez la souris et la mouche,
    b/ déterminer la contribution des Cxs astrocytaires dans lactivité a onde lentes de neurones corticaux,
    c/ identifier les changements d'expression et de fonctions des Cxs astrocytaires suite à des privations de sommeil,
    d/ utiliser la drosophile comme modèle pour «screener« et identifier des gènes et des voies moléculaires impliqués dans la régulation du sommeil.

    Enjeux et objectif
    Ce projet vise à reconsidérer la vision “neurocentrique” qui prévaut dans l’étude des fonctions cérébrales.Cependant, les cellules gliales, qui constituent la population majoritaire du cerveau, entretiennent des interactions dynamiques avec les neurones. Ils sont étroitement associés aux éléments pré- et post-synaptiques sur lesquels ils exercent une action modulatrice par le biais de différents mécanismes comme: i) la capture d’ions et de neurotransmetteurs; ii) la libération de molécules actives, les “gliotransmetteurs”, et de substrats énergétiques dont l’implication dans le sommeil a été récemment démontrée et iii) le contrôle du volume extracellulaire. D‘autre part, les astrocytes se caractérisent par l’expression d’un très grand nombre de jonctions communicantes qui leur confère une organisation en réseaux cellulaires. Ces jonctions sont formées par l’agrégation de canaux intercellulaires, chacun étant composé par l’appariement de deux hexamères constitués par des protéines membranaires, les innexines (Inxs) chez les invertébrés et les connexines (Cxs) chez les vertébrés. Ces réseaux gliaux sont impliqués dans l’homéostasie d’ions et de neurotransmetteurs, la propagation des vagues calciques intercellulaires et la dispersion de substances neurotoxiques. Ils participent également à l’apport de substrats énergétiques aux neurones et contribuent ainsi au maintien de l’activité synaptique. Si des évidences existent en faveur d’une participation des Cxs gliales à des pathologies cérébrales, leur contribution à des fonctions fondamentales du cerveau est moins connue. L’objectif de ce projet est de déterminer le rôle de cette propriété caractéristique des cellules gliales dans les interactions neurone-glie impliquées dans la régulation du cycle veille-sommeil.



  • CO-SCIENCES COllaborations SCIences-ENtreprises pour la production de questions sCientifiques dans le domaine Environnemental : analyse des innovationS scientifiques, sociales et structurelles.

    Analyse des innovations lors de rencontres sciences-entreprises et expérimentation de débats
    Le postulat selon lequel la proximité, le dialogue organisé, le partage d’expériences entre entrepreneurs et scientifiques seraient facteurs d’innovation demeure une idée couramment admise. Le projet va consister à étudier des relations existantes et à en expérimenter de nouvelles afin d’analyser les modalités de l’échange, les productions et d’identifier les éventuelles innovations.

    Analyse des innovations lors de trois types de rencontres sciences-entreprises.
    Les analyses sur les mutations des relations sciences-société ont pointé l’implication des acteurs
    « non scientifiques » dans la production de la connaissance et dans la définition des
    questionnements scientifiques. Grâce notamment à leurs méthodologies, les sciences humaines et
    sociales peuvent accompagner ces échanges (Callon et al. 2001). Ainsi, l’objectif de notre recherche
    est de construire et d’expérimenter un espace de débats entre laboratoires de recherche et
    entreprises. L’objet des débats porte sur deux sujets choisis pour leur transversalité scientifique,
    pour l’intérêt qu’y portent nos partenaires que sont le pôle Mer Bretagne, le Technopôle et le Club
    des Entreprises développement durable ; il s’agit de l’aquaculture et des énergies marines
    renouvelables. Pour permettre les comparaisons, il est proposé de mener une analyse
    anthropologique des relations existantes entre chercheurs et représentants d’entreprises à partir
    de deux expériences. La première sera une étude de cas, focalisée sur une entreprise innovante,
    France Haliotis, première écloserie en Europe à pouvoir proposer des juvéniles de coquillages, des
    ormeaux, de qualité en grande quantité. La deuxième portera sur deux réseaux existants dans le
    domaine de l’ingénierie écologique (REVER et AgéBio). Les analyses porteront sur les logiques
    sous-jacentes des différents acteurs, sur les dynamiques d’adaptation mutuelles et l’analyse des
    éventuelles innovations. Notre méthodologie de débat pourrait être réutilisée dans des
    configurations d’échanges sciences-entreprises, afin de permettre l’émergence de
    questionnements techniques et scientifiques.



