L'Agence nationale de la recherche Des projets pour la science

English version

InformationsActualités

  • Partager

Lancement d’un nouvel appel dédié au montage de réseaux scientifiques européens et internationaux

L’Agence Nationale de la Recherche vient d’ouvrir un nouvel appel à projets intitulé "Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux" (MRSEI). Cet instrument vise à soutenir le montage de réseaux transnationaux coordonnés par des chercheurs français. Il financera uniquement les réseaux de recherche dont l’objectif sera la soumission d’un projet collaboratif à un appel à projets européen ou international de grande ampleur. La date limite de soumission des dossiers pour cette première édition est fixée au 9 juillet 2015.

L’augmentation de la participation française à des appels à projets européens et internationaux constitue l’un des enjeux majeurs pour l’agence, en vue d’accroitre la visibilité et le rayonnement de la recherche nationale. 

Renforcer le positionnement scientifique français sur la scène européenne et mondiale

Dans la définition de ses priorités, l’ANR souhaite articuler au mieux les guichets nationaux et européens au sein de l’Espace européen de la recherche (EER). Le Plan d’action 2015 de l’ANR est structuré en quatre composantes, dont l’une est intégralement dédiée à la construction de l’EER et à l’attractivité internationale de la France et dont l’instrument « Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux » (MRSEI) fait partie.

MRSEI soutient en effet la création de réseaux de recherche susceptibles de répondre à des programmes de financement européens et internationaux, facilitant de cette façon l’accès des chercheurs français à ces programmes dans lesquels la communauté scientifique nationale reste insuffisamment représentée.

Développer des réseaux européens et/ou internationaux préfigurant des projets multidisciplinaires

L’élaboration d’un projet de recherche en réponse à un appel européen ou international peut s’avérer difficile pour plusieurs raisons : la communauté visée n’est pas encore constituée, des rencontres et ateliers sont nécessaires pour définir la meilleure stratégie de recherche possible, le sujet doit être traité par une communauté large et pluridisciplinaire… La mise en place préalable d’un réseau peut aider à surmonter ces difficultés.

L’objectif est d’encourager les chercheurs français dans le montage d’un réseau composé d’équipes nationales et étrangères appartenant au secteur public ou privé et réunissant un panel de compétences et de disciplines. La mise en place et l’animation de ce réseau doit viser, à court terme, la réalisation et la rédaction d’un projet de recherche collaboratif impliquant les membres du réseau.

Ces réseaux pourront couvrir toutes les disciplines scientifiques sur un sujet dont l’impact scientifique, technologique ou sociétal est avéré.

Les projets sélectionnés seront financés à hauteur de 50 k€ maximum pour une durée de 18 mois. La dotation de l’ANR permettra uniquement de financer les dépenses de fonctionnement (actions de communication, réunions, ateliers…),  cet appel n’ayant pas pour vocation à subventionner les travaux de recherche.

Ce dispositif se caractérise par sa souplesse et son efficacité, permettant rapidité dans la prise de décision et la mise en place des financements : dossier de soumission simplifié, bénéficiaire unique de l'aide pour le compte du consortium complet (l’organisme de recherche français, porteur du projet) et sélection par les pairs réalisée par un seul comité ad hoc, sans recours obligatoire à des expertises extérieures.

L’instrument MRSEI fera l’objet de deux appels par an.

En savoir plus :

07.05.15