L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 Translate this page in english

Modalités de soumission 2014

Plan d’action et appel générique : publications à venir

Appel à projets générique 2016 :

  • Les résultats pour les PRC, PRCE et JCJC sont en ligne.
  • Les résultats des projets PRCI seront mis en ligne à l'automne, au fur et à mesure des discussions bilatérales avec nos homologues étrangers.

Plan d’action et appel générique 2017 :

  • Le plan d’action 2017 est accessible dans la rubrique "Financer votre projet".
  • L’appel à projets générique 2017 sera publié à la fin du mois d’août 2016.

@AgenceRecherche

27/07 13:28 - @HomScientificus merci d'avoir relevé la coquille ! il y a 247 JCJC et non 248...

22/07 17:14 - #ANR2016 Résultats "Montage de réseaux scientifiques européens et internationaux" vague 3 https://t.co/3vH1UM67Pl

22/07 17:11 - #ANR2016 Résultats de l'appel à projets ASTRID2016 (recherche duale) https://t.co/HNNwrgTnlD

  • CHORUS Common Horizon of Open Research in Uncertainty for Simulation

    Common Horizon of Open Research for Uncertainty in Simulation
    Ce projet soutient les activités de recherche et d'implémentation logicielle sur la thématique de la gestion des incertitudes en simulation numérique. Il comporte trois volets: un volet recherche, un volet logiciel et un volet test sur des cas industriels représentatifs. Deux plateformes logicielles capitalisent les efforts de recherche qui contribuent au meilleur traitement des cas-tests industriels. Les logiciels sont diffusés sous licence open source pour bénéficier à une communauté élargie.

    Gestion des incertitudes dans les problèmes d'ingénierie basé sur de la simulation numérique
    La plate-forme CHORUS répond au besoin croissant de gestion des incertitudes dans l'analyse des risques des systèmes complexes en conception, certification ou en opérations. Par gestion de l'incertitude, nous entendons la capacité à quantifier, propager et analyser les effets des incertitudes dans un flux de modélisation et de simulation. Il s'agit de rassembler de nombreuses initiatives et donner accès aux mises à jour de la communauté R&T. En effet, même si le sujet est bien identifié dans les communautés scientifiques et professionnelles, il reste des défis cruciaux les problèmes de scalabilité: lien avec les capacités HPC, développement de modèles réduits et traitement de problèmes multi-disciplinaires. CHORUS vise à solidifier les briques scientifiques et technologiques dans un ecosystème adéquate (PME, groupes industriels, universitaires). Des innovations sont attendues dans: 1. Traitement méthodologique des problèmes de gestion des incertitudes dans un contexte multi-disciplinaire, 2. Développement de nouveaux modèles mathématiques et des algorithmes pour faire face aux problèmes de scalabilité (analyse de l'incertitude goal-oriented, techniques de réduction), 3. Accessibilité à des algorithmes avancés interopérables liés aux capacités HPC pour une large communauté hors CHORUS dans un environnement open source reconnu (OpenTURNS).



  • CATHYMETOXY Nouveaux catalyseurs hybrides métalloprotéiques d’oxydation sélective par le dioxygène.

    Nouveaux catalyseurs hybrides métalloprotéiques d’oxydation sélective par le dioxygène
    Élaboration de nouvelles métalloprotéines hybrides par insertion de complexes métalliques synthétiques dans une protéine (xylanase), capables d’utiliser le dioxygène comme oxydant dans des conditions écocompatibles, et qui constitue un nouveau procédé d’oxydation sélective applicable pour l’oxydation des hydrocarbures, pour la chimie fine et la dépollution.

