Le financement sur projets au service de la recherche | ANR - Agence Nationale de la Recherche

L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

Translate this page in english

Evènements

Nous suivre

  • Terre-Eau De terres et d'eaux

    De terres et d'eaux
    Ce projet vise à identifier les capacités d’adaptation des acteurs impliqués dans la production alimentaires déployant des stratégies à un niveau intermédiaire mais faisant face à des changements globaux. On part des contraintes vécues par ces acteurs face à un bouleversement du foncier, de leur gestion de l’eau et des écosystèmes. Ce projet étudie sept régions aux développements économiques très différents à Madagascar, en Ouganda, en Cisjordanie, au Liban, au Kenya, au Népal et en France.

    La construction des territoires
    Ce projet explore les mécanismes de recomposition territoriale et politique concernant l’eau et la terre. Ceci permet d’étudier la co-construction de la société et de la nature à l’œuvre. C’est dans ces mécanismes de co-construction que l’on peut identifier les capacités d’adaptation des acteurs aux changements globaux.
    Ce projet vise à identifier les capacités d’adaptation des acteurs impliqués dans la production alimentaires déployant des stratégies à un niveau intermédiaire mais faisant face à des changements globaux. Ces acteurs sont impliqués à la fois dans l’agriculture familiale, qu’elle soit vivrière ou commerciale, et dans l’agriculture productiviste et commerciale.
    En se focalisant sur les acteurs actifs à un niveau intermédiaire, ce projet permet d’identifier les mécanismes qui peuvent se révéler des adaptations durables aux changements globaux. De nombreuses études se penchent sur les mécanismes au niveau global. Mais les acteurs actifs au niveau global réagissent à la dégradation d’un environnement local en déplaçant leur activité ailleurs dans le monde. Ceci est impossible pour les acteurs actifs à un niveau intermédiaire.
    En intégrant des cas où les acteurs font face au bouleversement du rapport au foncier, au bouleversement du rapport à l’eau et à des changements écosystémiques importants, notre étude permet d’aborder les changements globaux tels qu’ils sont affrontés par les acteurs actifs au niveau intermédiaire. Ceux-ci font face à tous ces changements simultanément. Les études explorant ces bouleversements les traitent d’ordinaire de façon isolée.






  • LICOP Contrôle photonique de l’organisation et de la polarité cellulaire

    Contrôler la migration d’une cellule par la lumière
    En activant par la lumière des voies de signalisation biochimiques et ce à une échelle subcellulaire, il est possible de contrôler la polarité d’une cellule et donc de guider sur commande la migration de celle-ci.

    Décrypter le traitement de l’information dans les réseaux d’interactions cellulaires
    Le comportement d’une cellule est la résultante d’un grand réseau d’interactions moléculaires qui implique de nombreuses voies de signalisation. Celles-ci sont finement régulées dans le temps et l’espace et permettent à une cellule de prendre des décisions vis-à-vis de son environnement physique et chimique. En parallèle, ce réseau d’interactions contrôle la morphologie de la cellule lui permet d’effectuer ses fonctions telles que la différentiation ou la division. Un des grands enjeux de la biologie actuelle est de comprendre comment l’information environnementale est traitée et interprétée par ce réseau. La difficulté principale est que l’architecture et le fonctionnement de ce réseau est très différent de ce que proposerait un ingénieur. Le traitement de l’information est massivement parallélisé, l’encodage se fait sur de multiples échelles spatiales et temporelles et repose sur des processus physico-chimiques complexes. De plus ce réseau est fortement interconnecté avec de nombreuses boucles de rétroactions. En pratique il est donc très difficile d’identifier la causalité au sein de ce réseau dès lors que des éléments distants de ce réseau sont considérés. Ce projet propose d’utiliser une nouvelle méthode permettant de perturber de l’intérieur ce réseau afin de décrypter son fonctionnement et découvrir le support du « langage interne » de la cellule. Ceci permettra à terme de traiter certains disfonctionnements de la cellule qui ne sont pas encore compris telles que ceux impliqués dans le cancer. En particulier nous éluciderons les conditions de signalisation suffisantes pour établir un axe de polarité ainsi que la robustesse de cet axe dans le modèle de la cellule en migration.