  • NetSelect L’Evolution Net due aux Sources Dynamiques de Sélection, la Plasticité Sociale, et des Environnements Variables

    L’Evolution Net due aux Sources Dynamiques de Sélection, la Plasticité Sociale, et des Environnements Variables
    Comment es ce que la sélection que ont mesure à court terme produit de l’évolution au cours du temps quant l’environnement social et écologique varie dans le temps et l’espace ?

    -La variabilité de la sélection versus l’évolution a longe terme.
    -L'objectif principal de ce projet est d'éclaircir notre compréhension du processus d'évolution en tenant compte de la variation dans la sélection de traits et de les intégrer dans une nouvelle théorie pour les trajectoires nets de la sélection. La variabilité de sélection peut être due à des changements dans les avantages de traits différents selon les contextes sociaux et écologiques (par exemple, les saisons), en raison de différents types d'interactions (par exemple, la compétition entre males, le choix du partenaire) ou en raison de la variation spatiale ou temporelle des influences environnementales sur les comportements sociaux (par exemple les ressources alimentaires, la structure sociale, etc ...). Par conséquent, nous cherchons de comprendre la façon dont la variation dans l'environnement externe modifie les comportements sociaux, la sélection sur les traits, et la variation des traits qui est essentiel pour le processus de spéciation. Pour comprendre comment la sélection pourrait influencer l'évolution des traits à long terme dans une variété d'environnements différents, des contextes, et des phases du cycle de vie, nous pouvons nous concentrer sur un certain nombre d'épisodes distincts de sélection (choix du partenaire par rapport à la compétition, l'été par rapport à l'hiver, à travers le temps et l'espace) qui peut ensuite être intégré pour créer une image complète de la sélection sur les traits d'histoire vie, des comportements, et des traits morphologiques. Ce faisant, ce projet portera sur un certain nombre de questions fondamentales et des défis de l'écologie évolutive qui demeurent contentieux (par exemple la maintenance de la variation des traits sous sélection, la plasticité du choix du partenaire).



  • CElectrON Couplage Electro-Oxydation et Nanofiltration pour le traitement d’effluents

    L’électron, un réactif non toxique pour traiter les polluants émergents dans l’eau
    Traiter, sans intrants chimiques, des effluents industriels et domestiques liquides chargés en polluants bio-réfractaires, pour permettre leur prise en charge sans danger dans les stations d’épuration.

    Eliminer des résidus pharmaceutiques sur membranes électrochimiquement réactives assurant, par convection forcée et oxydation, la collecte d’un filtrat épuré.
    D’une grande complexité, les eaux de rejet de l’industrie pharmaceutique peuvent contenir des micro-polluants bio-réfractaires (antibiotiques, anti-inflammatoires, béta-bloquants, etc.) difficiles à éliminer. Ces effluents ne peuvent pas être rejetés dans le milieu naturel et il existe, actuellement, un manque de technologies compatibles et fiables pour les traiter et les recycler, tout en évitant le gaspillage d’eau associé. Par ailleurs, il est maintenant reconnu que de nombreuses molécules de ce type sont présentes dans les effluents hospitaliers et qu’elles sont identifiées à des concentrations non négligeables dans les eaux usées domestiques ou les lixiviats de décharge. Leur toxicité pour les organismes vivants, quels qu’ils soient, est avérée.
    Le projet CElectrON contribue à la gestion durable de l’eau, à travers le développement d’une technologie de type « one pot » basée sur le couplage entre séparation ou contact membranaire et oxydation avancée électrochimique. Cette technologie a été mise en place pour permettre, initialement, d’assurer le traitement et le recyclage de l’eau dans les procédés industriels mais d’autres champs d’application pourront être explorés compte tenu de la problématique exprimée précédemment. L’utilisation d’un matériau poreux, robuste, conducteur électrique et générateur de radicaux hydroxyles (espèce très oxydante et réactive donc non rémanente) va permettre la dégradation in situ des polluants émergents et le transfert d’un liquide « propre » et assimilable par les stations d’épuration classiques.



