L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

Les financeurs de la recherche mondiale se penchent sur l’open access et les questions d’intégrité

L’Agence Nationale de la Recherche a participé au deuxième sommet du Conseil mondial de la recherche, le Global Research Council (GRC), à Berlin du 27 au 29 mai. Les directeurs et présidents de 70 organisations de financement ont discuté à cette occasion de deux sujets majeurs pour la recherche : le libre accès aux publications (open access) et l’intégrité scientifique (research integrity). Les débats ont débouché sur l’approbation d’un plan d’action sur l’open access et sur une déclaration de haut niveau relative aux principes d’intégrité dans le domaine de la recherche.

L'Open access et l'intégrité de la recherche au cœur des préoccupations

Organisé conjointement par la Fondation allemande pour la recherche (DFG) et le Conseil brésilien pour le développement scientifique et technologique (CNPq), cet événement constitue la plus grande rencontre au sommet de ce type jamais organisée, représentant 80 % du potentiel public de financement de la recherche mondiale. 

Les débats se sont focalisés en premier lieu sur les questions de libre accès aux publications scientifiques, s'agissant d'une question majeure de communication scientifique pour les années à venir. L'approbation d'un plan d'action sur l'open access démontre le consensus parmi les responsables de la recherche mondiale sur l'importance de donner libre accès aux publications scientifiques. Le partage des résultats de la recherche est en effet un levier pour améliorer de façon significative la qualité de la communication scientifique. 

Le document émet trois principes fondamentaux : l'encouragement, la sensibilisation et le soutien aux chercheurs souhaitant laisser libre accès à leurs résultats.

Le libre accès aux publications (open access) et l'ouverture des données scientifiques (open data) sont des sujets d'actualité majeurs pour le monde de la recherche. La Commission européenne développe notamment un projet pilote pour la mise en libre accès des données de la recherche dans Horizon 2020.

Les participants se sont également penchés sur la question de l'intégrité dans le domaine de la recherche (research integrity). La déclaration adoptée à l'issue de la réunion souligne la notion fondamentale de responsabilité des chercheurs et de leurs institutions dans la réalisation de la recherche. Les agences de financement doivent également faire en sorte que la recherche financée réponde bien aux plus hauts standards possibles. 

Ces travaux ont été développés au sein de réunions régionales du GRC. L'ANR participe activement aux groupes de travail européens sur les deux sujets. 

Le GRC, une organisation informelle mondiale au service de la recherche scientifique

Le Conseil mondial de la recherche est une organisation informelle des responsables des agences de la recherche dans le monde. Le GRC représente une grande partie du potentiel de la recherche mondiale, en réunissant l'ensemble des acteurs du financement de la recherche intéressés d'y participer. Il traite de problématiques d'intérêt mutuel et s'accorde sur des principes et lignes directrices permettant d'encourager la collaboration transnationale. Le GRC a été créé en mai 2012, lors d'une réunion organisée aux Etats-Unis par la NSF sur l'évaluation scientifique. 

 

La prochaine réunion annuelle du GRC se tiendra à Pékin en 2014 

 

Pour plus d'informations :

10.07.13