L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

InformationsActualités

  • Partager

Médailles de l’innovation CNRS 2014 : l’ANR se réjouit de voir Claude Grison récompensée

Spécialiste de la chimie « éco inspirée », Claude Grison recevra le 18 juin prochain la médaille CNRS de l’innovation 2014 pour ses travaux sur la dépollution des sols miniers grâce à l’utilisation des plantes. En 2011, elle a été soutenue par l’ANR pour un projet portant sur la valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers. L’agence se réjouit de voir ses travaux récompensés.

Professeur à l'Université Montpellier 2 et directrice du laboratoire Chimie bio-inspirée et innovations écologiques (CNRS/Université Montpellier 2/Stratoz), Claude Grison est une chimiste internationalement reconnue. Ses recherches portent sur une chimie "éco-inspirée" qui s'appuie sur les matières premières naturelles, la mise en œuvre de procédés éco-compatibles et la résolution des problèmes écologiques et environnementaux liés aux déchets miniers. Alliant chimie et écologie, ses recherches sont à l'origine de la création de la société Stratoz, qui développe les outils destinés à l'industrialisation de cette chimie écologique.

En 2011, son projet Opportunité(E)4 a été financé par l'ANR via le programme Ecotech (Production durable et technologies de l'environnement). Ce projet portait sur la valorisation chimique et le recyclage vert des déchets miniers. L'objectif de ce travail était la reconstruction environnementale durable de sites miniers dégradés de la métropole et de Nouvelle-Calédonie et la valorisation chimique des espèces végétales chargées en Eléments Traces Métalliques (ETM). Les espèces métalliques d'origine végétale peuvent être utilisées comme réactifs et catalyseurs de réactions chimiques organiques fines. Ce projet tirait ainsi parti de la capacité adaptative de certains végétaux à hyperaccumuler certains métaux (Zn2+, Ni2+, Mn2+, Cu2+, Pd2+  et/ou Al3+) pour produire des biocatalyseurs à partir des déchets végétaux et métalliques issus des sites miniers. Cette approche originale est à l'origine d'un nouveau domaine d'application de la chimie verte : la catalyse écologique. Lors de la 8ème journée ANR des écotechnologies, le 2 avril dernier, ce projet, considéré comme l'un des plus innovants parmi la centaine de projets financés dans ce domaine depuis 2005, avait obtenu le prix spécial du jury.

Pour la qualité de l'ensemble de ses travaux de recherche dans ce domaine, Claude Grison vient d'être distinguée par la médaille de l'innovation CNRS 2014. Cette récompense lui sera remise le 18 juin prochain par Benoît Hamon, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Alain Fuchs, président du CNRS. Sont également récompensés pour l'année 2014 Barbara Demeneix (biologiste), Valentina Lazarova (spécialiste du Génie des procédés en traitement et valorisation des eaux usées) et Didier Roux (physico-chimiste)

Créée en 2011, la médaille CNRS de l'innovation distingue "des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique ou sociétal".

En savoir plus :

Photo © CNRS Photothèque / Thibaut Vergoz

27.05.14