L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

  • Partager

Préannonce : un appel à projet européen bientôt lancé à propos des interactions entre le microbiome intestinal, le régime alimentaire et la santé

L’agence nationale de la recherche va lancer, en collaboration avec 8 pays, le premier appel à projets dans le cadre de l’ERA-Net Cofund HDHL-INTIMIC. Son objectif est de financer des projets de recherche transnationaux étudiant les relations entre le microbiome intestinal, le régime alimentaire et la santé. Cet appel à projets sera cofinancé par la Commission Européenne. L’ouverture est prévue pour le 26 Janvier 2017.

L’initiative de programmation conjointe sur « une alimentation saine pour une vie saine » (JPI HDHL) coordonne la recherche dans les domaines de l’alimentation, des régimes alimentaires, de l’activité physique et de la santé afin de contribuer significativement à la construction, au sein de l'espace européen, d'une recherche opérationnelle pour la prévention des maladies liées à l'alimentation et à renforcer la prédominance et la compétitivité des activités de recherche dans ce domaine.

Objectifs de l’appel à projets

L’objectif principal de ce nouvel appel à projets est de soutenir des projets transnationaux de recherche collaborative s’intéressant aux relations cause/effet entre le régime alimentaire, le microbiome intestinal et la santé humaine.

Plus spécifiquement, les projets devront se concentrer sur l’un des domaines suivants :

  • 1) La compréhension basique du microbiome intestinal et de son rôle dans la santé humaine et/ou dans l’apparition de maladies, y compris la compréhension des mécanismes moléculaires sous-jacents.
  • 2) Les liens fonctionnels entre le régime et/ou les composants alimentaires dans la composition et le fonctionnement du microbiome intestinal et les conséquences physiologiques chez l’hôte, y compris les réponses personnalisées.
  • 3) L’identification de nouvelles stratégies ciblées sur le microbiome et de nouveaux produits alimentaires pour des applications préventives et thérapeutiques, y compris des régimes alimentaires personnalisés et des aliments particuliers qui agissent en influençant le microbiome intestinal d’individus appartenant à des groupes cibles spécifiques.

Les projets de recherche doivent être multidisciplinaires et doivent combiner des approches et des méthodes scientifiques différentes. De plus, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • Les propositions qui décrivent des interactions entre le microbiome intestinal, le régime alimentaire et la santé sans questionner ces relations au niveau fonctionnel sont exclues de cet appel à projets.
  • Les études sur des modèles animaux sont incluses dans cet appel à projets seulement si elles ont un intérêt clair pour la santé humaine.
  • Les propositions doivent utiliser les bio-banques et/ou les cohortes existantes ou expliquer pourquoi aucune bio-banque et/ou cohorte existante n’est utilisée.
  • Les propositions doivent éviter les recouvrements avec les objectifs des projets financés dans le cadre de la précédente action conjointe de la JPI HDHL sur la ‘microbiomique intestinale’.

Neuf pays ont prévu de participer à cet appel à projets : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Israël, Italie, Pays-Bas et Suède.

Composition des consortia

Les partenaires académiques, les entreprises (en particulier les petites et moyennes entreprises) et les partenaires cliniques pourront soumettre une proposition selon les règles nationales/régionales de chaque organisation de financement participante.
Seuls les projets transnationaux seront financés : chaque consortium doit inclure entre trois et six équipes provenant d’au moins trois pays différents participant à l’appel (maximum de deux équipes par pays).

Les projets seront financés pour une durée de trois ans et selon les règles d’éligibilité et de financements des agences respectives.

Il est important de noter que le contenu de l’appel à projets décrit dans cette préannonce est indicatif et peut être sujet à des modifications. Cette préannonce n’est pas juridiquement contraignante pour les organismes de financement.

HDHL-INTIMIC
La composition et l’activité du microbiome intestinal humain ont été reliées à la santé et au bien-être ainsi qu’à l’étiologie et à la progression de nombreuses maladies chroniques, y compris l’obésité, le diabète, les cancers et les pathologies neuropsychologiques. Cependant, le rôle exact du microbiome intestinal dans le maintien de la santé ou dans l’apparition et la progression de maladies chroniques n’est globalement pas connu. Le régime alimentaire a été identifié comme l’un des facteurs majeurs de régulation de la composition et du fonctionnement du microbiome intestinal, bien que le mode d’action ne soit pas complètement compris. Afin de mieux comprendre comment les variations du microbiome intestinal liées au régime alimentaire ont un impact sur la santé, de nombreux travaux de recherches sont encore nécessaires. De plus, le manque de coordination et de collaboration entre les disciplines scientifiques et les activités de recherche a été un obstacle vers une compréhension plus fine de ce processus complexe. A travers cet ERA-Net cofund HDHL-INTIMIC, le JPI HDHL a pour objectif de dépasser ce blocage grâce à la création d’un réseau transnational de chercheurs dans ce domaine.

Calendrier prévisionnel
La soumission des projets se fera en deux temps : pré-proposition et proposition complète. Les propositions soumises doivent être rédigées en anglais et doivent être déposées par le coordinateur sur le système de soumission électronique dédié. Tout autre moyen de soumission ne sera pas accepté.
L’appel à projets sera ouvert le 26 janvier 2017.

En savoir plus :

22.12.16