L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

ANR & Climat - COP21 English version

InformationsActualités

  • Partager

Services Climatiques : un appel à projets internationaux prochainement ouvert

Aux côtés de partenaires de 16 pays, l’ANR lancera prochainement un appel à projets concernant les services climatiques dans le cadre de l’ERA-Net Cofund ERA4CS (European Research Area for Climate Services). Doté d’un budget prévisionnel de 72 M€ cet appel devrait ouvrir début mars 2016.

Comment adapter les villes aux canicules ? Comment anticiper l'impact des aléas climatiques sur la production électrique pour garantir un équilibre entre l'offre et la demande ? Comment prendre en compte l'amplification du risque de feux de forêt dans la gestion des zones boisées ?
Face aux changements climatiques et à leurs conséquences de plus en plus palpables, la communauté des sciences du climat est fréquemment sollicitée pour éclairer la société quant aux conséquences, incertitudes et probabilités liées au climat et au changement climatique. Face aux questions et besoins exprimés par une grande variété de parties prenantes, le concept de « services climatiques » a ainsi récemment émergé. Ce terme désigne toutes les informations et prestations qui permettent d'évaluer et de qualifier le climat passé, présent et futur, d'apprécier les impacts des changements climatiques sur les activités socioéconomiques et l'environnement ou encore d'entreprendre des mesures d'atténuation et d'adaptation.

Un appel à projets lancé en mars

Contrairement à la plus grande partie de la recherche sur le climat, généralement conduite dans un contexte fort de coopération internationale, le travail sur les services climatiques est organisé au niveau national. Dans ce contexte, l’initiative de programmation conjointe sur le climat (JPI Climate) souhaite stimuler le développement de services climatiques efficaces en Europe. A travers la mise en place de cet ERA-NET Cofund ERA4CS et le lancement d’un premier appel à projets, il s’agit pour les partenaires de la JPI de soutenir le développement d’outils, de méthodes et de normes sur la façon de produire, transférer, communiquer et utiliser l'information climatique. In fine l’objectif est d’améliorer les services climatiques et de faciliter leur adoption par les utilisateurs.
Prévu pour début mars, cet appel à projets devrait réunir les organismes de recherche et les agences de financement de 16 pays. Il fait également l’objet d’un cofinancement de la part de la Commission Européenne. Son budget global devrait s’élever à près de 72 M€. Deux thèmes distincts mais cohérents sont proposées dans cet appel. Ils présentent des modalités de soutien spécifiques.

  • Co-développement avec les utilisateurs de services climatiques innovants

    Cet axe vise à faire avancer les connaissances dans les domaines suivants :

    • recherche à l'appui du développement et du déploiement de services climatiques
    • recherche pour intégrer les sciences du climat à des cas d'application et à la prise de décision
    • recherche pour le co-développement de services climatiques innovants

    Ce thème fera l’objet d’un soutien financier des organismes nationaux de financement de la recherche suivants : Agence Nationale de la Recherche (ANR - France), Bundesministerium für Wissenschaft, Forschung und Wirtschaft (BMWFW - Austria), Service public fédéral de programmation politique scientifique (BELSPO - Belgique), Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt EV (DLR - Allemagne), Innovationsfonden (IFD - Danemark), Ministerio de Economia y Competitividad (MINECO - Espagne), Environmental Protection Agency of Ireland (EPA - Irelande), Nederlandse organisatie voor wetenschappelijk onderzoek (NWO – Pays-Bas), Norges forskningsrad (RCN -Norvège), Fundacao para a Ciencia e a Tecnologia (FCT - Portugal), Executive Agency for Higher Education, Research, Development and Innovation Funding (UEFISCDI - Roumanie), Forskningsrådet för miljö, areella näringar och Samhällsbyggande (FORMAS - Suède).

    D’autres organisations sont susceptibles de s’ajouter à cette liste d’ici l’ouverture de l’appel à projets.

  • Intégration institutionnelle des organisations membres d’ERA4CS

    Cet axe vise à promouvoir la compréhension dans les domaines suivants :

    • Développement de nouvelles méthodes et outils
    • Etudes d’impact et modèles
    • Localisation de l’information climatique et évaluation des incertitudes

    Ce thème sera soutenu « en nature » par les organismes de recherche suivants : Universitaet Graz (Uni Graz - Autriche), Institut Royal Météorologique de Belgique (RMI - Belgique), Alfred-Wegener-Institut Helmholtz-Zentrum für Polar- und Meeresforschung (AWI - Allemagne), Helmholtz-Zentrum Geesthacht Zentrum für Material- und Küstenforschung GMBH (HZG - Allemagne), Danmarks Meteorologiske Institut (DMI - Danemark), Denmark, Agencia Estatal de Meteorologia (AEMET - Espagne), Barcelona Supercomputing Center - Centro Nacional de Supercomputacion (BSC - Espagne), Agencia Estatal Consejo Superior de Investigaciones Cientificas (CSIC - Espagne), Universidad de Cantabria (UC-IHC - Espagne), Universitat Rovira i Virgili (URV-C3 - Espagne), Ilmatieteen Laitos (FMI - Finlande), Suomen ymparistokeskus (SYKE - Finlande), Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM - France), Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA - France), Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS - France), Institut national de l'information géographique et forestière (IGN - France), Institut national de la recherche agronomique (INRA - France), Météo-France, National Center for Scientific Research "Demokritos" (NCSRD - Grèce), Met Eireann - Irlande, Fondazione Centro euro-mediterraneo sui cambiamenti climatici (Fondazione CMCC - Italie), Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR-DTA - Italie), Koninklijk Nederlands Meteorologisch Instituut (KNMI – Pays-Bas), Meteorologisk institutt (Met Norway - Norvège), Administratia Nationala de Meteorologie R.A. (Meteo-Ro - Roumanie), Sveriges Meteorologiska och Hydrologiska Institut (SMHI - Suède), The University of Reading (UREAD – Royaume-Uni), Met Office (Royaume-Uni).

    D’autres organisations sont susceptibles de s’ajouter à cette liste d’ici l’ouverture de l’appel à projets.

Modalités de participation

Chaque consortium devra inclure des partenaires d’au moins trois pays participant à l’appel.

Le premier thème de recherche est ouvert à tous les candidats, dans le respect des modalités spécifiques fixées par chaque organisme national de financement. Pour chaque consortium sélectionné, les agences nationales financeront les équipes de leurs pays selon leurs modalités propres. Ainsi, l’ANR financera uniquement les équipes françaises.

Le second thème de recherche est uniquement ouvert aux organismes de recherche partenaires du Consortium ERA4CS (voir la liste provisoire ci-dessus).

Le processus de sélection des projets se fera en deux temps : les pré-propositions devront être soumises pour la fin juin 2016 et les propositions complètes pour la fin decembre 2016. Seules les pré-propositions sélectionnées à l'issue d'une première évaluation par les pairs pourront soumettre une proposition complète. La sélection des projets se déroulera de façon intégrée avec les autres pays dans le cadre d'un processus d'évaluation internationale par les pairs.

Plus d’information :

25.01.16