L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsAgenda

Colloque « La scène parle- Voix acoustiques et auralités en France dans la seconde moitié du XXe siècle »


7 et 8 décembre, Paris

Le monde occidental moderne est généralement décrit comme un monde de l’image, l’écoute y semble négligeable – à l’exception de l’écoute musicale. Alors que la scène s’est historiquement organisée autour d’un texte (vocalisé), parfois accompagné de musique (chantée ou instrumentale), que l’acoustique a été rapidement prise en compte, il n’existe quasiment pas de travaux sur le théâtre comme lieu auditif. Né de ce constat, le projet ECHO aborde le théâtre européen – et en particulier français – comme un espace organisé par et pour la voix dite “parlée”.

Le colloque « La scène parle- Voix acoustiques et auralités en France dans la seconde moitié du XXe siècle » qui clôt les travaux réalisés par le projet ECHO, s’intéresse à la voix dite « parlée » sur les scènes françaises de l’immédiate après-guerre à la fin des années 1990. Ce que devient cette voix dans des contextes culturels et sociopolitiques inédits, marqués par la montée du visuel et l’accumulation des soupçons envers le langage et envers la langue, comment elle se transforme et s’inscrit dans les sons et les images des spectacles, comment elle parvient à se rendre audible et interroge une acoustique qui a tendance à l’oublier.

Plus d’informations :

Le projet ECHO - [ECrire l'Histoire de l'Oral] L'émergence d'une oralité et d'une auralité modernes. Mouvements du phonique dans l'image scénique (1950-2000).

Financé en 2013 dans le cadre du programme « Emergences et évolutions des cultures et des phénomènes culturels » (CULT), le projet ECHO réunit des équipes de l’Atelier de recherche sur l'intermédialité et les arts du spectacle (ARIAS), de la Bibliothèque nationale de France, du Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques, du Laboratoire d'informatique pour la mécanique et les sciences de l'ingénieur et de l’Universiteit van Amsterdam Theaterwetenschap. Il a été soutenu par l’ANR à hauteur de 385 k€.

 

30.11.16

L'agenda ANR : prochaines dates