L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

Préannonce : appel à projets 2019 sur les maladies rares dans le cadre de l’European Joint Programme on Rare Diseases (EJP RD)

En collaboration avec 32 organismes de financement, l’Agence nationale de la recherche (ANR) lancera prochainement, dans le cadre du programme européen conjoint sur les maladies rares, un appel à projets de recherche pour accélérer le diagnostic et/ou explorer la progression et les mécanismes des maladies rares. L’ouverture de l’appel est prévue pour le 14 décembre 2018.

Les projets de recherche transnationaux doivent couvrir au moins l’un des domaines suivants, de pertinence équivalente pour cet appel :  

Recherche pour accélérer le diagnostic :

  • Nouveaux schémas permettant de diagnostiquer les patients non diagnostiqués ;
  • Annotation et interprétation améliorées des variantes et développement de tests de diagnostic pour les variantes les plus courantes ;
  • Nouvelles modalités d'analyse fonctionnelle de variantes candidats par le biais d'études in vitro, cellulaires, tissulaires ou animales ;
  • Approches intégrées -omic or multi-omic pour la découverte des causes de maladies et mécanismes incluant le développement d’outil bio-informatiques pertinents ;

Recherche pour explorer la progression de la maladie et ses mécanismes :

  • Études d'histoire naturelle et registres de patients (également pour l'état de préparation aux essais cliniques). Dans la mesure du possible, elles doivent inclure le développement et l'utilisation des mesures de résultats fournis par les patients. De plus, l'exploration de l'utilisation d'instruments de surveillance normalisés basés sur M-Health et des données saisies par les patients afin de collecter des informations pour des études d'histoire naturelle est la bienvenue;
  • Identification de biomarqueurs cliniques, mesures de résultats cliniques et paramètres de substitution ;
  • Identification de nouvelles voies physiopathologiques dans des modèles de maladie pertinents limitant efficacement la pathologie humaine.

COMPOSITION DES CONSORTIA

Des projets de recherche communs peuvent être soumis par des candidats appartenant à l'une des catégories suivantes (conformément à la réglementation nationale / régionale) :

  • Secteur académique (équipes de recherche travaillant dans des universités, autres établissements d'enseignement supérieur ou des instituts de recherche) ;
  • Secteur de la santé publique / clinique (équipes de recherche travaillant dans des hôpitaux/ établissements de santé publique et/ou d'autres établissements de soins de santé) ;
  • Entreprises (de toutes tailles). La participation des petites et moyennes entreprises (PME) est encouragée lorsque cela est autorisé par les réglementations nationales / régionales;
  • Organisations de défense des patients (PAOs - voir plus d'informations ci-dessous et se référer au point de contact INSERM).

Les consortiums sont également encouragés à inclure des scientifiques en début de carrière comme chercheurs titulaires dans leur projet. Les jeunes chercheurs doivent cependant prouver qu'ils sont scientifiquement excellents et indépendants.

Par ailleurs, l’inclusion d’organisations de défense de patients (PAO) dans la proposition est fortement encouragée. Celles-ci peuvent être impliquées à tous les niveaux, notamment en contribuant au développement de la question de recherche ou des outils centrés sur le patient, en donnant des conseils sur la hiérarchisation des priorités, en participant à des groupes consultatifs, en étant membre du groupe de pilotage du consortium ou du groupe de gouvernance d'un registre, en effectuant la recherche et en diffusant les résultats de la recherche.

Par conséquent, les PAOs sont également éligibles pour recevoir un financement pour leurs activités. Si la participation de PAOs n’est pas jugée appropriée dans le cadre d’une étude de recherche spécifique, cela doit être expliqué et justifié. Le(s) PAO(s) inclus ne seront pas comptés comme partenaire de recherche du chercheur titulaire au niveau national / régional et, par conséquent, leur inclusion n'influence pas le nombre maximum de partenaires de recherche tel que décrit ci-dessus.

CALENDRIER

Ouverture de l’appel à projet : 14 décembre 2018.
Date limite indicative pour la soumission des pré-propositions : 14 février 2019.
Date limite indicative pour la soumission des propositions complètes est le 11 juin 2019.

Consulter la préannonce sur le site de l’E-rare

Pour des questions concernant l’appel à projets, merci de contacter le

Secrétariat de l’Appel à Projet à DLR-PT, Allemagne : EJPRD2019@nulldlr.de

En savoir plus :

  • Le site internet de l’EJP RD
04.12.18