    Oxydations douces par O2 catalysées par des modèles synthétiques de métalloprotéines à fer.
    Catalyser des réactions d’oxydation dans des conditions efficaces et respectueuses de l'environnement constitue un défi qui ne peut être résolu par des moyens conventionnels. La mise en commun de savoir-faire complémentaires est indispensable. Les 20 dernières années ont permis de mettre en évidence le rôle crucial des biomolécules pour catalyser des réactions d’oxydation de première importance, de mieux cerner la complexité des structures et le rôle des environnements protéiques. Ces matrices protéiques servent à assurer la protection des sites actifs, mais aussi à induire des sélectivités. De manière concomitante, l’approche chimique fondée sur la synthèse d’analogues synthétiques a connu une explosion. Ces deux approches, biochimiques et chimiques se sont avérées limitées dans leur application pour des raisons liées à la nature des catalyseurs mis en jeu : les bioconversions sont difficilement transposables à l’échelle préparative, les catalyseurs synthétiques mettent en jeu des processus polluants et souffrant d'un manque de sélectivité. La combinaison de ces approches doit permettre d'observer leur synergie afin de réaliser des réactions d'oxydation efficaces et sélectives dans des conditions douces. Notre objectif est d'insérer des complexes métalliques dans une protéine selon plusieurs approches, covalente ou ionique, et d'utiliser ces métalloprotéines hybrides pour dégrader des petites molécules organiques. L'objectif affiché est d'utiliser l'oxygène moléculaire comme oxydant, ce qui nécessite de fournir des électrons au site actif pour l'activer. Le contrôle du transfert d'électrons est crucial de manière à ce que les entités oxydantes générées au centre métallique soient efficaces pour la réaction cible, et non réduits par le dispositif électronique. Ce projet vise à améliorer notre compréhension du mécanisme de l'activation réductrice du dioxygène, et à terme, à appliquer ces systèmes dans des réactions de dépollution ou de chimie fine par exemple.



  • photopaysage Photographie et paysage. Savoirs, pratiques, projets.

    Photographie et paysage. Savoirs, pratiques, projets.
    Le paysage est l’enjeu de pratiques professionnelles et artistiques qui questionnent ses représentations. La photographie n’est pas un simple enregistrement ; elle commande un nouvel ordre du regard, des usages et de l’aménagement du territoire. Nous étudierons la photographie selon la double optique du projet de paysage et de la genèse des pratiques photographiques.


    Confronter pratiques photographiques,projets de paysage et acteurs

    Ce projet de recherche fait le choix de mettre le paysage au centre pour ce qu’il fait converger de manière constitutive territoire et représentation. Notre stratégie consiste à partir des pratiques, tant de l’espace que du regard, afin de mieux comprendre en quoi les paysages relèvent de constructions scientifiques, professionnelles, sociales, artistiques. Nous interrogeons le statut du paysage ainsi que le rôle du visuel dans la construction des savoirs et nous étudions la production photographique des territoires à partir des démarches photographiques elles-mêmes, et non de la seule commande institutionnelle.

    Quatre objectifs sont privilégiés, liés à des questionnements et des méthodes innovantes que nous souhaitons mettre en œuvre.
    - Confronter les pratiques photographiques aux projets de paysage et aux acteurs.
    - Mettre au jour la construction culturelle du paysage par l’acte photographique.
    - Construire des corpus photographiques stratégiques, à travers trois ensembles cohérents qui permettront d’interroger la valeur de l’acte photographique dans les savoirs et l’action sur le paysage.
    - Réinvestir les dispositifs de représentation et en faire un objet de débat des mutations urbaines.




  • cospin Invariants spectraux de contact

    Invariants spectraux et rigidité globale en topologie de contact
    Généraliser à la topologie de contact la théorie des invariants spectraux symplectiques, avec pour but d'explorer les phénomènes de rigidité globale des transformations de contact et des sous-variétés legendriennes.

