L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

  • Partager

Ouverture d’un appel à groupes de travail européens sur les maladies neurodégénératives

Améliorer l’utilisation des cohortes existantes dans le domaine de la recherche sur les maladies neurodégénératives, tel est l’objectif de l’appel lancé par l’ANR, aux côtés de ses partenaires européens, pour financer des groupes de travail. Cet appel s’inscrit dans le cadre de l’initiative de programmation conjointe européenne sur ce thème : le JPND. Date limite de dépôt des dossiers : le 17 juin 2014.

Les maladies neurodégénératives sont invalidantes, souvent chroniques et fortement liées à l'âge. En Europe, sept millions de personnes seraient touchées par la maladie d'Alzheimer ou par des troubles du même ordre. Ce chiffre devrait doubler tous les vingt ans en raison du vieillissement de la population. Une meilleure coordination des recherches à l'échelle européenne est donc nécessaire. Le programme JPND constitue, à ce jour, la plus grande initiative globale qui aborde ce défi majeur pour nos sociétés. Rassemblant 28 pays européens, il a pour objectif de mettre en commun les recherches et les financements de la façon la plus efficace possible dans la lutte contre les maladies neurodégénératives, et plus particulièrement contre la maladie d'Alzheimer. Pour cela, les organisations membres du JPND lancent notamment des appels à projets collaboratifs sur des thématiques ciblées.

Améliorer les études de cohortes

Pour la première fois, le JPND lance une action dite "rapide" dont le but est de financer des groupes de travail qui devront se pencher sur les façons d'améliorer les cohortes existantes dans le domaine. Les études sur cohortes de patients permettent notamment d'avancer dans la compréhension des facteurs de risque impliqués dans le développement et la progression des maladies neurodégénératives. Cependant, un certain nombre de défis méthodologiques restent à relever.

Dans le cadre des groupes de travail qui seront mis en place, des leaders scientifiques seront ainsi amenés à travailler ensemble, sur une courte durée, afin de fournir des lignes directrices et/ou des cadres de bonnes pratiques pour une exploitation optimale des cohortes existantes sur ces maladies.

Des groupes transnationaux mis en place pour un maximum de six mois

L'appel est donc destiné à des scientifiques éminents en provenance de n'importe quel pays membre du JPND. Le coordinateur du groupe de travail doit toutefois provenir de l'un des pays qui contribuent financièrement à cette action : l'Allemagne (à confirmer), le Danemark, la France, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays Bas, le Royaume Uni et la Suède.

Chaque groupe pourra être financé à hauteur de 50 k€ pour une durée de six mois maximum. Le financement couvrira les coûts de réunions et de voyages nécessaires aux activités du groupe, ainsi que l'organisation de deux petits workshops. Seuls les groupes transnationaux seront financés : chaque proposition devra en effet impliquer des participants venant d'au moins trois des 28 pays membres du JPND.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 17 juin 2014.

En savoir plus :

15.05.14