L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsActualités

  • Partager

Pré-annonce : un appel à projets transnational concernant le dysfonctionnement synaptique dans les maladies du système nerveux central bientôt lancé

L’ANR s’associe à l’ERA-NET NEURON III pour lancer un appel à projets transnational, destiné à financer des projets portant sur le dysfonctionnement synaptique dans les maladies du système nerveux central. L’ouverture de l’appel à projets est prévu pour le début janvier 2017.

Les disfonctionnements de la communication synaptique sont à l'origine de nombreux troubles neurologiques et mentaux tels que les épilepsies, la migraine, les troubles du spectre autistique, ou encore la schizophrénie. Ces affections, appelées « synaptopathies » sont souvent caractérisées par des altérations de protéines et de voies moléculaires identiques affectant soit les neurones, soit la glie, et induisant des altérations des fonctions pré- et / ou post-synaptiques.
Le thème central de cet appel concerne le dysfonctionnement synaptique dans le contexte des maladies du système nerveux central. Les projets soumis devront proposer des programmes de recherche innovants, mettant en avant la valeur ajoutée acquise par la collaboration d’équipes scientifiques multinationales. Les projets devront porter sur au moins un des axes thématiques suivants :

  • Recherche fondamentale portant sur la pathogenèse et/ou l’étiologie des synaptopathies. Cela peut inclure le développement de ressources nouvelles, ainsi que des nouvelles technologies pour la prévention, le diagnostic ou la thérapie de la maladie.
  • Recherche clinique visant à exploiter des bases de données préexistantes afin de développer de nouvelles stratégies applicables à la prévention, au diagnostic ou au traitement des maladies du système nerveux central impliquant des défauts de la fonction synaptique.

Composition des consortia

L’appel à projets associe 19 agences de financement issues des pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Espagne, France, Finlande, Israël, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Suisse et la Turquie.
Seuls les projets transnationaux seront financés. Chaque consortium devra être composé d’un minimum de trois et un maximum de cinq équipes de recherche, provenant au minimum de trois pays différents participant à cet appel. En cas d’inclusion de pays faiblement représentés (la Lettonie, la Roumanie, la Slovaquie et la Turquie) le nombre maximal de partenaires dans le consortium pourra être porté à 6.
Un maximum de 2 partenaires par pays est accepté. L'ANR financera exclusivement les partenaires français des projets sélectionnés.

Calendrier prévisionnel

L’appel à projets devrait ouvrir durant la 1ère quinzaine de janvier 2017. La procédure de sélection se fera en deux étapes :

  • Les pré-propositions devront être soumises avant la mi-mars 2017
  • Les propositions complètes seront à transmettre avant la fin juin 2017

 

Plus d’informations :

05.12.16