  • GREATWALL Rôle de la kinase Greatwall dans l'entrée et la progression mitotique

    Rôle de la kinase Greatwall dans l’entrée et la progression mitotique
    La mitose ou division cellulaire est incontestablement la phase la plus spectaculaire du cycle cellulaire. Des erreurs dans les différentes étapes de ce processus peuvent conduire à l’aneuploïdie ou à l’instabilité génétique source de proliférations anarchiques et de mort cellulaire. Le projet soutenu par l’ANR, vise à comprendre comment la protéine Greatwall, un régulateur de la mitose récemment découvert, contrôle le cycle cellulaire.

    Caractérisation des mécanismes d’action et de régulation de Greatwall
    La mitose est très finement régulée par la phosphorylation et la déphosphorylation (addition ou retrait d’un résidu phosphate) de protéines qui assurent le bon déroulement spatio-temporel de cette phase du cycle cellulaire. L’altération de ces processus biochimiques peut provoquer des erreurs mitotiques et la formation de tumeurs. Il est donc fondamental de comprendre les mécanismes de phosphorylation/déphosphorylation pour mettre au point des thérapies ciblées. Nous avons montré précédemment que l’activation de Greatwall induit l’entrée en mitose en régulant négativement l’activité de la protéine phosphatase PP2A responsable de la déphosphorylation des protéines mitotiques. Nous avons également montré que, l’inactivation de Greatwall est aussi nécessaire pour une sortie correcte de cette phase du cycle cellulaire. Il est donc essentiel de comprendre comment Greatwall est activé et inactivé au bon moment du cycle cellulaire et par quel mécanisme elle régule la phosphatase PP2A.
    L’objectif de ce projet est donc de caractériser les mécanismes d’action et de régulation de Greatwall.



  • DNA-Life Impact de l'achitecture nucléaire sur la longévité

    Importance de la Dynamique de l’architecture Nucléaire pour la longévité
    L’organisation tri-dimmensionnelle des génomes contribue à réguler ses différentes fonctions.

    Nous avons récemment montré que le génome adopte une configuration spatiale spécifique dans les cellules quiescentes capables de survivre à long-terme en absence de nutriment, une configuration qui semble contribuer à la longévité de ces cellules (Guidi et al, 2015). Ce projet vise à élucider les mécanismes qui conduisent à cette réorganisation et comment elle pourrait favoriser la longévité.

    Nos objectifs sont de déchiffrer les mécanismes régissant la dynamique de l'architecture nucléaire et d’étudier l’impact de l'organisation nucléaire sur la longévité
    Malgré l'importance et le caractère ubiquitaire de la quiescence, cet état qui peut varier en fonction de l'histoire de la cellule (O'Farrell 2011) est encore compris. Fait intéressant, la levure bourgeonnante peut atteindre différents états quiescents en fonction des conditions qui induisent la sortie du cycle cellulaire, avec différentes conséquences en termes de longévité (Klosinska et al., 2011). Ainsi, déchiffrer les caractéristiques clés des différents états de quiescence est essentiel pour comprendre les mécanismes qui augmentent la durée de vie.
    Nos données récentes (voir ci-dessus) révèlent qu'une réorganisation spatiale du génome favorise la longévité des cellules quiescentes résultant de l'épuisement progressif de la source de carbone.
    Sur la base de ces données et en utilisant des approches interdisciplinaires et complémentaires (études génomiques, moléculaires, génétiques et approches avancées en imagerie), nous étudions l'interaction entre la configuration 3D du génome, l'expression de l'ARN (codant ou non) et le maintien de la stabilité du génome lors de transitions métaboliques majeures et pendant une quiescence prolongée.
    Ce projet est organisé pour atteindre deux objectifs principaux:
    1. Disséquer les mécanismes régissant la dynamique de l'architecture nucléaire en relation avec les changements d’activité du génome
    2. Etudier l'impact de l'architecture nucléaire sur la longévité.
    Nous explorons différents scenarii non-exculsifs:
    i. Les hyperclusters de télomère régulent l'expression des gènes ou cours de la quiescence prolongée ou lors du retour à la croissance,
    ii. Les hyper-groupes de télomères ont une incidence sur la stabilité du génome en préservant l'intégrité des extrémités chromosomiques;
    iii. Les hyper-groupes de télomères agissent comme un réservoir pour stocker des facteurs qui auraient un effet néfaste pendant une quiescence prolongée mais seraient nécessaires au retour à la croissance.



