Le financement sur projets au service de la recherche | ANR - Agence Nationale de la Recherche

L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Evènements

Nous suivre

  • RegImDep Régulation de la réponse anti-bactérienne dans les épithélia respiratoires et intestinaux chez l’insecte modèle Drosophila melanogaster

    Utilisation de l’insecte modèle drosophile pour étudier les interactions entre les bactéries et les épithélia respiratoires et intestinaux
    Nos épithélia sont en contact permanent avec des bactéries. Certaines sont bénéfiques, d’autres néfastes. Le système immunitaire doit préserver les « bonnes » bactéries et éliminer les « mauvaises ». Nous cherchons les mécanismes moléculaires impliqués dans cette reconnaissance et cette réponse différentielle en fonction de la nature de la bactérie.

    Découvrir les mécanismes de reconnaissance et de tolérance des cellules épithéliales vis-à-vis des bactéries
    Notre tube digestif contient plus de bactéries que notre corps contient de cellules. Ces bactéries qui persistent en nous ont des répercutions essentielles sur de nombreuses fonctions de notre organisme. Cet ensemble bactérien est aujourd’hui considéré comme un organe à
    part entière. Pour connaître son rôle, les organismes dits modèles sont essentiels. Alors que 500 à 1000 espèces bactériennes cohabitent dans notre intestin, celui de la mouche drosophile n’en héberge qu’une vingtaine ce qui rend les études bien plus simples. Notre objectif est d’utiliser cet organisme relativement simple pour découvrir les molécules et les
    mécanismes qui permettent d’établir un dialogue entre ces bactéries et le reste de l’animal. Le but à long terme est de voir si les mêmes molécules et mécanismes opèrent chez l’homme et si des anomalies dans ces mécanismes peuvent être à la base de pathologies



  • MaLI Phase hépatique du paludisme: mécanismes moléculaires impliqués dans l’invasion des cellules par les sporozoïtes de Plasmodium.

    Paludisme: mécanismes d'infection du foie
    Étude des mécanismes d'entrée des sporozoïtes de Plasmodium dans les hépatocytes

    Enjeux et objectifs du projet
    Plasmodium, le parasite responsable du paludisme, est transmis à l’occasion d’une piqûre par un moustique femelle de genre Anopheles, qui injecte des formes appelées sporozoïtes dans la peau de l’hôte. Les sporozoïtes gagnent rapidement le foie et infectent les hépatocytes en formant une vacuole parasitophore, où le parasite se multiplie pour libérer des milliers de mérozoïtes dans le sang. Les mérozoïtes infectent les globules rouges et sont responsables de la symptomatologie et des complications du paludisme.
    Les molécules parasitaires impliquées dans l’entrée des sporozoïtes représentent des cibles vaccinales idéales, pour bloquer l’infection et prévenir la pathologie associée au paludisme. Dans ce cadre, une meilleure compréhension des mécanismes d’infection est primordiale.
    Les molécules impliquées dans les interactions entre sporozoïtes et hépatocytes restent à l’heure actuelle inconnues. Ce projet vise à caractériser les mécanismes d’entrée des sporozoïtes. Un premier objectif est d’identifier, par des approches protéomiques et génétiques, les molécules parasitaires participant aux interactions avec la cellule hôte et à l’entrée des sporozoïtes.
    Un deuxième objectif est de développer une approche d’imagerie pour visualiser l’interaction des sporozoïtes avec leur cellule cible au moment de l’invasion, en utilisant des parasites transgéniques exprimant des marqueurs fluorescents.
    Au total, ce projet pourrait permettre une meilleure compréhension des mécanismes d’entrée de Plasmodium dans les cellules du foie, et l’identification de nouvelles cibles pour le développement d’un vaccin visant à bloquer précocement l’infection.



  • ALICIA Apprentissage Adaptatif pour le Crowdsourcing Intelligent et l’Accès à l'Information

    Apprentissage Adaptatif pour le Crowdsourcing Intelligent et l’Accès à l'Information
    Le but de notre projet est d'étudier des modèles et des algorithmes qui reposent sur des techniques d'apprentissage adaptatif pour améliorer l'efficacité, la performance, le passage à l'échelle des applications centrées utilisateurs.

