L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsActualités

Prix Irène Joliot-Curie 2013 : l’ANR se réjouit de voir Valérie Masson-Delmotte désignée femme scientifique de l’Année

Spécialiste du climat, Valérie Masson-Delmotte vient de recevoir le prix Irène Joliot-Curie dans la catégorie « femme scientifique de l'année ». Depuis 20 ans ses travaux cherchent à faire avancer la connaissance des mécanismes du changement climatique. Plusieurs de ses projets de recherche ont fait l’objet d’un soutien financier de l’ANR. L’Agence se réjouit de voir ses travaux distingués.

Titulaire d'un doctorat de l'École Centrale de Paris en physique des fluides et des transferts (1996), Valérie Masson-Delmotte a été responsable de l'équipe Glaccios (Glaces et continents, Climat et isotopes stables), au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE, Gif sur Yvette) de 1998 à 2008. En 2004, elle obtient l'habilitation à diriger des recherches sur le thème de la variabilité du climat et du cycle de l'eau à l'Université Pierre et Marie Curie. Directrice de recherche au CEA depuis 2008, elle est également responsable de groupes de recherche au LSCE.

Depuis vingt ans, Valérie Masson-Delmotte étudie  la compréhension des mécanismes d'évolution du climat selon deux axes complémentaires : des reconstitutions précises à partir d'archives naturelles (carottes de glace notamment) et de travaux de modélisation. Les carottes de glace donnent en effet accès au climat passé ainsi qu'aux paramètres environnementaux et aux teneurs en gaz à effet de serre. Elles permettent notamment d'évaluer les modélisations induites les changements climatiques.

Plusieurs des travaux coordonnés par Valérie Masson-Delmotte ont fait l'objet d'un soutien financier de l'ANR. A partir de 2007, le projet NEEM, lancé dans le cadre de l'année polaire internationale, a permis de réaliser un forage profond au nord-ouest du Groenland, une première mondiale, afin de disposer de données sur l'évolution du climat de cette zone sur l'intégralité de la dernière période interglaciaire, permettant de remonter à près de 130 000 ans. A partir de 2010, son projet Groenland Vert allie approches en sciences humaines et sociales et en sciences du climat pour reconstituer l'évolution de la zone côtière du Groenland du dernier millénaire à nos jours et appréhender les transformations à venir.

Pour en savoir plus :

Le prix Irène Joliot-Curie : Créé en 2001 par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et soutenu par la fondation EADS depuis 2004, le prix Irène Joliot-Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France.

 

Photo P. Maraval

 

03.10.13