  • NASSICS Nano-structuration pour la dynamique de spin

    Nano-structuration pour la dynamique de spin
    Ce projet a pour but de relier les propriétés radiofréquences et les propriétés structurales et magnétiques des matériaux.

    Comprendre le lien entre structure et magnétisme des matériaux.
    Les matériaux magnétiques sont aujourd’hui utilisés dans de très nombreux domaines industriels tels que la micro-électronique, l’informatique (ex : tête de lecture), la téléphonie mobile, les télécommunications (WIFI), l’automobile etc… En particulier, ces matériaux permettent de réduire les dimensions des composants permettant de capter les ondes électromagnétiques (comme les antennes) et sont donc particulièrement intéressants pour réduire la consommation en énergie des composants et améliorer leurs performances. Cependant, les fréquences de travail de ces dispositifs sont de plus en plus élevées et il devient primordial de comprendre et maitriser la réponse des matériaux magnétiques soumis à des champs électromagnétiques de plusieurs GHz.
    Ainsi notre projet consiste à comprendre le lien entre la structure cristalline de matériaux magnétiques et leurs réponses électromagnétiques. La taille des objets que nous étudions varie de quelques dizaines de nanomètres à quelques microns, en fonction du type d’application visée (systèmes logiques, circuits radiofréquences…). L’objectif final de ce projet est de développer des dispositifs présentant de meilleures performances en termes de bande passante, perte énergétique ou vitesse de propagation des ondes, que les dispositifs actuels. Pour cela, nous cherchons à contrôler leurs structures (forme, taille, quantité de défauts, réseau etc…) et leurs états magnétiques rémanents (i.e à champ nul).



  • Sustain'Apple Gestion durable du risque sanitaire et phytosanitaire dans les filières fruits et légumes frais : le cas de la pomme

    Gestion durable des risques sanitaires et phytosanitaires dans la filière pomme
    La pomme est en France, le premier fruit consommé et exporté. La filière est sous haute surveillance d'un point de vue sanitaire et phytosanitaire du fait des normes sur les résidus, de barrières phytosanitaires de certains pays émergents et de perceptions parfois critiques des consommateurs. Le projet Sustain'Apple vise à éclairer les solutions organisationnelles et institutionnelles pour son développement durable (qualité sanitaire du fruit, compétitivité des firmes, bilan environnemental).