  • MOB-AIR Maîtriser les transferts d’AIR et leur impact sur le comportement hygrothermique des Maisons à Ossature Bois

    Modélisation multiéchelle des transferts d'air dans une enveloppe de bâtiment à ossature bois contenant des défauts
    Le projet aborde l’étanchéité à l’air des constructions à ossature bois, en développant des outils numériques adaptés et des expérimentations en vraie grandeur.
    Les expérimentations utiliseront la cellule du CSTB Grenoble, des bancs à l’échelle paroi au CSTB, au FCBA et au LOCIE.
    Les simulations à l’échelle de la paroi seront développée en 3D et en multiphysique.
    L’outil de simulation à l’échelle du bâtiment prendra en compte les bilans thermo-hygro-aérauliques des parois et des zones d’air.

    Comprendre, évaluer l'impact et classifier les défauts d'étanchéité à l'air des constructions à ossature bois
    Les objectifs du projet MOB-AIR sont de comprendre, analyser et classifier les défauts d'étanchéité à l'air des constructions à ossatures bois. Ces constructions constituent un axe important de développement de la construction, en particulier au niveau des maisons individuelles. Pour atteindre cet objectif, le projet se déploie dans plusieurs directions : une analyse des défauts en se basant sur l'expérience des professionnels, un ensemble d'expérimentations en accord avec les défauts détectés et des simulations à diverses échelles visant à les comprendre. L'objectif final est de proposer des modifications des processus de construction qui permettraient de limiter les risques de défauts, tout en conservant une maîtrise de la qualité de l'air dans ces bâtiments. Enfin, une analyse de cycle de vie permettra d'évaluer la pertinence des modifications envisagées.



  • REVE REduction soutenable de la pauVreté Energétique

    Penser en amont la réduction de la pauvreté énergétique afin qu'elle soit compatible avec des objectifs de soutenabilité
    Nous mobilisons différentes méthodologies pour tenir compte des nombreux aspects de la vulnérabilité énergétique, mettre en évidence les principaux mécanismes impliqués, et fournir des recommandations de politique énergétique.

    Identifier les stratégies de réduction de la pauvreté les plus respectueuses de l’environnement.
    Notre programme de recherche consiste à étudier comment réduire la pauvreté énergétique de façon soutenable c’est à dire sans détériorer l’environnement En l’absence de politiques dédiées, la combinaison de la croissance de la population mondiale brute et de la production mondiale brute conduit à des projections pour les émissions et la concentration de CO2 qui atteignent des niveaux excédant largement les recommandations du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat). Par ailleurs, le 24 mars 2014 l’OMS rapportait qu’en 2012, près de 7 millions de personnes étaient mortes à cause d’une exposition à la pollution atmosphérique ; cela confirme que la pollution atmosphérique est maintenant le plus grand risque environnemental isolé pour la santé. L’objectif de réduction soutenable de la pauvreté énergétique sera envisagé dans les pays en développement comme dans les pays développés. Nous avançons que les stratégies pour réduire la pauvreté énergétique diffèrent par leurs effets sur l’environnement et proposons donc d’identifier les stratégies qui réconcilient le mieux la réduction de la pauvreté énergétique avec le développement humain et les objectifs environnementaux.