    Dans ce projet, nous nous intéressons à deux familles d'applications centrées sur les utilisateurs : l'accès à l'information et le crowdsourcing intelligent.
    Nous assistons à l'émergence d'une pléthore de systèmes, en particulier sur le Web, auxquels les utilisateurs contribuent, dans lesquels ils accèdent à de l'information et l'évaluent, collaborent et interagissent dans des environnements complexes, soit explicitement soit implicitement. Des exemples proéminents de tels systèmes incluent les réseaux sociaux, les plates-formes de blog, de microblog ou de favoris sociaux, les systèmes d'annotations et de notation, les tâches d'évaluations en crowdsourcing ou la publicité en ligne. Quand les utilisateurs interagissent avec ces systèmes, ils laissent des empreintes qui peuvent être exploitées pour développer des applications utiles. Un aspect en commun à ces applications est le besoin de définir, récupérer, et maintenir des profils d'utilisateurs. Ces profils sont la clef du succès des applications et doivent constamment être affinés pour conserver des applications de qualité. Pour l'accès à l'information, par exemple la recherche et la recommandation, des profils de préférences aident à mieux personnaliser le contenu fourni aux utilisateurs comme résultat d'une requête ou comme recommandation. Quand on considère les utilisateurs comme des consommateurs d'information, les applications peuvent ainsi devoir satisfaire des critères variés quant aux préférences sur la pertinence des résultats de requêtes. Pour le crowdsourcing intelligent, comme l'acquisition de donnés et la complétion de micro-tâches, les profils d'utilisateurs aident à mieux affecter des tâches aux utilisateurs ; quand l'on recherche des utilisateurs experts, les niveaux d'expertise peuvent être très divers et difficiles à comprendre. Dans ces scénarios, les préférences et l'expertise des utilisateurs ne peuvent être connues à l'avance; on peut également rarement s'attendre à ce qu'elles soient déclarées explicitement par les utilisateurs de manière fiable ou à ce qu'elles restent stables sur le long terme.



  • WHATBONE Tissu adipeux autologue prélevé extemporanément et particules de phosphate de calcium biphasé pour la reconstruction des pertes de substance osseuse

    CONFIDENTIEL Utilisation extemporanée du tissu adipeux pour la reconstruction osseuse.
    Ce biomatériau préparé extemporanément, composé de particules de phosphate de calcium, de sang ou de plasma, et de tissu adipeux, est facile à préparer, malléable, adaptable à des pertes de substance osseuse de volume variable et peu couteux. Il pourrait être une alternative à l'autogreffe osseuse.

    La reconstruction osseuse est un enjeu mondial de santé publique.
    L’autogreffe osseuse, qui reste le traitement de référence pour la reconstruction osseuse, engendre de fréquentes complications. Pour tenter de la remplacer, l'approche expérimentale la plus largement proposée actuellement consiste à combiner un biomatériau et des cellules de moelle osseuse ou de tissu adipeux après amplification ex vivo pendant plusieurs semaines. Cette méthode semble difficilement pouvoir devenir un traitement chirurgical de routine, ce qui justifie la recherche de nouvelles stratégies plus simples et économiques, représentant un réel enjeu de santé publique.
    L’objectif de ce projet était d’apporter la preuve de concept, chez le gros animal de l’efficacité d'un nouveau substitut osseux appelé WHATBONE constitué de tissu adipeux, de plasma ou de sang total et de particules de phosphate de calcium biphasé (BCP). En cas de niveau de preuve suffisant nous proposerons le transfert industriel et clinique de ce biomatériau.



  • MossyPCP Signalisation de la polarité cellulaire planaire dans la plasticité synaptique morphofonctionnelle des circuits hippocampiques

    Signalisation de la polarité cellulaire planaire dans la plasticité synaptique morphofonctionnelle des circuits hippocampiques
    Le projet MossyPCP propose de comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux, dans des conditions physiologiques et physiopathologiques, chez les mammifères.

    Comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux
    L'objectif général de notre projet est de comprendre le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire cellulaire (PCP) lors de l'établissement et de la plasticité synaptique des circuits neuronaux, dans des conditions physiologiques et physiopathologiques, chez les mammifères.
    Une mauvaise mise en place et/ou une perturbation du maintien des synapses glutamatergique a un impact énorme sur l'apprentissage, la mémoire, la prise de décision ainsi que dans le comportement adaptatif général. Un nombre grandissant d’études suggèrent que la voie de signalisation PCP est cruciale pour le développement du cerveau, y compris lors de la migration neuronale, de la polarité neuronale, du guidage axonal, et de la morphogenèse des dendrites. Des travaux récents réalisés dans notre laboratoire suggèrent également un rôle de la voie de signalisation PCP dans les fonctions cérébrales supérieures, mais le manque d'outils génétiques a entravé des recherches spécifiques dans le système nerveux central adulte.



  • EVALISS Recherche sur les méthodologies d’évaluation des politiques publiques correctrices des inégalités sociales de santé

    Evaluer les interventions et politiques publiques de réduction des inégalités sociales de santé
    L'évaluation des interventions et des politiques publiques de santé nécessite une approche complexe et un cadre d'évaluation des politiques plus pertinent que le cadre expérimental utilisé initialement pour les évaluations médicamenteuses et de santé publique.

    Vers de nouvelles méthodes d’évaluation
    Les méthodes d’évaluation qui idéalement, ne devraient pas enfermer les interventions dans un cadre temporel limité, ni rigide et bloquer l’apprentissage en figeant les mesures de correction. Elles devraient s’attacher à mesurer, expliquer mais aussi comprendre, et donc, nécessairement être interdisciplinaires. Les principes développés dans l’approche de l’évaluation réaliste reprennent ces arguments. L’objectif principal est de produire le meilleur niveau de preuve utilisable pour la mise en place de politiques publiques. Plusieurs éléments sont soulignés. En premier lieu, l’importance d’établir une distinction entre la théorie et le contexte et les méthodes d’implémentation du programme ou de l’intervention. L’explicitation des théories et des hypothèses est donc une étape essentielle puisque le succès ou l’échec d’un programme peuvent provenir de l’un et/ou l’autre des ces niveaux. Il s’agit dès lors, non seulement d’évaluer l’efficacité et d’en attribuer la cause à l’intervention, mais aussi de comprendre le pourquoi et le comment de l’efficacité ou de l’échec.



  • DRACO Contrôle d’instabilités de combustion thermo-acoustiques par décharges plasma

    Contrôle d’instabilités de combustion thermo-acoustiques par décharges plasma
    Evaluation et caractérisation des plasmas nanosecondes hors-équilibres utilisés pour le contrôle actif des instabilités de combustion thermo-acoustiques, telles que celles rencontrées dans les moteurs d’avions et les turbines à gaz.

    Compréhension fondamentale du couplage entre la dynamique de combustion et les décharges plasmas hors-équilibre
    Les instabilités de combustion, également appelées instabilités thermo-acoustiques, peuvent générer des pics de pression si intenses qu’ils sont susceptibles d’endommager, voire de détruire, les chambres de combustion de nombreux systèmes industriels. Il s’agit d’un problème majeur pour la conception des futurs moteurs d’avion ou des prochaines générations de turbines à gaz utilisées dans les centrales thermiques. Une approche prometteuse pour s’affranchir de ce problème est basée sur le contrôle actif de ces systèmes dynamiques. Des études antérieures ont démontré le potentiel de nombreuses méthodes telles que le forçage acoustique ou la modulation de l’injection de carburant. Cependant, l’application de telles méthodes de contrôle à des moteurs réels reste limitée, principalement à cause des technologies employées et des performances obtenues.