    Phénomènes de rigidité globale
    En 1985, Gromov a découvert qu'on ne peut tasser, via plongement symplectique, une boule de l'espace euclidien dans un cylindre de rayon plus petit. Ce résultat a montré pour la première fois l'existence de contraintes plus fortes que la simple préservation du volume satisfaites par les transformations symplectiques, et est souvent vu comme le point de départ de la topologie symplectique moderne. L'étude d'autres phénomènes de rigidité globale, mis en évidence par l'existence de la métrique de Hofer et la conjecture d'Arnold pour les points fixes des difféomorphismes hamiltoniens, ont profondément marqué le développement du sujet. La topologie de contact est l'analogue en dimension impaire de la topologie symplectique, mais ce n'est que récemment que des phénomènes de rigidité similaires ont été exhibés. En 2006, Eliashberg, Kim et Polterovich ont découvert un théorème de non-tassement en topologie de contact, résultat profondément lié à la notion d'ordonnabilité (introduite précédemment par Eliashberg et Polterovich), l'existence de métriques bi-invariantes sur le groupe des contactomorphismes (découverte en 2009 par Sandon) et un analogue de contact (proposé en 2011 par Sandon) de la conjecture d'Arnold. Ces phénomènes ressemblent à leurs analogues symplectiques mais présentent aussi des spécificités qui les rendent particulièrement intéressants et encore mystérieux. Le premier but de notre projet est d'étendre au cas de contact certaines des techniques qui ont été utilisées pour étudier les phénomènes de rigidité symplectique (en particulier, les invariants spectraux) pour mieux comprendre la rigidité dans le cas de contact. Le deuxième but est de trouver de nouvelles interactions entre rigidité des contactomorphismes et rigidité des legendriennes, en particulier en relation avec des problèmes liés à leur classification et à l'existence entre eux de cobordismes lagrangiens (ce qui est aussi une direction de recherche récente est encore largement inexplorée).



  • InfoNetComaBrain Méthodes statistiques pour l’étude des réseaux de connectivité fonctionnelle cérébrale, fusion avec la connectivité anatomique. Vers un nouvel outil diagnostique et pronostique pour l’évaluation des désordres de la conscience.

    InfoNetComaBrain
    Méthodes statistiques pour l’étude des réseaux de connectivité fonctionnelle cérébrale,
    fusion avec la connectivité anatomique. Vers un nouvel outil diagnostique et pronostique
    pour l’évaluation des désordres de la conscience.

    Méthodes multivariées pour l'exploration du cerveau
    Le but de ce projet est de caractériser des jeux
    de données neurophysiologiques multivariés
    pour comprendre le traitement de l'information
    et sa propagation dans le cerveau humain. La
    neuro-imagerie fournit un ensemble de séries
    chronologiques associées aux différents voxels.
    L'analyse de ces séries au cours du temps
    permet de localiser l'activité cérébrale. En
    étudiant la nature temporelle de chaque série
    chronologique, ces données ont permis de
    mettre en avant la nature dynamique du cerveau.
    L'approche proposée repose sur la construction
    et l'analyse des graphes de connectivité qui
    reflettent les connexions entre régions
    cérébrales au repos. Ce projet vise à étudier les
    désordres de la conscience (état qui suit le
    coma), un enjeu capital de santé publique. La
    compréhension du processus de déconnexion du
    cerveau est crucial pour améliorer le suivi au
    quotidien de ces patients. Les techniques
    d'imagerie cérébrale, telles que l'EEG et l'IRMf
    ont apporté une masse de données
    impressionante, d'un type nouveau : des séries
    chronologiques multivariées représentant les
    dynamiques locales, en chaque site ou source à
    travers le cerveau entier. Ces données ont déjà
    démontré que, de façon univariée, les processus
    neurophysiologiques ont un comportement
    longue-mémoire et fractal. Cependant, les outils
    statitsiques et les logiciels disponibles
    actuellement ne sont pas adaptés au traitement
    de données neurophysiologiques multivariées.