  • TuMOR TAG Ciblage de la télomérase et/ou des G-quadruplexes pour un diagnostic tumorospécifique

    Le ciblage des structures inhabituelles d’ADN pour des applications anticancéreuses
    Etudes in extenso de tétrades de guanines synthétiques hydrosolubles comme agents thérapeutiques à très fort potentiel : conception et synthèse des premiers prototypes de ligands de quadruplexe biomimétiques & études de leur propriétés anticancéreuses spécifiques.

    La chimiothérapie s’appuie sur des molécules interagissant avec l’ADN des cellules cancéreuses, mais de façon peu sélective; une nouvelle perspective de sélectivité ? Les structures non-duplexes d’ADN
    L'ADN est une cible anti-cancéreuse aussi connue que perfectible. Un nombre important de petites molécules capables de se lier fortement à l’ADN (appelés ligands ou plus souvent intercalants d’ADN) est actuellement utilisé en clinique. Cependant, ces molécules ne peuvent créer avec le duplexe d’ADN qu’un nombre limité de contacts, elles sont donc incapables de reconnaître des séquences d’ADN spécifiques ; ainsi, étant peu sélectives, elles sont responsables d’effets secondaires non désirés (alopécie, etc.). Ceci explique pourquoi l'intérêt pour l’ADN en tant que cible chimiothérapeutique s'est progressivement estompé. Très récemment, ce domaine a connu un nouvel essor avec la découverte que l'ADN n'existe pas seulement sous la forme de double-hélice (ou duplexe) dans la cellule, mais qu'il peut revêtir une grande variété de structures alternatives (triplexe, quadruplexe, etc.,) qui jouent des rôles clés dans un contexte tumoral. Cette découverte a offert aux chimistes un champ d’investigation sans précédent dans la conception et la synthèse de molécules originales qui, dans l’idéal, sont capables de reconnaître efficacement ces nouvelles cibles d’ADN (affinité) sans interagir avec le duplexe d’ADN (sélectivité). C’est dans ce contexte que notre laboratoire a décidé d’étudier une classe de composés spécifiques pour les quadruplexes d’ADN, dans le but d’établir une stratégie anticancéreuse plus efficace et sélective.



  • PhyloSex Evolution des déterminants majeurs du sexe chez les poissons.

    Evolution de déterminismes du sexe chez les poissons
    Le sexe reine des questions en biologie évolutive

    Diversité des systèmes de détermination du sexe chez les poissons
    Les mécanismes génétiques et cellulaires qui permettent a` la gonade indifférenciée de se développer soit vers le sexe mâle ou femelle sont complexes et souvent très différents suivant les espèces. Ces mécanismes de détermination du sexe peuvent être soit environnementaux soit génétiques, et ont de toute évidence évolués indépendamment et a` plusieurs reprises au cours de l’évolution. Chez les espèces dont la détermination du sexe est strictement génétique de type monofactorielle simple, ces déterminants majeurs du sexe qui sont portés par les chromosomes sexuels induisent un programme développemental qui conduit a` la différenciation des testicules ou des ovaires. Jusqu'a` présent, très peu de gènes déterminants majeurs du sexe ont été identifiés chez les poissons et les animaux en général. Les poissons sont des modèles particulièrement intéressants pour étudier l'évolution des systèmes de détermination du sexe et des déterminants majeurs. Comprenant environ la moitie´ des quelques 60 000 espèces de vertèbres, les poissons présentent une extrême diversité des systèmes de détermination du sexe avec des espèces a` détermination purement génétiques et/ou influencées par des facteurs environnementaux. Les quelques gènes déterminants du sexe connus chez les poissons ne sont pas ou peu conservés. Ce renouvellement fréquent de ces gènes « maitres » peut être explique´ par l’évolution très rapide des chromosomes sexuels qui sont généralement peu différenciés chez les poissons. Ce projet a donc pour objectifs majeurs: (1) de chercher a` identifier des déterminants majeurs du sexe potentiel chez de nombreuses espèces de poissons, et (2) de démontrer leur implication réelle comme déterminants sexuels chez un nombre plus réduits d’espèces.