    En 2012, les deux partenaires impliqués dans le projet DRACO, le laboratoire EM2C (France) et TU Berlin (Allemagne), ont testé avec succès l’utilisation de décharges plasma hors-équilibre pour contrôler la dynamique de combustion. Cette première preuve de faisabilité a montré que les décharges plasma nanosecondes répétitives pulsées (NRP) pouvaient être utilisées efficacement pour contrôler les instabilités de flamme, sans les inconvénients des dispositifs traditionnellement utilisés. Cependant, alors que les premiers résultats étaient très prometteurs, le processus de couplage entre le plasma et la flamme reste mal compris.

    Les objectifs principaux du projet DRACO sont (1) d’augmenter la compréhension fondamentale des interactions plasma / acoustique et plasma / flamme, dans un contexte adapté au contrôle de dynamique de combustion, et (2) de développer des stratégies de contrôle actif pour la réduction des instabilités de combustions en utilisant des décharges plasma hors-équilibre.



  • OEF Ovide en français. Genèse, transformation et réception de l'Ovide moralisé

    OEF
    L’objectif était d’étudier la réception médiévale des Métamorphoses : cette étude est passée par l’édition critique du premier livre de l’Ovide moralisé en vers, à partir de tous les manuscrits conservés, avec apparat critique et notes pour reconstituer le cheminement des variantes et proposer une description complète des états du texte, un glossaire exhaustif, la publication des gloses latines contenues dans les marges de trois des manuscrits et celle des illustrations des témoins enluminés.

    Etude d'un texte dans tous ses états (manuscrits, gloses, images)
    L’objectif du projet était d’étudier l’acculturation du texte latin des Métamorphoses d’Ovide par l’Ovide moralisé français, à l’aide des vingt manuscrits, qui contiennent des gloses, des programmes iconographiques parfois élaborés et qui, surtout, se répartissent en plusieurs rédactions fort différentes. Etudier et éditer la vingtaine de manuscrits français, ainsi que leurs gloses et leurs programmes iconographiques, permet de comprendre comment le texte latin a été compris du Moyen Âge à la Renaissance. En outre, l’étude de ce corpus a permis aussi de faire émerger la transformation de cette appropriation culturelle « en interne », c’est-à-dire au sein de la tradition française, dont les manuscrits conservent les vestiges.
    Même si le projet comportait plusieurs volets qui s’emboîtent, il s’agit, dans son essence, d’un travail comparatif entre deux textes, l’un latin, l’autre français, qui commente toutes les spécificités que présente la compréhension médiévale. Il s’agit certes d’un travail sur une traduction, mené sur tous les manuscrits d’une œuvre qui, avec ses 72000 octosyllabes, est le texte le plus long que nous ait légué le Moyen Âge français, qui relève tout ce que la translation apporte sur le plan lexicologique, idéologique, religieux, bref : culturel. Mais il va de soi que cette enquête dépasse, et de loin, le domaine de la langue puisqu’elle fait aussi apparaître comment le texte français a été compris —ou non— par ses lecteurs français aux prises avec une matière, plus qu’avec une langue, qui leur était étrangère. C’est donc une enquête philologique au sens large que proposait le projet, une enquête sur la culture d’une époque, vue à travers un texte. Le travail a été réalisé sur le livre I, et le volume qui rend compte de ce travail sera remis de façon imminente à l'éditeur, la Société des Anciens Textes Français.



  • MilkChEST Approche intégrée des voies de sécrétion de la cellule épithéliale mammaire: adaptabilité de la matière grasse laitière

    Dissection moléculaire des mécanismes de sécrétion des constituants majeurs du lait
    Notre connaissance de la plupart des événements moléculaires qui concourent à l’assemblage, au transport intracellulaire et à la sécrétion des principaux constituants du lait (micelles de caséines, globules gras) demeure fragmentaire. Notre but est d'identifier, en intégrant différentes approches, des gènes clés sur lesquels des programmes de sélection pourraient s'engager afin de moduler la composition du lait.