  • POMEWISO Membranes polymères élaborées sans solvant organique

    Membranes polymériques sans solvant
    Elaboration de membranes polymères sans utilisation de solvant organique

    Mise au point d’une méthode d’élaboration de membranes polymères poreuses pour le traitement des eaux sans utilisation de solvant organique
    Les procédés membranaires s’imposent peu à peu dans l’industrie en tant que technique de
    séparation très performante en substitution des procédés conventionnels, dans une optique
    de développement de procédés propres et sobres. Une membrane est une fine barrière
    sélective, qui va permettre ou interdire le passage de certains composants entre deux milieux
    qu'elle sépare. Les membranes polymères sont particulièrement attrayantes en raison de leur
    faible coût et d’un encombrement réduit. Elles sont élaborées via des procédés de séparation
    de phases et nécessitent l’utilisation d’une grande quantité de solvants organiques
    potentiellement toxiques (acétone, DMAc, DMF), qui doivent être éliminées des eaux en aval
    de production.
    Le projet POMEWISO vise à élaborer des membranes polymères poreuses sans utiliser de
    solvant organique, dans une optique de chimie durable, en utilisant notamment des
    polymères biosourcés à base de cellulose.
    L’application ciblée est le traitement des eaux et l’objectif principal consiste à réduire les
    impacts environnementaux liés à l’utilisation des solvants organiques toxiques
    classiquement utilisés pour dissoudre les polymères.



  • LDLPRESS L’impact de la pression sur la structure et la dynamique moléculaire de particules de lipoprotéine à basse densité

    Etude des effets de la haute pression hydrostatique sur les lipoprotéines humaines
    LDLPRESS est un projet qui tend à éclaircir les effets de la haute pression hydrostatique sur la dynamique moléculaire et sur le comportement de la transition de phase lipidique des lipoprotéines humaines à basse densité (LDL) et de ses modifications pour obtenir une meilleure compréhension de l’athérosclérose et des maladies cardiovasculaires.

    Meilleure compréhension des maladies associées à la lipoprotéine
    L’idée globale est de caractériser les nanoparticules naturelles que sont les lipoprotéines et leurs modifications pour gagner une meilleure compréhension des conséquences des changements dus à des maladies cardio-vasculaires. Pour cela nous voulons établir les diagrammes p/T (pression/température) pour la particule native ainsi que de plusieurs modifications qui servent de modèle pour certaines maladies.
    Des nanoparticules naturelles pourraient en plus avoir un potentiel en tant que transporteur pour des médicaments. Pour pouvoir exploiter cette piste, il faut d’abord connaitre exactement leur comportement sous des conditions externes bien définies de température et de pression. Les lipoprotéines transportent le cholestérol dans le sang et ont une couche lipidique extérieure. C’est pourquoi elles peuvent être pressenties pour transporter également d’autres molécules tout en étant biocampatibles.



  • PEERLESS Viabilité d’une gestion écologique renforcée de la santé des plantes dans les paysages agricoles

    Viabilité d’une gestion écologique renforcée de la santé des plantes
    Les enjeux sont de proposer une gestion viable des populations de ravageurs dans les agroécosystèmes par une approche intégrative combinant différentes échelles spatiales, des cultures pérennes et annuelles et les interactions trophiques entre plusieurs ravageurs et leurs ennemis naturels.

    Des objectifs finalisés pour une protection plus écologique des cultures…
    La régulation des bioagresseurs par les auxiliaires naturellement présents dans les cultures est un des services ecosystèmiques visés afin de diminuer la dépendance de nos systèmes de production aux pesticides. Bien que ces auxiliaires des cultures soient souvent mis en avant, le lien entre mode de gestion des cultures, niveau de contrôle des ravageurs par les auxiliaires et rendement des cultures est encore peu compris. Le projet PEERLESS a trois objectifs: 1) identifier les systèmes de culture et les caractéristiques de paysage dans lesquels la biodiversité fonctionnelle renforce la productivité des cultures ; 2) identifier les mécanismes écologiques associés à de l’hétérogénéité spatio-temporel de densité de populations de ravageurs et d’auxiliaires ; 3) proposer des déploiements viables de système de culture et d’aménagements d’habitat semi naturel dans des paysages agricoles explicits à partir de simulation de scenarii. Chacun de ces objectifs correspond à un pilier du projet.