    Maintenir la durabilité de la filière pomme face aux nouvelles contraintes sanitaires et phytosanitaires (SPS) : solutions organisationnelles et impacts social, économique et environnemental
    Une première série d'objectifs du projet est d'identifier les solutions organisationnelles pour la gestion du risque SPS. Pour cela, il sera nécessaire d'éclairer la façon dont les entreprises gèrent le risque avec leurs fournisseurs et leurs clients et ceci à tous les niveaux de la filière. Une attention particulière sera accordée i) au maillon production/expédition et à l'implication des expéditeurs dans la prise de décision des producteurs); ii) aux circuits courts et à l'influence de la proximité du consommateur sur les pratiques SPS des producteurs; iii) aux intermédiaires du commerce international et au rôle des mécanismes relationnels pour une bonne gestion du risque SPS.
    Une deuxième série d'objectifs vise à étudier au niveau institutionnel des solutions pour faire face aux nouvelles barrières non tarifaires mises en place par quelques pays émergents à fort potentiel d'importation de pommes d'origine française. Sur la base des solutions techniques disponibles aux exportateurs français, on considèrera les mécanismes publics/privés mis en place pour élaborer les protocoles phytosanitaires qui seront proposés pour la négociation bilatérale et/ou multilatérale. Les exemples du Chili et de l'Italie, deux pays qui négocient avec succès leurs protocoles phytosanitaires, seront étudiés.
    Une dernière série d'objectifs consistera à évaluer l'impact de ces solutions organisationnelles et institutionnelles sur les trois piliers de la durabilité. Trois dossiers seront examinés: i) les différences de perceptions du risque SPS des consommateurs entre circuits courts et circuits longs; ii) l'influence des protocoles phytosanitaires sur les augmentations de volumes exportés par la France; iii) les impacts environnementaux comparés entre circuits courts et circuits longs, entre pommes produites nationalement et pommes importées de l'hémisphère sud.



  • Dynagel Dynamique et Structure d’hydrogels déformés étudiées par diffusion de la lumière

    Utilisation de la lumière pour mesurer la dureté et la fluidité des gels vers des applications biomédicales
    Les hydrogels sont des matières molles intéressantes académiquement et industriellement, mais les applications sont limitées en raison de leur fragilité mécanique. Afin de les rendre dur et résistant à la rupture, les gels dissipatifs ayant la fluidité et la dureté simultanément ont été proposés. Nous étudions leurs propriétés mécaniques dans une large échelle de temps et de longueur. De techniques optiques innovantes ont été élaborées pour caractériser les gels modèle bien définis chimiquement.

    Comment obtenir une image physique de renforcement mécanique des hydrogels qui permettra ensuite de concevoir de nouveaux gels renforcés mécaniquement?
    Dans notre vie quotidienne, nous consommons souvent divers hydrogels, comme la gélatine, l'agar, l’absorbant d'eau dans une couche, la lentille de contact souple, etc. Ils sont faits de réseaux de polymères contenant beaucoup de quantité d'eau. Ce sont des matériaux intéressants pour diverses applications, notamment dans le domaine biomédical. Cependant, il existe de nombreux problèmes d'ingénierie à résoudre: en général, les gels synthétiques sont mécaniquement fragiles par rapport aux gels biologiques tels que le cartilage. En conséquence les applications des hydrogels comme matériaux déformables sont limitées.
    Suite aux récents développements dans la chimie des hydrogels, nous savons maintenant comment synthétiser les hydrogels renforcés mécaniquement. Pourtant, alors que leurs performances mécaniques sont spectaculaires, aucune explication auto-consistante à l’échelle moléculaire qui pourrait être généralisé, n’a été proposée. Une telle image physique permettrait alors de concevoir des gels renforcés mécaniquement avec des méthodes basées sur la connaissance plutôt que de façon empirique.
    Afin d'avoir des gels hautement déformables, il est important d'empêcher les fissures de progresser. Ainsi, il est nécessaire de comprendre la dynamique des gels aux échelles micrométriques et nanométriques. Comme la réponse mécanique à ces échelles de longueur courte peut être très rapide, les nouvelles technologies utilisant la lumière pour détecter la dynamique rapide ont été utilisées.
    Dans ce projet, nous nous concentrons sur la structure et la dynamique des nouveaux hydrogels sous grande déformation. Ainsi les essais mécaniques classiques (mesures de force au cours de la déformation macroscopique de gels d'échantillons) qui visent plutôt les échelles millimétriques et des échelles de temps plus longues sont effectués.