  • REASOMATH Troubles du raisonnement déductif dans les difficultés d'apprentissage des mathématiques : Corrélats comportementaux et cérébraux

    Troubles du raisonnement déductif dans les difficultés d'apprentissage des mathématiques
    Corrélats comportementaux et cérébraux

    Quel est le role du raisonnement déductif dans l'apprentissage des maths ?
    L’une des caractéristiques les plus remarquables du cerveau humain est sa capacité à raisonner, c'est à dire à inférer de nouvelles conclusions à partir d’informations connues. Le raisonnement peut être appliqué à de nombreux types de prémisses. Par exemple, la conclusion «Moscou est au nord de New-York« peut être déduite des relations linéaires «Moscou est au nord de Paris« et «Paris est au nord de New-York«. De même, la conclusion «Tous les êtres humains sont des animaux« résulte des relations d’inclusion de classes «Tous les êtres humains sont des mammifères« et «Tous les mammifères sont des animaux«. Ces types d'arguments sont souvent appelés «déductions» parce que la conclusion est une conséquence logique des prémisses et ne peut être contestée (i.e., la conclusion est toujours vraie si les prémisses sont vraies). Malgré l'importance du raisonnement déductif pour l'enseignement des mathématiques, très peu d'attention a été accordée au rôle des déficiences du raisonnement dans les difficultés en mathématiques. Il est nécessaire d'approfondir notre compréhension des facteurs qui contribuent à ces difficultés. En effet, l'OCDE estime qu'environ 22,5% des étudiants de 15 ans en France ont des mauvais résultats en mathématiques, et cela a des conséquences désastreuses pour les individus et les nations. Les sources des difficultés en mathématiques dans la population sont susceptibles d'être hétérogènes. Par exemple, les difficultés en mathématiques peuvent être dues à des troubles spécifiques de l'acquisition de concepts numériques et de la manipulation d'information spatiale (sans déficits linguistiques), une condition appelée dyscalculie développementale. D'autres difficultés peuvent être causées par des déficits dans la production et la réception du langage qui affecteraient aussi certains aspects de l'apprentissage des mathématiques, comme la dysphasie développementale.?



  • CODISP Création de concepts et outils pour le développement de l'intelligence de sécurtité publique en France et en Allemagne

    CODISP
    Création de Concepts et d’Outils pour le Développement de l’Intelligence de Sécurité Publique en France et en Allemagne

    Evaluer et développer les outils de connaissance des problèmes locaux de sécurité dans les forces de sécurité intérieure
    CODISP étudie la manière dont le travail de renseignement et d’analyse concernant la délinquance et les troubles de l’ordre public – ce que nous appelons «intelligence de sécurité publique« – influe sur l’efficacité de l’action quotidienne des forces de sécurité intérieure (FSI). Il s’agit de déterminer comment les dispositifs, concepts, savoirs et savoir-faire constitutifs de cette fonction peuvent faire l’objet d’apprentissages et d’appropriations quotidiennes par les personnels ayant des missions opérationnelles ou d’encadrement, ainsi que d’évaluer leur impact sur les manières dont gendarmes et policiers comprennent et prennent en charge les problèmes de sécurité qu’ils ont à traiter.
    La recherche place l’accent sur les activités d’information, de renseignement et d’analyse dans les FSI françaises, mais s’intéresse également à la manière dont la fonction d’intelligence est mise en œuvre par d’autres administrations – réseaux partenariaux territorialisés, collectivités locales, bailleurs sociaux, transporteurs publics, établissements scolaires, services sociaux – et par d’autres pays.
    Sur un plan pratique, CODISP a pour objectif à renforcer les compétences des personnels des FSI françaises dans le domaine de l’intelligence de sécurité publique.
    Pour ce faire, CODISP développe des modèles de bonnes pratiques et des outils de formation grâce auxquels les personnels d’encadrement et opérationnels pourront développer une meilleure connaissance de leur territoire d’intervention et accroître leur aptitude à échanger et exploiter le renseignement.
    Le projet français est couplé avec un projet similaire en Allemagne, financé par le ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche (BMBF). Le projet est réalisé en partenariat avec plusieurs entités du Ministère de l’Intérieur français - DGGN, DGPN, CR-EOGN, CR-ENSP et ST(SI)2, - ainsi qu’avec des universités et écoles de police allemandes et l’Université de l’Illinois aux Etats-Unis.