  • Bi3Pro Systèmes bimétalliques bioinspirés : bistabilité contrôlée par le pH

    Transfert d’électrons entre ions métalliques contrôlé par le mouvement d’un proton
    Les transferts couplés électron-proton sont des mécanismes clés dans de nombreux domaines (biologie, catalyse, piles à combustible …). L’étude d’un système comportant un ion Fe(II), un ion Fe(III) et un ligand possédant un proton échangeable constitue une opportunité unique pour appréhender ces mécanismes.

    Facteurs clés des transferts couplés électron-proton
    Le but ultime de ce projet est de comprendre dans le détail le transfert couplé électron-proton mis en évidence au sein d’un complexe dinucléaire à valence mixte Fe(II)Fe(III) possédant un ligand acide (LH). La réaction mise en jeu peut être résumée ainsi : Fe(III)Fe(II)–LH <–> Fe(II)Fe(III)–L + H+. Les deux formes Fe(III)Fe(II)–LH et Fe(II)Fe(III)–L de ce complexe présentent des caractéristiques différentes (couleur, etc…) et peuvent être vues à ce titre comme les partenaires d’un système bistable ou d’un commutateur moléculaire. Seuls deux exemples ont été précédemment mis en évidence en 1986 et 1991. Une autre question sous-jacente concerne le mécanisme détaillé du transfert couplé électron-proton : s’agit-il d’un processus concerté ou d’un mécanisme séquentiel où proton et électron sont transférés successivement ? La détermination des facteurs clés gouvernant la conversion d’une forme à l’autre et la concertation ou non des transferts est importante pour une large communauté scientifique où l’interaction entre transfert d’électron et transfert de proton est un processus clé.



  • DYSEDEN Déterminants sociaux des troubles psychologiques et des apprentissages chez les enfants d'âge scolaire

    Les déterminants du développement psychologique de l’enfant et des apprentissages scolaires
    Pourquoi différents enfants montrent-ils différentes aptitudes pour les apprentissages scolaires, certains développant des troubles des apprentissages ? Pourquoi certains se développent-ils harmonieusement et d’autres souffrent de difficultés psychologiques ? Quels sont les facteurs impliqués, pendant la grossesse, à la naissance, dans l’alimentation, dans l’environnement familial et extérieur ?

    Le développement psychologique et cognitif de l’enfant : un enjeu de société majeur.
    Les troubles des apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) et les troubles psychologiques de l'enfant (troubles des conduites, troubles émotionnels, troubles envahissants du développement) ont des retentissements sur la vie entière de l'individu, engendrant des coûts individuels et sociétaux très importants. Il est donc particulièrement important de comprendre les facteurs qui peuvent augmenter la susceptibilité à ces troubles, et d'identifier ceux sur lesquels il serait possible d'intervenir. Les facteurs affectant le développement des troubles psychologiques et des apprentissages forment un réseau complexe au sein duquel les gènes, l'environnement, la culture, les traumatismes, et les facteurs psycho-sociaux interagissent de manière dynamique. Ce projet est centré sur les déterminants sociaux des troubles psychologiques et des apprentissages chez l'enfant. Il capitalise sur un ensemble exceptionnel de données déjà collectées sur environ 1500 enfants suivis de la gestation jusqu'à 8 ans au sein du projet épidémiologique EDEN. Le but est de prolonger le projet jusqu'aux 11-12 ans des enfants, afin de les tester sur les apprentissages scolaires, et de collecter des informations relatives à leur santé mentale et leurs troubles psychologiques. En permettant de relier ces nouvelles données à toutes celles, sociales et biologiques, déjà collectées au sein du projet EDEN, ce projet apportera un nouvel éclairage sur les déterminants des capacités cognitives, des troubles des apprentissages, de la santé mentale et des troubles psychologiques de l'enfant.



Rechercher un projet ANR