  • sensocode Rôle du cervelet dans le traitement d’informations sensorimotrices nécessaires au codage hippocampique et à la navigation

    Le cervelet influence le code spatial de l’hippocampe
    L’activité neuronale de certaines régions cérébrales sous-tend notre capacité à nous localiser et à trouver notre chemin au quotidien. Cette activité neuronale est sous influence des informations sensorielles perçues par le navigateur. A travers ses propriétés à intégrer ces informations sensorielles, le cervelet pourrait ainsi participer à la formation d’une représentation mentale fiable de l’environnement

    Elucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer des informations sensorielles, participe à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe.
    La cognition spatiale requiert l’intégration de nombreuses informations sensorielles utilisées pour se localiser dans l’espace et se diriger vers un but. Le traitement multimodal de ces informations implique l’interaction fonctionnelle de nombreuses régions cérébrales permettant la formation d’une représentation cohérente de l’environnement. Des données récentes indiquent que le cervelet, une structure principalement impliquée dans le traitement des informations sensorielles, est impliqué dans la navigation. Cette contribution a été pendant longtemps négligée. Le but essentiel de ce projet est d’élucider comment le cervelet, à travers ses propriétés à intégrer les informations sensori-motrices, peux participer à la formation d’une représentation mentale de l’environnement au niveau de l’hippocampe. Pour cela nous avons démarré quatre axes de recherches complémentaires : (1) disséquer le rôle de la plasticité cérébelleuse dans le traitement des informations environnementales et du mouvement propre nécessaires à la représentation spatiale hippocampique. Pour cela nous souhaitions manipuler l’importance relative de ces indices lors de tâches de navigation spécifiques. (2) enregistrer l’activité électrophysiologique intracérébelleuse lors de tâches de navigation spatiale afin de déterminer comment l’intégration des informations sensori-motrices est altérée par la perte de plasticité du cervelet. (3) enregistrer l'activité du vestibulo-cervelet en combinaison avec des mesures inertielles des mouvements de la tête des animaux afin de déterminer comment des mouvements naturels sont codés par cette subdivision du cervelet (4) combiner des outils de traçage transynaptique, d’imagerie intrinsèque fonctionnelle et d’optogénétique pour identifier les régions du cervelet impliquées dans ce circuit et reliées au système hippocampique.



  • OLIGOSPINE Role des interactions entre motoneurones et progeniteurs d’oligodendrocyte durant la formation des reseaux locomoteurs de la moelle epiniere

    Rôle des progéniteurs d’oligodendrocytes dans le développement de la moelle épinière
    Elucidation du rôle des interactions entre neurone et progéniteurs d’oligodendrocytes dans l’émergence des premiers réseaux locomoteurs de la moelle épinière. Influence de l’activité et des libérations de neurotransmetteurs sur les progéniteurs d’oligodendrocytes.

    Comprendre le rôle des progéniteurs d’oligodendrocytes dans la moelle épinière embryonnaire
    Les progéniteurs d’oligodendrocytes (PO), ou cellules NG2, sont connus pour leur influence négative durant les tentatives de régénération axonale après une lésion de la moelle épinière. Ainsi, l’expression de « protéines inhibitrices associées à la myéline » (PIAMs) par les cellules de la lignée oligodendrogliale est une des barrières majeures a la régénération des axones. Bien que le rôle physiologique normal de ces PIAMs et des PO reste à déterminer, un certain nombre de travaux suggèrent qu’ils pourraient réguler la formation des réseaux de neurones au cours du développement et stabiliser les réseaux matures une fois qu’ils sont formés. Le manque d’information sur le comportement et rôle précoce des PO demeure problématique si on considère qu’une meilleure compréhension de ce rôle faciliterait le développement de stratégies innovantes pour régénérer ces mêmes réseaux après une lésion chez l’adulte. Dans ce contexte, et étant donné que la majorité des lésions chez l’humain se produise au niveau de la moelle épinière, notre projet se propose d’explorer le rôle des interactions entre neurones et PO au cours de la formation initiale des réseaux moteurs de la moelle épinière.



Rechercher un projet ANR