  • ReNEW Mecanismes d'autorenouvellement des macrophages differencies

    Mécanismes d'auto-renouvellement des macrophages différenciés
    Chez les métazoaires différenciation terminale est généralement étroitement liée à l'arrêt du cycle cellulaire, alors que l'état indifférencié de cellules souches pluripotentes est associé avec un nombre illimité d'auto-renouvellement. Notre groupe a récemment découvert que la déficience combinée pour les facteurs de transcription MafB et c-Maf permet l'expansion à long terme des macrophages matures en culture sans perte du phénotype et de la fonction différenciée. (Science 326: 867 (2009)).

    Mécanismes d'auto-renouvellement des macrophages différenciés
    Notre observation que MafB / c-MAFB macrophages déficients présentent auto-renwal étendues,
    sans transformation maligne, la perte de la fonction différenciée ou de tige intermédiaires cellulaires
    représente un nouveau concept de l'auto-renouvellement est normalement une caractéristique des cellules souches.
    Nous voulons à déchiffrer les mécanismes moléculaires qui permettent underlyin selfrenewal continue
    fonctionnel dans une cellule différenciée. Ce serait d'intérêt général pour fondamentale
    biologie, avec une grande portée incidence sur les cellules souches et la biologie des tumeurs. D'identification de la clé
    principes de l'auto-renouvellement différencié qui peuvent être applicables plus généralement à autre cellule
    types au-delà de macrophages pourraient être importants pour la médecine régénérative et de drogues
    applications de dépistage dans l'avenir.



  • NetSelect L’Evolution Net due aux Sources Dynamiques de Sélection, la Plasticité Sociale, et des Environnements Variables

    L’Evolution Net due aux Sources Dynamiques de Sélection, la Plasticité Sociale, et des Environnements Variables
    Comment es ce que la sélection que ont mesure à court terme produit de l’évolution au cours du temps quant l’environnement social et écologique varie dans le temps et l’espace ?

    -La variabilité de la sélection versus l’évolution a longe terme.
    -L'objectif principal de ce projet est d'éclaircir notre compréhension du processus d'évolution en tenant compte de la variation dans la sélection de traits et de les intégrer dans une nouvelle théorie pour les trajectoires nets de la sélection. La variabilité de sélection peut être due à des changements dans les avantages de traits différents selon les contextes sociaux et écologiques (par exemple, les saisons), en raison de différents types d'interactions (par exemple, la compétition entre males, le choix du partenaire) ou en raison de la variation spatiale ou temporelle des influences environnementales sur les comportements sociaux (par exemple les ressources alimentaires, la structure sociale, etc ...). Par conséquent, nous cherchons de comprendre la façon dont la variation dans l'environnement externe modifie les comportements sociaux, la sélection sur les traits, et la variation des traits qui est essentiel pour le processus de spéciation. Pour comprendre comment la sélection pourrait influencer l'évolution des traits à long terme dans une variété d'environnements différents, des contextes, et des phases du cycle de vie, nous pouvons nous concentrer sur un certain nombre d'épisodes distincts de sélection (choix du partenaire par rapport à la compétition, l'été par rapport à l'hiver, à travers le temps et l'espace) qui peut ensuite être intégré pour créer une image complète de la sélection sur les traits d'histoire vie, des comportements, et des traits morphologiques. Ce faisant, ce projet portera sur un certain nombre de questions fondamentales et des défis de l'écologie évolutive qui demeurent contentieux (par exemple la maintenance de la variation des traits sous sélection, la plasticité du choix du partenaire).