    Proposer des voies de valorisation différenciée du lait.
    Le projet exploite un matériel biologique unique : la chèvre, espèce dans laquelle une invalidation naturelle du gène spécifiant la caséine alphaS1 (CSN1S1) a révélé une relation étroite entre mécanismes de biosynthèse et sécrétion des micelles de caséine et des globules gras (GG). Les animaux «défectifs« au locus CSN1S1, présentent un stress du réticulum endoplasmique consécutif à l'accumulation des autres caséines dans ce compartiment qui induit une réponse adaptative de type « Unfolded Protein Response ». L'analyse différentielle d'animaux contrôles et défectifs a permis d'identifier des gènes contribuant à ces réponses, des protéines impliquées dans le transport des caséines, et des enzymes impliquées dans la biogenèse des gouttelettes lipidiques. La dissection moléculaire des voies de biosynthèse et de sécrétion des composants majeurs du lait qui déterminent leur structure et leurs propriétés fonctionnelles sera poursuivie, pour : 1) définir la fraction du génome exprimée dans la cellule épithéliale mammaire (CEM), 2) accéder à une meilleure compréhension du rôle joué par la caséine alphaS1 dans l'exportation des caséines depuis le réticulum vers le Golgi, 3) cerner les mécanismes de formation des gouttelettes lipidiques et leur interaction avec la membrane plasmique au cours de la sécrétion du GG. Nous comparerons la formation de ces gouttelettes dans la CEM et dans l'adipocyte, cellule produisant des gouttelettes lipidiques, mais sans les secréter. Une étude sur les microvésicules du lait, potentiellement impliquées dans le développement du système immunitaire du jeune, a été introduite. Ces études visent également la production d'outils et de ressources pour analyser l'expression du génome, dans la CEM et un phénotypage expressionnel innovant basé sur un échantillonnage non invasif des ARN mammaires. Le but ultime est d'identifier des gènes sur lesquels des programmes d'élevage et de sélection pourraient porter afin de moduler la composition fine du lait.



  • SAMOSA Synechococcus as a model genus for studying adaptation of marine phytoplankton to environmental changes

    Comment le phytoplancton marin s’adapte-t-il au changement global ?
    La cyanobactérie Synechococcus, un micro-organisme pertinent pour mieux comprendre les effets des variations des conditions environnementales (température, lumière visible et ultraviolette, etc.) en culture et dans le milieu naturel.

    Comprendre les mécanismes d’adaptation du phytoplancton à la lumière et à la température
    Les océans sont particulièrement affectés par le changement climatique qui cause notamment une augmentation i) de la température moyenne de l’eau, ii) de la quantité de rayonnements ultraviolets atteignant la surface, et iii) de la proportion des surfaces océaniques pauvres en sels nutritifs. Un des enjeux majeurs pour comprendre l’impact de ces processus sur l’océan mondial est l’étude de la capacité des microorganismes photosynthétiques (phytoplancton) à s’acclimater à court terme (physiologiquement) ou s’adapter à long terme (modification/acquisition de gènes) à ces changements. Les cyanobactéries marines du genre Synechococcus sont parmi les modèles biologiques les plus pertinents pour étudier ces questions car elles sont cosmopolites, très abondantes dans l’océan mondial, et sont appropriées à des études multi-échelles, des gènes à l’océan global.
    Le projet SAMOSA vise à caractériser et modéliser les principaux mécanismes d'acclimatation et d'adaptation des Synechococcus afin de mieux prédire leur adaptabilité, leur dynamique et leur distribution à différentes échelles de temps et d'espace dans un milieu soumis au changement global. En particulier, le projet SAMOSA propose de modéliser la réponse des gènes aux variations des conditions environnementales à la fois sur une « souche modèle » de Synechococcus mais également sur plusieurs autres souches représentatives de la diversité génétique des populations du milieu naturel. Le rôle de ces gènes dans l'adaptation au stress sera vérifié en analysant différents métagénomes et métatranscriptomes, obtenus dans le cadre de la campagne TARA-OCEANS, provenant de différentes régions océaniques, à différentes profondeurs et présentant des paramètres environnementaux contrastés.



Rechercher un projet ANR