  • CARE Descripteurs Raman qualitatifs et quantitatifs des anomalies de la peau sèche

    CARE : Anomalies de l'hydratation cutanée, Evaluation par spectroscopie Raman
    Evaluation par spectroscopies vibrationnelles des marqueurs moléculaires de l’hydratation cutanée : impact sur l’organisation supramoléculaire et l’ordre conformationel des lipides de la barrière cutanée et sur la structure secondaire des protéines du Stratum Corneum.

    Compréhension moléculaire par spectroscopie vibrationnelle de la sécheresse cutanée
    La sécheresse cutanée est un phénomène commun dans différents dysfonctionnements physiopathologiques. Grâce à ses propriétés de protection de l’organisme vis-à-vis de son environnement, le stratum corneum (SC) est considéré comme le principal élément contrôlant l’hydratation. L’ANR CARE associe des développements techniques et méthodologiques pour la mise en évidence par spectroscopie vibrationnelle Raman et IR, des mécanismes moléculaires impliqués dans les phénomènes de sécheresse cutanée.
    Le projet visait dans un premier temps à mettre en évidence des descripteurs spectraux bien établis associés aux différents types d’eau, à savoir : eau fortement liée, eau partiellement liée et eau non liée. Dans un second temps, l’étude a porté sur l’évolution de ces différents types d’eau en fonction de l’humidité relative et leurs impacts sur l’ordre conformationnel et la compacité des lipides de la barrière cutanée ainsi que sur la structure secondaire des protéines du SC.
    Après l’établissement des descripteurs de l’hydratation, de l’état de la barrière lipidique et de la structure secondaire des protéines, les travaux de la tâche suivante consisteront à suivre d’une part les effets du vieillissement photo-induit ; et d’autre part, l’action des différentes molécules hydratantes sur les composantes moléculaires du SC (in vitro vers l’ex vivo).
    L’objectif final du projet est de transmettre le savoir-faire développé in vitro et ex vivo vers l’application directe in vivo.



  • InsidePores CONTROLE DE FORME ET ORGANISATION DE NANO-MATERIAUX INORGANIQUES AU SEIN DE MATRICES SUPRAMOLECULAIRES POREUSES RECYCLABLES

    InsidePores
    Le projet InsidePores propose une approche inédite pour la préparation de nanoparticules. Son originalité réside dans l'utilisation de matériaux supramoléculaires poreux spécialement conçus à cet effet. Au cours de ce projet, nous utiliserons les espaces confinés de ces matériaux poreux supramoléculaires pour la croissance de structures minérales comme des oxydes métalliques ou des métaux dont la taille, la forme et l’organisation spatiale seront dirigés par la porosité de l’hôte.

    ??
    Une étape essentielle de ce procédé est l’insertion des précurseurs moléculaires des nanoparticules dans les pores de la matrice hôte. Il faut que cette étape soit efficace et rapide, mais il est également nécessaire que les molécules entrant dans la porosité établissent des interactions faibles avec les parois de l’édifice. Pour répondre à ces critères, les matrices sélectionnées dans InsidePores auront leurs parois fonctionnalisées par des groupements chimiques adaptés pour établir de telles interactions avec les précurseurs invités choisis. Deux architectures supramoléculaires poreuses et robustes ont d’ores et déjà été identifiées comme de bonnes candidates. L’une possède des canaux 1D, l’autre un réseau de pores 2D interconnecté dont le diamètre des pores est de 1,2 nm. Des résultats préliminaires montrent que ces structures pourront être modifiées pour fonctionnaliser leurs parois sans altération de leur intégrité structurale, les unités élémentaires de ces édifices pouvant être facilement modifiées.



Rechercher un projet ANR